Présentation

Avant de poster un message, merci de consulter la Charte de Contact ainsi que la Charte du forum

Modérateur : Contact - Equipe de modération

Positron
Messages : 38
Inscription : 25 juin 2018 12:21
Localisation : Lyon

Présentation

Message par Positron » 25 juin 2018 18:27

Bonjour à toi qui me lis,

Je m'appelle Positron sur ce forum, particule élémentaire en physique, c'est la première chose qui m'est venu comme je suis en plein révision de mes rattrapages de 3ème année de licence. Sinon je suis un homme de 21 ans (fêté le mois dernier), étudiant en science à Lyon.

Je me suis inscrit ici pour essayer d'avoir des réponses sur mon orientation, ma sexualité. Il y a 1 mois, je n'ai pu que conclure sur le fait que j'avais une attirance pour les autres garçons, je serais donc gay/homo, après plusieurs mois a ruminer énormément de questions sur mon être. Je me rapproche de ce forum dans l'optique d'avoir la motivation (ne plus avoir une forme de honte, le sentiment de ne pas être à ma place dans un monde qui maintenant me parait très hétéro-normé) pour aller à une permanence de manière IRL (ici il y a une forme d'anonymat ici qu'il n'y a pas IRL) pour faire le travail d'acceptation de moi-même (que je pense être en cours), faire des rencontres de personne comme moi pour parler et caetera.

Concernant mes loisirs, j'adore les sciences, les tramways, métros et autres transports, je suis également modérateur sur un forum sur un jeu de cartes ainsi qu'arbitre et organisateur de tournoi pour ce même jeux de cartes.

J'ai connu Contact après avoir lu une brochure qu'un amie m'as transmis et les infos que j'ai pu récupérer avec discrétion quand je me suis rendu à la LGBT Pride de Lyon (pour l'aspect festif mais avec l'arrière penser de passer au village associatif pour les infos)

Du coté familial, je suis l’aîné, j'ai un frère et une sœur. Je vis encore chez ma mère, mon père est malheureusement décédé il y a 5 ans (désolé pour la mauvaise ambiance mais pour me comprendre il faut que cela soit su, enfin je pense, je sais pas). Personne est au courant de mes doutes (enfin je pense) malgré le fais que mon frère et ma sœur sortent avec qqun puisqu'on me dit "quand tu aura une copine", "ta dulcinée" etc. Bref avec ma famille c'est un peu Poker Face sur cet aspect mes études m'ont toujours servi pour esquiver ... En l’état des choses, je ne veux pas en parler, je redoute l'effet avant/après, je prends donc sur moi en attendant malgré ''l'avenir'' que l'on me veut et imagine etc.

Du coté amical, seul, mes quelques amis proches sont au courant, je leur en ai parler après une soirée où je me sentais prêt a parler (certainement l'alcool, 4 amis via cette méthode), une autre à cause de mettre un peu loupé dans ma manière de parler du coup j'ai avoué, mais je ne regrette pas (idem pour avoir révéler dans un état un peu euphorique mais entièrement conscient). Ils l'ont tous bien pris, ce qui m'aide à m'accepter en tant que gay quand je suis avec eux (plus trop de langue de bois sur certains sujet) et certain essaye de m'aider.

Voilà, je crois que j'ai fait le tour de ce que j'avais à dire pour que l'on me connaisse un peu, j'ai le défaut de parfois parler bcp et donc par extension écrire bcp mais cela fait du bien de coucher ceci par l'écrit.

Dans le plaisir de discuter avec vous.

Ps : il se peut que je tutoie parfois donc n’hésiter pas à le faire en retour.
Dernière modification par Positron le 02 août 2018 02:25, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
gillian
Messages : 145
Inscription : 03 oct. 2017 11:54
Localisation : 49
Contact :

Re: Présentation

Message par gillian » 26 juin 2018 08:44

Bonjour Positron et bienvenu sur le forum !
Tu peux te rapprocher de Contact Lyon qui organise des Groupes d'Ecoute et de Parole et qui te permettrait de parler de toi, de ton cheminement, de tes proches, tout en gardant l'anonymat : car ce qui se passe dans un GEP reste dans un GEP !
Sinon je me dis que c’est bien, tu prends les choses petits à petit et je crois que c'est ce qu'il faut faire : déjà être bien avec toi même, avoir le soutien de quelques personnes, puis en parler à ton entourage plus proche quand tu seras près... Tu pourras aussi leur donner les coordonnées de Contact si à ce moment là ils ont besoin de parler. Car toi tu auras fait ton chemin, mais il est possible que ta famille ait aussi besoin de temps pour assimiler la nouvelle...
Tu as aussi des loisirs à côté et les études, tout ça aide aussi à pas être isolé !
Si tu as des questions particulières sur l'homosexualité je ne pourrais pas t'aider ;-) mais plusieurs personnes gays viennent régulièrement sur le forum et pourront peut-être t'apporter des éléments de réponse !
A bientôt
gillian

heideweg
Messages : 109
Inscription : 22 févr. 2016 10:36
Localisation : 49

Re: Présentation

Message par heideweg » 26 juin 2018 13:12

Bonjour Positron !!

Sois le bienvenu ici.....
Je t'ai lu avec attention et plaisir ;)
Je vois que tu avances tout doucement et c'est à mon avis une très bonne chose, ce que je me permettrais de te dire, c'est de ne pas précipiter les choses, bien prendre ton temps y compris pour ton coming out .......moi, j'ai 45 ans et je n'ai jamais fait le grand saut, les choses se sont faites au fil du temps et désormais tout le monde sais et tout va bien ....... , tu es très jeune, protège toi (dans tous les sens du terme).
Je pense qu'effectivement rencontrer des gens via des associations sportives et culturelles est également une très bonne idée.....

bonne chance à toi

David,

Positron
Messages : 38
Inscription : 25 juin 2018 12:21
Localisation : Lyon

Re: Présentation

Message par Positron » 27 juin 2018 18:31

gillian a écrit :
26 juin 2018 08:44
Bonjour Positron et bienvenu sur le forum !
Tu peux te rapprocher de Contact Lyon qui organise des Groupes d'Ecoute et de Parole et qui te permettrait de parler de toi, de ton cheminement, de tes proches, tout en gardant l'anonymat : car ce qui se passe dans un GEP reste dans un GEP !
Bonjour et merci de ton message, je ne remet pas en cause la confidentialité des GEP, c'est juste, bah, faut faire un saut, ici on ne me connais pas, je ne suis qu'un pseudo, là-bas on me verra je serais un prénom, un visage à minima. Bref j'ai peut-être une conception bizarre :D mais bon je crois que je suis bizarre 8-) De toute façon, je m'y rendrais au moins une fois, quand, je ne sais pas mais j'irais (certainement quand je serais prêt et que j'oserai). De toute façon faudra que j'y aille sinon une amie va finir par m'y traîner lol
Sinon je me dis que c’est bien, tu prends les choses petits à petit et je crois que c'est ce qu'il faut faire
Je pense que dans la vie quand on se pose plein (voir trop) de questions faut les prendre une par une et essayer d'y répondre ou trouver le moyen d'y répondre (ici le fait d'être homo) sinon je pense que le pire peut malheureusement arriver ...
Tu as aussi des loisirs à côté et les études, tout ça aide aussi à pas être isolé !
En partie oui, ca me permet à certain moment de ne pas être seul mais d'autres je me sens seul quand même et là c'est bientôt les vacances et je ne vais plus vraiment être occupé et donc assez seul je pense. M'enfin on peut pas être avec des gens H24 non plus faut une juste milieu aussi.
Si tu as des questions particulières sur l'homosexualité plusieurs personnes gays viennent régulièrement sur le forum et pourront peut-être t'apporter des éléments de réponse !
Rien ne vaudrait mieux en parler IRL (enfin je sais pas) mais en attendant j'ai lu une bonne partie de ce qui m'intéressais ici, sur le forum ou sur le site. D'autant que les forums ce n'est plus trop à la mode maintenant.
heideweg a écrit :
26 juin 2018 13:12
Bonjour Positron !!
Sois le bienvenu ici.....
Je t'ai lu avec attention et plaisir ;)
Merci, si ca t'as plu c'est ce qui compte mdrrrr Blague a part, c'est appréciable d'avoir du retour sur ce sujet qui est pour moi-même compliqué parfois.
Je vois que tu avances tout doucement et c'est à mon avis une très bonne chose, ce que je me permettrais de te dire, c'est de ne pas précipiter les choses, bien prendre ton temps y compris pour ton coming out
Je compte pas faire de coming out de suite, j'attends que certaines conditions soit remplie et pour le moment ca ne l'est pas. Merci pour ton retour sur ca.
Je pense qu'effectivement rencontrer des gens via des associations sportives et culturelles est également une très bonne idée.....
Je suis d'accord, mais j'ose peu ... je suis un peu un oxymore, un solitaire qui aime pas la solitude, quand je vous dis que je suis bizarre :?

Comme dit dans chaque réponse à vous deux, c'est très appréciable de pouvoir quand même aborder ce sujet même si ce n'est qu'en surface (le temps je pense de quand même l'intégré)
Si tu veux discutailler de tout et de rien avec moi n'hésites pas à me mp :)

manu.G
Messages : 79
Inscription : 06 nov. 2016 10:24
Localisation : GRENOBLE
Contact :

Re: Présentation

Message par manu.G » 29 juin 2018 05:53

Salut Positron :D

Tu as bien fait de préciser la signification de ton pseudo car je suis plus un littéraire qu'un scientifique :D
Comme j'aime beaucoup ton côté "je parle beaucoup à l'oral et à l'écrit" et, surtout, ta façon de t'exprimer à l'écrit, ton aisance, ton humour...
je serais tenté de parler de toutes sortes de sujet concernant tes études, tes loisirs, etc.


Je crois percevoir toutefois chez toi quelque chose du genre : "je ris pour ne pas pleurer". Je veux dire que même si tu essayes d'analyser les choses et de prendre du recul, j'ai l'impression que tu prends beaucoup sur toi ?

J'ai relevé cette phrase : " Je me rapproche de ce forum dans l'optique d'avoir la motivation (ne plus avoir une forme de honte, le sentiment de ne pas être à ma place dans un monde qui maintenant me parait très hétéro-normé)"

Pour me présenter un peu : je suis gay, j'ai 51 ans au niveau de l'état civil (mais entre 15 et 30 ans dans ma tête suivant les situations, parfois 50 aussi lol), travailleur social, un mode de vie étudiant...
J'ai pris conscience de mon homosexualité très tôt mais j'ai consacré l'essentiel de mon temps à mon travail. Je me suis inscrit sur ce forum il y a 10 ans environ avec un peu le même sentiment que toi : "ne pas être à ma place dans un monde hétéronormé".
Je souhaitais donc nouer des relations amicales avec des "gens comme moi" :(

Je m'en suis pris plein la figure à cette époque sur ce forum. On me disait en résumé que" le monde hétéronormé n'existait pas", qu'il fallait encourager chacun à faire son coming out, que je ne devais pas mentionner ma profession sur le forum, bref un enfer !
Il m'a fallu plusieurs années pour m'en remettre. Heureusement j'ai tout de même pu rencontrer des gens sympas par la suite...

Aujourd'hui les quelques personnes qui répondent sur ce forum (Gillian, Heideweg...) sont des personnes intelligentes, respectueuses et tu ne seras pas confronté aux mêmes problèmes que moi.
Même si les forums ne sont plus à la mode, je pense, comme toi, que c'est un bon moyen d'échanger un peu tout en conservant l'anonymat et, surtout, en ayant la possibilité de prendre son temps, de choisir les mots, ce qui est beaucoup plus difficile dans le cadre d'une permanence téléphonique ou lors d'un entretien dans une antenne de l'association.

Si tu t'es vraiment dit que tu étais "gay/homo" il y a 1 mois seulement, c'est tout à fait normal que tu te poses des questions. Si tu es allé à la LGBT pride pour récupérer des renseignements et que tu as réussi à te présenter sur ce forum, dis-toi que tu as fait un immense pas en peu de temps.

C'est quoi qui te pèse le plus aujourd'hui ? As-tu encore du mal à t'accepter tel que tu es ? Ou bien est-ce que c'est le monde hétéro-normé où tu as le sentiment de ne pas avoir ta place qui est lourd pour toi ?

Les deux peut-être ? Ou d'autres choses encore ?


Je t'invite à lire, si tu ne l'as pas fait, la présentation des nouveaux, tu verras qu'il y a des plus jeunes que toi encore sur ce forum avec des questionnements proches ou très différents ;)
Manu (le "G", c'est pour "Grenoble") Ancien pseudo : Steph

Positron
Messages : 38
Inscription : 25 juin 2018 12:21
Localisation : Lyon

Re: Présentation

Message par Positron » 29 juin 2018 11:15

manu.G a écrit :
29 juin 2018 05:53
Salut Positron :D
Tu as bien fait de préciser la signification de ton pseudo car je suis plus un littéraire qu'un scientifique :D
Comme j'aime beaucoup ton côté "je parle beaucoup à l'oral et à l'écrit" et, surtout, ta façon de t'exprimer à l'écrit, ton aisance, ton humour...
je serais tenté de parler de toutes sortes de sujet concernant tes études, tes loisirs, etc.
Bonjour et merci de ta réponse auquel je vais répondre (une deuxième fois car la première fois ca m'a deconnecté du coup j'ai perdu la première réponse, j'ai du être trop long à écrire mdrrr) Je serais ravi de discuter avec toi
Je crois percevoir toutefois chez toi quelque chose du genre : "je ris pour ne pas pleurer". Je veux dire que même si tu essayes d'analyser les choses et de prendre du recul, j'ai l'impression que tu prends beaucoup sur toi ?
Je pense que tu m'as bien cerner du moins je mentirais si je disais que tu avais faux. Il est vrai avec que je parle peu de mes problèmes, le contexte familial fait que je préfère donc me taire. Je sais que c'est pas bien de cacher sous la tapis ce qui reviens tôt ou tard comme un boomerang mai j me dis que ca va passer. C'est pour cette raison que depuis octobre dernier je me dis qu'il faut que j'aille voir un psy mais je ne l'ai toujours pas fait, la honte d'avouer qu'on a besoin de l'aide peut-être ...
J'ai relevé cette phrase : " Je me rapproche de ce forum dans l'optique d'avoir la motivation (ne plus avoir une forme de honte, le sentiment de ne pas être à ma place dans un monde qui maintenant me parait très hétéro-normé)"

Pour me présenter un peu : je suis gay, j'ai 51 ans au niveau de l'état civil (mais entre 15 et 30 ans dans ma tête suivant les situations, parfois 50 aussi lol), travailleur social, un mode de vie étudiant...
J'ai pris conscience de mon homosexualité très tôt mais j'ai consacré l'essentiel de mon temps à mon travail. Je me suis inscrit sur ce forum il y a 10 ans environ avec un peu le même sentiment que toi : "ne pas être à ma place dans un monde hétéronormé".
Je souhaitais donc nouer des relations amicales avec des "gens comme moi" :(

Je m'en suis pris plein la figure à cette époque sur ce forum. On me disait en résumé que" le monde hétéronormé n'existait pas", qu'il fallait encourager chacun à faire son coming out, que je ne devais pas mentionner ma profession sur le forum, bref un enfer !
Il m'a fallu plusieurs années pour m'en remettre. Heureusement j'ai tout de même pu rencontrer des gens sympas par la suite...
C'est dommage que cela ce soit passer comme ca pour toi, perso je pense que je serais parti sans demander mon reste mais c'est pas la même mentalité qu'aujoud'hui.
Pour le monde hétéro-normé, c'est juste que même si il y a des avancées dans certains domaines, je trouve que ca choque encore un peu, y a qu'à voir dans la culture, on retrouve beaucoup plus de représentation hétéro qu'homo (on arrive peu à peu a avoir des touches ''homo" dans la culture mais c'est très subtile) ainsi que toutes les fausse polémique sur le monde LGBT (même si je suis un peu contre ce sur-militantisme à l'exces parfois mais c'est parfois grâce a eux qu'il y a des avancées) dernière exemple en date, les passages cloutés à Paris et le sois disant communautarisme ... C'est sur que c'est qu'une minorité qui disent des conneries mais elles entraînent dans leurs sillage d'autres personnes.
Je veux rencontrer des gens ''comme moi'' (en plus ca veut rien dire vous imaginer 2 comme moi, les gens péteraient des plombs et en plus je suis unique 8-) ) pour pouvoir parler avec des gens de qui peuvent comprendre ce que je ressens. Après si y a moyen de tomber amoureux :oops: mdrrr
Aujourd'hui les quelques personnes qui répondent sur ce forum (Gillian, Heideweg...) sont des personnes intelligentes, respectueuses et tu ne seras pas confronté aux mêmes problèmes que moi.
Je suis d'accord ces 2 personnes sont adorables, c'est ce qui m'a permis de franchir le pas quand je lisais le forum.
Même si les forums ne sont plus à la mode, je pense, comme toi, que c'est un bon moyen d'échanger un peu tout en conservant l'anonymat et, surtout, en ayant la possibilité de prendre son temps, de choisir les mots, ce qui est beaucoup plus difficile dans le cadre d'une permanence téléphonique ou lors d'un entretien dans une antenne de l'association.
Oui, voilà, c'est ce que j'essayais d'expliquer dans mon précédant message.
Si tu t'es vraiment dit que tu étais "gay/homo" il y a 1 mois seulement, c'est tout à fait normal que tu te poses des questions. Si tu es allé à la LGBT pride pour récupérer des renseignements et que tu as réussi à te présenter sur ce forum, dis-toi que tu as fait un immense pas en peu de temps.
Je pourrais, je pense, dire que je suis gay/homo que quand je vivrais ou j'aurais eu ma première histoire d'amour. Pour le moment au terme de ma réflexion la seul chose que je peux dire c'est :
  • Oui, je ressens quelque chose envers les autres mec (je me suis aperçu, en réfléchissant, qu'avant je les regardais mais je mettais ca sur le compte de je voulais leur ressembler, j'étais assez mal dans ma peau (je le suis toujours un peu), j'ai subi pas mal de moquerie (limite harcèlement mais à l’époque ca ''n'existait pas'' (prise de conscience assez récente de la part de l'éducation nationale))
  • Oui, j'ai plus envie d'être avec un mec qu'une fille, c'est surtout que je me vois mieux comme cela
  • Oui, je n'ai jamais eu ou ressenti d'attirance pour les filles, à l’époque ou tout le monde recherchais un peu ces premières expériences, je mettais sur le compte que j'était pas prêt, que je préférai travailler d'abord alors du coup je me dis que je cherchais au mauvais endroits enfin du mauvais coté.
Il y a un mois je peux dire que c'est le moment où il y a quelque chose en moi qui c'est brisé. Non pas dans le coté où ca fais mal, qu'on est désabusé (peut-être parce que j'ai connu ca avec mon père) mais plus comme quelque chose qui soulage, peut-être comme une évidence qui fait enfin surface.
La Gay Pride c'était une boutade à la base, c'est parti d'un chiche on y va avec une amie et un pote pour le coté festif, manifestation bonne enfant (J-7). Personne n'étais encore au courant, le mercredi suivant pour mon anniversaire entre pote avant que chacun rentre de son coté je parle à une amie de fac (qui connaissait déjà beaucoup de mes tracas) de mon homosexualité présumé (je lui plus dit que je doutais même si j'étais sur d'être homo) avant qu'elle prenne le métro. Avant le bus j'en parle aussi a mes deux autres amis avec qui du coup je suis aller a la Gay Pride, pourquoi je ne sais pas, mais je l'ai dis, peut-être pour que l'on me laisse tranquille coté sentimentale avec mon amie de fac (beaucoup de gens pense que l'on est ensemble étant donné qu'on toujours ensemble même mon tuteur de stage en laboratoire mdrrrr). Bref le lendemain mon amis de la fac me transmet via messenger la brochure de contact, qui m'a permis de répondre à certaine de mes question même si j'ai du mal à dire lesquelles. Je m'y suis un peu retrouver derrière quelques lignes, ce qui permet de me dire, oui, je suis peut-être gay. Bref j'ai lu, relu, rerelu et consulté le site sous tout ces recoins pour essayer de trouver des réponses au questions que je ne sais toujours pas lesquelles (oui j'ai déjà dit que j'était bizarre :roll: ). Avant la brochure je n'avais rien trouver hormis quelques site/ forum mais complètement idiot. Ensuite la Gay Pride, et j'ai récupéré en catimini la brochure sur l'antenne locale, je ne voulais pas être vu ... Le lundi suivant j'en rediscute avec mon amie de la fac. Donc oui je pense que le fais que mon ami de la fac sois là m'a permis de faire peut-être un chemin d'acceptation plus rapide, je dis bien d'acceptation car en soit je me posais explicitement des questions depuis octobre alors après le coté inconscient ... Concernant l'autres amie et mon pote, ils sont plus la pour la déconne que pour une discussion sérieuse (ca permet de souffler) genre mon style de mec, je cite ''si ca trouve on aime la même chose'' mdrrrrrrr Idem pour la fête de la musique j'en ai parler a quelqu'un d'autres dans mon groupe d'amis (je savais que je pouvais faire confiance mais je ne peux pas le dire ici pourquoi par respect envers une personne) ''bon on cherche tous la même chose du coup" mdrrrrr
C'est quoi qui te pèse le plus aujourd'hui ? As-tu encore du mal à t'accepter tel que tu es ? Ou bien est-ce que c'est le monde hétéro-normé où tu as le sentiment de ne pas avoir ta place qui est lourd pour toi ?
Les deux peut-être ? Ou d'autres choses encore ?
Je ne sais pas trop ce qui me pèse, oui il y a peur du monde hétero-normé, oui il y a la peur du regards des autres, oui il y a la peur de l'homophobie (quelles soient physique, verbale, ou intériorisé genre mépris etc), oui il y a la peur du rejet de autres.
Peut-être ai-je encore du mal avec ca, même si j'ai l’impression de bien le vivre. J'ai peur de ne pas connaitre l'amour émotionnel, déjà parfois que tomber amoureux en tant qu'hétéro c'est pas forcément simple alors en tant qu'homo ...
Il y a aussi le fait d'avoir la sensation de mentir à mon entourage, de les laisser faire des plan sur la comète ...
La peur de me mettre tout seul à l'écart aussi ...
Je t'invite à lire, si tu ne l'as pas fait, la présentation des nouveaux, tu verras qu'il y a des plus jeunes que toi encore sur ce forum avec des questionnements proches ou très différents ;)
Merci du conseil, je n'y avais pas penser :D

Voila ma réponse est un peu longue, j'ai mis 1 heure à écrire (sans compter le message précédant qui c'est supprimer), trouver les mots, réfléchir ... mais ca fait du bien quand même à quoi je sais pas ... mais ca soulage. L'avantage du forum c'est que j'ai fixé par écrit et si un jour je vai en GEP je saurais quoi dire.
Dernière modification par Positron le 02 août 2018 02:29, modifié 2 fois.
Si tu veux discutailler de tout et de rien avec moi n'hésites pas à me mp :)

heideweg
Messages : 109
Inscription : 22 févr. 2016 10:36
Localisation : 49

Re: Présentation

Message par heideweg » 29 juin 2018 11:33

Bonjour positron....

En fait, quand j'ai dit que j'avais pris plaisir à te lire la formule n'étais pas vraiment bien choisie car contrairement à Manu.G j'écris un peu sans réfléchir....d'ailleurs ça se voit parfois :oops:
Oui, tu viens nous parler de tes doutes et tu ne le fais peut être pas par plaisir mais plus par nécessité.....pardon pour cette petite maladresse ;)

En fait, j'avais pensé aussi que le déroulement de ton parcours était bien raconté et donc agréable à lire .....

Bref, n'hésite pas à poster des messages, long, tristes, joyeux, peu importe.... il est important que tu puisses trouver ici des éléments qui te permettrons d'avancer et te sentir bien...

Bonne journée,

David,

Positron
Messages : 38
Inscription : 25 juin 2018 12:21
Localisation : Lyon

Re: Présentation

Message par Positron » 29 juin 2018 11:41

heideweg a écrit :
29 juin 2018 11:33
Bonjour positron....
En fait, quand j'ai dit que j'avais pris plaisir à te lire la formule n'étais pas vraiment bien choisie car contrairement à Manu.G j'écris un peu sans réfléchir....d'ailleurs ça se voit parfois :oops:
Oui, tu viens nous parler de tes doutes et tu ne le fais peut être pas par plaisir mais plus par nécessité.....pardon pour cette petite maladresse ;)
En fait, j'avais pensé aussi que le déroulement de ton parcours était bien raconté et donc agréable à lire .....
Hahaha t’inquiètes pas je me suis douté que c'étais le manière d'écrire et non mon histoire, ou alors c'est que tu te nourris du malheurs des autres et que c'est pas bien :twisted: mdrrr
Si tu veux discutailler de tout et de rien avec moi n'hésites pas à me mp :)

Positron
Messages : 38
Inscription : 25 juin 2018 12:21
Localisation : Lyon

Re: Présentation

Message par Positron » 30 juin 2018 04:45

Au moment où j'écris ces 1ère ligne il est 3h45 du matin. Comme souvent je fais une insomnie surtout depuis que je n'ai plus la fac. Je réfléchis, a tout et a rien. Je me demande comment je serais plus tard ; seul ou avec un mec. Vais-je réussir a construire quelque chose ? C'est peut-être debile ce genre de réflexion, surtout par rapport au fait que je n'ai que 21 ans mais je sais pas, j'ai peur d'être seul.
Je me demande aussi si le fait de trop penser a ca, tel un secret lourd, n'en parler que très peu, voir pas et cotoyer des gens, des amis et l'impression de leurs mentir, j'ai l'impression d'être malhonnête. Quand on me demande si ca va, je réponds, oui ca va de manière souriante tel un faux-cul alors que bah non. Demain j'arbitre (enfin tout l'heure vu l'heure qu'il est mdrrrrr), on va me demander evidement comment je vais ... encore faire un Poker Face ... Je devrais être content, j'ai de la chance d'avoir des personnes qui ont confiance en moi ... Mais parfois j'ai envie de tout arrêter, de toute envoyer en l'air, peut-être la solution la plus simple, aussi la plus lâche pour ne plus avoir la sensation de mentir.
Dans le jeux de cartes où je suis, le côté compétitif est surtout masculin alors bon du coup ils se charrient un peu, du coup de temps à autres fuse, sur le sens la déconnade, quelques ''pd'' et caetera. C'est peut-être bête je devrais pas prendre pour moi, comme je le fesais avant mais depuis le 30 mai (et ca commencait un peu avant) j'y arrive plus (valable aussi quand ma soeur engueule mon frere et qu'elle lache un ''sale pd''). D'autant qu'un joueurs que j'ai vu ne me laisse pas indifférent ... et je dois rien montrer. On est bien d'accord qu'une orientation n'a pas besoin d'être dit sur tout les toits et que ca devrais être un non-evenement le fait de s'apercevoir qu'on est homo comme s'apercevoir qu'on est hétéro (sa me fait penser a la Bande-Annone du film Love Simon qui fait cette allusion pour les comming out, il a l'air pas trop mal lol j'irais peut-être le voir) mais aujourd'hui ca ne peut pas être le cas, le sens morale, ethique outre passe le côté naturel et fait passer pour quelque chose de pas naturel. Bref ca part a chouia philosophie (marrant pour quelqu'un qui a eu une sale note au bac y a 3 ans). Bref c'est une reflexion de nuit, avec de la fatigue, peut-être des paroles plus naturel. Je devrais peut-être pas y poster, y effacer, ca pourrais me porter préjudice, enfin je sais pas ... Mais c'est le seul moyen que j'a trouver maintenant pour extérioriser ... Avant j'allais marcher pendant quelques heures sur les quais pour oublier et m'oublier ... mais ca faisait toujours mal tant physique (bah oui quand on marche 20 bornes et que on a pas trop l'habitude de marcher, on se fait des inflamations a la cheville mdrrr) que mentalement, voir des couples amoureux me reflete un peu un sentiment de ''j'aurais pas le droit d'y gouter'', un sentiment assez culpabilisant en fait. Bon cette fois faut que j'arrête, je repart sur un autre sujet mdrrr
Je sais pas comment conclure cette fois ca fait une heure que j'écris, que j'essaye de structurer, bref, à bientôt
Si tu veux discutailler de tout et de rien avec moi n'hésites pas à me mp :)

manu.G
Messages : 79
Inscription : 06 nov. 2016 10:24
Localisation : GRENOBLE
Contact :

Re: Présentation

Message par manu.G » 30 juin 2018 13:57

Salut :D

Moi c'était la nuit précédente que j'étais réveillé vers 3h du matin et j'ai répondu à quelques messages sur le forum et témoigné aussi à travers mes réponses, c'est aussi le principe de ce genre de forum ;) Il n'y a pas d'un côté ceux qui ont des questions et de l'autre ceux qui détiennent les réponses ;)

J'ai bien tout lu mais évidemment tu dis beaucoup de choses importantes, du coup je vais "répondre partiellement" et pas de façon habituelle.

Voici un copier-coller d'un sketch de Raymond Devos (humoriste décédé :cry: ) qui n'a rien à voir avec l'homosexualité :

Je déteste les regards intelligents, ça me gêne ! Un regard intelligent, ça me fait peur ! Je n’aime que les regards naïfs. Les regards d’enfants, ce sont de merveilleux regards. Récemment… nous nous trouvions entre gens du même regard, que des candides… lorsqu’un type est entré avec un regard intelligent, qu’il a braqué sur nous. C’était comme une agression ! Nous ? Nous nous regardions naïvement dans le blanc des yeux ! Nous étions aux anges. Et, tout à coup, ce type qui s’immisçait avec son regard intelligent dans notre naïveté ! Quand il a vu que nous le regardions tous avec des yeux ronds, il s’est senti désarmé. Il a bien compris que sa vue dérangeait tout le monde, intelligent comme il était.

Il a dit:

– Excusez-moi, j’ai oublié mes lunettes!

Et il est sorti.

Nous nous sommes regardés, et je crois bien que dans nos yeux étonnés, il y avait une petite lueur d’intelligence ! »



Ce sketch aborde la question de la naïveté (sujet qui me concerne aussi :cry: ) mais aussi et surtout, et c'est pour cela que je l'ai choisi, il montre qu'on peut être "plus fort ensemble".

Ayant conscience de mon homosexualité depuis la pré-adolscence (sans doute que c'est une chance, je ne sais pas), j'ai dû un peu me débrouiller tout seul face à cette différence que j'ai immédiatement bien accepté, au sens où je n'ai jamais eu envie d'être hétéro.
Quand j'étais adolescent, il n'y avait pas Internet, pas de téléphone portable et j'ai fait mon coming auprès de quelques camarades ou amis(es) progressivement mais surtout au lycée.
Au collège, j'étais seul à le savoir. J'ai toujours plus ou moins été chahuté par les autres mais parce que j'étais timide, bon élève et pas sportif.
Sinon, je n'étais pas "efféminé" et, du coup, je ne peux pas dire que j'ai été victime d'homophobie étant jeune.

Du coup, ce qui m'a permis de supporter ma différence, c'est que je me suis dit, dans ma tête de gamin, que j'appartenais à une sorte de "société secrète". En me disant cela, j'étais presque chanceux ! C'était un peu comme si j'avais eu une cabane secrète au fond des bois que personne ne connait ou bien une super cachette où je pouvais me planquer tranquille lol

N'ayant jamais souhaité faire mon coming out au boulot, certains(es) de mes collègues ont pu penser que j'étais gay mais le plus souvent je passe pour un vieux garçon, célibataire endurci, par ailleurs proche de sa mère et de son beau-père (puisque je parle souvent d'eux).

En réalité, je n'ai pas du tout la vie d'un vieux garçon mais plus celle d'un étudiant, j'ai été en couple, j'ai fait différentes rencontres (brèves) sur des sites, j'ai des amies homos mais essentiellement des filles à ce jour...

Donc mes collègues qui me croient "vieux garçon", je les... !
Je les ... d'autant plus que travaillant dans le secteur social, je suis entouré de gens soit disant tolérants et humanistes mais qui ne le sont pas du tout la plupart pas du temps.

Je me souviens d'une collègue "conseillère emploi" (et psychologue de formation) qui se vantait de pas être homophobe une seule seconde, favorable au mariage gay (etc.) mais qui disait que si une de ses filles lui apprenait qu'elle était homo, elle en serait malade !
Ces personnes là ajoutent souvent qu'elles ont juste peur que leurs enfants soient malheureux... En fait, elles sont comme les autres parents qui n'ont pas envisagé cette éventualité et préfèrent avoir "un enfant comme les autres".

Ce qui m'a sauvé, c'est le principe de la résilience, faute d'autres solutions, j'ai essayé de faire une force de ce qui pouvait apparaitre comme une faiblesse au départ. Ce qui m'a sauvé aussi, c'est l'humour et puis surtout la conviction que j'avais de ne pas être seul.

Je sais que c'est super chiant de devoir toujours donner le change, d'entendre ses parents, ses frères et soeurs, ses camarades parler de "petite copine" alors que c'est un petit copain que l'on recherche (!!!).

De façon générale, il est enfin admis dans mon travail que pour aider les gens à avancer dans leurs difficultés et dans leurs projets, il faut s'appuyer sur ce qui va bien dans leur vie, repérer sur quoi ils vont pouvoir s'appuyer, principe tiré de l'analyse systémique.

Te concernant, Monsieur Positron, "particule élémentaire" ;) , tu es :

- jeune
- très intelligent
- très gentil
- ouvert aux autres
- passionné par tes études
- passionné par tes passions
- tu as des amis(es) qui te soutiennent
- tu habites une grande ville dont certains quartiers sont magnifiques
-
-

Je te laisse compléter la liste mais je pense qu'il y a encore plein de choses à rajouter :D

Dans ta liste, tu peux ajouter que tu fais partie désormais d'une petite "société secrète" où il y a plein de gens qui vivent les mêmes chose que toi.

Tu n'es donc pas seul ! :D
Manu (le "G", c'est pour "Grenoble") Ancien pseudo : Steph

Positron
Messages : 38
Inscription : 25 juin 2018 12:21
Localisation : Lyon

Re: Présentation

Message par Positron » 30 juin 2018 20:27

Salut Manu,
J'ai essayer de voir ce que je pouvais dire pour ''aider les autres" mais j'ai l’impression d'être pateau ailleurs alors qu'ici je n'ai pas peur de dire d’ânerie, ici les âneries ne peuvent qu'offenser que moi donc bon bah ca me fera rien mdr
J'ai pu voir que oui, ''les réponses" sont partout, j'ai chercher dans les anciens topic, aller chercher dans vos anciens messages (oui l'autre forum où je suis est aussi un php), ca permet aussi de mieux connaitre les interlocuteurs.
Je t'avoue que le sketch est trop abstrait pour le "scientifique" que je suis x) mais je pense avoir compris l'essentiel.
Concernant ma liste mmmmh pas tendance à positiver sur ma personne malheureusement mais merci.

Je sais que je suis pas seul ... mais bon je sais pas, je l’intègre pas ...
Si tu veux discutailler de tout et de rien avec moi n'hésites pas à me mp :)

manu.G
Messages : 79
Inscription : 06 nov. 2016 10:24
Localisation : GRENOBLE
Contact :

Re: Présentation

Message par manu.G » 30 juin 2018 21:01

Bon désolé pour le sketch :cry: Il voulait juste dire "we are stronger togheter". Pour ce qui nous concerne, les LGBT, nous pouvons nous serrer les coudes ! Mais cela est vrai pour tout un tas d'autres personnes. On appelle cela plus simplement la solidarité.
Concernant le forum, tu as forcément des choses à apporter aux autres, ne serait-ce qu'en leur montrant que tu vis toi aussi ce qu'ils vivent et qu'ils ne sont pas seuls !
En parlant de jeunes de ton âge, je pensais aussi à babat44.
Sur ce forum, les personnes qui témoignent ne répondent pas forcément tout de suite. Soit ces personnes ont besoin de réfléchir, soit elles ont tout simplement d'autres priorités (des révisions, etc.).
L'intérêt d'un forum, c'est qu'on peut rester anonyme et prendre le temps d'exprimer sa pensée, l'inconvénient, c'est que cela reste virtuel.
Pour ma part, je préfère bien entendu les relations dans la vraie vie.
Je t'ai laissé mon téléphone en MP, n'hésite pas l'utiliser le jour où tu a envie de discuter de vive voix.
Chaque étape est difficile à franchir. Tu en as franchi beaucoup en peu de temps mais prend ton temps. Fais toi confiance avant d'essayer de faire confiance aux autres.
Et puis, c'est un vrai plaisir de te lire au sens où on comprend tout de suite que tu es quelqu'un de formidable (c'est ce que voulait dire David / heideweg ;) ).
Manu (le "G", c'est pour "Grenoble") Ancien pseudo : Steph

manu.G
Messages : 79
Inscription : 06 nov. 2016 10:24
Localisation : GRENOBLE
Contact :

Re: Présentation

Message par manu.G » 30 juin 2018 21:11

N.B. C'est quoi une particule élémentaire ? Et Positron, c'est quelle type de particule ? Si tu as choisi ce pseudo, ce n'est sans doute pas par hasard ?
Je vais allé voir sur Internet mais je ne sais pas si cela me donnera des éléments de réponse :cry:
Manu (le "G", c'est pour "Grenoble") Ancien pseudo : Steph

Positron
Messages : 38
Inscription : 25 juin 2018 12:21
Localisation : Lyon

Re: Présentation

Message par Positron » 30 juin 2018 22:05

Je répond au premier message ^^
J'ai répondu a ton mp, c'est un pavé désolé :roll:
J’essayerais de voir en quoi je peux apporter, même si c'est pas grand chose ^^
Je sais que certaines personne réponde à leur vitesse, vie privée oblige. Moi j'ai du temps libre donc oui je peux être au taquet et j'ai tellement réfléchi ces derniers mois que j'ai déjà de quoi répondre maintenant.
Je suis d'accord le virtuelle passe un temps après faut passer IRL, il faut éviter des forme d'illusions.
Ne serais-ce pas mon message le plus court ? ;)
Si tu veux discutailler de tout et de rien avec moi n'hésites pas à me mp :)

Positron
Messages : 38
Inscription : 25 juin 2018 12:21
Localisation : Lyon

Re: Présentation

Message par Positron » 30 juin 2018 22:25

manu.G a écrit :
30 juin 2018 21:11
N.B. C'est quoi une particule élémentaire ? Et Positron, c'est quelle type de particule ? Si tu as choisi ce pseudo, ce n'est sans doute pas par hasard ?
Je vais allé voir sur Internet mais je ne sais pas si cela me donnera des éléments de réponse :cry:
Hors-sujet sciences des particules ON
Un positron (version english my lord) ou positon (en bon francais de nos campagne) est une particule positif comme un proton de charge élémentaire +1. Dans un atome on retrouve les électrons qui gravite autour du noyau comme la Lune autour de la Terre mais pas en suivant un trajectoire donnée, on ne connait que des probabilité de position, on sait qu'il est par là ou par ici (c'est les zone rouge ou bleu suivant d'autres paramètre https://fr.wikipedia.org/wiki/Orbitale_ ... D-dots.png) l'électron est de charge élémentaire -1. Le noyau lui est constituée de neutron charge neutre et de proton de charge +1. Derrière ces particules ce cache encore des particules plus élémentaire les quarks. On retrouve les quarks up (2/3 de charge élémentaire) et les quarks down (-1/3 de charge élémentaire) relier par des gluons (comme de la glue)
Ainsi 2 up et 1 down donne un proton et 1 up et 2 down, donne un neutron. L'éléctron, n'est composé de rien tout comme le positron. C'est du coup des particules élémentaire au même niveau que les quark. J'ai comparé le positron et l'éléctron, mais pourquoi ? Car le positron est aussi défini comme l'anti-particule de l’électron, +1 face à -1 mais on découvre cette particule avant les théorie de matière et anti-matière du coup elle à un nom a part entière.
C'est un résumé de ce que je connais à mon niveau d'étude bac+3 (enfin même si je viens de raté ma 3ème année mdrr), il existe toute une théorie, des masters (bac +5) et des doctorat (bac +8) et recherches partout dans le monde en physique des particules (c'est un sujet un peu à la mode dans le monde scientifique). Ce que je viens dire est vrai en 2018 plus tard on aura peut-être d'autres théorie, mais les différentes recherche corrobore pour le moment cette théorie (expérience dans les accélérateur du CERN dans le pays de Gex et à Genève).
Hors-sujet off

Pourquoi ce surnom ? je sais pas je trouvais classe, et puis positron s'est positif, ce qui est nécessaire dans la vie, une anti-particule et une particule, ce qui est assez rare et unique comme moi. Mdrrr je ne sais vraiment pas, il y a peut-être une interprétation inconsciente. Au debt j'avais penser à neutrinos, mais c'est une particule qui a coulever de vive polémique, suite a une érreur de virgule, on a cru que cette particule allai plus vite que la lumière dans le vide (je dis bien vide car une particule peux aller plus vite que la lumière dans l'eau, je crois qu'on peut observer un rayonnement bleu vert dans les cuve des centrale nucléaire) puis neutron mais ca faisait trop neutre donc la troisième qui m'est venu c'est celle là.
Si tu veux discutailler de tout et de rien avec moi n'hésites pas à me mp :)

Répondre