en questionnement

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

camille11
Messages : 1
Inscription : 04 janv. 2022 21:17

en questionnement

Message par camille11 »

Bonjour ,
Je vais débuter par le tout début de mon questionnement de mon identité de genre.
Depuis les grande vacances 2021 j’ai eu beaucoup de réflexion et de doute sur mon identité de genre au début du mois de juillet j’essayer de me trouver et en essayant de me trouver et en me posant des questions j’ai penser que j’étais un homme transgenre car je me considérer plus comme un garçon et je n’étais pas à l’aise avec mon corps auparavant et je me sentais bien lorsque l’on m’appelle par le pronom « il », depuis que j’ai repris le lycée j’ai eu quelque soucis là bas une fille avais dis à toute la classe et à certain prof que j’étais transgenre et que c’était la honte bref elle me critiquer et fesait tout pour m’humilier et me mettre mal alors que ce n’étais pas facile déjà pour moi du coup avec ce problème causer j’étais mal j’avais perdu toute confiance en moi , mes professeurs et les élèves ne l’on pas cru et pis de toute façon si c’était vrai sa la regarder pas sa regarder que moi du coup j’ai laisser tomber j’ai essayé d’oublier ce problème.
Un jour je me décide de voir ma professeur principale et de lui dire que je suis homme transgenre et de m’appeller par « il » ce jour là j’en avais marre de me cacher et d’être pas a l’aise du coup j’ai tout dis tout expliquer elle était très compréhensive et m’a aider sauf que je devais prévenir ma famille si il devais y avoir un changement de prénom ou autre pour ma transition je n’osais pas trop en parler car je savais que mes parents seraient contre sa , j’ai décider d’écrire une lettre réserver à ma mère car c’est plus important de prévenir sa mère d’abord du coup je lui es dis dans la lettre que j’étais transgenre et pourquoi , quand ma mère a lu la lettre elle avait très très mal réagi , elle ne me comprenait pas elle disait que tous à sa était rien que des bêtises elle m’avais dit que j’étais une fille point final j’ai essayé de lui faire comprendre que j’étais mal elle a rien voulu savoir du coup on a plus reparler de sa mais j’ai mis au courant l’assistante sociale et ma prof principale.
Et la depuis les vacances de noël je n’arrive plus à me considérer comme avant je suis perdu je n’arrive plus à me considérer ni comme une fille ni comme un garçon et c’est très problématique pour moi et sa m’embête j’en ai parler dans ma famille à ma cousine car je me suis dis qu’elle pouvais peut être m’aider elle m’a conseiller d’en parler à un psychologue , j’en ai parlé à une psychologue 2 fois j’ai aussi tout expliquer et elle m’a dis que pour le moment j’étais non-binaire mais elle m’a dis il y a que toi qui peut définir ton identité de genre , elle m’a conseiller de tester à me genrer en il et en elle et de voir ce qui me définissait le plus et quel pronom me m’étais un peu mal à l’aise mais les 2 pronoms me mettent en aucun cas mal à l’aise , sa ne me dérange en aucun cas que l’on m’appelle par il ou elle , physiquement j’ai un air plutôt masculin mais j’aime bien m’habiller en fille et en garçon des fois je me maquille pour être féminine et de fois non car je me sens masculin.
Pour le moment moi j’en conclus rien je ne sais pas qui je suis encore donc je ne m’identifie dans aucun genre proposer.

je joins cette association car plusieurs personnes m’on dis que sa pourrais sûrement m’aider pour savoir qui je suis et à me donner des bons conseils

Flo.26
Bénévole écoutant
Bénévole écoutant
Messages : 69
Inscription : 22 mai 2020 14:29
Localisation : Valence

Re: en questionnement

Message par Flo.26 »

Bonjour Camille,

Bravo pour le courage d'avoir parler!

Tu dis que ta mère a mal réagi. Cela arrive souvent car c'est difficile pour les parents d'entendre que depuis tout ce temps, ils avaient une fille et qu'il faut switcher, tout d'un coup car ils ont un garçon. IL faut du temps pour "digérer" la nouvelle. Que c'est-il passé avec ta famille depuis ton message sur ce forum?

C'est aussi intéressant de faire des expériences vestimentaires, de changer de genre avec les pronoms. L'important, c'est de te sentir bien en fonction de tes envies et de tes besoins. Apparemment, tu t'appelle Camille, c'est pratique car c'est un nom mixte!

L'important aussi, c'est que tu trouves des personnes comme des amis.es, des membres de ta famille, des profs, etc... qui t'acceptent comme tu es, pour ne pas te sentir isolé. Au lycée, c'est nécessaire d'être entouré car à plusieurs c'est plus facile de faire face aux moqueries.

Je te souhaite un bon cheminement.

Flo26

Répondre