- Questions d'une mère

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

Mirica
Messages : 368
Inscription : 01 nov. 2006 22:46
Localisation : ESSONNE

Message par Mirica » 13 oct. 2007 08:49

bonjour,

je trouve que c'est déjà bien, tu as bien avancé, tes proches le savent

c'est sur que tu doute sur le fait qu'il peut etre heureux ou pas, moi également, je me pose souvent la question, mais vu qu'il n'a pas vraiment le choix .... on ne peut que le soutenir et faire en sorte déjà qu'il soit heureux dans le cadre familial

en ce qui concerne les petits copains, mon fils aussi a eu un copain différent de lui, et pourtant il avait l'air bien avec
ensuite celui qu'il a actuellement, physiquement lui ressemble, mais n'ont pas que des points communs,
je pense que c pareil que pour les hétéros, certains qui se ressemblent s'assemblent et d'autres pas, ce qui compte c qu'il soit bien avec

alors tu sais moi lorsque j'ai connu son 1er copain, effeminée aussi, je me suis dis, il pourrait très bien etre heureux avec une femme ? il était sensible, agréable, plein d'attentions .....
mais non, lui meme ne sait pas pourquoi il est plus attiré par un homme,
Il me l'a dit souvent, si je pouvais etre attirée par une femme, ce serait tellement plus facile, il s'en rend compte mais bon il a fini par accepter
et encore des fois, je crois qu'il a du mal ...

je trouve cela bien que tu acceptes son copain chez vous !

nous aussi, et mon mari aussi a des fois un peu de mal,
il est content quand il sait qu'ils vont venir déjeuner le midi avec nous, mais en meme temps, quand il est là, je le vois que ca "l'aggace un peu", on dirait presqu'il est mal à l'aise
et pourtant, ils n'ont aucun geste déplacé ou autres ....

En ce qui me concerne aucun de mes proches le savent, j'ai encore beaucoup de mal avec ca, ca avance mais bon je ne me presse pas, je veux etre prete et forte et surtout que mon fils soit pret
car pour le moment, il préfère ne rien dire, en plus ce n'est pas vraiment nécessaire, il est encore jeune et le vit bien comme ca

bonne journée

paquita
Messages : 7
Inscription : 09 oct. 2007 16:41

Message par paquita » 24 oct. 2007 13:01

bonjour à toutes les mamans
Moi c'est mon mari qui est homo.Je comprends toutes vos questions et vos angoisses.Je n'en suis pas encore sortie mais je sais que je l'aime toujours et dans ma position,c'est plus difficile à accepter que dans la votre.
Si je peux me permettre de vous dire "'il est heureux que vos fils aient découvert leur homosexualité avant un mariage " ils pourrons vivre en accord avec ce qu'ils sont.J'avais senti depuis longtemps le mal être de mon mari mais je n'en savais pas la cause.La révélation a été un choc profond,dépression...Ca fait plus d'un an que je réfléchis.
Aimez vos enfants comme ils sont ,ils en ont peut être plus besion que d'autres et dites vous qu'ils ont évité de se trouver dans la pire des situations et je sais de quoi je parle.

Mirica
Messages : 368
Inscription : 01 nov. 2006 22:46
Localisation : ESSONNE

Message par Mirica » 24 oct. 2007 13:23

merci paquita !!!

oui, maintenant j'en suis consciente que l'enfant sera bien mieux épanoui si on l'accepte et surtout il arrivera plus facilement à s'assumer et permettra d'éviter ce que vivent certains hommes ... qui ont eu du mal à reconnaitre qu'ils sont homos et "s'obligent" a etre "hétéro" en étant très mal dans leur peau.

j'imagine ce que tu dois ressentir mais a ce que je lis, meme si tu as du mal à comprendre, tu fais déjà un pas en le voulant, et ca c'est déja beaucoup.

Voilà, bon courage à toi.
Bises

Andrée
Messages : 201
Inscription : 25 févr. 2007 15:58
Localisation : TOULON

REPONSE A CANO

Message par Andrée » 25 oct. 2007 20:03

Bonsoir CANO,
Tu es plus en avance que moi. Pour moi il est encore impossible de recevoir le copain de mon fils à la maison.
Mon mari (surtout) et moi aussi n'en sommes encore pas capables. Trop dur En ce qui concerne le fait de le dire....
Ma propre expérience au tout début, m'a fait le dire à des personnes qui m'étaient très proches (pas forcément dans les liens du sang) des personnes dont j'étais sûre de l'écoute. Avec celles là j'ai partagé mon désarroi, ma détresse.
Désormais, je fais un tri... ;)
"Comment va ton fils ?"
Mon fils est très heureux, il a un job qui lui plait énormément, un groupe de copains, il est de mieux en mieux à PARIS, et point barre.
S'il est heureux, rien ne m'oblige à dire que c'est parce qu'il est homo ...
D'ailleurs est-celà qui le rend heureux ou simplement d'avoir rencontré quelqu'un qui le rend heureux, et que nous acceptions que ce soit justement cette personne qui le rende heureux. ;)
Je vais m'arrêter là parce que je suis un peu pressée ce soir.
Mais Cano courage,
amitiés;
ANDREE

bikounet38

Message par bikounet38 » 26 oct. 2007 00:31

Mon mari (surtout) et moi aussi n'en sommes encore pas capables. Trop dur En ce qui concerne le fait de le dire....
Bonsoir Andrée. Si je comprends bien, recevoir ton fils et son copain, vous obligeraient à le dire autour de vous ?

Les rencontrer chez eux, çà serait le même ressenti ?

Andrée
Messages : 201
Inscription : 25 févr. 2007 15:58
Localisation : TOULON

recevoir ou pas

Message par Andrée » 26 oct. 2007 20:19

Bonsoir Sébastien,
Et non, ce n'est pas tellement de le dire autours de moi (nous)`
C'est ... comment dire les voir tous les deux, tu vois c'est beaucoup plus grave (si je puis dire)
Je ne me sens pas encore prête à les voir "en vrai" TOUS LES DEUX.
Je ne peux pas. Pas encore.
Les mots, les photos, tout celà reste du "non concret".
Le reste, c'est trop tôt.
Tu vois, j'ai encore bien besoin de l'assoc et de vous tous.
A bientôt.
Amitiés.
ANDREE.

Zag
Messages : 120
Inscription : 27 sept. 2007 11:22
Localisation : Rhône Alpes
Contact :

Message par Zag » 26 oct. 2007 23:10

Salut
Ils sont si monstrueux que ça ton fils et son ami...?Suggestion et si toi et ton mari rencontriez l'ami seul, ou chacun son tour dans un lieu neutre?Peut-être que vous verriez que c'est une personne tout à fait ordinaire, comme il y en a partout sur cette terre.Mais chacun fait ce qu'il peut avec ses craintes et ses idées de ce qui est bien ou mal....Zag
"si nous demeurons aux deux extrémités, comment pouvons nous en comprendre une ?"
" La moindre chose contient un peu d'inconnu. Trouvons-le."G.M.

Andrée
Messages : 201
Inscription : 25 févr. 2007 15:58
Localisation : TOULON

NON CE NE SONT PAS DE MONSTRES !!!!

Message par Andrée » 27 oct. 2007 19:45

;) Attention ZAG,
Heureusement que j'ai beaucoup d'humour, et je n'ai pu m'empêcher de sourire à ton message, mais fais tout de même attention, celà peut peut-être mal interprété, ou mal reçu. ;)
Non évidemment ce ne sont pas des monstres (enfin je ne parle que de mon fils, pour l'autre personne je ne sais pas ;)
Mais vois-tu je pense que dans tout il faut de la mesure ;)
Je pense avoir fait pas mal de progrès sur le chemin de l'homosexualité de mon fils. Je ne la connais que depuis quelques mois. Il a 30 ans.
Peut-tu imaginer ce que ressent une maman lorsqu'au bout de tant d'années, elle se trouve confrontée à cette question (tu vois je vais de progrès je ne dis pas "problème")
Je pense qu'il ne faut pas griller les étapes, la rencontre si elle a lieu devra se faire de manière totalement naturelle, et pas "parce qu'il le faut". Si je décide un jour de faire la connaissance de son compagnon, celà sera de manière spontanée, et parce que je serai vraiment prête. Pour l'instant mon fils ne vit ni avec nous, ni dans notre ville, ni dans notre région, il a sa vie.
Lorsqu'il vient à la maison, il peut désormais parler de sa vie, de façon complète, sans se cacher, sans mentir, sans dissimuler, et celà vois-tu, rien que celà est très important pour lui, ne plus occulter une partie de sa vie lorsqu'il vient dans sa famille. Il me raconte LEUR VIE, sans gêne aucune.
Pour le reste, il est aussi d'accord pour le faire lorsque celà sera le moment. Il y a un vrai dialogue, une vrai entente désormais entre lui et nous et c'est celà le plus important. Comme nous l'avons compris, entendu, écouté, c'est à son tour maintenant de nous comprendre sur ce point, et il le fait avec beaucoup de tendresse, comme nous avons essayé de le faire. D'ou ma venue sur ce forum, pour être à la hauteur, m'aider à le comprendre, à me comprendre, etc...
Bref...
Amitiés.
ANDREE.

Zag
Messages : 120
Inscription : 27 sept. 2007 11:22
Localisation : Rhône Alpes
Contact :

Message par Zag » 27 oct. 2007 20:01

Salut
C'était une sorte de façon de te dire avec "humour" décalé pour dédramatiser (cela n'a pas passé du tout...comme je le constate), j'espérais que cela s'arrangerait et que tu puisses toi et ton mari rencontrer dans des bonnes conditions l'ami intime de votre fils.En fait c'était une façon de te faire voir que ce n'était pas si terrible que ça....Bonne continuation Zag
"si nous demeurons aux deux extrémités, comment pouvons nous en comprendre une ?"
" La moindre chose contient un peu d'inconnu. Trouvons-le."G.M.

Andrée
Messages : 201
Inscription : 25 févr. 2007 15:58
Localisation : TOULON

HUMOUR HUMOUR

Message par Andrée » 28 oct. 2007 13:15

Alors, là ZAG, c'est mon message qui n'est pas passé.
Au contraire, je t'ai dit que ton message m'avait fait sourire. Mais parce que je suis faite comme celà j'adore l'humour comme tu dis "décalé".
Relis le.
J'ai un caractère assez optimiste de nature et j'ai très souvent recours à la dérision.
Mais je parlais pour d'autres personnes, pour qui ce sujet n'accepte aucune dérision ni humour fut-ce "décalé".
En ce qui me concerne, j'ai souris et pour moi celà est aussi un progrès.
A bientôt.
AMITIES
ANDREE.

Zag
Messages : 120
Inscription : 27 sept. 2007 11:22
Localisation : Rhône Alpes
Contact :

Message par Zag » 28 oct. 2007 15:05

Ok
Pas de blème, j'espère que d'autres personnes comprendront aussi le message sous jacent, en tout cas pour l'instant pas de réactions, ni dans un sens ou l'autre.

Je sais une chose c'est que l'humour, est un moyen malgré ses apparences parfois légères, de faire passer des tas d'idées et permet de voir les situations avec recul et sérénité...
Zag
"si nous demeurons aux deux extrémités, comment pouvons nous en comprendre une ?"
" La moindre chose contient un peu d'inconnu. Trouvons-le."G.M.

Steph
Messages : 197
Inscription : 29 juil. 2007 12:00
Localisation : Grenoble (Isère)

Message par Steph » 29 oct. 2007 12:10

On peut discuter du temps qu'il faut à des parents pour rencontrer le "petit ami" de leur fils ... mais quand il s'agit d'une "petite amie", cela peut prendre du temps aussi ...

Mieux encore : lorsque des parents sont appelés à "refaire leur vie" (après un deuil, un divorce, une séparation ... ), il faut voir quelles peuvent être les réactions des enfants (je parle de ceux devenus adultes) lorsqu'il s'agit de rencontrer le "nouveau compagnon" ou "la nouvelle compagne" ...

Les "liens parents-enfants" ne sont pas tout à fait des liens comme les autres ... On peut cesser d'être l'époux(se) , le compagnon (la compagne) de quelqu'un, on ne peut pas cesser d'être les parents de ses enfants ou les enfants de ses parents ... d'où l'importance du temps ... ;)

Denna
Messages : 62
Inscription : 19 oct. 2007 19:59
Localisation : Lille

Message par Denna » 29 oct. 2007 13:25

Coucou d'abord :D
Je suis tout à fait d'accord avec Steph il faut laisser le temps faire et ne pas vouloir brusquer les évenements et griller les étapes...
Surtout que d'après ce que j'ai pu comprendre Andrée en parle avec son fils et c'est super mais je pence qu'ils sont apte à attendre et pour leurs relation c'est très positif cela évitera sans doute des énervement du au stress, si l'un d'eu poussait l'autre à aller plus vite.
L'homme est un animal qui peut s'adapter à presque toutes les situation... Il lui faut juste le temps.
Bises
Et courage ;)
On aime une personne pas un sexe

Zag
Messages : 120
Inscription : 27 sept. 2007 11:22
Localisation : Rhône Alpes
Contact :

Message par Zag » 29 oct. 2007 14:36

Salut
Oui les étapes, griller le temps etc....Tout ceci est bien évident...Que celà n'empêche pas d'avoir une réflexion et un partage avec les autres.Le fait de réfléchir ne signifie pas qu'il y urgence ou nécessité d'agi à plus ou moins long terme.Sinon ce serait quoi la motivation qui amène dans un forum?

Bien sur c'est déjà super qu'un parent essaie de garder le contact avec son enfant, comment ne pas avoir de la compassioin pour cette tentative de compréhension.Il est aussi d'une évidence absolue, que chaque individu à un rythme bien à lui et un temps plus ou moins cours à s'adapter aux situations qui se présentent dans sa vie.
...
Zag
"si nous demeurons aux deux extrémités, comment pouvons nous en comprendre une ?"
" La moindre chose contient un peu d'inconnu. Trouvons-le."G.M.

Andrée
Messages : 201
Inscription : 25 févr. 2007 15:58
Localisation : TOULON

LA COMPASSION ....

Message par Andrée » 29 oct. 2007 20:30

;)
Ouh quel vilain mot lorsqu'il s'agit de gérer comme on peut des évênements qui bouleversent votre existence.
Les gens pleins de compassion vois-tu Zag ce sont justement ceux que j'évite au maximum,
Les "ma pauvre c'est terrible ce qui t'arrive," etc...
N'apporte rien de bon, rien en tout cas qui peut te faire avancer.
Le dialogue que l'on essaie de maintenir, le vrai, le profond n'appelle aucune compassion de la part de quiconque....
C'est une démarche NATURELLE qui devrait être celle de tous les parents.
Alors, ;) par pitié, ;) pas de compassion.
amitiés.
ANDREE.

Répondre