Page 1 sur 1

aidez moi s'il vous plait

Publié : 03 sept. 2018 18:54
par zeinab.benamara
Bonjour je ne sais pas si mon message se feras entendre mais j'en suis arrivé a un point ou si personne ne m'entend alors le suicide seras ma derniere option parceque je n'en peux plus de cette vie qui est tout comme un veritable enfer pour moi , je suis obligé de garder l'anonymat pas peur pour ma vie et pour celle que j'aime . je suis une jeune fille de 17 ans originaire d'un pays musulman , j'entretenais une relation amoureuse avec une autre fille elle aussi musulmane , mais vu la nature de notre relation nous etions obligées de nous cacher parceque ce genre de relation la d'ou je viens est un motif de peine de mort , je n'ai pas choisi a etre comme ca , d'ou je viens la societé a toujours rejeté sevèrement les gens comme moi , j'avais 15 ans quand j'ai commencé a eprouvé des sentiments pour mon amie , je ne comprenais pas ce qui m'arrivais , j'avais terriblement peur parceque quand j'entendais mes parents parler des gens comme moi , des homosexuels c'etait comme ci nous etions des gens destinés a l'enfer , comme si nous n'etions pas humains , comme si nous etions des enfants de satan et qu'il fallais a tout prix nous tuer , nous maltraiter , nous bannir de la societé , par peur de cela je ne pouvais exprimer mes sentiments vis a vis de celle que j'aimais , elle etait mon amie , ma meilleure amie mais petit a petit elle s'en est rendu compte et grace a Dieu elle ressentait pour moi la meme chose , je vous en supplie ne me jugez et ne me dites pas que ce ne sont que des trucs d'enfants, dans mon pays les filles n'ont pas d'enfance , on force des filles d'a peine 12-13 ans a epouser des hommes qui pourraient etre leurs grands peres . j'etais scolarisé et meme si cela etait en cachette je vivais ma vie amoureuse tranquillement avec mon amie . jusqu'a il y a 1 an . ses parents nous ont suppris en train de faire des choses intimes , devant moi ils l'ont battu comme ci ce n'etait meme pas leur propre fille , avant d'appeller mes parents qui n'ont meme pas attendu qu'on rentre avant de me passer a tabac , c'est toute en sang que mes parents m'ont jetés dans la chambre et laisser la quasiment deux jours sans soins ni nourriture , mais malgré toutes les douleurs que je ressentais tout ce qui me passait par la tete etait de savoir comment allait mon amie , que lui arrivait t'elle , que lui ont t'il fait , le simple fait de savoir qu'elle souffrait par ma faute , par le fait que je l'aime , par l'amour que j'ai ressenti pour elle me fesait plus mal que les douleurs que mes parents avaient infligés a mon corps . deux jours plus tard ma mere m'as permise de sortir de la chambre , elle m'as lavé , habillée, rendu belle , je ne savais pas ce qui se passait , quand je lui demandais elle ne faisait que me toiser du regard et m'insulter . un peu plus tard une delegation est venue chez moi , c'etait la premiere fois que je voyais ces gens chez nous , mon pere m'as presenté comme si je n'etais qu'un objet , ces gens me regardaient de tous les cotés . quelque heures plus tard , ma mere m'as dit qu'elle et mon père avaient decidé de me marié a un homme vivant en france , vu que je ne represente pour eux que honte et malheur ils ne voulaient pas me garder sous leurs toits , ils ne voulaient plus rien avoir a faire avec moi , ils m'ont juste dit que cet homme que je ne connaissais pas , que je n'avais jamais vu , serait desormais mon mari et que je lui devrais obeissance et soumission , j'ai eu l'impression que j'etais tombé en enfer , je n'arrivais pas a croire que mes propres parents m'avaient fait cela , je ne pouvais meme pas m'enfuir car tous les jours qui ont suivit j'etais constament enfermé dans ma chambre , je n'ai meme pas pu avoir la moindre nouvelle de mon amie , rien du tout . le jour J on m'as juste remis a un homme qui etait censé etre le frere de mon futur mari et qui m'accompagnerais jusqu'a lui , tout le long du trajet et apres plusieurs pays traversé etant donné que j'etais vierge , cet homme m'as obligé a le satisfaire sexuellement de plusieurs autre mannieres que celle de me penetrer le vagin , je ne veux pas entrer dans les details car le simple fait d'y penser me donne envie de vomir . apres etre illegalement entré en france cet homme m'as conduit chez son frere qui est devenu mon epoux , epoux c'est un bien grand mot, car ma premiere nuit il m'as violé quand j'ai essayé de repoussé ses avances , et la nuit d'apres , et encore et encore , pendant des mois et des mois je n'avais pas le droit de mettre un pied dehors , je n'avais meme pas le droit de m'approcher de la fenetre , je n'avais ni telephone , ni aucun moyen de contacter qui que ce soit , j'ai du subir cet enfer jour apres jour , encore et encore , un jour j'ai cru avoir une opportunité de m'enfuir , j'ai voulu aller rejoindre un centre de police mais je ne connaissais absolument rien ici , le quartier ou je suis est mal frequenté et personne ne vient en aide a personne , car tous ceux que je croisais sur la route et a qui je demandais de l'aide ou simplement le chemin d'un commissariat m'evitais , j'ai a peine fait quelque patés de maison quand le frere de mon mari, qui durant mon voyage m'avait obligé a faire des choses degoutantes juste pour le satisfaire m'as rattrapé , ce jour la cet vieux degoutant qui me sert de mari m'as tellement battu qu'il m'as brisé un bras ,j'avais du sang plein les yeux , qui me sortait du nez , malgré toute ces douleurs qu'il m'avais infligé cela ne l'as pas empecher d'abuser de moi chaque jour que Dieu a fait , d'assouvrir tous ses sombres fantasmes de force , pendant quasi deux semaines je ne fesais que vomir du sang, la prison dans laquelle je vivais c'etait encore plus retreci , car en plus de tout ce que je subissais deja , je n'avais droit a manger qu'un jour sur deux , pour lui je ne suis qu'un objet sexuel car meme pendant mes regles il n'hesite pas a se satisfaire soit a travers mon vagin soit par mon anus ,et a utiliser mon corps comme bon me semble . j'en suis arrivé au stade ou je ne veux meme plus voir mon propre corps parceque celui ci me degoute . j'ai plusieurs fois pensé a me suicider , parceque je ne considere pas ce que je vis comme etant une vie , il n'y a qu'une seule chose qui me tient encore envie , l'espoir de retrouver celle que j'aime car il y a quelque temps j'ai appris qu'elle etait toujours en vie au pays , tout ce que j'aimerais c'est rentré chez moi , aller la chercher et nous en aller loin de ce monde qui nous refuse juste parceque nous nous aimons , cela est mon seul reve mais je n'ai pas le moindre sous , mon mari ne me donne meme pas ne serais ce qu'un centime , le telephone que j'utilise n'as meme pas de puce , grace a Dieu j'arrive souvent a me connecté a un wifi , et cela je dois faire attention de peur de me faire surprendre par mon mari ou un de ces freres ou amis . je n'ai meme pas le droit de parler a quelqu'un , on m'as ménacé que si je tentais quoi que ce soit , en plus du mal qu'on me ferais , ils retrouveront mon amie resté au pays et lui feront subir le meme sort , et pour rien au monde je ne veux qu'elle subisse ne serais ce qu'un dixième de ce que j'ai vecu. j'ai aucun droit dans cette maison . si je viens en parler ici c'est parceque la derniere fois j'ai vu a la télé on parlais d'un site ou on pouvait demander toute sortes d'aide, de reves , de besoins , et parfois des ames genereuses repondent aux appels des demunis . et que twitter etait le meilleur endroit pour se faire entendre surtout des gens comme moi. donc voila je lance un cri de coeur , je ne sais meme pas si je me suis bien prise pour ouvrir cette cagnotte mais ceci est le seul fil qui me tient encore en vie dans ce monde .je veux acheter ma liberté et quitter cet enfer , aidez moi s'il vous plait https://www.lepotcommun.fr/pot/ou232hza

Re: aidez moi s'il vous plait

Publié : 04 sept. 2018 14:49
par gillian
Bonjour Zeinab,

Ton témoignage est poignant et terrible mais nous te donnerons pas de l'argent ici si c'est ce que tu cherches.
Nous pouvons t'écouter et témoigner de nos expérience ou encore t'aider à partir de cet enfer d'autres façons.
Tu peux commencer par contacter SOS femmes : http://www.sosfemmes.com/ressources/con ... tional.htm

Cordialement
gillian

Re: aidez moi s'il vous plait

Publié : 09 sept. 2018 23:52
par manu.G
Bonjour,

Je te ferai exactement la même réponse que Gillian. L'association CONTACT n'a pas vocation, à ma connaissance, à apporter un soutien financier à des personnes dans ta situation ou dans d'autres situations.
Bien entendu, les lecteurs de ce forum font bien ce qu'ils veulent mais ils sont beaucoup trop peu nombreux pour que tu puisses espérer avoir assez d'argent afin aller dans ton pays d'origine.
Ceci étant, même si tu réussissais d'une façon ou d'une autre à financer ton voyage, je ne suis pas très optimiste pour la suite. Partir au bout du monde ? Pour aller où ? Est-ce que ton amie accepterait de te suivre ?

Je suis travailleur social et je pense que la seule solution pour toi est effectivement de contacter une association qui s'occupe de la violence conjugale, voire un organisme de la protection de l'enfance si tu es mineure.
En France, il y a une possibilité de prendre en charge des jeunes majeurs jusqu'à l'âge de 21 ans au niveau de l'Aide sociale à l'Enfance.

Je reste à ta disposition pour tout complément d'information.

Bien cordialement

Re: aidez moi s'il vous plait

Publié : 13 août 2019 15:44
par Fredo34
zeinab.benamara a écrit :
03 sept. 2018 18:54
Bonjour je ne sais pas si mon message se feras entendre mais j'en suis arrivé a un point ou si personne ne m'entend alors le suicide seras ma derniere option parceque je n'en peux plus de cette vie qui est tout comme un veritable enfer pour moi , je suis obligé de garder l'anonymat pas peur pour ma vie et pour celle que j'aime . je suis une jeune fille de 17 ans originaire d'un pays musulman ou on y retrouve beaucoup de boutique musulmane en ligne , j'entretenais une relation amoureuse avec une autre fille elle aussi musulmane , mais vu la nature de notre relation nous etions obligées de nous cacher parceque ce genre de relation la d'ou je viens est un motif de peine de mort , je n'ai pas choisi a etre comme ca , d'ou je viens la societé a toujours rejeté sevèrement les gens comme moi , j'avais 15 ans quand j'ai commencé a eprouvé des sentiments pour mon amie , je ne comprenais pas ce qui m'arrivais , j'avais terriblement peur parceque quand j'entendais mes parents parler des gens comme moi , des homosexuels c'etait comme ci nous etions des gens destinés a l'enfer , comme si nous n'etions pas humains , comme si nous etions des enfants de satan et qu'il fallais a tout prix nous tuer , nous maltraiter , nous bannir de la societé , par peur de cela je ne pouvais exprimer mes sentiments vis a vis de celle que j'aimais , elle etait mon amie , ma meilleure amie mais petit a petit elle s'en est rendu compte et grace a Dieu elle ressentait pour moi la meme chose , je vous en supplie ne me jugez et ne me dites pas que ce ne sont que des trucs d'enfants, dans mon pays les filles n'ont pas d'enfance , on force des filles d'a peine 12-13 ans a epouser des hommes qui pourraient etre leurs grands peres . j'etais scolarisé et meme si cela etait en cachette je vivais ma vie amoureuse tranquillement avec mon amie . jusqu'a il y a 1 an . ses parents nous ont suppris en train de faire des choses intimes , devant moi ils l'ont battu comme ci ce n'etait meme pas leur propre fille , avant d'appeller mes parents qui n'ont meme pas attendu qu'on rentre avant de me passer a tabac , c'est toute en sang que mes parents m'ont jetés dans la chambre et laisser la quasiment deux jours sans soins ni nourriture , mais malgré toutes les douleurs que je ressentais tout ce qui me passait par la tete etait de savoir comment allait mon amie , que lui arrivait t'elle , que lui ont t'il fait , le simple fait de savoir qu'elle souffrait par ma faute , par le fait que je l'aime , par l'amour que j'ai ressenti pour elle me fesait plus mal que les douleurs que mes parents avaient infligés a mon corps . deux jours plus tard ma mere m'as permise de sortir de la chambre , elle m'as lavé , habillée, rendu belle , je ne savais pas ce qui se passait , quand je lui demandais elle ne faisait que me toiser du regard et m'insulter . un peu plus tard une delegation est venue chez moi , c'etait la premiere fois que je voyais ces gens chez nous , mon pere m'as presenté comme si je n'etais qu'un objet , ces gens me regardaient de tous les cotés . quelque heures plus tard , ma mere m'as dit qu'elle et mon père avaient decidé de me marié a un homme vivant en france , vu que je ne represente pour eux que honte et malheur ils ne voulaient pas me garder sous leurs toits , ils ne voulaient plus rien avoir a faire avec moi , ils m'ont juste dit que cet homme que je ne connaissais pas , que je n'avais jamais vu , serait desormais mon mari et que je lui devrais obeissance et soumission , j'ai eu l'impression que j'etais tombé en enfer , je n'arrivais pas a croire que mes propres parents m'avaient fait cela , je ne pouvais meme pas m'enfuir car tous les jours qui ont suivit j'etais constament enfermé dans ma chambre , je n'ai meme pas pu avoir la moindre nouvelle de mon amie , rien du tout . le jour J on m'as juste remis a un homme qui etait censé etre le frere de mon futur mari et qui m'accompagnerais jusqu'a lui , tout le long du trajet et apres plusieurs pays traversé etant donné que j'etais vierge , cet homme m'as obligé a le satisfaire sexuellement de plusieurs autre mannieres que celle de me penetrer le vagin , je ne veux pas entrer dans les details car le simple fait d'y penser me donne envie de vomir . apres etre illegalement entré en france cet homme m'as conduit chez son frere qui est devenu mon epoux , epoux c'est un bien grand mot, car ma premiere nuit il m'as violé quand j'ai essayé de repoussé ses avances , et la nuit d'apres , et encore et encore , pendant des mois et des mois je n'avais pas le droit de mettre un pied dehors , je n'avais meme pas le droit de m'approcher de la fenetre , je n'avais ni telephone , ni aucun moyen de contacter qui que ce soit , j'ai du subir cet enfer jour apres jour , encore et encore , un jour j'ai cru avoir une opportunité de m'enfuir , j'ai voulu aller rejoindre un centre de police mais je ne connaissais absolument rien ici , le quartier ou je suis est mal frequenté et personne ne vient en aide a personne , car tous ceux que je croisais sur la route et a qui je demandais de l'aide ou simplement le chemin d'un commissariat m'evitais , j'ai a peine fait quelque patés de maison quand le frere de mon mari, qui durant mon voyage m'avait obligé a faire des choses degoutantes juste pour le satisfaire m'as rattrapé , ce jour la cet vieux degoutant qui me sert de mari m'as tellement battu qu'il m'as brisé un bras ,j'avais du sang plein les yeux , qui me sortait du nez , malgré toute ces douleurs qu'il m'avais infligé cela ne l'as pas empecher d'abuser de moi chaque jour que Dieu a fait , d'assouvrir tous ses sombres fantasmes de force , pendant quasi deux semaines je ne fesais que vomir du sang, la prison dans laquelle je vivais c'etait encore plus retreci , car en plus de tout ce que je subissais deja , je n'avais droit a manger qu'un jour sur deux , pour lui je ne suis qu'un objet sexuel car meme pendant mes regles il n'hesite pas a se satisfaire soit a travers mon vagin soit par mon anus ,et a utiliser mon corps comme bon me semble . j'en suis arrivé au stade ou je ne veux meme plus voir mon propre corps parceque celui ci me degoute . j'ai plusieurs fois pensé a me suicider , parceque je ne considere pas ce que je vis comme etant une vie , il n'y a qu'une seule chose qui me tient encore envie , l'espoir de retrouver celle que j'aime car il y a quelque temps j'ai appris qu'elle etait toujours en vie au pays , tout ce que j'aimerais c'est rentré chez moi , aller la chercher et nous en aller loin de ce monde qui nous refuse juste parceque nous nous aimons , cela est mon seul reve mais je n'ai pas le moindre sous , mon mari ne me donne meme pas ne serais ce qu'un centime , le telephone que j'utilise n'as meme pas de puce , grace a Dieu j'arrive souvent a me connecté a un wifi , et cela je dois faire attention de peur de me faire surprendre par mon mari ou un de ces freres ou amis . je n'ai meme pas le droit de parler a quelqu'un , on m'as ménacé que si je tentais quoi que ce soit , en plus du mal qu'on me ferais , ils retrouveront mon amie resté au pays et lui feront subir le meme sort , et pour rien au monde je ne veux qu'elle subisse ne serais ce qu'un dixième de ce que j'ai vecu. j'ai aucun droit dans cette maison . si je viens en parler ici c'est parceque la derniere fois j'ai vu a la télé on parlais d'un site ou on pouvait demander toute sortes d'aide, de reves , de besoins , et parfois des ames genereuses repondent aux appels des demunis . et que twitter etait le meilleur endroit pour se faire entendre surtout des gens comme moi. donc voila je lance un cri de coeur , je ne sais meme pas si je me suis bien prise pour ouvrir cette cagnotte mais ceci est le seul fil qui me tient encore en vie dans ce monde .je veux acheter ma liberté et quitter cet enfer , aidez moi s'il vous plait
C'est vraiment choquant, j'espère que vous avez eu gain de causes !