Les Réunions Ouvertes : Comment ça se passe ?

Posez ici toutes vos questions sur les associations Contact !

Modérateur : Contact - Equipe de modération

Répondre
ob1
Messages : 20
Inscription : 20 sept. 2006 15:31
Localisation : val de marne

comment ça se passe?

Message par ob1 » 20 sept. 2006 15:52

bonjour,
je suis nouveau sur le forum, homo enfermé dans son placard à double tour;
pourrais-je savoir comment les réunions se passent ? je voulais venir aujourd'hui mais ce n'est pas possible ( j'essaierai de venir le 27/10).
cela dit, venir à une réunion sera un grand pas pour moi, j'espère d'ailleurs y arriver! j'ai du mal à m'accepter homo et venir est pour moi un véritable c o même si personne ne me connait... c'est comme se jeter d'une falaise sans parachute
savoir comment une réunion se déroule me donnerait un peu de courage!

merci

Cyril
Bénévole de l'association
Bénévole de l'association
Messages : 1099
Inscription : 06 déc. 2005 13:28
Localisation : Grenoble
Contact :

Message par Cyril » 20 sept. 2006 18:05

Salut ob1 ! Bienvenue ici.
N'hésite pas à te présenter plus amplement aux autres sur ce forum :
http://www.asso-contact.org/forum/viewforum.php?f=16

C'est sur que la premiere fois, pour beaucoup, c'est difficile de pousser la porte d'une association. Perso, j'ai mis un an avant de le faire... et je ne regrette pas.
Je suis sur que l'équipe de Paris t'accueillera très bien.

Je laisse quentin expliquer le déroulement d'une "réunion ouverte" (groupe de parole) dans ta région (il est de Paris lui aussi).

Bon courage !
Dernière modification par Cyril le 24 mars 2007 23:11, modifié 1 fois.
Cyril.

Quentin
Messages : 120
Inscription : 27 déc. 2005 08:11
Localisation : Paris (Ile-de-France)
Contact :

Message par Quentin » 24 sept. 2006 13:04

Elles se passent bien.
Il y a souvent des nouveaux homos et des parents.
Il y a toujours une écoute mutuelle et un profond respect.
T'inquiete pas tu ne risques rien en venant nous voir, tu t'acceptera mieux, tu comprendra les autres, et tu te comprendra aussi avec le temps.
N'est pas peur tout le monde et passer par là.

ob1
Messages : 20
Inscription : 20 sept. 2006 15:31
Localisation : val de marne

Message par ob1 » 24 sept. 2006 15:25

merci Quentin,
j'ai besoin en effet de me retrouver dans une telle atmosphère; je sens autour de moi (et j'ai toujours senti) tellement d'opposition à l'homosexualité!!
j'ai besoin de me sentir "normal" et accepté... mais tu sais rien que le fait de venir, de se montrer, est un pas énorme!
à +

patrick

Quentin
Messages : 120
Inscription : 27 déc. 2005 08:11
Localisation : Paris (Ile-de-France)
Contact :

Message par Quentin » 24 sept. 2006 21:08

Tu serra toujours le bienvenue.
Et puis, il y a plein de super mamans :)

ob1
Messages : 20
Inscription : 20 sept. 2006 15:31
Localisation : val de marne

Message par ob1 » 24 sept. 2006 22:06

ah ça c'est bien!
savoir qu'il y a des gens qui acceptent les autres c'est super réconfortant; mes 2 meilleurs amis savent que je suis homo, ça a été dur de leur dire..., et pour eux il n'y a aucun pb, c'est déjà ça; mais à côté c'est pas terrible, en plus avec les agressions physiques ou verbales contre les homos je ne me sens vraiment pas à l'aise

à bientôt

patrick

Cyril
Bénévole de l'association
Bénévole de l'association
Messages : 1099
Inscription : 06 déc. 2005 13:28
Localisation : Grenoble
Contact :

Message par Cyril » 06 déc. 2006 23:02

Salut ob1
Est ce que tu as subit des aggressions ?
Cyril.

ob1
Messages : 20
Inscription : 20 sept. 2006 15:31
Localisation : val de marne

Message par ob1 » 09 déc. 2006 21:20

Salut Cyril,

non non, je n'ai pas subi d'aggressions mais cette année il y a eu des cas en région parisienne et ça m'a vraiment choqué.
J'ai toujours vécu dans un contexte assez homophobe et bien sûr j'en ai toujours beaucoup souffert donc savoir qu'en 2006 des aggressions existent, ça me sidère!!!


patrick

Cyril
Bénévole de l'association
Bénévole de l'association
Messages : 1099
Inscription : 06 déc. 2005 13:28
Localisation : Grenoble
Contact :

Message par Cyril » 16 déc. 2006 16:54

Je pense que trop penser a d'eventuelles agressions homophobes peut etre très negatif.
De mon coté, je n'ai jamais subit d'aggression homophobe (ni avant, ni après que je m'assume)... Je ne dis pas que ca n'existe pas, mais je pense qu'il ne faut pas se créer des peurs irrationnelles autour de ca.

J'ai par contre parfois rencontré des gens qui ne comprenaient pas, dont certains souhaitaient comprendre.
Maintenant, je me sens capable de tenter d'expliquer l'inexplicable (pourquoi on tombe amoureux de telle ou telle personne, bref, pourquoi on est bisexuel-le, hétérosexuel-le, homosexuel-le, ou quelque part entre ces trois catégories). Je veux surtout dire que je dit aux gens qu'il n'y a pas d'explication permettant de savoir pourquoi on tombe amoureux de telle ou telle personne :).

Je suis persuadé que lorsqu'on se sent "normal" (comme tu dis), les choses deviennent plus simples... on aborde les autres naturellement, sans crainte... etc. En tout cas, c'est aujourd'hui mon cas.

Toujours dans mon cas, ce qui m'a aider a mieux m'accepter, c'est de discuter sur des forums de discussion comme celui ci. Ensuite, je suis aller voir Contact à Grenoble.
Mais y'a pas de règle, chacun suit son parcours. C'est deja un pas important je trouve de pouvoir venir parler sur ce forum.
J'espere que tu as pu aller a la reunion ouverte de Paris qui se tient ce soir... mais si tu n'as pas pu, ben ce n'est que partie remise (y'en a une tous les mois).
Cyril.

ob1
Messages : 20
Inscription : 20 sept. 2006 15:31
Localisation : val de marne

Message par ob1 » 01 oct. 2007 15:33

désolé pour ne pas t'avoir répondu Cyril !

Il est vrai que je m'imagine toujours les pires choses, je suis donc assez "statique" dans la vie !
Je suis allé à une réunion mais j'avoue ne pas mettre senti très à l'aise ; pas à ma place. Je n'ai donc rien dit. J'ai l'impression d'être un cas unique et que personne ne peut me comprendre !
En tant que Témoin de Jéhovah, toute ma vie jusqu'à il y a un an, il était impossible d'être gay. La sanction est immédiate : on est excommunié. Tous les gens qu'on connait ne nous parlent plus et comme on ne connait qu'eux (on n'a pas vraiment le droit d'être amis avec des non TJ), on se retrouve tout seul. C'est ce qui m'arrive depuis que je suis parti !
Comme je suis quelqu'un d'honnête, je n'ai jamais trahi ma foi et je n'ai jamais eu de relations sexuelles avec un homme alors que je ne pensais qu'à ça !! Le calvaire ! Mais même maintenant, même si je ne crois plus à grand chose, je n'arrive pas à sauter le pas !

J'ai vraiment l'impression d'être un Objet Gay Non Identifié.
Pourtant, il faut que je fasse quelque chose ! Je n'ai pas encore trouvé quoi ou pas encore eu le courage ou je ne sais pas quoi...

à bientôt,

Patrick

bikounet38

Message par bikounet38 » 01 oct. 2007 19:27

Je connais des gens dont la famille était témoin de Jehovah, et qui sont venus à CONTACT.

Tu n'es donc pas aussi isolé que tu le penses...

Et chaque expérience est unique : à Contact, il y a beaucoup de tolérance.
J'ai pu militer au sein de l'association, alors qu'à l'époque, je n'en avais aps aprlé à mes parents ;-)

ob1
Messages : 20
Inscription : 20 sept. 2006 15:31
Localisation : val de marne

Message par ob1 » 01 oct. 2007 21:07

salut Sébastien,

Je sais, c'est juste dans ma tête! Mais comme j'ai du mal à m'ouvrir j'ai besoin de me sentir vraiment en confiance. Ainsi lors de la réunion, ce n'était pas les bénévoles de Contact qui ne m'inspirait pas confiance, au contraire, mais ceux qui y étaient comme moi.
Tu sais j'ai tellement honte d'être resté tj si longtemps, tellement honte de ne pas avoir vécu ma vie... tant que je n'accepterai pas ça, il me sera difficile de parler sans me sentir jugé!

J'ai d'ailleurs connu Contact grâce à un ex-tj, qui m'encourage beaucoup au passage et pour qui j'ai une grande reconnaissance.

à +,

Patrick

JeanChristophe
Messages : 322
Inscription : 12 juin 2007 06:45
Localisation : maubeuge

Un chapitre traitant des Réunions ouvertes

Message par JeanChristophe » 15 oct. 2007 16:50

Bonjour,

Voici quelques extraits du Livre "L'Amour au pied du mur" , Les homosexuels, parents, familles, collègues...le désarroi.

de Pierre CHOUCHAN.

Page 17 Chapitre 1 :
"Rassure-toi maman, tu auras des petits enfants avec mes frères et soeur"

Dans cette grande pièce neutre comme chez les psy, des pères, de mères, de tous les âges, de milieux sociaux culturels différents, sont assis sur des chaises et forment une sorte de grand cercle. Nous sommes à Paris ou ailleurs, je ne sais plus.Ils confient leurs préoccupations, sans censure. Icic, c'est possible.Ils prennent la parole, chacun à son tour.
Certains parents sont des habitués, viennent depuis des semaines, des mois.
En géneral, ce sont eux qui expliquent leurs parcours, depuis le jour où leur enfant leur a dit qu'il était homosexuel.
Les autres, ceux qui ont osé franchir cette porte pour la première fois, bredouillent le minimum syndical, et se bornent à écouter, tendus ,èberlués de voir des parents comme eux, confrontés au même séisme, parler avec aisance de la "chose", parfois avec une distance apparente.
Eux, ils ne savent pas et ne désirent pas encore la nommer, cette chose. Pourtant, ils ont fait l'effort d'assiter à une réunion de parents et amis de gays et lesbiennes.
Prés d'eux, il y a des homosexueles, parfois leur propre fils ou fille.
Les animateurs bénévoles veillent à l'équilibre des interventions, la règle est de ne pas donner de conseil...
:P
"...Comme à chaque réunion, les homosexuels , garçon ou filles, se montrent émus par la sincérité des parents, leur désir de se remettre en question, leur volonté de dialoguer.Ils font part à cs pères et mères de la réaction de leurs propres parents qui eux, n'ont pas effectué cette démarche de sortir d'eux-mêmes."
:)

"La réunion est presque terminée et jaillissent encore des questionnements dont chacun nécessiterait une soirée entière de discussion.Quelle attitude de la famille conjuguale,ne fois que les choses admises, doit-elle avoir vis-à-vis des grands prents, des collatéreaux, des collègues de bureu, des amis ?
:P
"Autour du buffet, chacun se défend.Soif d'échanger, de se rassurer, de fairedurer ce moment priviligié, avant de retourner dans le monde de l'incompréhension. Les confidences sont plus aisées un verre à la main, face à un interlocuteur. La prochaine fois, de nouveaux parents viendront, d'autres se donneront un temps de la réflexion, d'autres encore s'enhardirons et participeront d'avantage.Pour quelques uns, la confrontation aura été pénible. Il retourneront à leur isolement. Il leur faudra du temps.Ils reviendront un jour, peut-être"
:o

Avec cette ouvrage, l'Amour au pied du mur, l'auteur aborde, avec plus de soixante dix témoignages émouvantes, la compléxité d'autres regards croisés dans une société en pleine mutation.


Lucile et Jean Christophe pour Contact Lyon

Répondre