Le terme ''Yag''

Abordez ici les sujets liés aux "questions LGBT" (actualité, politique, médias... etc), ou tout autre sujet.

Modérateur : Contact - Equipe de modération

Zag
Messages : 120
Inscription : 27 sept. 2007 11:22
Localisation : Rhône Alpes
Contact :

Le terme ''Yag''

Message par Zag » 27 sept. 2007 12:17

Salut :P

J'ai vu hier soir l'émission sur "les tabous" sur fr2, durant l'émission un invité a donné une autre terminologie qu'homosexuel et gay, pour définir l'individu qui est attiré par le même sexe en dehors des ghettos et clichés habituels.

Quelqu'un pourrait me dire le terme employé ? :roll:


Zag
"si nous demeurons aux deux extrémités, comment pouvons nous en comprendre une ?"
" La moindre chose contient un peu d'inconnu. Trouvons-le."G.M.

Sylave
Messages : 75
Inscription : 30 juil. 2006 21:50
Localisation : La Rochelle (Charente-Maritime)

Message par Sylave » 27 sept. 2007 12:23

le terme employé était YAG

Cyril
Bénévole écoutant
Bénévole écoutant
Messages : 1099
Inscription : 06 déc. 2005 13:28
Localisation : Grenoble
Contact :

Message par Cyril » 27 sept. 2007 12:26

Salut Zag :)

N'hésite pas a te présenter en cliquant ici et en utilisant ce forum :)

Je n'ai malheureusement pas vu l'émission en entier, mais j'espere que quelqu'un l'a enregistrée, donc je pourrais revoir ca.
le terme employé était YAG
Merci Sylave pour l'info, je n'avais jamais entendu ca. GAY a l'envers... mouais... :)

Je sais qu'a l'époque ou la revue Arcadie paraissait (1954-1982), le terme "homophile" était pas mal utilisé (dépassant l'aspect purement sexuel... mais à mes yeux mal construit, puisqu'il signifie littéralement "qui aime le même"... alors que biensur, deux femmes ou deux hommes ne sont pas des personnes identiques, pas plus qu'une femme et un homme).

En tout cas Zag, ta question m'amène a me dire qu'on aura fait un grand pas le jour ou les mots "hétéro", "bi", "homo" (et autres termes catégorisant les gens en fonction de leurs orientations affectives et sexuelles) ne seront plus utilisé, et qu'on dirait simplement "elle est amourseuse de untel", "il est amoureux de untel"... :)
Sylave a écrit :ou s'arrête le milieu, ou commence le milieu ?
Bonne question a laquelle je n'ai jamais trouvé de reponse.
Cyril.

JeanChristophe
Messages : 322
Inscription : 12 juin 2007 06:45
Localisation : maubeuge

Le yag

Message par JeanChristophe » 27 sept. 2007 12:55

voici pour plus de précision le terme yag :
Alors oui on connaît tous, la définition du mot : « gay ». Wikipédia* nous le résume ainsi : ‘Emprunté de l’américain, gay peut se traduire par "insouciant", "heureux" ou "lumineux et voyant" mais dans son acception moderne, le mot, utilisé aussi bien comme nom ou comme adjectif, désigne la communauté homosexuelle.’
Mais figurez-vous, qu’un nouveau terme circule depuis quelques temps déjà.

Les « yags » ! Les connaissez-vous ?
Vous n’en trouverez à ce jour, aucune définition sur Internet, mais cela ne devrait plus tarder…
Les yags (ou gay à l’envers) sont ceux qui assument leur côté gay, mais ne veulent pas y être trop apparentés.
Comprenez par là, celles et ceux qui vivent leur homosexualité comme les hétéros. A savoir, ils sont gays, bon d’accord, mais ils ne sont ni follasses, ni drag-queens ou encore trop efféminés. Ils sont YAGS, tout simplement.
Le yag c’est celui qui est gay mais qui ne fréquente que rarement le milieu.
Le yag c’est celui qui aime les hommes, parce que ce sont des hommes.
Le yag c’est celui qui n’a de différent des hétéro que sa sexualité.
Le yag c’est celui que vous ne verrez pas à la gay pride.
Le yag c’est celui qui serait même prêt à oublier le mot gay de son vocabulaire pour le remplacer par yag.
Bref, vous voyez maintenant mieux comment se définissent les yags.

Peut-être même êtes-vous, vous aussi, un yag ?

ATTENTION, je ne dis pas que les yags sont mieux que les gays ou inversement ; je dis juste que dans notre milieu nous avons une fois de plus un distinguo entre nous, et ce n’est pas plus mal.

Nous avions les drag-queens, les drag-king, les folles… et aujourd’hui, nous avons les yags.

Il est effectivement à mon sens, très intéressant que de définir au sein d’une même communauté, des différences significatives, des appartenances particulières ou, des goûts démarqués.

Grâce à je-ne-sais-qui, le monde gay Français est aujourd’hui très proche du monde hétéro (sauf encore peut-être dans certaines villes ou villages de France). Nous sommes aujourd’hui, mieux acceptés. Les quolibets sont de plus en plus rares (sauf à l’école –rire-), et nous sommes tous le « t’as vu c’est mon meilleur ami, il est gay » de quelqu’un.

Source : cyrilonthenet.podemus.com/2007/04/les-yags
Jean Christophe pour Contact lyon

[Modération : message modifié pour que la partie "citée" apparaisse dans un cadre de "citation"]
[Modération : les liens renvoyant vers un site extérieur à www.asso-contact.org sont interdit sur le forum. Ils ont donc été supprimé de ce message.]

Sylave
Messages : 75
Inscription : 30 juil. 2006 21:50
Localisation : La Rochelle (Charente-Maritime)

Message par Sylave » 27 sept. 2007 21:06

Jean christophe tu dis que ce n'est pas plus mal d'avoir un distinguo entre vous, et bien très franchement y'avait pas besoin de ça. C'est souligner encore davantage les différences de chacun et je vois pas l'intérêt.

Chacun vit son homosexualité comme il veut ou comme il peut, milieu, hors milieu, on s'en fiche, pas besoin de rajouter encore une étiquette.

Le mieux serait que l'on emploie ni l'un , ni l'autre.

Zag
Messages : 120
Inscription : 27 sept. 2007 11:22
Localisation : Rhône Alpes
Contact :

Message par Zag » 27 sept. 2007 21:38

Salut

Le mieux serait pas d'étiquettes et pourtant tout ce qui nous entoure a une étiquette, nous passons notre vie à donner des noms, des valeurs ou non à toute chose.

Partant de cette idée, je suppose que les mots véhiculent un potentiel à changer la façon de percevoir l'autre et éventuellemnt l'accepter plus facilement dans sa différence.

Pourtant faute de mieux ,Yag me convient dans sa définition, même si je ne me présente déjà jamais en tant que Gay, mais dans mon unité et ne me présenterai pas non plus comme un Yag dans l'avenir.


Zag
"si nous demeurons aux deux extrémités, comment pouvons nous en comprendre une ?"
" La moindre chose contient un peu d'inconnu. Trouvons-le."G.M.

bikounet38

Message par bikounet38 » 27 sept. 2007 21:56

[Modération : sujet divisié en deux pour une meilleure compréhension.]
Zag a écrit :Salut

Merci pour les réponses, Yag dans sa définition me convient, ressemble plus à ma manière de vivre de façon génèrale.

Oui si l'on pouvait un de ces quatre ne plus identifier, quantifier, qualifier les individus, ce serait un pas majeur vers la tolèrance.


Zag

Cyril
Bénévole écoutant
Bénévole écoutant
Messages : 1099
Inscription : 06 déc. 2005 13:28
Localisation : Grenoble
Contact :

Message par Cyril » 28 sept. 2007 09:33

Ce n'est pas un terme que j'adopterai personnellement :), meme si, comme la plupart des gays que je connais, j'ai une vie très classique.
Et j'avoue que je ne crois pas du tout que ce terme perdure dans le temps. Je crois beaucoup plus qu'on associera progressivement les terme "homosexuel" et "gay" a une diversité de situations (effeminé ou pas, en couple ou pas, libertaire ou traditionnel... etc) comme on le fait actuellement pour "hétéro" (je n'ai pas d'image précise de ce qu'est "un hétéros", et tant mieux... et de la même facon, je n'ai pas d'image de ce qu'est une ou un homo ou bi) et qu'a terme, on sortira de ce besoin de catégorisation.
(oui, je suis tres optimiste :))
Zag a écrit :Doit-on changer tout le fondement de notre societé et l'éducation des individus, leurs besoins de s'identifier dans des genres, des groupes....pour pouvoir aboutir à une sorte de banalisation de toutes les attitudes,différences, présentes dans notre humanité ?

Sur les questions des orientations affectives et sexuelles, je pense qu'on est sur la bonne voie. Un peu de pub pour les actions de Contact dans les collèges et lycées :) : http://www.asso-contact.org/intervention-scolaire.html
Cyril.

JeanChristophe
Messages : 322
Inscription : 12 juin 2007 06:45
Localisation : maubeuge

pour recadrer

Message par JeanChristophe » 28 sept. 2007 11:24

Bonjour,

je vous ai juste donné l'information sur ce terme "Yag".

Moi a mon niveau je me moque complétement que quequ'un soit yag, milieu ou autre , a mon niveau c'est la personne qui m'intéresse pas son statut.

Si il fallait faire une cartographie de tous les genres dans le milieu ou la communauté ou autre LGBTH...!!!!

Chacun sa vie, sa personnalité et ceci dans le respect de tous .

Merci à vous. :P

Jean Christophe pour moi même et Contact Lyon.

Sylave
Messages : 75
Inscription : 30 juil. 2006 21:50
Localisation : La Rochelle (Charente-Maritime)

Message par Sylave » 28 sept. 2007 21:51

Si je ne m'abuse, il semble que ton post a été modifié, hier je n'ai pas vu de source, aujourd'hui il y'en a une. Donc ne pas tenir compte de ma réponse.
Amitiés
Sylvie

Paradox
Messages : 35
Inscription : 26 déc. 2005 08:34
Localisation : Terre, Europe, France, Rhône-Alpes, Isère, Grenoble, banlieue
Contact :

To be yag or not to be

Message par Paradox » 01 oct. 2007 23:02

Bonjour,

Je crois que comme beaucoup d'entre vous, nous seront "sauvés" lorque plus personne ne nous considérera comme homo mais simplement comme des êtres humains avec leurs qualités et leurs défauts.

De plus, il est clair que le terme Yag, c'est encore rajouter une catégorie.... Cependant, ce nouveau terme peut aussi nous permettre de nous faire de la pub gratos. En effet, il va falloir expliquer aux profanes ce nouveau mot et ce sera propice à des discussions que j'espère interressantes et qui permettront , je le souhaite, de faire avancer plus globalement "la cause". Et contrairement à Cyril, pour plein de raisons, je pense qu'il va continuer à exister.....

Ce qui est sûr, c'est que je déteste etre catégorisé, mais il faut qd meme le reconnaitre, c'est ds la définition de yag que je me retrouve le plus. Donc, tant qu'a etre catégorisé.. autant employer le bon terme me concernant. Ce n'est évidemment pas pour autant que je méprise les autres, cela va sans dire.

Vous l'avez compris, c'est juste pour moi le moyen de préciser mon point de vue, ma façon de vivre. Mais c'est parce que je suis homo que la société "m'oblige" à me catégoriser et c'est vrai que ce n'est pas juste finalement.

En meme temps, des petits africains meurent tous les jours de faim et moi je bouffe, je bouffe.. est ce que c'est juste ??? tout est relatif en fait !!!

Bien à vous.
Je suis Gay... Je n'en suis ni honteux ni fier. Je suis et c'est tout.

Zag
Messages : 120
Inscription : 27 sept. 2007 11:22
Localisation : Rhône Alpes
Contact :

Message par Zag » 02 oct. 2007 09:08

Salut Paradox et Cie
De toute façon tout le monde catalogue tout le monde.Autant choisir des termes qui correspondent le plus à notre réalité même si elle est relative.
Les mots jouent beaucoup sur la façon que nous et l'autre allons pouvoir communiquer et se comprendre, s'accepter aussi.
Je suis d'accord il ne faut pas nous même tout centrer sur une caractéristique de notre personnalité, en l'occurence "homo".Effectivement on a tendance à le faire dans une situation de marginalisation supposée ou avérée.

J'ai envoyé un message sur le forum sur ce qui se passe en Birmanie, pour aussi dire que l'injustice, la ségrégation, les combats pour être libre dans une societé, dépasse largement le cadre de nos problèmes plus centré sur notre petite personne.

Etre avant tout "humain" demande une plus grande ouverture à ce qui se passe pour tous les individus de notre terre. Les besoins vitaux prennent le pas sur les conforts et les inconvénients sociaux économiques de nos societés démocratiques et privilégiées.
Zag
"si nous demeurons aux deux extrémités, comment pouvons nous en comprendre une ?"
" La moindre chose contient un peu d'inconnu. Trouvons-le."G.M.

Sylvain
Messages : 65
Inscription : 14 juil. 2007 20:26

Message par Sylvain » 02 oct. 2007 09:45

Au plus il y a de catégories, au plus elles sont complexes, et moins on est catégorisées finalement... C'est un peu comme une image, plus il y a de pixels et plus on s'approche de la vraie image...
On a beau être aveugle au fond d’une grotte et mort ou quoi on sent le jour se lever chaque matin, toutes les 25 heures.

bikounet38

Message par bikounet38 » 02 oct. 2007 10:10

Moi, j'ai définitivement aps avant d'être catégorisé ;-)

Je ne me reconnais pas plus dans le terme de "YAG" qui se définit par opposition à; ni dans un autre modèle (bear, fashion, etc...)

Alors, autant dire, que je suis Moi tout simplement ;-)

Zag
Messages : 120
Inscription : 27 sept. 2007 11:22
Localisation : Rhône Alpes
Contact :

Message par Zag » 02 oct. 2007 10:53

Salut

Pas mal l'image en pixels, plus il y a de qualité de définition et plus l'image se rapproche d'une réalité commune à tous.

En tout cas être soi, je pense que l'on n'est jamais réellement complètement "soi", mais on peut déjà éviter d'être qu'une seule appellation.

Zag
"si nous demeurons aux deux extrémités, comment pouvons nous en comprendre une ?"
" La moindre chose contient un peu d'inconnu. Trouvons-le."G.M.

Répondre