- Questions d'une mère

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

Mirica
Messages : 368
Inscription : 01 nov. 2006 22:46
Localisation : ESSONNE

Message par Mirica » 29 oct. 2007 21:51

bonsoir,

ben moi je voudrai réagir sur le fait de rencontrer ou pas le petit ami de son fils.

En ce qui me concerne, j'en ai ressenti le besoin très tot, peut etre un peu par habitude car j'ai toujours rencontré les ami(e)s de mes enfants; voir avec qui ils sont ....

Ensuite, pour mon fils, il se sentait un peu rejeté car on n'avait pas bien réagit au début, et meme si je lui disait que je l'acceptais tel quel, il m'avait proposer de le rencontrer, pour "mieux" comprendre et moi j'en avais besoin ...

Mais tu as raison andrée, il ne faut pas "forcer" la rencontre,
au début, quand il nous l'a proposé on était pas prêt puis au bout de 2 mois environ, on a souhaité le voir

Et ca s'et fait tout naturellement, il est venu passer l'après midi

Bonne soirée

Denna
Messages : 62
Inscription : 19 oct. 2007 19:59
Localisation : Lille

Message par Denna » 30 oct. 2007 18:54

J'ai just une question c'est pour savoir ce que vous avez ressenti quand vous l'avez vu pour la première fois?
Bisoux et à la prochaine lecture :D
On aime une personne pas un sexe

Mirica
Messages : 368
Inscription : 01 nov. 2006 22:46
Localisation : ESSONNE

Message par Mirica » 31 oct. 2007 10:23

en ce qui concerne, une grande apréhension avant de le voir, beaucoup d'émotion au premier regard ...

¨Puis, il était un peu effeminé, ca m'a remis en tete la question, pourquoi pas avec une fille ....
mais avec le temps, j'ai compris qu'il n'était pas attiré par le coté "féminité" de ce garçon

Mais surtout mon fils a compris qu'ainsi il pouvait envisager son "futur " plus sereinement au niveau relation avec nous

j'ai été très heureuse de pouvoir les voir ensemble mais surtout après, quand j'ai vu qu'ils étaient heureux ensemble ... c'est important de croire en leur bonheur ....

j'espère avoir répondu a ta question
bonne journée

Zag
Messages : 120
Inscription : 27 sept. 2007 11:22
Localisation : Rhône Alpes
Contact :

Message par Zag » 31 oct. 2007 12:16

Salut
Ok!! Compassion n'est pas de la pitié, cela n'a absolument rien avoir...., cela veut dire tout simplement faire attention aux autres de façon très sincère et non mondaine.....Et c'est ce qui le plus difficile à faire pour les humains que nous sommes tous.Question de différence et de définition de vocabulaire nos quiproquos Andrée dans la communication...Zag
"si nous demeurons aux deux extrémités, comment pouvons nous en comprendre une ?"
" La moindre chose contient un peu d'inconnu. Trouvons-le."G.M.

Andrée
Messages : 201
Inscription : 25 févr. 2007 15:58
Localisation : TOULON

COMPASSION !!!

Message par Andrée » 31 oct. 2007 14:18

COMPASSION : Pitié, commisération. Cfr PETIT LAROUSSE
d'accord édition 1988 !, depuis la définition a-t-elle changé ;)
Bon mais peut importe, je relis tes messages et je trouve comment dire qu'ils sont quelque peu empreints d'agacement, ou parfois d'intolérance, enfin c'est ainsi que je les perçois.
Peut-être trouve-tu que les tergiversations des mamans ou des membres de la famille d'un homo, face à la révélation de l'homosexualité sont puériles, inutiles, ou je ne sais quoi d'autre ...
Peut-être que pour toi l'homosexualité est quelque chose de tout à fait naturel, malheureusement ce n'est pas le cas de tout le monde.
C'est un sujet douloureux, difficile, qui bouleverse une vie ou plusieurs, et tant pis si tu trouve cet argument un peu "violon"
Alors je trouve que de dire "il faut laisser le temps" ou d'autre chose c'est tout simplement une manière d'écouter.
J'aime bien ton humour quoique je le trouve quelquefois un peu trop sarcastique, et quelquefois, mais quelquefois seulement inapproprié.
Voilà.
Mais c'est une opinion toute personnelle que je ressens à la lecture de tes messages. Il faut de l'humour, oui, mais aussi de la tolérance, de l'écoute, et surtout pas de pitité, ni de compassion, ou tout autre sentiment de la même veine qui t'empêche d'avancer. Mais celà encore une fois m'est personnel, peut-être que pour certains, la compassion, comme tu l'appelle, les soutient, les aide, alors même avec la compassion si le but est atteint pour eux, c'est tant mieux, c'est un pas de fait.
A bientôt.
ANDREE.

Denna
Messages : 62
Inscription : 19 oct. 2007 19:59
Localisation : Lille

Message par Denna » 31 oct. 2007 14:26

Merci pour la réponce j'aimerai bien que mes proches puissent un jour me voire heureuse avec une personne que j'aime et qui fera tout mon bonheure mais je ne veut pas les mettre mal a l'aise
Voili vloilou
Bisoux et à plus
On aime une personne pas un sexe

Zag
Messages : 120
Inscription : 27 sept. 2007 11:22
Localisation : Rhône Alpes
Contact :

Message par Zag » 31 oct. 2007 16:29

Salut Andrée
J'avais remarqué que je t'agaçais et je pense que mes courriers tu les traduis ainsi maintenant...Et maintenant si tu me perçois ainsi que tu l'énumères libre à toi, en tout cas si je suis tout ce que tu dis...Il vaut mieux pas trop communiquer avec moi il me semble non? Je pense que tu vas trouver une écoute plus appropriée avec d'autres personnes sur le forum, on est assez nombreux, pour que chacun trouve les interlocuteurs qui lui convienne...Alors au revoir Zag
"si nous demeurons aux deux extrémités, comment pouvons nous en comprendre une ?"
" La moindre chose contient un peu d'inconnu. Trouvons-le."G.M.

Mirica
Messages : 368
Inscription : 01 nov. 2006 22:46
Localisation : ESSONNE

Message par Mirica » 02 nov. 2007 09:33

Denna a écrit :Merci pour la réponce j'aimerai bien que mes proches puissent un jour me voire heureuse avec une personne que j'aime et qui fera tout mon bonheure mais je ne veut pas les mettre mal a l'aise
Voili vloilou
Bisoux et à plus
bonjour denna

je pense que chaque parent avance a sa vitesse ..
Certains plus vite que d'autres, mais ce qui compte c'est ton bonheur ..

tu ne les mettras pas mal à l'aise... je ne vois pas pourquoi??
S'il souhaite vous rencontrer, toutes les deux, c'est qu'ils seront prêts !!

bisousss

Mirica
Messages : 368
Inscription : 01 nov. 2006 22:46
Localisation : ESSONNE

Message par Mirica » 02 nov. 2007 09:37

j'ai encore oublié ...

Le fait qu'ils rencontre ta copine, te rendra heureuse ???

je pense que c'est normal ..
Mon fils me l'a dit quand j'ai vu son premier copain, pour lui, il prenait ca comme une totale acceptation de notre part ..

je ne sais plus si tu en as déjà parlé dans d'autres posts, (pas le temps de relire tout ... ) mais peux tu me préciser si tu en as déjà parlé a tes parents ??

Merci

Andrée
Messages : 201
Inscription : 25 févr. 2007 15:58
Localisation : TOULON

Réponse à Denna et à Mirica

Message par Andrée » 02 nov. 2007 11:14

Bonjour à vous deux,

Juste pour vous dire, que lorsque mon fils est parti en Egypte avec son ami, pour ses trente ans, il me l'a dit et j'ai ressenti devant son bonheur une joie infinie, finalement j'ai réalisé que RIEN au monde n'était plus important que son bonheur. Et il est heureux. Mais comme dit Mirica, celà ne vient pas tout de suite. On se laisse d'abord "parasiter" par plein d'autres choses (l'éducation, la peur, le "qu'en dira-t-on" etc...) et puis vient la période où l'on ne se regarde plus soi, on regarde son enfant et s'il est heureux comment refuser que son enfant soit heureux... En fait c'est cette période qui, je pense mais celà n'engage que moi, est plus ou moins longue. Le moment où on laisse de côté ses peurs, ses angoisses, et où le bonheur de son enfant devient le plus important. Tout celà pour dire qu'au retour d'Egypte, il avait des photos qu'il m'a envoyées par Mail, en me demandant si j'avais envie de mettre un visage sur un prénom que je connaissais.
Tu vois Denna on procéder par étape, d'abord j'ai su son prénom et de le nommer, lui donnait une existence et pour mon fils c'était un pas de géant après 6 ans de silence. Puis il y a eu la photo, et je l'ai vu, en photo certes, mais j'ai pû mettre un visage sur ce prénom. Qu'ai-je ressenti, c'est la question que m'a posée mon fils. Et bien en étant vraiment honnête, du plus profond de moi, rien de négatif. Je me suis dis c'est lui, mon fils est heureux depuis 6 ans avec lui. rien d'autre ne compte. Je sais c'est un peu bref. Mais finalement ma réaction m'a étonnée, pas de larmes, rien. Seul mon fils compte et comme je lui ai répondu "A partir du moment où il fait ton bonheur, il fait désormais partie des personnes qui ont de l'importance à mes yeux". Mais là encore je me demande, si cette obstination à ne voir que mon enfant est bien la bonne solution. (je suis encore entrain de faire travailler les méninges ;)
Peut être que pour le rencontrer il faut que je fasse encore un petit pas c'est à dire m'intéresser à Lui, non pas parce qu'il fait le bonheur de mon fils, mais à ce qu'il est réellement, son caractère, sa personnalité, que sais-je .... (un peu trop compliquée ANDREE)
A bientôt de vous lire toutes les deux.
Mirica, tu connais l'ami de ton fils t'es tu posée toutes ces questions ?
Amitiées;
ANDREE
























;)

Andrée
Messages : 201
Inscription : 25 févr. 2007 15:58
Localisation : TOULON

Message par Andrée » 02 nov. 2007 11:18

PS :
J'ai oublié de préciser que peut être aussi en ce moment, c'est mon fils que j'accepte et c'est sûrement le plus facile
En les rencontrant tous les deux, c'est TOUS LES DEUX que j'accepte, je sais que mon fils en serait heureux, mais il sait comme vous qu'il ne faut rien brusquer.
Celà va venir j'en suis sûre.
Avec votre aide ;)
A bientôt.
ANDREE.

Mirica
Messages : 368
Inscription : 01 nov. 2006 22:46
Localisation : ESSONNE

Re: Réponse à Denna et à Mirica

Message par Mirica » 07 nov. 2007 18:23

Andrée a écrit :Bonjour à vous deux,

Juste pour vous dire, que lorsque mon fils est parti en Egypte avec son ami, pour ses trente ans, il me l'a dit et j'ai ressenti devant son bonheur une joie infinie, finalement j'ai réalisé que RIEN au monde n'était plus important que son bonheur. Et il est heureux. Mais comme dit Mirica, celà ne vient pas tout de suite. On se laisse d'abord "parasiter" par plein d'autres choses (l'éducation, la peur, le "qu'en dira-t-on" etc...) et puis vient la période où l'on ne se regarde plus soi, on regarde son enfant et s'il est heureux comment refuser que son enfant soit heureux... En fait c'est cette période qui, je pense mais celà n'engage que moi, est plus ou moins longue. Le moment où on laisse de côté ses peurs, ses angoisses, et où le bonheur de son enfant devient le plus important. Tout celà pour dire qu'au retour d'Egypte, il avait des photos qu'il m'a envoyées par Mail, en me demandant si j'avais envie de mettre un visage sur un prénom que je connaissais.
Tu vois Denna on procéder par étape, d'abord j'ai su son prénom et de le nommer, lui donnait une existence et pour mon fils c'était un pas de géant après 6 ans de silence. Puis il y a eu la photo, et je l'ai vu, en photo certes, mais j'ai pû mettre un visage sur ce prénom. Qu'ai-je ressenti, c'est la question que m'a posée mon fils. Et bien en étant vraiment honnête, du plus profond de moi, rien de négatif. Je me suis dis c'est lui, mon fils est heureux depuis 6 ans avec lui. rien d'autre ne compte. Je sais c'est un peu bref. Mais finalement ma réaction m'a étonnée, pas de larmes, rien. Seul mon fils compte et comme je lui ai répondu "A partir du moment où il fait ton bonheur, il fait désormais partie des personnes qui ont de l'importance à mes yeux". Mais là encore je me demande, si cette obstination à ne voir que mon enfant est bien la bonne solution. (je suis encore entrain de faire travailler les méninges ;)
Peut être que pour le rencontrer il faut que je fasse encore un petit pas c'est à dire m'intéresser à Lui, non pas parce qu'il fait le bonheur de mon fils, mais à ce qu'il est réellement, son caractère, sa personnalité, que sais-je .... (un peu trop compliquée ANDREE)
A bientôt de vous lire toutes les deux.
Mirica, tu connais l'ami de ton fils t'es tu posée toutes ces questions ?
Amitiées;
ANDREE

;)
Bonsoir andrée,

j'avais aussi envie de le connaitre, pas parce qu'il rendait mon fils heureux, mais aussi, pour me rendre compte vers QUI il était attiré, connaitre le garcon qui le rendait heureux, découvrir sa personnalité

Je sais pas si tu me suis, mais en tant que maman, et vu qu'il était jeune, j'avais peur que mon fils soit "influencé"
car à l'adolescence y a tellement de choses qui rentrent en jeu,
j'avais besoin de le rencontrer, peut etre aussi pour me rassurer de voir avec qui il était.

Et puis, l'accepter à la maison, car ou voulais tu qu'ils aillent pour se voir, s'embrasser,
pas facile dans la rue ...

Alors il va chez les parents de son copain et à la maison.

Maintenant, pour toi, c'est différent car ton fils est plus agé et ne vit plus chez toi.

J'espère avoir répondu à ta question

Bonne soirée

Andrée
Messages : 201
Inscription : 25 févr. 2007 15:58
Localisation : TOULON

Message par Andrée » 07 nov. 2007 20:22

Merci Mirica de ta réponse.
Bien sûr que notre comportement est différent selon l'âge de son enfant.
Mais j'ai comme toi cette curiosité désormais, comment est-il, quels sont ses goûts, etc ... tout celà sans curiosité malsaine, mais un intérêt réel pour la personne qu'il est.
Bises.
A bientôt.
Michèle ;)
(j'ai désormais choisi d'utiliser mon vrai prénom)
Merci Sylave, elle comprendra.
A bientôt.

Sylave
Messages : 75
Inscription : 30 juil. 2006 21:50
Localisation : La Rochelle (Charente-Maritime)

Message par Sylave » 07 nov. 2007 23:03

Bonsoir And....oh pardon Michèle, Bonsoir Mirica,

Je voudrais dire que Sylave et Sylvie, ca se ressemble, mais mon prénom c'est bien Sylvie. D'ailleurs je signe toujours Sylvie à la fin des messages.

Sylave, c'est mon pseudo du net, je m'inscris sous ce pseudo partout. Ca simplifie, la même clé pour ouvrir toutes les portes. et ca me facilite l'existence. Donc si vous croisez Sylave sur d'autres forum, y'a de grandes chances que ce soit moi.

Revenons à nos moutons, ou plutot à nos agneaux que nous protegeons toutes autant que nous sommes.
C'est sûr que c'est genial qu'ils puissent être amoureux sous notre toit, au sein de leur cocon familial, Quel poids nous leur otons à nos ados.

Pour toi Michèle, le contexte est un peu different, mais je suis persuadée que tu aurais fait la même chose que nous.

Bises à vous deux

Sylvie

Andrée
Messages : 201
Inscription : 25 févr. 2007 15:58
Localisation : TOULON

Message par Andrée » 09 nov. 2007 20:36

Bonsoir Mirica
Je voulais juste faire part de mon appréhension quoique je pense qu'elle soit non fondée.
J'ai peur, si je les vois tous les deux, ensemble, d'un geste, d'une attention tu vois, j'ai du mal à formuler tout celà.
Je ne pense pas que mon fils et son compagnon pourraient avoir une attitude qui puisse me heurter.
Mais j'ai peur, voilà la raison de mon hésitation.
Encore beaucoup de chemin à faire ;)
A bientôt de te lire.
amitiés.
Michèle.

Répondre