j'étouffe

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

isabelleleneveu
Messages : 2
Inscription : 21 avr. 2020 17:36

j'étouffe

Message par isabelleleneveu »

j'ai passé la cinquantaine ... et pendant cette période de confinement je déprime et me pose beaucoup de questions.

je ne sais plus très bien comment j'en suis arrivé la. le souvenir d'avoir porté les sous vetements de ma maman en cachette, de ma compagne un peu plus tard ... ma timidité ... la première fois que je suis entré dans un cabinet d'esthétique pour me faire maquiller. mes premières rencontres en tant qu'isabelle ... mes achats de vetements, de chaussures, de perruques, de lingeries ...

20 ans dans le placard ...

aujourd'hui je suis mal, devenir isabelle ferait de la peine à tellement de personnes ... j'étouffe.

benjamin49
Bénévole écoutant
Bénévole écoutant
Messages : 138
Inscription : 16 mars 2019 15:13
Localisation : Maine et Loire
Contact :

Re: j'étouffe

Message par benjamin49 »

Bonjour,

puis-je vous demander par rapport à quoi vous vous posez des questions ?

Vous dites "étouffer". Est ce que c'est comme si vous aviez quelque chose à dire mais qui reste bloqué dans votre gorge ?
J'essaie de mettre une image sur votre sentiment d'étouffement mais je suis peut-être complétement à coté :)

Benjamin

enrique
Messages : 1
Inscription : 24 mai 2020 04:29

Re: j'étouffe

Message par enrique »

Bonjour,

Même si je ne vous connais pas je vous souhaite de pouvoir rebondir et retrouver du panache ! parfois il faut se contenter de ce que l'on et aller de l'avant en évitant de trop se poser de questions qui monopolisent notre esprit et nous parasite.

Avatar de l’utilisateur
Quetzal
Messages : 46
Inscription : 27 avr. 2020 08:38

Re: j'étouffe

Message par Quetzal »

Bonjour Isabelle,

Vous dites d'être vous-même "ferait de la peine à tellement de personnes". Mais est-ce qu'on vit pour faire plaisir aux autres ? Et s'iels tiennent vraiment à nous, est-ce qu'agir en cohérence avec soi-même pour être heureu-se-x ne devrait pas leur faire au contraire plaisir ?

On nous dit souvent que nous sommes égoïstes (d'être nous-mêmes, de refuser de se conformer à ce qu'autrui cherche à nous imposer, donc en gros, égoïstes d'exister...!) mais n'est-ce pas de vouloir empêcher quelqu'un-e d'être heureu-x-se qui est vraiment égoïste ?

Vous n'êtes et ne serez jamais responsable de "la peine" que pourrait ressentir d'autres personnes du simple fait d'être vous-même. Ça, c'est LEUR problème, et s'iels ressentent de la peine, c'est vis à vis de leurs propres représentations, pensées, interprétations ou projections. C'est pas de votre fait, ni de votre responsabilité.

Ce peut être difficile de s'émanciper de la pression d'autrui, et des injonctions à la conformité (conformité à leurs normes étriquées, à leurs propres schémas de pensée qui sont loin d'être universels ou plus "corrects" que d'autres).

Vous avez déjà commencé à avancer dans une exploration de soi, et vous êtes la seule à pouvoir déterminer ce qui est le mieux pour vous, personne d'autre n'a cette capacité ni ce pouvoir :) En espérant qu'échanger ici pourra vous apporter un peu d'oxygène pour atténuer cette sensation d'étouffement qui vous oppresse... :)

Répondre