Prendre la plume...

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

lostdad77
Messages : 16
Inscription : 02 janv. 2020 12:20

Prendre la plume...

Message par lostdad77 »

Bonjour à toutes et tous,

Deux ans après un premier message sur un autre forum avec seulement quelques réponses, j'ai de nouveau besoin d'écrire, vider ce que j'ai sur le coeur, trouver peut-être des pistes et des réponses.

Ma situation : je suis marié depuis près de 20 ans à une femme qui m'aime. C'est la femme de ma vie, je n'en aurai jamais d'autre, c'est une certitude. Nous avons 3 enfants merveilleux dont la dernière a 12 ans, et qui sont ma plus belle réussite je dirais. J'aime les voir grandir au quotidien et j'espère être un bon père (meilleur que le mien n'a été, mais c'est un autre sujet).

Mais... j'ai rencontré un homme il y a plus de 4 ans maintenant dont je suis tombé follement amoureux.
Au début, c'était une espèce de passion torride sexuellement parlant (pas tant en termes de fréquence de rapports, mais plutôt d'intensité), mais les sentiments sont très vite arrivés.
Nous avons quasiment le même âge (tous les deux quadras).
Il a un caractère très fort, mais j'aime cette énergie qui se dégage de lui. Ca nous vaut pas mal de prises de tête, mais je m'imagine sans peine vieillir à ses côtés.

Se pose la question, depuis très longtemps, de savoir quel sera notre avenir. Quand nous nous sommes connus, il était en couple (gay) mais cela ne se passait pas bien. Son ex a tout découvert (je n'étais pas le premier avec qui il avait des aventures extra conjugales) et lui a demandé de tout arrêter pour qu'ils prennent un nouveau départ. Sauf que... les sentiments qu'il avait pour moi étaient forts et l'amour que je lui portais (et porte encore) était quelque chose d'inédit pour lui. Il avait été plus habitué à une espèce d'indifférence. Une vie de couple, un quotidien, mais pas vraiment d'amour d'après ce qu'il m'en disait.
Au plus fort de la tempête qu'il a vécue, il m'a demandé de ne pas le laisser tomber, que s'il me perdait, il perdait tout (alors que pour moi, le plus simple à ce moment là aurait été de partir en courant et de fuir cette situation difficile... vous imaginez bien que pendant cette période, il n'était plus question de moments torrides...)

S'il n'y avait pas les enfants, clairement, je pense j'aurais déjà emménagé avec lui. Son regard, ses mains, sa voix, suffisent à me faire perdre la raison. C'est assez irrationnel. Je n'arrive pas à contrôler cela. C'est l'homme de ma vie. Je le sais et je le sens. Il ne se trouve pas beau alors qu'à mes yeux il l'est. Tout ce qu'il n'aime pas physiquement chez lui et lui a été reproché par d'autres (par exemple sa pilosité) m'attirent justement et il ne comprend pas pourquoi.
Il m'attend, selon ses termes depuis plus de 4 ans (alors que, bon, au début il n'était pas seul...), mais en a assez d'attendre. A tel point qu'il se referme sur beaucoup de sujets et je me retrouve à aimer un homme à qui je n'ai plus le droit de dire "je t'aime" car ces mots sont "réservés à celui qui partagera sa vie".
Nos étreintes se font tellement rares... je le lui ai dit. J'aurais envie et besoin qu'elles soient plus nombreuses, car je suis d'un naturel très inquiet, qui a besoin d'être rassuré en permanence, et le tactile me rassure. Ca aussi, ça me perturbe. J'ai l'impression d'être une espèce de mec en chaleur alors que lui a peu envie. Ce qui contraste avec les nombreuses expériences qu'il a pu avoir par le passé et qu'il m'a racontées. Un peu comme si, avant moi, il avait des envies et des besoins importants et que j'étais venu éteindre ce niveau d'envies.
Il a déjà repoussé plusieurs fois mes avances ("tu n'es pas venu pour ça"...), et je vis très mal cette frustration. Extrêmement mal.
Le sexe a sans doute une part trop importante dans mon esprit, mais je le vois comme une communion de nos corps. Pour appeler un chat un chat, si je ne cherchais que du sexe, je serais allé "voir ailleurs", j'en ai eu plusieurs fois l'occasion très concrètement, et je n'ai jamais cédé, même dans les moments de forte tension entre lui et moi.

C'est clairement l'homme de ma vie. Ce n'est pas une expression dénuée de sens pour moi. Car ces derniers temps sont difficiles entre nous, le ton monte souvent, il me reproche de vouloir gagner du temps et vouloir faire durer la situation.
Est-ce que je gagne du temps ? Je ne sais même pas répondre en vérité à cette question. Je n'ai pas l'impression. J'ai commencé à aller voir un psy depuis près de deux ans maintenant, pour faire un travail sur moi-même. Pour la faire courte, pas mal de soucis dans l'enfance qui ont fait de moi celui que je suis, mais qui me plongent dans un besoin de réassurance permanent et une angoisse de performance... Il y a "tellement" à faire que j'avance, mais pas assez vite à son goût.
Et moi... comme je le disais, je suis un anxieux, mais aussi quelqu'un de très secret. Je peux passer des heures à écouter les autres (et surtout lui) en ne prononçant que quelques mots.
J'ai bien tendu des perches à certains amis à qui j'ai fait mon coming out, mais je vis ce moment de façon un peu bizarre : ils n'ont pas changé d'opinion vis-à-vis de moi et c'est un soulagement, mais c'est un peu comme si de rien n'était. On n'en parle plus ou quasiment, même quand j'essaye d'engager la conversation. Même avec les amis qui nous connaissent tous les deux... Alors, j'écoute, mais je ne parle plus de moi au final....

Ma grande inquiétude est de quitter ma maison actuelle. Pas pour la perte du matériel, j'ai habité dans un 9m² quand j'étais étudiant et je n'étais pas malheureux.
Je rendrai triste ma femme qui n'a rien demandé de tout cela, et cela me rend triste à mon tour. Mais je n'ai pas choisi d'aimer un homme, et elle n'y peut rien, elle n'est pas fautive.
Je suis surtout inquiet pour mes enfants. Souvent, je suis celui qui tempère les conflits qui surviennent à la maison, je calme le jeu.
Sans paraître prétentieux, je m'estime un pilier très important de leur stabilité, qui je pense disparaîtra au moins temporairement, quand je quitterai tout pour cet homme que j'aime.

Sauf que... mon homme (je l'appelle comme ça... même si pour lui nous ne sommes "ni ensemble, ni un couple"...) en a assez, et ne veut plus attendre. Il veut du concret tout de suite sinon, il me quittera.
Donc, je suis frustré sexuellement, inquiet, anxieux, je n'arrive pas à m'ouvrir et à parler (ce message en public ici me demande une énergie folle)... et je suis malheureux. Il me dit que tout sera tellement différent le jour où nous vivrons à deux, mais je finis par me demander si cela sera vraiment le cas, par exemple sexuellement et j'en doute vraiment. Bref, je suis bien bien paumé (et cette période de confinement n'arrange pas vraiment les choses on va dire)

J'aurais besoin de savoir comment ces changements se sont passés pour ceux qui ont réussi à franchir cette étape. Je sais qu'une histoire est différente d'une autre. Mais je vivrai très mal le fait que mes enfants ne veuillent plus me parler, ou ne le fassent que "parce que le juge a dit qu'on devait être chez toi une semaine sur deux".
Il y a quelques temps j'avais imaginé attendre la majorité de la dernière, ou au moins que les deux premiers aient quitté la maison, pour que le choc soit moins rude... mais je ne sais même pas si cette solution est souhaitable, envisageable ou ne ferait au final pas pire que mieux.

J'ai des idées noires qui me trottent dans la tête, depuis un moment, bientôt deux ans. Je n'en parle désormais plus à personne, à trop en parler, cela ne paraît plus sérieux, et j'aurais trop peur qu'on me parle d'un quelconque chantage affectif. Alors je me referme encore un peu plus. Mais ces idées sont bien présentes et parfois très concrètes...

Voilà, j'avais besoin d'écrire, c'est plus simple que de parler, plus impersonnel et plus lâche peut-être aussi. Merci à ceux qui auront lu, et à toutes et tous, restez en bonne santé dans cette période difficile...

J-Lyon
Messages : 54
Inscription : 23 avr. 2020 22:01

Re: Prendre la plume...

Message par J-Lyon »

Bonjour Lostdad77,

Bienvenu tout d'abord.

J'ai pris le temps de lire ton message, très détaillé.

Tu avais besoin de te livrer, de parler (du moins d'écrire) pour te libérer d'un premier poids. Tu en a presque oublié de dire quels sont tes attentes, quelle aide tu attends, ou peut etre un point de vue.

Mais peut etre en lisant entre les lignes, la question principale est : comment tes enfants pourraient vivre ce changement de situation, comment aborder le sujet avec eux ?

Est ce là le sujet principal de tes préoccupations ?
Ton pseudo me mets sur cette voie là en tout cas.

Et si tel est le cas, as tu déjà eu l'occasion de discuter avec eux de certains sujet tournant autour de l'homosexualité ? As tu déjà parlé de toi à ce sujet (je ne le pense pas) ?

A très vite.

lostdad77
Messages : 16
Inscription : 02 janv. 2020 12:20

Re: Prendre la plume...

Message par lostdad77 »

Oui, le sujet principal de mes préoccupations est la façon dont ils pourront vivre cela.

Ils sont très ouverts sur l'homosexualité et cela ne leur pose pas de problème.

Mais c'est une chose de le voir pour un ami et une autre de le voir pour leur père... avec toutes les implications et conséquences que cela aura dans leur vie.
On me dit parfois trop altruiste.
"Tu ne serais pas le premier père à divorcer pour aller avec un mec, ils s'y feront. Au pire, tu leur paieras des séances de psy" est une phrase que j'ai déjà entendue et qui me met hors de moi, moi qui les place toujours avant tout y compris moi-même

J-Lyon
Messages : 54
Inscription : 23 avr. 2020 22:01

Re: Prendre la plume...

Message par J-Lyon »

Bonjour

Je vois qu'il n'y a pas de témoignages ici, ni de partage d'expérience. Pourtant j'ai vu un certain nombre de cas témoigner ici. Malheureusement les personnes comme toi qui cherche des informations ne reviennent pas toujours pour dire comment cela s'est passé.

Je ne suis pas dans ce cas, ayant toujours été en relation homo. Mais je peux te donner mon sentiment.
Moi-même enfant de parents divorcés, je n'ai pas été tellement choqué par l'annonce, j'étais jeune adulte déjà. Mais je me rappelle avoir du mal a accepter que quelqu'un d'autre rentre dans la vie de l'un de mes parents. Suivant la relation qu'on a, c'est humain je pense car ca touche a l'intime au cercle familial.

Comme tu le dis, tes enfants sont ouverts sur l'homosexualité, mais comme partout aujourd'hui, ca n'est pas un soucis quand ca touche les autres.

Tout ce qui concerne ton mariage, ton compagnon actuel et ce que tu expliques sur le fait qu'il attende de toi que tu te décides, je n'en parlerai pas car c'est ta décision d'adulte, et ca n'a rien de différent malheureusement d'un couple hétéro ou homo.

Enfant (quelque soit son age), on a une image de sa famille, de son pere, de sa mere. Le cas d'une séparation change parfois l'idée qu'on se fait de la famille, ca rend "humain" et faillible des personnes qui sont nos modeles (la plupart du temps). Donc quelque soit l'age ca peut etre plus ou moins difficile a accepter. Les enfants peuvent le faire "payer" a leur parents, pas par méchanceté mais avec le sentiment d'être trahie. Evidemment, si par la meme occasion l'un des parents annonce qu'il (elle) part pour un conjoint de son sexe, cela peut malheureusement donner une raison de plus d'apprendre quelque chose qu'il ne savait pas de leur parent. Je pense que cela nécessite un vrai dialogue avec les enfants, des explications. Cela nécessite aussi surement un temps de digestion, d'acceptation. Peut etre faut il que les choses se passent en 2 temps.
Encore une fois ce ne sont que des idées et je ne me sens pas légitime a donner des conseils.

Si des personnes ont vécue ce genre de situations et comment ils ont parlé à leurs enfants, je pense que Lostdad77 serait ravi d'avoir des témoignages.

Bon courage a toi.

heideweg
Messages : 169
Inscription : 22 févr. 2016 10:36
Localisation : 49

Re: Prendre la plume...

Message par heideweg »

Bonsoir et bienvenu......

Il y’a en effet comme l’a précisé Jérôme, beaucoup de cas comme le votre ici....et les récits sont toujours aussi bouleversants et douloureux pour ceux qui les vivent.......
Vous avez trouvé l’amour, c’est tellement important et si difficile à trouver....
La période tendue avec votre compagnon et peut-être liée à cette grande incertitude , cette attente car il ne sait pas où cette situation le mènera.....je crois que c’est compréhensible.....
Il est possible que si vous avancez vers lui les choses reviendront comme elles étaient.... ( complicité et harmonie sexuelle )...
Sans porter de jugement, au bout de 4 années de relation, c’est vrai qu’il faut prendre une décision afin de retrouver l’équilibre qui vous rendait si heureux tous les deux........

Côté enfants, il leur faudra peut-être du temps mais d'après ce que j’ ai pu comprendre, vous êtes un papa aimant , vous serez donc en mesure de trouver les bons mots .... vous saurez le faire !!!
Il faut expliquer la force de vos sentiments pour cet homme..... l’amour inconditionnel que vous leur portez et ne rien lâcher.....en faisant face aux difficultés au fur et à mesure....

Il faudrait aussi, peut-être refaire le point avec votre compagnon afin de savoir comment il envisagerait l’avenir si les choses s’enclenchaient y compris concernant votre intimité car visiblement, ça vous inquiète .....bref faire un état des lieux et remettre les choses en perspective

Je vous souhaite bon courage car tout cela est très très difficile ( rien à voir avec la lâcheté à laquelle vous faites allusion)
David

lostdad77
Messages : 16
Inscription : 02 janv. 2020 12:20

Re: Prendre la plume...

Message par lostdad77 »

Merci pour ton message Jé,

Oui, je suis vraiment perdu et mon message ici est une forme de bouteille à la mer pour avoir des témoignages d'hommes passés par le même chemin que moi, savoir comment cela s'est passé pour eux, même si toutes les histoires sont forcément différentes.

Mes inquiétudes sont doubles.
Mes enfants : est-ce que je saurai vivre cette période de transition que j'imagine obligatoire, où ils m'en voudront et ne voudront peut-être même plus me voir (je sais que le principe de garde alternée fera qu'ils seront "obligés" de me voir... mais si je deviens celui qui est assimilé à une corvée, je risque de mal le vivre).
Mon homme : au quotidien, comment cela se passera-t-il. Nos caractères sont très forts. Et je suis dans la recherche permanente de réassurance... y compris physique comme je l'écrivais. A l'heure actuelle, je me retiens (sans toujours y arriver) de lui dire que je l'aime ou que j'ai envie de lui. Alors que cela occupe une grande partie de mes pensées. Mais quand nous serons ensemble, une fois passée la lune de miel des débuts, comment risque d'être la suite sentimentalement, quotidiennement, sexuellement...

Bref, beaucoup de questions sans réponses.
Merci de me lire, un immense merci même.
J-Lyon a écrit :
08 mai 2020 18:46
Bonjour

Je vois qu'il n'y a pas de témoignages ici, ni de partage d'expérience. Pourtant j'ai vu un certain nombre de cas témoigner ici. Malheureusement les personnes comme toi qui cherche des informations ne reviennent pas toujours pour dire comment cela s'est passé.

Je ne suis pas dans ce cas, ayant toujours été en relation homo. Mais je peux te donner mon sentiment.
Moi-même enfant de parents divorcés, je n'ai pas été tellement choqué par l'annonce, j'étais jeune adulte déjà. Mais je me rappelle avoir du mal a accepter que quelqu'un d'autre rentre dans la vie de l'un de mes parents. Suivant la relation qu'on a, c'est humain je pense car ca touche a l'intime au cercle familial.

Comme tu le dis, tes enfants sont ouverts sur l'homosexualité, mais comme partout aujourd'hui, ca n'est pas un soucis quand ca touche les autres.

Tout ce qui concerne ton mariage, ton compagnon actuel et ce que tu expliques sur le fait qu'il attende de toi que tu te décides, je n'en parlerai pas car c'est ta décision d'adulte, et ca n'a rien de différent malheureusement d'un couple hétéro ou homo.

Enfant (quelque soit son age), on a une image de sa famille, de son pere, de sa mere. Le cas d'une séparation change parfois l'idée qu'on se fait de la famille, ca rend "humain" et faillible des personnes qui sont nos modeles (la plupart du temps). Donc quelque soit l'age ca peut etre plus ou moins difficile a accepter. Les enfants peuvent le faire "payer" a leur parents, pas par méchanceté mais avec le sentiment d'être trahie. Evidemment, si par la meme occasion l'un des parents annonce qu'il (elle) part pour un conjoint de son sexe, cela peut malheureusement donner une raison de plus d'apprendre quelque chose qu'il ne savait pas de leur parent. Je pense que cela nécessite un vrai dialogue avec les enfants, des explications. Cela nécessite aussi surement un temps de digestion, d'acceptation. Peut etre faut il que les choses se passent en 2 temps.
Encore une fois ce ne sont que des idées et je ne me sens pas légitime a donner des conseils.

Si des personnes ont vécue ce genre de situations et comment ils ont parlé à leurs enfants, je pense que Lostdad77 serait ravi d'avoir des témoignages.

Bon courage a toi.

lostdad77
Messages : 16
Inscription : 02 janv. 2020 12:20

Re: Prendre la plume...

Message par lostdad77 »

Merci pour cette réponse (et quel charmant prénom)

C'est en effet compréhensible, mais ce qui me perturbe le plus, c'est que j'ai parfois l'impression d'avancer vers un idéal (vivre avec lui) tout en le voyant avoir un comportement avec moi de distanciation et (parfois) de rejet (qu'il soit sexuel ou autre).
Parfois aussi, je me demande si nous avons le même but lui et moi.
Il me dit vouloir un quotidien, vouloir vivre avec moi et pouvoir le montrer aux autres. Donc, en quelque sorte, des choses que j'interprète comme "il a besoin de moi pour lui", là où moi j'ai envie de le rendre heureux, de vivre avec lui pour le voir sourire au quotidien, pour avoir ses mots et ses gestes tendres... j'ai besoin de lui "pour lui, pour nous" en quelque sorte.

Bref, c'est un peu la tempête dans mon esprit, et je n'ai pas assez de moments où il me prendrait dans ses bras pour me dire "ça va aller"... alors que j'en ai cruellement besoin.

Merci de m'avoir lu
heideweg a écrit :
08 mai 2020 22:44
Bonsoir et bienvenu......

Il y’a en effet comme l’a précisé Jérôme, beaucoup de cas comme le votre ici....et les récits sont toujours aussi bouleversants et douloureux pour ceux qui les vivent.......
Vous avez trouvé l’amour, c’est tellement important et si difficile à trouver....
La période tendue avec votre compagnon et peut-être liée à cette grande incertitude , cette attente car il ne sait pas où cette situation le mènera.....je crois que c’est compréhensible.....
Il est possible que si vous avancez vers lui les choses reviendront comme elles étaient.... ( complicité et harmonie sexuelle )...
Sans porter de jugement, au bout de 4 années de relation, c’est vrai qu’il faut prendre une décision afin de retrouver l’équilibre qui vous rendait si heureux tous les deux........

Côté enfants, il leur faudra peut-être du temps mais d'après ce que j’ ai pu comprendre, vous êtes un papa aimant , vous serez donc en mesure de trouver les bons mots .... vous saurez le faire !!!
Il faut expliquer la force de vos sentiments pour cet homme..... l’amour inconditionnel que vous leur portez et ne rien lâcher.....en faisant face aux difficultés au fur et à mesure....

Il faudrait aussi, peut-être refaire le point avec votre compagnon afin de savoir comment il envisagerait l’avenir si les choses s’enclenchaient y compris concernant votre intimité car visiblement, ça vous inquiète .....bref faire un état des lieux et remettre les choses en perspective

Je vous souhaite bon courage car tout cela est très très difficile ( rien à voir avec la lâcheté à laquelle vous faites allusion)
David

J-Lyon
Messages : 54
Inscription : 23 avr. 2020 22:01

Re: Prendre la plume...

Message par J-Lyon »

Bonjour Lostdad77,

J'espère que tu pourras obtenir des témoignages au sujet des enfants et comment le sujet a été abordé avec ceux qui sont passés par là.
as tu fouillé le site ? il me semble avoir vu des témoignages déjà.

Pour l'autre point, et bien je ne pense pas qu'il soit possible de t'apporter des réponses. Du moins je ne pense pas que ce soit le but de ce forum.
Ce n'est que mon avis.

Courage.

heideweg
Messages : 169
Inscription : 22 févr. 2016 10:36
Localisation : 49

Re: Prendre la plume...

Message par heideweg »

....dad77 pardon pour cette fantaisie mais lost n’ est pas une bonne idée 😉

...... pour répondre à ce que vous m’avez dit, c’ est pour cela que je crois qu’une mise au point peut-être utile..... et du coup ne pas prendre le risque de déstabiliser votre famille si toutefois vous n'étiez pas sûr d’un avenir commun......je ne devrais pas être si affirmatif mais quand je lis ce que vous dites de lui..... votre tendresse, votre bienveillance, votre amour... et bien j’y crois.... c’est juste très beau....(quand vous partez de ses mains, sa voix.... et de vous dire « ça va aller » quand vous êtes dans ses bras ..)....
J’ai moi même, la même sensibilité et ce besoin d'être rassuré.... en plus de l’anxiété, bref, le kit complet....
Après cette première étape il y aura votre épouse que vous devrez ménager ( car ce sera certainement terrible pour elle.....) et vos enfants ce sera peut-être dur mais avec un vrai dialogue ce sera possible....
Sachez aussi que vos enfants seront peut-être heureux de vous voir heureux et épanoui ( ne les sous-estimez pas...)
Pour conclure mon message, merci pour mon prénom.... j’avoue que s’il y a une chose que j’aime chez moi, c’est mon prénom qui est aussi celui de mon compagnon 👍

À bientôt
David

lostdad77
Messages : 16
Inscription : 02 janv. 2020 12:20

Re: Prendre la plume...

Message par lostdad77 »

J'ai également le kit complet (anxiété etc ;) )

Et ce beau prénom est aussi celui de l'homme que j'aime
heideweg a écrit :
09 mai 2020 13:20
....dad77 pardon pour cette fantaisie mais lost n’ est pas une bonne idée 😉

...... pour répondre à ce que vous m’avez dit, c’ est pour cela que je crois qu’une mise au point peut-être utile..... et du coup ne pas prendre le risque de déstabiliser votre famille si toutefois vous n'étiez pas sûr d’un avenir commun......je ne devrais pas être si affirmatif mais quand je lis ce que vous dites de lui..... votre tendresse, votre bienveillance, votre amour... et bien j’y crois.... c’est juste très beau....(quand vous partez de ses mains, sa voix.... et de vous dire « ça va aller » quand vous êtes dans ses bras ..)....
J’ai moi même, la même sensibilité et ce besoin d'être rassuré.... en plus de l’anxiété, bref, le kit complet....
Après cette première étape il y aura votre épouse que vous devrez ménager ( car ce sera certainement terrible pour elle.....) et vos enfants ce sera peut-être dur mais avec un vrai dialogue ce sera possible....
Sachez aussi que vos enfants seront peut-être heureux de vous voir heureux et épanoui ( ne les sous-estimez pas...)
Pour conclure mon message, merci pour mon prénom.... j’avoue que s’il y a une chose que j’aime chez moi, c’est mon prénom qui est aussi celui de mon compagnon 👍

À bientôt
David

heideweg
Messages : 169
Inscription : 22 févr. 2016 10:36
Localisation : 49

Re: Prendre la plume...

Message par heideweg »

...... pour David, je crois que j’avais compris 😉
.... je vous souhaite le meilleur avec ce David

À bientôt

David

JB
Messages : 20
Inscription : 01 nov. 2015 16:09
Localisation : 63

Re: Prendre la plume...

Message par JB »

Bonjour "Papa perdu",
Je n'ai pas vécu la même situation que toi. Mais mon homosexualité s'est révélée sur le tard et j'avais des enfants déjà adultes... et ayant eux mêmes de jeunes enfants. Faire mon coming out vis à vis d'eux (comme vis à vis de ma femme) me semblait très difficile. Finalement le coming out s'est fait brutalement et dans des circonstances peu favorables : un rapport avec un homme "inconnu" et la peur d'avoir le Sida. Mes enfants ont eu une réaction admirable; ils m'ont aidé, soutenu et fait aucun reproche. Ma femme a eu, mais je m'y attendais, une attitude moins favorable.
Je te raconte tout cela pour te dire que tu ne dois pas craindre la réaction de tes enfants. Ils appartiennent à une génération beaucoup plus à l'aise que nous vis à vis de l'homosexualité. Et le lien de paternité, surtout s'il a été de bonne qualité (ce qui semble le cas) ne se rompra pas brutalement lors de la révélation de ton homosexualité.
Je souhaite que mon avis te sois utile et te rassure un peu. Bien à toi.
JB

lostdad77
Messages : 16
Inscription : 02 janv. 2020 12:20

Re: Prendre la plume...

Message par lostdad77 »

Un immense merci JB pour ton message.

Oui, je suis perdu, et tout en sachant que chaque histoire est différente, j'ai besoin de savoir comment cela a pu se passer chez d'autres.
Et sentir aussi que je ne suis pas seul à vivre cela, moi qui ai toujours eu l'habitude de tout cacher et ne rien dévoiler de moi.
J'espère que mes enfants réagiront de la même manière quand je leur ferai mon CO.
L'idée de les perdre m'est vraiment insupportable.

Encore merci

heideweg
Messages : 169
Inscription : 22 févr. 2016 10:36
Localisation : 49

Re: Prendre la plume...

Message par heideweg »

Bonjour JB,

Je me rappelle très bien de vos messages concernant votre situation......
Avez vous retrouvé aujourd’hui une vie plus apaisée ?
Je pense notamment à votre famille, vos amis et éventuellement cercle professionnel ?
David

JB
Messages : 20
Inscription : 01 nov. 2015 16:09
Localisation : 63

Re: Prendre la plume...

Message par JB »

Merci pour ta réponse.
Je suis heureux de t'avoir un peu apaisé. Je suis persuadé que tout ne se passera pas aussi mal que tu le craignais.
Si je peux me permettre un autre conseil : ne te cache plus, ne refoule plus ton homosexualité, vit pleinement l'amour que tu partages avec ton ami. Si on ne le fait pas, on a trop de regrets par la suite... et les regrets peuvent empoisonner le reste de notre vie.
Je t'embrasse.
JB

Répondre