Un peu perdue mais éperdue d'amour pour mon fils....

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

Isis66
Messages : 5
Inscription : 30 sept. 2019 14:13

Un peu perdue mais éperdue d'amour pour mon fils....

Message par Isis66 » 30 sept. 2019 15:06

Il m'est difficile de m'exprimer...tout est un peu confus dans ma tête et dans mon coeur...
Depuis quelques mois mon fils de 15 ans a fait la connaissance d'une jeune fille de son âge sur le net...ils bavardent beaucoup ensemble, ont des centres d'intérêts communs, jouent aux mêmes jeux en ligne...bref ils se disent amoureux même s'ils ne se sont jamais rencontrés de visu...
Jusque là , vous devez vous demander pourquoi je viens parmi vous, un garçon, une fille...on est dans les "normes"...même si je n'aime pas ce terme qui donne l'impression que les autres sont "anormaux"...excusez moi si je tergiverse et prends mon temps mais je vous livre mes pensées au fure et à mesure qu'elles me viennent...
Hier soir mon fils est venu me trouver pour me dire qu'il avait quelque chose de très important et de très difficile à me dire...
"Ma "copine" ne se sent pas bien dans son corps depuis longtemps et elle attend d'avoir l'âge légal pour pouvoir commencer un traitement ftm... donc je sors avec un "garçon"...je suis homosexuel.... enfin bisexuel....je l'aime aujourd'hui en tant que fille mais je veux l'accompagner dans son cheminement jusqu'à ce qu'il se sente bien...pour moi qu'il soit d'aspect fille ou qu'il devienne le garçon qu'il se sent être ne change rien....Je suis quand même encore ton fils même si je suis homosexuel??"
Je lui ai dit que biensûr ça ne change rien pour moi que seul son bonheur compte quelle que soit son identité sexuelle, chacun est libre de son corps et en fait ce que bon lui semble tant que ce n'est pas sous la contrainte....Je l'aime toujours autant et il est toujours mon fils biensûr...
Depuis je ne pense qu'à ça...je le trouve si jeune...tout cela est un tel poids...j J'ai peur pour lui...la différence reste compliquée dans notre société qu'on le veuille ou non!!!!!
Je me sens si seule...personne à qui en parler...j'ai un compagnon (même si nous ne vivons pas ensemble actuellement) mais je ne me sens pas le droit de lui en parler...
Et j'avoue...j'ai peur des réactions autour de nous...nous habitons un tout petit village dans la campagne profonde....et même, je dois avouer , j'ai peur de la réaction des enfants (tous adultes) de mon compagnon....ils sont homophobes, même si je ne crains pas de violences physiques, je redoute leurs propos...Je les ai déjà à maintes reprise entendu se moquer voir être insultants envers les homosexuels...à chaque fois je leur ai dit ne pas comprendre leur attitude, qu'on ne choisis pas son identité sexuelle qu'elle est inscrite en nous et qu'on ne peut rien y faire...mais c'était dans l'absolu...avant que mon fils me parle de sa propre sexualité, de ses attirances!!!!... Juste parce que en tant qu'être humain leur propos me choquaient... Mais étant concernée...je ne sais pourquoi ...c'est plus compliqué...j'ai l'impression de devoir me justifier, que mon fils aura à se justifier!!!!! Et je ne suis pas d'accord!!!!! Nous sommes ce que nous sommes point barre!!!!!
Diantre comme mon fils se prépare une vie compliquée...homosexuel amoureux d'un transgenre!!!!! Plus j'écris plus j'ai peur pur lui!!!!!

Margot
Messages : 20
Inscription : 12 mai 2019 16:19
Localisation : 26

Re: Un peu perdue mais éperdue d'amour pour mon fils....

Message par Margot » 30 sept. 2019 16:52

Bonjour Isis,

Évidemment bienvenue sur ce forum. Je vois que vous êtes une bonne maman et votre fils a de la chance d’avoir une mère comme vous. Vous l’aimez et c’est quelque chose qui compte beaucoup pour lui. Je suis rassurée de la réaction que vous avez eue à son égard lorsqu’il vous a annoncé son homosexualité. C’est vrai il est jeune, il a 15 ans et il dit aimer ce garçon qu’il ne connaît que virtuellement mais ils ont déjà quand même des centres d’intérêt communs. Ils ne se sont pas encore rencontrés mais ça va se faire un jour. Il faudrait préparer le terrain pour que tout se passe bien. Comme vous le savez l’éducation joue un rôle dans l’acceptation de la différence. L’homophobie des fils de votre compagnon est une question d’éducation. Souvent il y a eu des éducations pas très claires parce que les parents n’ont pas sanctionné certains comportements qui ne devaient pas être permis, des parents ont même permis des comportements qui ne devaient pas l’être, pas par méchanceté mais par ignorance. Il y a aussi le manque d’information. Les parents transmettent à leurs enfants ce que leurs parents leur ont transmis à eux. Ça peut se corriger mais inutile de le dire d’une manière qui blesse.
Votre fils a droit au respect même s’il est homosexuel. C’est déjà difficile dans cette société alors il a le droit d’être soutenu. Il faudra sûrement en parler à ses frères qui sont prioritaires et qui pourront aussi apporter leur soutien. Il y a sûrement une Association Contact près de chez vous qui pourra vous aider à préparer le terrain.
Aujourd’hui l’homosexualité est mieux acceptée car on en parle sur les réseaux sociaux, on parle aussi des personnes transgenres. On en voit même dans les séries Plus belle la vie et autres. On essaie de dédramatiser. Il faut du temps mais on avance car on découvre qu’on n’est pas seul, ça aide déjà. Votre fils aussi saura trouver de l’aide auprès d’un Association Contact. Vous pourrez y aller avec lui.

Je vous souhaite une bonne journée… :)

Margot

Isis66
Messages : 5
Inscription : 30 sept. 2019 14:13

Re: Un peu perdue mais éperdue d'amour pour mon fils....

Message par Isis66 » 30 sept. 2019 17:31

Merci beaucoup de votre réponse Margot...il est vrai qu'une partie de ce que pense nos enfants vient de l'éducation...mais pas que...mon fils a parlé sans crainte de son ami(e) transgenre et de son homosexualité avec moi et avec sa soeur...mais avec son grand frère, il n'ose pas ...j'avoue je ne sais pas trop comment mon grand ours macho va réagir...et pourtant c'est moi aussi qui l'ai élevé mdr...
Par contre...les enfants de mon compagnon...je n'ai pas du tout participé à leur éducation (il n'y a que 5ans 1/2 que nous sommes ensemble et le plus jeune des fils a 30 ans...) je crains vraiment leur réaction car je connais leur façon de parler...et comme je vais me sentir encore plus concernée qu'avant...on risque d'aller au clash!!! Mais bon tant pis...mon fils avant tout!!!!! J'ai toujours eu tendance à prôner l'acceptation des différence...aujourd'hui plus encore je crois!!!! Mais je refuse que mon fils ou moi ayons toujours à justifier ce qui est...c'est comme ça un point c'est tout ça te plait tu me fréquentes...ça ne te plait pas tu t'en vas!!!! (la difficulté supplémentaire...comme si ça ne suffisait pas lol...c'est que 2 des fils 32 et 35 ans vivent toujours chez leur père!!!!) Mais bon...nous verrons bien...j'avoue être incapable de savoir comment mon compagnon réagira... ce sera le test ultime!!!! ;)
venir parler ici me fait du bien je pense...mettre par écrit mes pensées...m'enlève un poids...

Margot
Messages : 20
Inscription : 12 mai 2019 16:19
Localisation : 26

Re: Un peu perdue mais éperdue d'amour pour mon fils....

Message par Margot » 30 sept. 2019 17:58

Ne vous sentez pas coupable car dans l'éducation il n'y a pas que les parents (père, mère) il y a aussi les oncles, les tantes, la société, l'école. Beaucoup y ont aussi participé d'une manière plus ou moins directe. On ne peut montrer du doigt une mère seule qui a élevé ses 3 enfants. Vous avez droit au respect parce que vous tenez au bonheur de votre fils. Je vois qu'il a une sœur qui est déjà au courant et qui comprend. C'est bien, ça va aider. Mais avant d'aborder le sujet avec votre compagnon et ses enfants, parlez en d'abord avec l'Association Contact. Ça va s'éclaircir. Ne précipitez rien. Informez vous d'abord auprès de Contact.
Comme vous le dites ça fait du bien de parler. Vous avez eu bien fait de venir sur ce forum.

Cordialement...

Margot

benjamin49
Bénévole écoutant
Bénévole écoutant
Messages : 41
Inscription : 16 mars 2019 15:13
Localisation : Maine et Loire
Contact :

Re: Un peu perdue mais éperdue d'amour pour mon fils....

Message par benjamin49 » 30 sept. 2019 22:45

Bonjour Isis66,

tout d'abord je voulais vous dire que je suis assez admiratif de la réaction de votre fils envers son ami (puisque son ami est un garçon transgenre on met tout au masculin a priori mais à vérifier avec l'ami de votre fils s'il souhaite bien qu'on s'adresse à lui au masculin ^^) , de la façon dont il assume ses sentiments et de votre réaction envers les deux :)

3 points ont attiré mon attention dans votre message.
Vous parlez régulièrement de vos peurs pour votre fils ; pouvez-vous me dire ce qui vous fait peur exactement ?
Vous mentionnez aussi une grande crainte de la réaction des enfants de votre compagnon. Mais j'ai l'impression que c'est surtout le mal que cela pourrait faire à votre fils qui vous préoccupe plus que leurs réactions. C'est le cas ?

Le dernier point : "Mais étant concernée...je ne sais pourquoi ...c'est plus compliqué...j'ai l'impression de devoir me justifier, que mon fils aura à se justifier!!!!! Et je ne suis pas d'accord!!!!! Nous sommes ce que nous sommes point barre!!!!!"
Je ne sais pas non plus pourquoi c'est plus compliqué mais c'est souvent ce que nous disent les parents ;)
Je ne sais pas s'il faudra qu'il se justifie mais il faudra sans doute qu'il explique. L'homophobie ou la transphobie provient essentiellement de la méconnaissance, de préjugés et du fait que les personnes homophobes ou transphobes ne connaissent pas de personnes concernées !

Pour conclure mon message, j'ai envie de vous dire que je ne pense pas que la vie de votre fils sera nécessairement compliquée. S'il est amoureux et bien entouré (vous, sa fratrie, ses amis) alors il sera heureux et ca le rendra plus à même d'affronter les aléas. Après certains parcours sont plus complexes que d'autres ... mais ca dépendra d'après moi autant des rencontres et des villes où il vivra que de son orientation sexuelle.

Benjamin

Isis66
Messages : 5
Inscription : 30 sept. 2019 14:13

Re: Un peu perdue mais éperdue d'amour pour mon fils....

Message par Isis66 » 30 sept. 2019 23:57

L'ami de mon fils (puisqu'il veut qu'on parle de lui au masculin...il a même changé son prénom....) semble bien entouré dans sa famille...il est encore très jeune et attend de pouvoir entamer sa transformation...quand mon fils me la présenté au début il me la présenté comme sa copine...elle ( puisqu'à ce moment là il donnait son prénom féminin) m'a parlé, posé des questions..je lui ai répondu avec sincérité et franchise...peut être est ce ce qui a permis à mon fils de me parler maintenant...
Si j'ai peur de la réactions de mes beaux-enfants...c'est juste parce que j'ai peur du mal que leurs paroles ou railleries pourraient lui faire biensûr...moi je sais que je leur répondrai...avec plus ou moins de calme...et s'ils refusent de me cottoyer après...c'est leur problème pas le mien!!!!! je n'ai nullement besoin de leur approbation pour vivre comme bon me semble... C'est vrai que j'ai peur pour mon fils...peur qu'il souffre, peur qu'il soit blessé...il a , depuis tout petit, beaucoup de difficultés pour s'intégrer que ce soit en classe, au sport,...Nous habitons la France profonde...et je sens, je sais que les mentalités n'ont pas encore beaucoup évolué!!!! Alors homosexuel amoureux d'une fille qui veut devenir un garçon...ça ne va certainement pas l'aider...
Par contre, depuis hier, depuis qu'il m'a parlé je le trouve plus...léger....je ne sais pas comment expliquer c'est comme si tout à coup il était libre, il parle, sourit.... Mais j'ai peur d'une chute...d'une rechute (il a déjà passé 6 mois en centre psychiatrique suite à une phobie scolaire et maltraitances psychologiques par son père).... Je sais que nous ne pouvons pas protéger nos enfants de tout...mais je voudrais tellement le mettre à l'abri de la méchanceté, de la violence...
Pour ce qui est de parler de son orientation sexuelle...que ce soit avec son frère, mes beaux-enfants , mon compagnons, mes parents, mes soeurs...je ne risque pas de précipiter quoi que ce soit...ça viendra de lui...ce n'est pas à moi de le faire!!!... Enfin il me semble...même si j'aimerais pouvoir être soutenue par mon compagnon...j'aimerais me sentir moins seule....mais ce n'est pas ma vie...c'est la sienne!!!!!
Mais je suis toujours si bavarde... lol...
Merci à vous qui me lisez et prenez de votre temps pour me "parler"

benjamin49
Bénévole écoutant
Bénévole écoutant
Messages : 41
Inscription : 16 mars 2019 15:13
Localisation : Maine et Loire
Contact :

Re: Un peu perdue mais éperdue d'amour pour mon fils....

Message par benjamin49 » 13 oct. 2019 18:31

Bonjour Isis66,

désolé pour ma réponse tardive, j'étais absent.

je ne suis pas surpris qu'il paraisse plus léger, il n'est plus seul à porter son secret et a trouvé en vous un soutien essentiel :)
Mais je n'ai malheureusement pas de solution pour protéger votre fils des regards et des jugements des autres. Cela dit à défaut de pouvoir le protéger, il a pu trouver auprès de vous une oreille attentive qui lui sera sans doute utile.

En ce qui concerne son coming out, je pense que la question est de savoir quand il sera prêt à ce que cela se sache et non qui doit le faire. Par exemple, ce sont mes parents qui ont annoncé mon homosexualité à leurs parents et fratries avec mon accord ; il n'y a pas de règle. Ce qui me semble important c'est que vous puissiez en parler ensemble au préalable pour procéder de la façon qui vous semblera la meilleure.
Dans tous les cas, vous avez raison, il n'y a pas d'urgence (à moins que votre fils le ressente ainsi) et souvent, les personnes LGBT font leur coming out lorsque le secret devient trop lourd à porter. On entend souvent que le coming-out se passe mieux lorsque la personne qui le fait en parle comme quelque chose de positif, le fait d'être enfin soit, de s'épanouir ou de rencontrer quelqu'un qui nous rend heureux.

Vous évoquez aussi votre impression de solitude. A défaut de pouvoir en parler à vos proches pour le moment, sachez qu'il y a d'autres parents qui ont vécu cette situation et avec lesquels vous pourriez échanger au sein du réseau contact : en postant un autre message sur le forum ou en participant à un groupe d'écoute et de parole.

Benjamin

Isis66
Messages : 5
Inscription : 30 sept. 2019 14:13

Re: Un peu perdue mais éperdue d'amour pour mon fils....

Message par Isis66 » 11 nov. 2019 22:37

Merci beaucoup de votre réponse Benjamin...j'ai été absente moi aussi....depuis mon message mon fils a parlé à sa soeur, à son frère et à ma maman, à sa meilleure amie et à la meilleure amie de sa soeur....et tout s'est bien passé...j'ai, grâce à lui, réalisé que j'avais pu inculquer une bonne et belle ouverture d'esprit à mes enfants ....ils sont tolérants et n'ont même pas marqué d'étonnement ou eu besoin d'un moment de réflexion (de digestion....comme j'aime à appeler ça...même si certains s'en choquent...vraiment je trouve l'image parfaite...et non négative....)
Il vient souvent me parler et nous avons décidé qu'il parlerait à qui il veut quand il le veut...mais que si il a besoin de mon soutien....je serai toujours là ;)
La famille de mon compagnon reste le gros point noir(du moins pour moi)....mais bon nous verrons bien ...et quoi qu'il en soit il restera toujours ma priorité et je serai toujours à ses côtés envers et contre tout ...je sais que je ne pourrai pas le protéger de tous et de tout...mais avec le soutien d ceux qui l'aiment...il pourra être heureux!!!! Aucun de nous n'est à l'abri de difficultés ou de souffrance mais je fais toujours de mon mieux pour être là pour aider mes enfants à se relever quand ils tombent...sans les "ramasser"...juste je les épaule...ils savent que je suis toujours là et même si je suis lon physiquement...je reste à leurs côtés au cas ou....

lein de bonheur à vous tous et toutes qui prendrez le temps de me lire....

Margot
Messages : 20
Inscription : 12 mai 2019 16:19
Localisation : 26

Re: Un peu perdue mais éperdue d'amour pour mon fils....

Message par Margot » 12 nov. 2019 13:17

Bonjour Isis66,

Je pense que c'est une bonne chose que votre fils en aie parlé à son frère, sa sœur, votre maman, et sa meilleure amie tout comme la meilleure amie de cette dernière. Désormais, il sait qu'il y a des personnes qui sont avec lui et qui le comprennent. Il doit déjà se sentir plus fort. Votre fils a su s'adresser d'abord à sa famille. C'est ainsi qu'il fallait commencer. La famille de votre conjoint, ça viendra après quand il se sentira prêt. Si votre conjoint vous aime, il sait qu'il doit respecter une famille qui est unie... C'est bien d'avoir une famille qui soutient, c'est très important.

Je suis rassurée de voir que votre famille est solidaire. Vous êtes une maman formidable !

Je vous souhaite une bonne journée et beaucoup de bonheur en famille. :)

Margot

Répondre