Amoureux des filles mais attiré sexuellement par les garçons, et timidité maladive

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

billy
Messages : 19
Inscription : 07 janv. 2021 17:04

Amoureux des filles mais attiré sexuellement par les garçons, et timidité maladive

Message par billy »

Bonjour,

J'ai 23 ans, et je me pose beaucoup de questions qui m'angoissent sur mon hétérosexualité.
Pour tout avouer, je ne suis jamais sorti avec une fille de ma vie et je suis toujours vierge à 23 ans, et ça devient très angoissant pour moi et mon orientation.
Je suis d'une timidité maladive et les rares fois où j'ai essayé de sortir avec une fille, je me suis pris des non.
Je me sens déjà très honteux d'être toujours dans cette situation à mon âge et être vierge.

Je suis toujours tombé amoureux des femmes et jamais j'ai aimé un homme de ma vie. Je me suis toujours vu comme hétéro.

Les choses se compliquent de plus en plus pour moi depuis 2 ans, bon, j'avais déjà eu des interrogations à 11 ans (mais très vite mises de côté, j'en avais peur), j'ai développé des pulsions sexuelles pour des garçons à partir de 20 ans, De plus en plus souvent, j'ai envie d'essayer pour ma première fois avec des copains que je trouve mignon, mais ils sont hétéro et je suis de plus en plus mal à l'aise de ressentir une attirance sexuelle de plus en plus en forte pour des amis hétéro.
Pour en avoir le coeur net, je me suis testé il y a 2 ans sur du porno gay et malheureusement, ça m'excite tellement sexuellement, que j'en suis devenu addict peu à peu et ça m'a beaucoup renforcé dans mes attirances pour les hommes malgré moi. J'en ai vraiment très très honte, je ne ressens plus d'attirance sexuelle pour les femmes désormais. Parfois, je me dis qu'il suffirait qu'un de mes amis que je trouve mignon soit gay, pour que je saute le pas avec lui, mais aimer un homme ne m'attire pas du tout, j'aime encore désespéremment les femmes.

Je me sens très très honteux de ne pas être capable de sortir avec des femmes, d'être toujours vierge et de me sentir de plus en plus attiré sexuellement par les hommes. J'ai l"impression que ma timidité maladive est en train de me rendre homosexuel malgré moi.
Je ressens intérieurement de plus en plus un dégoût pour moi-même, parce que je n'arrive pas à canaliser mes fantasmes homosexuels qui me submergent totalement ces derniers mois, suite à une dernière déconvenue sentimentale avec une fille que j'aimais et avec qui je voulais sortir il y a un an.

Je suis totalement perdu par ce qui m'arrive, suis je homosexuel ou hétéro ? Pourquoi suis je si timide avec les filles et je n'arrive pas à sortir avec l'une d'elles ? Est ce que parce que je suis homo sans le savoir ? Ou est ce que mes échecs successifs avec les filles me transforment en gay par défaut ?

Merci de m'avoir écouté.

laeticia
Messages : 79
Inscription : 04 juin 2020 22:47
Localisation : rhône-alpes-auvergne

Re: Amoureux des filles mais attiré sexuellement par les garçons, et timidité maladive

Message par laeticia »

Bonjour billy et bienvenue sur le forum!!


Moi par exemple: je suis lesbienne et je me décris comme asexuelle car j'épprouve aucune attirance sexuelle mais cela ne
m'empêche pas d'aimer les femmes!! Je suis juste une femme attirée sentimentalement par les femmes mais pas
sexuellement et il y a pas de honte à avoir! Moi j'assume totalement! Il faut juste trouver la bonne personne qui accepte!
Et pour toi tu n'ai peut-être pas forcément timide mais tu as un sentiment de honte c'est tout!
Tu comprend pas pourquoi tu es comme ça!
Et tu es peut-être à la fois amoureux des filles et garçon et asexuel cela existe aussi!
Tu dis être attiré par les hommes sexuellement mais est-ce que tu en ai vraiment certain?

Bon courage,

Laeticia.
Dernière modification par laeticia le 08 janv. 2021 14:33, modifié 1 fois.

billy
Messages : 19
Inscription : 07 janv. 2021 17:04

Re: Amoureux des filles mais attiré sexuellement par les garçons, et timidité maladive

Message par billy »

Bonjour Laeticia,

Merci pour ta réponse et ton témoignage précieux pour moi en ces temps difficile.
Pour être honnête avec moi-même, j'ai toujours ressenti des sentiments amoureux pour des filles, je n'en ai jamais eu jusqu'à maintenant pour des garçons et je me sens pas prêt d'aimer un jour un homme.

Sexuellement, ce que je ressens pour les garçons, ces fameuses pulsions sexuelles, je ne les ai jamais ressenti pour les filles. Disons quand un garçon me plaît physiquement, je sens au fond de moi que je serai capable de faire n'importe quoi pour faire l'amour avec lui, alors que je n'ai jamais eu cette envie folle de faire l'amour avec une fille qui me plait physiquement. Et quand je m'imagine dans une relation homosexuelle la nuit, j'ai des orgasmes que je n'ai jamais eu quand je m'imagine dans une relation hétérosexuelle.

A l'adolescence, j'avais déjà eu des fantasmes homosexuels, mais je m'identifiais à 100% hétéro et je les ai toujours mis de côté jusqu'à ça ne soit plus possible de les ignorer à partir de mes 20 ans, et c'est ça qui me perd.
Avec ta piste de réflexion intéressante, sans trop savoir pourquoi, il est possible que je sois asexuel avec les filles mais je ne le suis pas du tout avec les garçons, et ça me fout vraiment la honte ...

Je prie souvent pour avoir des relations sexuelles avec une fille pour ne pas être homo un jour, je n'arrive pas du tout à accepter que je puisse être gay et je me dis qu'une fois j'aurai connu une première relation hétérosexuelle, je ne serai plus tenté sexuellement par les hommes.

Billy.

laeticia
Messages : 79
Inscription : 04 juin 2020 22:47
Localisation : rhône-alpes-auvergne

Re: Amoureux des filles mais attiré sexuellement par les garçons, et timidité maladive

Message par laeticia »

Non pour toi quand je dit asexuel c'est pour les deux, les femmes et les hommes mais être attiré juste sentimentalement par les deux,
mais sans aller plus loin voir un peu envers un homme mais sans plus!
Après c'est juste mon opinion sur ce que tu pourrais être c'est tout!

Tu auras sens doute d'autres personnes qui vont te répondre!

Laeticia.

billy
Messages : 19
Inscription : 07 janv. 2021 17:04

Re: Amoureux des filles mais attiré sexuellement par les garçons, et timidité maladive

Message par billy »

Merci pour l'éclaircissement, Laeticia.
Je vais réfléchir à ce que tu m'as dit, je suis vraiment perdu et preneur de toute piste de réflexion.

Je voulais savoir quand tu as découvert que tu étais attirée sentimentalement par les femmes, comment l'as-tu vécu et l'as tu accepté ?

laeticia
Messages : 79
Inscription : 04 juin 2020 22:47
Localisation : rhône-alpes-auvergne

Re: Amoureux des filles mais attiré sexuellement par les garçons, et timidité maladive

Message par laeticia »

En faite j'ai toujours été attirée par les femmes et jamais pour un homme et je l'assume totalement d'être lesbienne à 100%!
et en plus aussi d'être asexuelle, c'est la vie! Il faut pas se forcer à vouloir être dans la norme, on n'est se qu'on ait!

J-Lyon
Messages : 135
Inscription : 23 avr. 2020 22:01

Re: Amoureux des filles mais attiré sexuellement par les garçons, et timidité maladive

Message par J-Lyon »

Bonjour Billy,

Désolé je n'ai pas pu te répondre avant, heureusement tu commences à avoir des pistes avec les infos de Laeticia.

Je vois effectivement que tout est confus actuellement pour toi entre ce que tu ressens et ce que tu aimerais. L'idée est de te donner des pistes de réflexion et te partager ma propre expérience dans laquelle tu te retrouveras peut être.

Tout d'abord, j'ai envie de te dire que les rencontres, l'amour, les relations sexuelles, elles n'ont pas d'âge, pas d'obligations, pas de règles. Je pense que le fait d'être seul à 23 ans commence à te peser mais surtout parce que comme beaucoup, les autres te mettent une pression. Donc déjà pas de soucis, nous n'avons pas tous le même rythme, les mêmes envies. Pas d'angoisse donc.

Deuxième point. La sexualité et l'orientation sexuelle sont bien plus "riches" que les simples orientation hétéros et homos. Mais j'aurai aussi envie de te dire que pas mal de personnes font leurs expériences sans le vivre mal pour autant. Ce n'est pas parce que tu fais telle ou telle expérience que c'est écrit sur ton front. Pour ma part il y a 2 temps : l'expérience sexuelle (elle peut être homo ou hétéro), et la reconnaissance dans une orientation, assumer une orientation voire se reconnaitre dans une communauté qui sera hétéro, bi, homo, pan,...
Chaque chose en son temps et la vie est faite de découvertes. Mais, en reprenant tes mots, il n'y a pas de honte a être homo, pas de honte à être hétéro, pas de honte à avoir des attirances sexuelles.

Par rapport à mon expérience, quand j'étais plus jeune j'avais une attirance sur les garçons sans vraiment de jugement. Je ne mettais pas de mots sur cette attirance (je ne savais pas ce qu'étais l'homosexualité en tout cas). J'ai eu des "petites copines" de collège et je pouvais aussi tomber amoureux de filles.
Et ces envies avec des hommes ont repris le dessus en fin d'adolescence et là je l'ai mal vécu car il ne correspondait pas à l'éducation que j'avais reçu. En résumé je luttais contre moi. J'ai vécu un peu dans mon coin ce que j'appelerai ces pulsions. Suis passé à l'acte aussi. Je n'ai pas toujours bien accepté ce que je faisais a postériori mais j'y revenais. Et puis (désolé pour ceux qui lise pour la nième mon récit du déclic) mais il y a eu un film a la Télé sur un jeune homme amoureux d'un autre homme, vu sous l'angle de l'amour, de la complicité, et pas dans le sens de la pornographie ou du stéréotype. Et là je me suis reconnu et je me suis dit que c'était moi, c'était ma vie. Et c'est là que je me suis accepté.

Et au plus profond de moi je me suis dit que j'avais les signes mais je ne voulais pas les voir car on ne m'avait pas montré cela. J'ai compris qu'on ne choisit pas son orientation et que lutter contre c'était me rendre malheureux et rendre les autres potentiellement malheureux aussi.

Donc ceci n'est que mon expérience et ma façon de percevoir ce que j'ai vécu.

J'ai quelques questions par rapport à ce que tu écris : Tu dis : "est ce que mes échecs successifs avec les filles me transforment en gay par défaut" Penses tu que l'homosexualité est lié à un échec avec les filles ? Qu'est ce qui serait plus simple avec un homme qui ne le serait avec une fille ?

As tu identifier ce qui te gênais dans l'homosexualité ? (je ne parle pas forcément de toi mais en général).

Dans tous les cas, et pour résumer : prend le temps de te découvrir, tu es jeune, tu peux faire tes expériences et cela n'aura comme conséquence que de mieux te connaitre, mais ça ne te range pas dans une case définitivement.

N'hésite pas si tu as des questions et d'autres témoignages viendront surement.

A bientôt.

billy
Messages : 19
Inscription : 07 janv. 2021 17:04

Re: Amoureux des filles mais attiré sexuellement par les garçons, et timidité maladive

Message par billy »

Bnjour Jé,
Merci pour cette réponse complète et les pistes données.
"Désolé je n'ai pas pu te répondre avant, heureusement tu commences à avoir des pistes avec les infos de Laeticia."
Pas de souci de ne pas m'avoir répondu plus tôt, j'imagine que chaque personne répond sur ce forum sur son temps libre.
"Tout d'abord, j'ai envie de te dire que les rencontres, l'amour, les relations sexuelles, elles n'ont pas d'âge, pas d'obligations, pas de règles. Je pense que le fait d'être seul à 23 ans commence à te peser mais surtout parce que comme beaucoup, les autres te mettent une pression. Donc déjà pas de soucis, nous n'avons pas tous le même rythme, les mêmes envies. Pas d'angoisse donc."
Oui, des amis se moquent de moi parce que je ne suis jamais sorti avec une femme ou coucher avec une femme, ça devient trop dur pour moi à le supporter, j'en peux plus. Je ne sens vraiment pas bien dans ma peau.


"Chaque chose en son temps et la vie est faite de découvertes. Mais, en reprenant tes mots, il n'y a pas de honte a être homo, pas de honte à être hétéro, pas de honte à avoir des attirances sexuelles."
J'ai honte car on m'a déjà traité de "tapette" ou de "pd" au collège et au lycée, alors que je n'ai jamais marqué une quelconque attirance pour un garçon, donc j'ai l'impression que c'est marqué indirectement sur mon front. Je ne me sens vraiment pas bien

"Par rapport à mon expérience, quand j'étais plus jeune j'avais une attirance sur les garçons sans vraiment de jugement. Je ne mettais pas de mots sur cette attirance (je ne savais pas ce qu'étais l'homosexualité en tout cas). J'ai eu des "petites copines" de collège et je pouvais aussi tomber amoureux de filles ..."
Malheureusement, dès que je ressentais une attirance pour un garçon, je la rejettais aussitôt depuis mon adolescence pour me concentrer uniquement sur les filles, mais là cette attirance revient avec une énorme violence en moi, je me sens totalement gay par moment, et quand j'ai ce sentiment d'être gay, je ressens un énorme dégoût pour moi même, c'est dur, et je me dis que je suis hétéro et c'est juste un fantasme passager.

"mais il y a eu un film a la Télé sur un jeune homme amoureux d'un autre homme, vu sous l'angle de l'amour, de la complicité, et pas dans le sens de la pornographie ou du stéréotype. Et là je me suis reconnu et je me suis dit que c'était moi, c'était ma vie. Et c'est là que je me suis accepté."
J'ai vu un film mettant une scéne une histoire d'amour entre 2 femmes, ça m'a beaucoup plu, et sur le film, je me disais que je voulais vivre la même chose qu'elles mais j'ai ressenti un vrai dégoût après le film.

"est ce que mes échecs successifs avec les filles me transforment en gay par défaut" Penses tu que l'homosexualité est lié à un échec avec les filles ? Qu'est ce qui serait plus simple avec un homme qui ne le serait avec une fille ?
Quand je suis amoureux d'une fille, je n'ai plus de pensées homosexuelles, je pense plus qu'à la fille.
j'ai eu des échecs avant et après mes 20 ans, avant mes 20 ans, quand j'avais un échec avec une fille, je n'avais pas mes fantasmes homosexuels qui réapparaissaient tout de suite après, ça restait furtif. Après mes 20 ans, mes fantasmes homosexuels sont omniprésents, j'ai l'impression de m'être réfugié dans l'homosexualité car je n'arrive pas à avoir de relation sentimentale et sexuelle avec une femme, je trouve ça inatteignable.
j'ai l'impression qu'avoir des relations sexuelles avec un homme gay serait plus facile pour moi et atteignable, si je n'étais pas dégoûté de passer à l'acte dans la réalité. je ne peux pas expliquer cette impression, à part par le fait quand un garçon me plait physiquement, je ressens une folle envie de faire l'amour avec lui sur le moment quand je le vois, et il n'y aucune attirance amoureuse et sentimentale.
Avec une femme, c'est très compliqué car j'ai des attirances sentimentales et amoureuses dès le départ et je deviens très timide et je perds tous mes moyens,

As tu identifier ce qui te gênais dans l'homosexualité ? "
Je ne ressens aucune agressivité, aucune homophobie contre les personnes gays ou lesbiennes. L'homosexualité ne me gêne pas du tout de manière générale. Elle me gêne, parce que je me ressens du profond dégoût pour moi-même quand j'éprouve des attirances homosexuelles, je n'arrive pas à l'expliquer.
"Dans tous les cas, et pour résumer : prend le temps de te découvrir, tu es jeune, tu peux faire tes expériences et cela n'aura comme conséquence que de mieux te connaitre, mais ça ne te range pas dans une case définitivement."
Ca ne sera pas évident, je suis bloqué à cause de mon fort dégoût pour mes attirances, j'ai l'impression si je tente une expérience avec un garçon que je serai définitivement gay, je ne peux pas expliquer d'où vient cette croyance.
Je voudrais rester hétéro, mais ça devient compliqué dans ma tête et mes attirances incontrôlables pour les hommes.

J-Lyon
Messages : 135
Inscription : 23 avr. 2020 22:01

Re: Amoureux des filles mais attiré sexuellement par les garçons, et timidité maladive

Message par J-Lyon »

Oui je vois que tu as un certain nombre de frustration lié à des brimades. Ceci ne te conforte pas dans le cheminement.

Tu parles de "dégout", ce qui est un mot (ou un sentiment en tout cas) fort. Ceci peut même blessé des gens qui te lisent, mais je comprends ce que tu veux dire car je l'ai aussi ressenti. Ce que tu ressens n'est aujourd'hui lié qu'à ses anciennes brimades, surement aussi à ce que tu entends de tes amis, de l'homophobie ambiante qui malheureusement existe encore.

Le plus difficile est de rester seul dans son secret, quelqu'en soit la finalité. Ta venue ici n'est pas un hasard car tu as besoin de comprendre.
N'as tu personne de confiance autour de toi pour aborder le sujet ? ami(e)s notamment ?
Si tu habites dans une ville ou proche tu as surement une association comme contact. Tu as le numéro ci-dessous dans le site pour juste faire part de tes questions. Déjà c'est anonyme et en plus ça ne rend personne différent que ce qu'il est au plus profond. En revanche ça permet de cheminer correctement dans les questionnements.

Tu as lu d'autres témoignages j'ai vu. Tu te retrouves dans pas mal de ces récits et tu verras que beaucoup vont dans le même sens. C'est dans un sens rassurant car déjà tu te sens moins isolé. Tu auras peut etre l'occasion d'échanger avec ces personnes.

Encore une fois n'hésite pas si tu as besoin d'info.

laeticia
Messages : 79
Inscription : 04 juin 2020 22:47
Localisation : rhône-alpes-auvergne

Re: Amoureux des filles mais attiré sexuellement par les garçons, et timidité maladive

Message par laeticia »

CI tu te sens pas à l'aise avec une femme, et bien il faut pas que tu te force!
En lisant ce que tu écris, j'ai l'impression que tu es gêné de l'homosexualité et tu essaye d'aller vers des filles pour être dans la norme!
C'est pas une honte d'être homo! Moi en plus de ça je suis trans et j'ai pas honte de moi!

Et ceux qui disent des choses comme "tapette"et"pd" ça se sont des personnes tout simplement irrespectueuses!!
Car cela ne veut rien dire, les gens qui disent ça sait eux qui ont un soucis et pas la personne qui s'insulte!!!
Et tu culpabilise beaucoup à cause de ça! Les moqueries que tu reçois Il ne faut pas que tu en fasses cas!
Ci tu as vraiment des attirances sexuelle envers les hommes et bien profites-en bien!
Il faut vivre sa vie comme on l'entend, et pas pour faire plaisir aux autres!

Laeticia.

Johanne Langlois
Messages : 27
Inscription : 18 déc. 2020 20:04

Re: Amoureux des filles mais attiré sexuellement par les garçons, et timidité maladive

Message par Johanne Langlois »

Bonsoir à toutes et tous !

Entièrement d'accord avec toi Laeticia !

Ceux qui insultent sont souvent ceux qui ont un "problème" avec cela et qui n'osent pas se l'avouer ! Et se sont surtout des gens intellectuellement médiocres incapables de toute réflexion intelligente. Donc ne pas en tenir compte, tu vaut bien mieux que cela !

La vie est bien trop courte pour se laisser polluer l'esprit par de tels individus, et se laisser voler sa vie.

Fonce et profite. Découvre, expérimente, tire en TES propres conclusions, satisfait TES désirs et avance.

Ainsi libéré, c'est toute ta vie, dans tous les domaines, qui décollera.

billy
Messages : 19
Inscription : 07 janv. 2021 17:04

Re: Amoureux des filles mais attiré sexuellement par les garçons, et timidité maladive

Message par billy »

Merci pour toutes ces réponses.
Je me sens seul avec moi-même avec ce que je vis, en parler ça fait du bien.

A Jé, je suis désolé pour le mot dégoût, ce sentiment est très fort en moi, une sorte de négation de moi-même à cause de tous mes complexes psychologiques par rapport aux autres et moqueries passées, parce que mon attirance sexuelle envers certains garçons est tout aussi forte. IL y a aussi cette peur que l'homosexualité représente une forme d’aveu d'échec social par rapport aux femmes par rapport à mon entourage, à cause de certains de mes amis pour qui compte le maximum de conquêtes féminines pour avoir réussi socialement.

Je n'ai personne à qui me confier, en fait si je dois me confier à quelqu'un, je voudrais que la personne soit homosexuelle (homme ou femme), parce que je pense qu'une personne hétérosexuelle pourra seulement renforcer mes sentiments négatifs sur l'homosexualité et je n'en ai pas besoin, ça va encore pourrir plus ma vie , alors que ce que je ressens déjà pour l'homosexualité me fait sentir très mal dans la peau.
Je vais essayer de voir pour rencontrer physiquement une personne dans un lieu lgbt quand cela redeviendra possible, je serai plus à l'aise pour discuter d'un tel sujet avec une personne physique en direct dans un endroit calme et sécurisé qu'au téléphone.

Laeticia, tu as vu juste, je me suis toujours senti mal à l'aise avec les femmes, j'ai toujours lié ça à ma timidité, je n'ai jamais pensé que ca pouvait être lié à une homosexualité quelconque en moi, je vais y réfléchir, parce que depuis ma plus jeune enfance, je me suis jamais senti à l'aise avec les filles, mais tout le monde me dit que c'est lié à ma grande timidité. Après j'ai déjà éprouvé plusieurs coups de foudre amoureux pour des femmes (qui n'ont certes pas abouti) et jamais pour des hommes, inversement, je ressens un feu sexuel pour certains hommes que je n'ai jamais eu pour une femme (y compris pour mes coups de foudre), tout ça reste très complexe pour moi à démêler tout ça, mes attirances sentimentales et sexuelles sont totalement opposées actuellement et ça me perd beaucoup pour assumer une homosexualité éventuelle, même si je commence à penser que je suis bien homo.

Johanne, j'ai lu votre super témoignage, ça donne une lueur d'espoir.

J-Lyon
Messages : 135
Inscription : 23 avr. 2020 22:01

Re: Amoureux des filles mais attiré sexuellement par les garçons, et timidité maladive

Message par J-Lyon »

Bonjour Billy,

J'ai pu voir au travers d'autres messages auxquels tu as répondu, que tes questionnements s'éclaircissent un peu. En tout cas, tu commences à voir que ce que tu ressentais (ce dégout de soi) est parfois lié à l'environnement extérieur. Mais on sait tous au fond de soi que quelque chose est différent de la "norme". Maintenant cette norme n'a pas lieu d'être, ce ne sont que les autres qui te la mette parfois en pleine figure. Car tu comprends aussi qu'on ne choisit pas.
Ce cheminement dans l'acceptation de qui on est au plus profond va aller je pense vers plus de sérénité. Tu verras qu'on peut tout a fait réussir sa vie personnelle, sociale, professionnelle en étant gay (ou autre orientation).
Il faut juste que ça murisse un peu.

A+

billy
Messages : 19
Inscription : 07 janv. 2021 17:04

Re: Amoureux des filles mais attiré sexuellement par les garçons, et timidité maladive

Message par billy »

Bonjour Jé,

Oui, en lisant le témoignage de Ethan, j'avais oublié que durant le collège et le lycée, j'ai été victime de blagues sur les homos.
Ca a vraiment développé de très fort sentiments anti-gays sur cette période dont je n'arrive pas à me défaire. Etre gay pour moi, c'est reconnaître en quelque sort que les blagues étaient justifiées et c'est comme m'identifier à tous ces stéréotypes auquel je ne m'identifie pas du tout (comme toutes les personnes homosexuelles d'ailleurs). Je ressens d'énormes complexes que je n'ai pas surmonté jusqu'à maintenant.

AliceJ
Messages : 67
Inscription : 21 mai 2019 09:42
Localisation : Region Parisienne

Re: Amoureux des filles mais attiré sexuellement par les garçons, et timidité maladive

Message par AliceJ »

Bonjour Billy,
Ce que tu décris porte un nom et s'appelle de l'homophobie intériorisée. C'est avoir une opinion négative de l'homosexualité envers soi-même en s'étant imprégner de l'environnement qui t'entoure (année scolaire, amis, collègues, etc).
Je comprend ta tourmente et dans un même temps j'observe que tu as déjà fait un petit cheminement car tu reconnais que ton attirance a toujours été là mais réprimée et semble te diriger vers une acceptation qu'en bien même cela reste difficile.

Alice

Répondre