fille ado trans

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

Répondre
geneviève95
Messages : 2
Inscription : 02 janv. 2021 15:21

fille ado trans

Message par geneviève95 »

Bonjour, je me présente je suis maman de 5 enfants de 8 à 17 ans. Ma fille de 14 ans (la seule de la fratrie, et en 3 ème position) vient de m'annoncer le soir du réveillon qu'elle se sentait garçon. Elle a attendu d'être chez une copine pour m'envoyer un long texte par sms.
Depuis petite elle se comporte comme une "fille", elle n'a jamais rejeté sa féminité même lorsqu'elle a eu ses règles, elle a les cheveux jusqu'aux fesses et n'a aucun signe de masculinité.
Elle est excellente élève et nous avons une vie de famille épanouie.
Son papa travaille sur un bateau, il n'est donc là qu'un mois sur 2 et je ne veux pas lui annoncer par internet donc j'attend son retour pour lui parler.
Elle me dit que depuis le confinement elle a beaucoup réfléchie, est allée sur des forums et s'est reconnue dans certains témoignages.
Elle voudrait se couper les cheveux un peu plus court et qu'on l'appelle par un prénom masculin en utilisant "il".
Je suis complètement perdue parce que je n'ai rien vu venir.
Mon père était homosexuel donc mes enfants savent très bien qu'on est ouvert d'esprit et que jamais je ne renierai l'un d'eux et c'est peut être pour ça qu'elle m'en a parlé.
Je lui ai dit que si c'est ce qu'elle voulait vraiment je l'accompagnerai mais que oui j'étais triste et que c'était dure à encaisser pour moi.
Je pense qu'on va aller voir un psy pour commencer mais je ne veux pas que les choses aillent trop vite, est ce que c'est juste l'adolescence et le fait que son corps se transforme qui la chamboule ou est elle vraiment en souffrance et trans ??
Elle a pourtant l'air si bien dans sa peau, je suis complètement paumée et je ne peux pas avoir le soutien de mon conjoint puisqu'il n'est pas encore au courant.
Que faire pour l'aider? Faut il se précipiter dans des démarches, ou faire durer les choses ? je lui ai dit qu'il faudrait mieux attendre la fin du lycée mais si elle est en souffrance comment faire ? est ce qu'un psy est la solution ?

laeticia
Messages : 80
Inscription : 04 juin 2020 22:47
Localisation : rhône-alpes-auvergne

Re: fille ado trans

Message par laeticia »

Bonjour et bienvenue sur le forum!

Concernant vôtre fille il faut lui laisser encore du temps , elle est sens doute encore
en questionnement, donc pas de précipitation elle est encore très jeune!
Mais en tout cas si elle veut un prénom masculin et des cheveux plus court
c'est probablement un signe de dysphorie de genre!!
Il faut laisser passer le temps et l'accompagnée sans jugement pour pas la blessée
psychologiquement et elle ou il finira par savoir qu'elle identité de genre lui appartient
pour vivre au mieux et s'épanouir!
Laissez encore du temps!

Bon courage à vous!

Laeticia.

Flo.26
Messages : 41
Inscription : 22 mai 2020 14:29
Localisation : Valence

Re: fille ado trans

Message par Flo.26 »

Bonjour Geneviève,

Pour une maman, ces questions interrogent, surprennent, et c'est légitime!!!! La question de la transidentité, peut sembler être un effet de mode car de plus en plus de jeunes osent s'exprimer. Cependant, quand une personne se sent piégée dans le mauvais corps, c'est source de souffrance car ce n'est pas un choix. Libérer la parole est un acte salvateur. Votre enfant a une entière confiance en vous pour parler de ses préoccupations!

Il me semble que si votre enfant vous exprime le besoin de se faire appeler par un prénom masculin et d'utiliser le pronom "il", s'est important de l'accompagner dans cette démarche au sein de votre famille. L'adolescence est une période d'expérimentation. A mon avis, cette expérience là n'est pas, en soi, dangereuse. Peut-être permettrait-elle de conforter votre enfant dans son identité ou au contraire de vérifier qu'elle est bien une fille. C'est moins pire que d'essayer de consommer des drogues pour atténuer un mal-être.

Je rajouterai, comme le dit Laeticia, que la notion de temps est importante surtout chez de jeunes ados qui se questionnent.

Bonne journée.

Flo26

geneviève95
Messages : 2
Inscription : 02 janv. 2021 15:21

Re: fille ado trans

Message par geneviève95 »

Merci pour vos réponses.

Son papa ne rentrera que d'ici 15 jours, il faut que je trouve les bons mots même si je sais qu'il va l'accepter mais c'est sa seule fille et il a une relation particulière avec elle/il.
Je pense qu'il va être chamboulé comme moi et qu'il va nous falloir du temps.
J'en ai reparlé avec ma fille (pour le moment j'ai du mal à masculiniser), elle m'a dit qu'elle a commencé à aller sur des sites au début du confinement et qu'elle s'est reconnue dans certains témoignages mais qu'elle a vraiment compris en octobre ce qu'elle voulait.
Ca ne fait que 2 mois donc j'espère qu'elle a compris qu'il faut nous laisser du temps. Je me suis tournée vers une association de ma région mais vers chez moi ils ne connaissent pas de psy qui pourrait s'y connaitre un minimum.
Je pense qu'on va déjà essayer de l'appeler par un prénom masculin à la maison mais je ne sais pas si il faut en parler à ses frères, j'ai peur de les chambouler eux aussi.
Merci beaucoup pour votre écoute...je me sens moins seule.

laeticia
Messages : 80
Inscription : 04 juin 2020 22:47
Localisation : rhône-alpes-auvergne

Re: fille ado trans

Message par laeticia »

Le faite aussi qu'elle (il) est entouré(e) de frère et donc une forte présence masculine sait ce qui accélère
peut être son sentiment d'appartenir au sexe opposé plus rapidement!

Avatar de l’utilisateur
Quetzal
Messages : 135
Inscription : 27 avr. 2020 08:38

Re: fille ado trans

Message par Quetzal »

Bonsoir,

Je m'excuse mais j'ai vraiment du mal quand je lis des gens se permettre de dire que votre enfant est "en questionnement" uniquement parce qu'il est jeune, parce que de ce que j'ai lu de votre témoignage, votre fils n'indique aucunement être en questionnement.

Perso je n'ai jamais été vraiment en questionnement, je suis passé du "je vais mal sans savoir pourquoi" à "ha, bah je suis trans ". Entretemps il s'est passé montre en main 3 jours.... (3jours à éplucher internet pour passer psychologiquement du rejet de la monstruosité que ça représentait pour moi d'être trans (merci la transphobie intériorisée et nourrie par la pathologisation - à l'époque c'était officiellement considéré comme une maladie mentale...) à l'acceptation que j'étais trans et que j'allais enfin pouvoir exister tel que j'étais aux yeux du monde (et pour moi-même).

Il y a toutes sortes de parcours, toutes sortes de vécus.

L'important je dirais c'est de respecter le rythme de votre enfant : attendre sa majorité, ça peut représenter une éternité pour un ado. Encore plus pour un ado trans, et surtout au moment de la puberté...
Alors tout dépend de lui. S'il ressent une urgence, il faut l'entendre cette urgence : il a peut-être pas envie que son corps évolue d'une façon qui le pourrait le marquer de manière indélébile, il a peut-être besoin d'être reconnu dans son genre socialement en urgence parce que ça fait peut-être des années qu'il vit ça en silence en s'auto-censurant et en prenant sur lui...
S'il veut prendre son temps, il convient aussi évidemment de respecter ça.

Oh et toutes les personnes trans ne sont pas "mal dans leur peau" hein ^^

L'important c'est qu'il bénéficie des infos adéquates pour prendre des décisions. Un-e psy ne sera surement pas la personne la plus adéquate, déjà parce que la majorité n'y connait rien, et voir quelqu'un d'ignorant peut avoir un effet vachement destructeur.... et aussi parce que bon, quel message ça envoie à votre enfant de lui dire qu'il lui faut voir un psy.... :/

Pour rappel quand même, être trans n'est pas un trouble psy. Ni forcément source de souffrance...

Comme cela vous a été dit : tout ce qui est de l'ordre de la transition sociale ne coute rien. Couper des cheveux n'engage à rien, idem en ce qui concerne sa façon de s'habiller, l'usage d'un prénom et de pronoms différents.

Ensuite, il est possible - même si on va pas se cacher que ça reste compliqué - qu'il se fasse prescrire des bloqueurs de puberté. ça permet de mettre la puberté en pause (c'est totalement réversible : à l'arrêt des bloqueurs, la puberté reprend son cours) et d'envisager plus sereinement cette période en attendant d'envisager ou non une prise hormonale par la suite (à partir de ses 15-16 ans).

Et quand bien même, histoire de relativiser un peu : les 9/10 des effets des hormones sont réversibles et n'empêchent pas de vivre dans son genre d'assignation si la personne se rendait compte que ça ne lui convient pas. Les effets irréversibles (pour la testostérone il y en a peu) sont des effets à moyen-long terme.
Donc pas de panique, il a le temps de voir venir... Mais l'important c'est de ne pas invalider sa parole sous prétexte qu'il est jeune. Ya des gamins trans qui à 6 ans (et même plus jeunes) expriment très très clairement quel est leur genre... et d'autres personnes qui le feront à 60 ans...

Empêcher un enfant /ado de vivre son genre, ça revient à l'exposer à des risques. Pour sa santé mentale, pour sa scolarité, pour sa vie sociale, pour sa vie tout court. Ce n'est pas neutre. Ce n'est pas anodin. Vous avez raison de vous préoccuper de son bien-être et du fait que lui imposer d'attendre sa majorité, si ce n'est pas sa volonté, ça lui nuira.
Un parent qui aime et soutient son enfant, même si ça va à l'encontre de ce que pense une certaine frange de la société, c'est un parent qui est dans son rôle et qui est aidant. Faites-vous confiance :)

Flo.26
Messages : 41
Inscription : 22 mai 2020 14:29
Localisation : Valence

Re: fille ado trans

Message par Flo.26 »

Bonsoir,
Pour répondre à Quegzal, le terme de "cheminement" serait plus approprié que "questionnement". Pour ma part il me semble plus juste sachant que la vie est un chemin que l'on fait seul avec soi-même et avec les autres.

Bonne soirée

Flo

laeticia
Messages : 80
Inscription : 04 juin 2020 22:47
Localisation : rhône-alpes-auvergne

Re: fille ado trans

Message par laeticia »

En tant que femme trans je me suis questionnée moi aussi et à l'âge adulte! Et je dis pas que il y a que les enfants qui se questionnent!!
Dans ma tête je me suis posée un tas de questions pour connaître la vérité sur moi-même, donc moi je vois pas quel autre terme
utilisé à la place!!
Pour le terme "cheminement" comme le dit FLO moi je le rajouterais en plus du questionnement mais pas pour remplacer,après c'est mon avis!

Les personnes qui n'ont pas vécus ce mal-être ne peuvent pas se mettre à la place de ceux et celles qu'ils l'ont été!
Car je peux l'affirmer avec certitude que automatiquement ont se poses toutes et tous une foule de questions avant de savoir qui on n'est vraiment!
Et ça j'en suis certaine que c'est pour la majorité des trans!

Laeticia.

Avatar de l’utilisateur
Quetzal
Messages : 135
Inscription : 27 avr. 2020 08:38

Re: fille ado trans

Message par Quetzal »

Laeticia, je ne remets pas en cause ton vécu. J'exprime simplement que ton vécu n'est pas universel et qu'en le calquant sur celui les autres, c'est leur vécu que tu invisibilises et nies.

Ma remarque initiale visait à soulever que tu as de suite affirmé que le fils de Geneviève était "sûrement en questionnement" alors que rien dans son message ne peut laisser supposer cela. Donc ça me dérange un peu de lire cela, car ça nie la capacité de son fils à savoir qui il est, ça remet sa parole en question. Or c'est justement ce que trop de gens font envers nous (encore plus si on est mineur) pour nous disqualifier :(

Enfin bref.

myriam
Messages : 14
Inscription : 04 févr. 2021 14:38

Re: fille ado trans

Message par myriam »

je suis un peu dans le même "cas".
je pense sincèrement que ça ne sert à rien d'attendre à part que votre ado continue de souffrir, que sa confiance en vous va baisser, et au final, il sera toujours transgenre.
mon enfant m'a annoncé qd il avait 13ans. je ne l'ai pas vraiment cru, je pensais juste qu'il était gay (enfin lesbienne du coup).
ensuite il a rencontré sa copine actuelle donc ça venait conforté ce que j'imaginais...
sauf que non, tout est ressorti en debut d'année avec une grosse depression et l'envie de mourir. et moi je ne comprenais rien.
un jour, j'ai compris. et tout a été révélé enfin!
que plaisir aujour'dhui de voir mon ado transformé! heureux, vivant,joyeux,plein de projets!
tantpis si c'est long, si c'est dur, si c'est un combat chaque jour, je sais que je raison d'avancer avec lui, à son rythme!
si votre ado veut changer maintenant, alors faites lui confiance :) c'est que c'est le bon moment pour lui ;)

Répondre