Affaire de poils et autres problèmes

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

Ghleg
Messages : 16
Inscription : 10 déc. 2020 16:52

Affaire de poils et autres problèmes

Message par Ghleg »

Bonjour bonjour !

Je viens parler d'un problème qui me dérange (j'espère que c'est bien le bon endroit ^^' Je suis encore un peu perdu sur où parler de quoi ^^' ).

Bref, pour résumer... Il se trouve que je suis biologiquement une fille très poilue (je dis biologiquement vu que je suis en réflexion sur mon genre). Personnellement, ça ne me gêne pas et puis, je dois avouer que passer trois heures dans la salle de bain à m'épiler pour que ça revienne à peu près pareil en 3 mois, ça m'énerve un peu, sachant que mes études ne sont pas les plus faciles qui soient et que c'est assez agréable au toucher ^^'

Le problème est: il y a trois semaines environ, ma mère a découvert ça. On en a discuté dans un coin (elle me proposait une épilation laser, j'ai dit non et ça s'est arrêté là). Le lendemain, ma mère reparle de tout ça avec mon père qui est là. En entendant que je me suis pas épilée depuis pas mal de temps, il demande à voir mes jambes (chose incongrue de mon point de vue mais j'obéis). Il s'est alors mis dans une colère noire, voulant me forcer à m'épiler, voire me menaçant de me couper les vivres, de m'empêcher de retourner dans mon appartement et de me couper internet pour m'empêcher de réviser si je ne m'épilais pas sur le champ. Il m'a également demandé si je ne mettrais plus jamais de robes et si je voulais ressembler à un garçon (question à laquelle j'ai été forcée de répondre non sinon ça aurait été trois fois pire). Ma mère au début, allait dans le sens de mon père, proposant de la crème à épiler et tout ce qu'il faut. Quand elle s'est rendue compte que ça tournait mal, elle a essayé de calmer le jeu.

Enfin bref, malgré ma mère, vous vous doutez bien que l'engueulade ne s'est pas bien terminée, moi en train de paniquer et de pleurer à chaudes larmes dans ma chambre et mon père qui part en balade pour le reste de la journée. Le soir même, puisque je n'arrivais pas à dormir, je lui ais demandé de s'excuser (ce qu'il a fait) et j'ai décidé de lui en reparler le lendemain matin, parce que, c'était quand même très violent (que ce soit pour les mots ou pour le fait que mon père est quelqu'un qui ne s'énerve quasiment jamais). Le lendemain, donc, je lui ais dis que je l'aimais toujours (parce que c'est quand même mon père), qu'il m'avait fait très mal sur un sujet qui n'est quand même pas très grave (on va pas tuer quelqu'un pour des poils) et que tout ce qu'il m'avait dit mettrait du temps à guérir. Il m'a répondu que je lui avais fait mal aussi et qu'une fille ne devrait pas avoir les jambes aussi poilues que son père qui ne s'est jamais épilé de sa vie et est parti pleurer dans sa chambre.
Peu après, dans l'après-midi, ma mère me coince dans un coin et me dis qu'elle comprend que je ne m'épile pas sur l'instant vu la saison, vu mes études et tout et tout mais elle commence déjà à me mettre la pression pour que je m'épile quand j'aurais passé mes examens de fin d'année.

Bref, tout ça c'était donc il y a trois semaines. Je ne suis plus en colère, je pense que mon père a oublié tout ça et ma mère ne m'en a pas reparlé.

Mon problème c'est que de un, au vu de la violence de ce que ça a été, dès que j'y repense, je peux pas m'empêcher d'être triste, d'avoir envie de pleurer et de stresser à mort. Parce que, certes, je suis en train de me questionner sur mon genre, mais dans tous les cas, je ne penche pas du côté féminin de la balance. Du coup, mon problème c'est comment faire comprendre ça à ma famille que je ne suis pas et que je ne serais probablement jamais la jeune fille qui porte des robes roses à fleurs.
Et puis surtout et c'est ce qui manque de me faire paniquer à chaque fois: si jamais je me sens réellement trans , qu'est-ce que ça va être quand je vais faire mon coming out et si je veux faire une transition?

Conclusion: j'ai peur. A l'aide.

Johanne Langlois
Messages : 27
Inscription : 18 déc. 2020 20:04

Re: Affaire de poils et autres problèmes

Message par Johanne Langlois »

Bonjour !

Je dirais que l'affaire n'est pas au poil, c'est le cas de le dire (ok ... :arrow: Ah je suis arrivée à te faire sourire ? Bon tant mieux !)

On choisit ses amis mais pas sa famille ... je ne peux que très très très bien comprendre tes sentiments et tes craintes.

C'est fou comme certains peuvent ainsi se croire supérieurs à toutes et tous et te dire comment tu dois mener ta vie, comment tu dois penser, alors qu'eux ne supporteraient pas le quart du dixième de cela !

J'hallucine ! Une grosse engueulade pour des poils ???? Comme s'il n'y avait rien de plus grave ou de plus important dans la vie. Heureusement que l'on nous raconte que nous sommes au 21eme siècle !

On ne va pas se mentir : le jour où tu ferais un coming-out, oui ça va être dur et compliqué. Il te faudra tenter une approche très longue et très pédagogique pour tenter de faire évoluer les esprits. Je dis bien tenter, ça peut rater, ça peut être une mission impossible, et il te faudra être très très fort psychologiquement pour affronter qui que cela soit sans jamais céder, sans jamais baisser la tête. L'affirmation de toi, en tant que toi, doit être sans faille, et envers quiconque.

Tu as à faire a un homme ... je vais peut-être m'attirer des foudres en écrivant ceci, mais c'est ce que je pense, donc je le dit :
Un homme marche très souvent à la décharge de testostérone. Il doit toujours contrôler, commander, imposer, juger, c'est souvent à qui écrasera l'autre. Malheureusement tu devra lui montrer qu'en ce qui te concerne c'est toi qui commande. Ca peut passer comme casser.

Toutes les éventualités sont possibles, toutes les conséquences aussi, la seule chose dont tu est sûr c'est de toi-même ! Il faut donc te blinder, au niveau psychologique, social, ou encore financier, afin de pouvoir claquer la porte au besoin. Te menacer de t’empêcher de réviser ? Là si je peux me permettre, ça vole pas haut ... comment peut-on vouloir ainsi détruire l'avenir de son enfant ? En tant de femme je suis scandalisée.

Sois autonome, vis pour toi, progresse, fonce, et quand aux autres tu sais quel geste leur faire !

Johanne
Dernière modification par Johanne Langlois le 02 févr. 2021 14:41, modifié 1 fois.

laeticia
Messages : 79
Inscription : 04 juin 2020 22:47
Localisation : rhône-alpes-auvergne

Re: Affaire de poils et autres problèmes

Message par laeticia »

Bonjour Ghleg!


Moi je suis tout à fait d'accord avec ce que dit johanne!
Je suis scandalisée en lisant tout ça! Il y a des choses largement plus grave dans la vie que pour une simple histoire de poil!!
C'est totalement absurde de réagir de cette façon et en plus cela doit te détruire psychologiquement!!
Il faut vraiment que tu t'impose envers tes parents, et en plus tu es majeur, même si tu les aimes, personne doit dicter ta vie!!
Il faut pas te laisser manipuler par qui que ce soit, car ce que tu écris pour moi c'est rien de plus que de la manipulation voir même du
harcèlement moral même si tes parents t'aime ils sont aucun droit à te parler comme cela et en plus tu n'es plus un enfant qui
doit obéir à papa et à maman!! Libre à toi de mener la vie que tu veux pour t'épanouir!

Et moi je sens que au fond tu es plus un jeune homme transgenre qui a du mal à vouloir exprimer sa vrai identité à cause de tes parents
qui sont sans doute transphobe et si je comprend bien ce qui se passe en ce moment pour toi, c'est que tu es complètement
bloqué à cause du contexte que tu subis avec tes parents et du coup tu es perdu pour avancer!
C'est bien ça?

Et je comprend bien que ça doit être très très dur pour toi!
Mais ci tu t'impose, cela va s'appaiser et tu fera ta vie comme tu a envis même ci tes parents sont en désaccord avec toi!!
Et s'ils t'aime vraiment ils s'accepteront et comprendront ta souffrance de toute façon à un moment ou à un autre!
Mais avant il faut crever l'abcès!!
Et encore une fois tu es totalement libre!! Tu fais du mal à personne!
C'est pas toi qui est en tord!!

Bon courage!

Laeticia.

Ghleg
Messages : 16
Inscription : 10 déc. 2020 16:52

Re: Affaire de poils et autres problèmes

Message par Ghleg »

Bonsoir !!

Tout d'abord, merci à vous pour vos messages. ça m'a fait énormément de bien (entendre que c'est pas moi qui suis en tord, ça m'a fait énormément de bien).
Ensuite, merci Johannes pour la blague qui, oui, m'a fait sourire malgré le sujet ^^

"Toutes les éventualités sont possibles, toutes les conséquences aussi, la seule chose dont tu est sûr c'est de toi-même ! Il faut donc te blinder, au niveau psychologique, social, ou encore financier, afin de pouvoir claquer la porte au besoin" Je vais essayer. ça risque de prendre du temps, surtout pour moi qui suis assez hypersensible à tout ce qui est stress, émotions négatives et tout, et ce encore plus avec ma famille à laquelle je suis énormément attachée.
"Là si je peux me permettre, ça vole pas haut... comment peut-on vouloir ainsi détruire l'avenir de son enfant ?" Le pire, c'est qu'il sait à quel point cette année est cruciale pour moi, sachant que la sixième année de médecine, c'est celle où on passe un énorme concours national avec 10 000 participants et qui détermine quelle spécialité on va exercer pour le reste de notre vie. C'était donc d'autant plus violent.

Quant à s'imposer par rapport à mes parents... J'y arrive doucement mais j'y arrive. Il y a pas si longtemps, j'aurais baissé la tête et aurais répondu "Oui papa, oui maman". Tenir tête comme ça et identifier mes émotions, ne pas me laisser embarquer par mes parents (avec ma mère qui pense juste que "c'est parce que quand on me force trop, je me bloque"), et arriver à dire que ça m'a fait mal et que je laisse pas passer, c'est plus récent que je n'aimerais.
Un des trucs sur lequel je bloque cependant, c'est que je n'ai aucune idée de comment faire pour commencer à changer la mentalité de mes parents (je veux dire, quand on voit que mon père dit ça et que ma mère à chaque fois qu'elle voit un couple lesbien à la tv fait toujours un commentaire comme quoi "on voit des couples lesbiens dans toutes les émissions", ça n'aide pas).

Par ailleurs, Laeticia, j'apprécie énormément ton soutien... Et tu as peut-être cette impression mais pour l'instant, je ne suis pas encore prête pour me dire que je suis trans. C'est certain que je ne me sens pas de genre féminin. Mais pour l'instant, je ne peux pas affirmer que je suis de genre masculin. Je suis "entre deux" si tu préfères ^^ Après, si ça se trouve, mes prochaines réflexions te donneront raison. Mais pour l'instant je préfère rester au stade de "entre-deux".

Mais merci à vous pour votre soutien et vos réactions. En parler m'a fait énormément de bien et je suis un peu moins stressée sur ce qui va se passer pour le "si jamais".

Flo.26
Messages : 39
Inscription : 22 mai 2020 14:29
Localisation : Valence

Re: Affaire de poils et autres problèmes

Message par Flo.26 »

Bonjour Ghelg,

En affaire de poils, les femmes sont trop souvent soumises au diktat esthétique qui est dicté, la plupart de temps, par les hommes... Mais une révolution est en marche: des stars, des chanteuses, des influenceuses et des mannequins revendiquent leur pilosité!!!

A 14 ans, ma fille voulait s'épiler les poils des bras. Je l'en est empêchée. Aujourd'hui elle fait partie de celles qui ne se rasent plus rien! A 20 ans, mon fils, allait chez l'esthéticienne pour se faire épiler le torse! Ça lui faisait très mal mais il y allait quand même... Aujourd'hui il assume ces poils. Tout ça pour dire qu'en France, la dictature du poil concerne tout le monde!!! Alors, peut-être que dire à votre père que la question des poils est remise en cause par plein de personnes, pourrait peut-être lui faire entendre raison sur cette histoire et vous laisser en paix. Après tout, votre corps vous appartient!

Par contre, il semblerait que la question sous-jacente qui met à mal vos parents, est votre questionnement sur votre identité de genre. L'épilation semble être un prétexte pour vous dire qu'ils sont déstabilisés. Même si, apparemment, vous n'avez pas fait votre coming-out, ils se doutent peut-être de quelque chose. Peut-être que dans votre attitude, inconsciemment, vous paraissez plus masculin. Si vous-même êtes bousculé, imagez comment vos parents le sont aussi! Jusqu'à présent, ils ont eu une fille! Mais, le fait que votre père s'excuse, est un signe de l'amour qu'il vous porte.

Vos craintes du rejet sont légitimes. Etre étudiant et menacé de ne plus rien recevoir de ses parents est très dur. Mon fils a caché son homosexualité à son père. Moi j'étais au courant, mais il dépendait financièrement de son père. Il a fait son coming-out quand il a décidé de s'installer avec son copain et où il s'est senti capable de s'assumer financièrement. Aujourd'hui, père et fils sont toujours en contact et la relation entre eux est bonne.

Pour finir, j'ai une question. Vous parler de votre pilosité importante. Y a-t-il d'autres signes physiques de "masculinisation"? J'ai vu une émission sur France 2 qui m'a beaucoup intéressée et questionnée: "Ça commence aujourd'hui" sur le thème de l'intersexuation ou des personnes intersexes témoignaient. Je vous demande pardon si je suis à côté de la plaque en vous parlant de cela.

Je vous souhaite une belle journée et accrochez-vous pour vos révisions et examens. Vous le méritez!!!!

Flo

Ghleg
Messages : 16
Inscription : 10 déc. 2020 16:52

Re: Affaire de poils et autres problèmes

Message par Ghleg »

Bonjour Flo !!

Quand vous dites "une révolution est en marche: des stars, des chanteuses, des influenceuses et des mannequins revendiquent leur pilosité!!!", en effet, j'en ai entendu parler et j'apprécie énormément que les mentalités soient en train de changer à ce sujet. Il y a même eu un reportage aux informations sur ce sujet le soir, justement, de la dispute avec mon père ^^' (ce qui n'a pas aidé pour l'ambiance ^^' )

Pour ce qui est de ça : "Par contre, il semblerait que la question sous-jacente qui met à mal vos parents, est votre questionnement sur votre identité de genre. L'épilation semble être un prétexte pour vous dire qu'ils sont déstabilisés. Même si, apparemment, vous n'avez pas fait votre coming-out, ils se doutent peut-être de quelque chose. Peut-être que dans votre attitude, inconsciemment, vous paraissez plus masculin. Si vous-même êtes bousculé, imagez comment vos parents le sont aussi! Jusqu'à présent, ils ont eu une fille! Mais, le fait que votre père s'excuse, est un signe de l'amour qu'il vous porte."
Comment dire... Je n'ai jamais été très féminine (je ne me maquille quasiment jamais. Je n'aime pas les robes. Je déteste le rose. Je préfère avoir les cheveux courts. Je n'aime pas spécialement faire les boutiques. Je ne suis pas spécialement douée pour la cuisine. Bref. Pas la fille typique idéale pour un vieux papa qui a des idées un peu vieillottes). Le truc, c'est que mes parents savent que je ne suis pas féminine. Et mon père n'a jamais vraiment accepté ça. Donc, plutôt que le fait qu'ils se doutent de quelque chose, je vois plutôt un reproche sous-jacent qui a explosé avec le fait que je ne me sois pas épilée.
Mais je suis d'accord sur le fait que le fait qu'il s'excuse est un geste qui me montre à quel point il m'aime malgré tout.

Je suis par ailleurs très heureuse pour vos enfants et j'espère que mon coming out (si j'en fait un ^^' ) se passera aussi bien avec mes parents que cela a pu l'être pour votre fils et son père.

Quant aux signes d'intersexuation... Alors je ne connaissais pas le mot donc je suis allée voir sur wikipédia ^^' En fait, je n'ai pas vraiment d'autres signes... (mon hyperpilosité serait plutôt liée à un mélange entre des gènes de provenance paternelle, des problème de thyroïde et quelques microscopiques kystes ovariens).

Et merci pour vos encouragements !
Passez, vous aussi, une très bonne journée !

Répondre