- A la recherche de la paix intérieure...

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

cocoche
Messages : 1
Inscription : 03 oct. 2007 23:49
Localisation : normandie

- A la recherche de la paix intérieure...

Message par cocoche » 04 oct. 2007 00:10

Je cherche un conseil éclairé car je ne sais plus ce que je dois faire ou ne pas faire.
A 35 ans je me suis convaincu que j'étais gay et que mon attirance pour les femmes n'était due qu'à mon éducation très traditionnelle, à la campagne loin très loin de tout contact avec le milieu gay.
Le problème c'est que je n'ai jamais vraiment essayé de séduire ou à faire d'effort pour séduire les filles. J'ai connu pas mal de femmes, mais ce sont toujours elles qui sont venues vers moi. Côté sexe, ca ne c'est jamais trop mal passé alors je ne me suis jamais vraiment trop posé de question, mais au fond de moi je savais bien que j'étais attiré par les mecs.
Il y a 4 ans j'ai failli franchir le cap mais je suis tombé amoureux d'une super nana et nous vivons ensemble depuis. Aujourd'hui nos relations sexuelles sont de plus en plus irrégulières et je n'éprouve plus du tout d'attirance physique pour elle, même si je pense toujours l'aimer, en tous les cas il reste encore beaucoup d'affection.
Aujourd'hui plus que jamais, j'ai des pulsions pour les mecs et je sens que je ne vais pas pouvoir me retenir... Je n'ai eu qu'une seule fois une expérience avec un mec et j'ai plutot apprécié !
J'ai envie de mettre fin à cette mascarade mais j'ai peur de tout casser.
Je me dis que par respect pour ma compagne, je ne peux plus lui mentir mais que faire ? Elle a 28 ans, et je ne veux pas lui gacher sa vie. elle a encore toute la vie devant elle ..... que faire ?

1/ lui avouer que je suis attiré par les mecs et on se quitte, je pense qu'elle souffrirait terriblement d'apprendre cette vérité.

2/ Lui annoncer que je la quitte sans lui parler de mon attirance pour les mecs : elle souffrirait mais peut-être moins que dans le cas précédent.

3/ ne rien dire et vivre ma double vie cachée : là c'est moi qui vais souffrir car je sens que je ne suis pas bien équilibré à cause de ce mensonge quotidien.

Que faire ???

Sylvain
Messages : 65
Inscription : 14 juil. 2007 20:26

Message par Sylvain » 04 oct. 2007 02:19

Tout ce que je peux dire, c'est que la 3e solution me semble être la pire... Après, je pense qu'il n'y a pas de solution facile et unique à ce genre de problème...

Courage à toi,

Amicalement,

Sylvain
On a beau être aveugle au fond d’une grotte et mort ou quoi on sent le jour se lever chaque matin, toutes les 25 heures.

bikounet38

Message par bikounet38 » 04 oct. 2007 21:24

Comme Sylvain, je te dirais qu'il n'y a pas de recette.
Je me dis que par respect pour ma compagne je ne peux plus lui mentir mais que faire. Elle a 28ans et je ne veux pas lui gacher sa vie. elle a encore toute la vie devant elle ..... que faire?
Faut-il pour autant gacher la tienne ?
Dernière modification par bikounet38 le 04 oct. 2007 21:56, modifié 1 fois.

Zag
Messages : 120
Inscription : 27 sept. 2007 11:22
Localisation : Rhône Alpes
Contact :

Message par Zag » 04 oct. 2007 21:54

Salut
Pas facile de se mettre à ta place.Je ne sais pas ce que tu dois choisir, je peux simplement te dire en ce qui me concerne, en fonction de ma personnalité et de mes choix de vie de façon plus globale. Je choisirai la vérité au non dit, car la vérité me parait plus respectueuse envers moi et envers l'autre.
Zag
"si nous demeurons aux deux extrémités, comment pouvons nous en comprendre une ?"
" La moindre chose contient un peu d'inconnu. Trouvons-le."G.M.

Ephaïstion
Messages : 47
Inscription : 18 sept. 2007 23:12
Localisation : Marseille

Message par Ephaïstion » 07 oct. 2007 22:48

Slt Cocoche,

Je suis d'accord avec Sylvain, la pire des choses serait de ne rien faire pour toi et pour elle.

Je peux juste rajouter : Ne te prends pas la tête avec des dénominations (homos, bi, etc), vis selon tes envies et après il sera bien temps de se dire je suis ceci ou cela ou j'ai envie de vivre comme ceci ou cela. Enfin, je pense que c'est plus simple :)
La volonté ne peut rien sans l'espoir. L'amour sans l'espoir devient une chose morte.

lou2223
Messages : 9
Inscription : 30 sept. 2007 08:37
Contact :

Message par lou2223 » 09 oct. 2007 23:21

difficile de se mettre à ta place, mais moi perso se serait première option; mais pourquoi se quitter? déjà en parler. et qui sait partager celà ensemble, il existe d'autres couple dans ce cas. Pour moi la pire des choses est le mensonge qui fait du mal à tout le monde (soi même et l'entourage).

louise
Messages : 1
Inscription : 09 oct. 2007 10:34
Localisation : PACA

révélation

Message par louise » 11 oct. 2007 18:42

Vous pardonnerez à une dame déjà "ancienne" de traiter d'un sujet qu'elle maîtrise mal parce qu'elle n'a jamais hésité à faire ses choix.
Je suis lesbienne, totalement, exclusivement, je n'ai jamais connu bibliquement d'homme.
En revanche, j'ai connu beaucoup de femmes, est-ce transposable ? qui avaient une vie de femmes mariées, mères de famille, mais qui vivaient aussi une vie double auprès de femmes pour une aventure ou pour une liaison.
J'ai même connu un couple hétéro dont la femme avait une relation connue de son mari avec une femme.
Je ne dis pas que c'est parfait, mais je ne suis pas sûre que ça soit la pire des solutions ; bien sûr, il faut du tact, de l'intelligence, beaucoup d'indulgence.
La vraie difficulté c'est de savoir si vous considérez le rapport homsexuel comme une affaire purement sexuelle, avec la part d'affectivité naturelle ou si vous en faites une exclusivité.
Je peux vous assurer que j'ai connu des maris conscients des orientations de leur épouse, et qui savaient s'en accomoder, sans idée de trio crapuleux, mais avec la vraie qualité de l'amour.

bikounet38

Message par bikounet38 » 11 oct. 2007 22:04

Bienvenue Louise, nh'ésitez pas à te présenter, en utilisant le questionnaire :

http://www.asso-contact.org/forum/viewtopic.php?t=36

Répondre