quadra, maman , divorcée et homosexuelle ou bisexuelle?

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

Seventy
Messages : 5
Inscription : 05 janv. 2020 00:04

quadra, maman , divorcée et homosexuelle ou bisexuelle?

Message par Seventy »

Bonjour,

Je ne sais pas si j'ai le bon "profil" pour être sur ce site : je suis quadra, maman d'un garcon de 10 ans, divorcée et je fais partie des gens qui mettent 20 ans à accepter l'idée qu'ils ne sont pas hétérosexuels.

Je me sens très isolée dans ce questionnement car dans mon milieu familial (empreint de catholicisme ) on n'en parle jamais . C'est un sujet tabou que ce soit avec mes parents , mes frères et sœurs ni leurs maris et femmes . Pourtant j'ai l'impression que ma sœur (célibataire depuis très longtemps ) est aussi concernée.

Moi-même je me suis rendu compte que j'avais une attirance pour les filles assez tard . A l'adolescence j'étais très mal dans ma peau , j'ai fait une fugue à 15 ans , j'avais des envies suicidaires (sans jamais passer à l'acte , heureusement ), j'étais très introvertie.
Alors quand j'ai commencé à travailler je suis allée voir une psy . Elle m'a demandé si je pensais être homosexuelle ?
La première fois, j'ai dit "non je suis hetero" .
La deuxième fois , j'ai dit : "Non , bien sûr, parce que je n'ai pas envie de l'être! "
Et la troisième fois, je me suis dit : Pourquoi elle me pose encore cette question? Là, je me suis vraiment interrogée et je me suis rendu compte que mon regard était bien plus attiré par les filles que par les garçons .

J'ai essayé à ce moment-là de faire des rencontres lesbiennes mais je me sentais trop bloquée (je ressentais beaucoup de culpabilité de ne pas être "comme tout le monde " ) et puis j'avais envie de fonder une famille . Alors je me suis mariée avec un garçon qui faisait partie de mon cercle d'amis, nous avons eu un enfant . Mais malgré nos efforts pour que ça marche, ni mon mari ni moi n'étions heureux dans ce couple. Mon mari a, de plus, fait une grosse dépression, je l'ai soutenu comme j'ai pu et nous avons fini par nous séparer.

Maintenant je ne sais plus , je me sens en échec dans ma vie sentimentale ; je suis souvent attirée par des femmes, je sens que mes sentiments peuvent être très forts cependant je trouve cela très compliqué de se dévoiler. Ainsi je me sens attirée par une de mes collègues de travail et j'ai l'impression que c'est réciproque mais je me sens incapable d'aller plus loin .
En plus, mon milieu professionnel est très féminin mais c'est aussi un endroit où j'entends très souvent des remarques ou des moqueries homophobes . C'est de" l'homophobie ordinaire" si je peux dire , c'est-à -dire que ce ne sont pas des insultes ( je travaille quand même, plutôt, avec des gens assez ouverts et tolérants) .Mais on sent qu'il y a une mise à distance : le but c'est de dire : Nous, nous ne sommes pas homo ! Et j'ai souvent entendu des collègues se moquer de telle ou telle personne qui était ouvertement lesbienne .Il y a surtout un effet de groupe : chaque personne prise individuellement pourrait se montrer tolérante mais quand on est en groupe, par exemple, au moment des repas, il y a comme une volonté de gommer les différences et de souder le groupe en se moquant de ceux qui sont vécus comme subversifs . J'en étais même venue à me dire que je devrais changer de profession si je choisissais de faire mon coming-out !

Voilà ce qui est le plus dur pour moi est de ne pas réussir à parler de tout cela avec quelqu'un de mon entourage : dans ma famille c'est tabou, dans mon milieu professionnel je me sens exclue , "pas comme tout le monde " , il reste bien sûr les amis mais je ne sais pas si j 'ai quelqu'un d'assez ouvert pour m'accepter comme je suis. Je ne sais pas si quelqu'un a des conseils à m'apporter?
Seventie

Avatar de l’utilisateur
Margot
Messages : 47
Inscription : 12 mai 2019 16:19
Localisation : 26

Re: quadra, maman , divorcée et homosexuelle ou bisexuelle?

Message par Margot »

Bonjour Seventie,

C'est une bonne chose que vous soyez venue sur ce site pour parler de votre crainte vis à vis de votre famille et de votre lieu de travail. C'est vrai que souvent la famille fait blocage à la liberté. Il y a des familles dans lesquelles l'évolution est difficile à cause de l'ignorance de l'entourage. Les personnes incultes empêchent souvent aux autres d'avancer. Dans beaucoup de familles, il y a l'incompréhension qui est un obstacle mais vous avez une sœur qui semble aussi concernée... Commencez déjà à aborder le sujet avec elle lorsque vous êtes seules, elle et vous. Même si elle n'était pas concernée, il y a de fortes chances qu'elle vous apporte son soutien. Ça sera déjà ça de gagné. Ça aide de sentir qu'on nous comprend et qu'on n'est pas seule au monde.
En ce qui concerne la collègue par qui vous êtes attirée sur votre lieu de travail, commencez d'abord par sympathiser avec elle et vous verrez ensuite ce qu'il en est. Ça ne serait pas une mauvaise idée de faire du shopping ensemble ou d'aller au ciné ou au resto. Je ne pense pas que ça soit nécessaire d'annoncer sur votre lieu de travail que vous êtes lesbienne ! Vous êtes engagée pour vos compétences pas parce que vous êtes lesbienne. Lesbienne, c'est votre vie privée. Ça se saura un jour mais d'ici là vous serez plus forte pour affronter les moqueries des immatures.
Ensuite, il y a l'association Contact, il y en a sûrement une près de chez vous. Vous y trouverez sûrement des conseils et des témoignages qui vous aideront à comprendre que vous êtes normale et que vous ne faites du mal à personne. Vous avez le droit de vivre votre vie.

Je vous souhaite une bonne soirée et beaucoup de bonheur. :)

Margot

Seventy
Messages : 5
Inscription : 05 janv. 2020 00:04

Re: quadra, maman , divorcée et homosexuelle ou bisexuelle?

Message par Seventy »

Bonjour Margot

Merci pour ce message de soutien ! Cela fait du bien de pouvoir parler de cela . Je me rends compte que j 'ai beaucoup de mal à m'accepter moi-même ( d'ailleurs je me suis retrouvée dans les témoignages de Flavio et Stéphane qui s'intitulent "acceptation de soi" )

En plus je trouve que l'homosexualité féminine est quand même beaucoup niée par la société . Par exemple j'en avais parlé avec mon amie d'enfance (on se connait depuis la maternelle!) qui m'a quand même dit que selon elle l'homosexualité féminine ça n'existait pas ! Pour les hommes, oui , d'après elle, ça existait mais pas pour les femmes !!
De même quand j'ai dit , une fois, à mon mari ( à l'époque où j'étais mariée ) que j'étais peut être homosexuelle , il a éclaté de rire , il ne me croyait pas ! ( pour lui on est homo que si on a une relation, autrement dit , il devait penser que c'était un choix de la personne) Résultat, je n'ai plus abordé la question !
Par contre j' ai beaucoup de mal à aborder la question avec mes autres ami(e)s , qui, pour la plupart, sont en couple hétéro . Ce sont des amies très proches que j'ai connues soit au lycée pour l'une, soit par, les voyages, loisirs ou monde professionnel pour les 3 autres. Pourtant on se confie beaucoup sur plein d'autres sujets . On peut passer des heures à discuter au téléphone !!! :)
En fait j'ai assez peur de leur réaction si je leur annonce : peur de les décevoir ( et aussi de décevoir leurs compagnons !) puisque cela fait des années qu'ils pensent que je suis hetero , et aussi de casser un peu une sorte de " consensus social " ( Je ne sais pas si vous avez remarqué mais on a besoin de s'identifier à son groupe d'amis. Par exemple quand j''étais en couple , on était souvent invités par d'autres couples pour déjeuner ou diner ou pour des vacances. Maintenant que je suis divorcée et seule , je suis beaucoup moins invitée ! Mais je reconnais que, moi-même, j'invite aussi beaucoup moins ! Mais bon ces amies sont restées que je sois seule ou en couple ) J'ai peur aussi de perdre la complicité qu'il y a entre nous . Alors le plus simple, évidemment ,c'est de ne pas en parler . Sauf que cela m'empêche d'avancer dans la vie et puis, sans doute, cela occulte une part importante de moi.
C'est quand même très compliqué les relations humaines !!

Seventie

Avatar de l’utilisateur
Margot
Messages : 47
Inscription : 12 mai 2019 16:19
Localisation : 26

Re: quadra, maman , divorcée et homosexuelle ou bisexuelle?

Message par Margot »

Bonjour Seventy,

Oui, les relations humaines sont compliquées. On s’associe avec ceux qui sont comme nous, les oiseaux d’un même plumage picorent ensembles. Ça signifie que nos relations dépendent de qui on est. Ça signifie que lorsqu’on se connait bien on a des relations sincères mais lorsqu’on ne se connaît pas bien, nos relations c’est un peu n’importe qui. Ceci dit si vous vous connaissez mieux vos relations vont changer mais pas en mal. Les prises de consciences changent beaucoup de choses autour de nous. Ça nous change nous-même mais aussi beaucoup d’autres choses autour de nous, c’est-à-dire la famille, les amis etc… Les vrais amis, ceux avec qui la relation est sincère, vous ne les perdrez pas, ils resteront. Ceux qui s’éloigneront, ça signifie que la relation était fausse.

En effet c’est difficile d’accepter son homosexualité, vous l’avez vu dans les témoignages car on est dans une société encore attardée et on a condamné l’homosexualité pendant des siècles. Grâce aux réseaux sociaux et à la télévision, on commence à mieux accepter la situation surtout lorsqu’on comprend qu’il ne s’agit pas d’un choix, contrairement à ce que beaucoup le croyait à une époque. Aujourd’hui on sait que les homosexuels ont du mal à s’accepter car ils savent que la société ne comprend pas mais ça ne signifie pas qu’ils ne doivent pas exister. On ne doit pas se limiter à l’incompréhension du public.

Chacun est né pour vivre sa vie. Même moi, je ne comprenais pas à une époque parce que je vivais dans un milieu hostile, très intolérant. Ma mère critiquait tout le monde, elle était très immature. J’ai ensuite compris que son raisonnement était faux car elle était malade. Elle nous empêchait d’exister ! Il a fallu m’en éloigner pour comprendre qu’on était des êtres humains et qu’on avait le droit de vivre notre vie. Quelquefois il faut s’éloigner de certaines personnes pour trouver un mieux-être. N’allez pas croire que les personnes hétéros vous rejetteront toutes. Il y en a qui peuvent très bien comprendre. Tout dépend de leur bagage culturel.

Je pense que vous devez pouvoir trouver une Asso Contact près de chez vous afin d’aborder le sujet et de vous rendre compte que vous n’êtes pas seule dans votre situation. Vous pourrez parler avec des personnes qui ne vous jugeront pas car elles aussi, elles connaissent ce que vous vivez. Ce serait dommage d’avoir une vie qui ne correspond en rien à vos attentes, tout simplement à cause de l’incompréhension de l’entourage, n’est-ce pas ?

Je vous souhaite une bonne journée. :D Bien cordialement…

Margot
Dernière modification par Margot le 19 janv. 2020 17:03, modifié 1 fois.

Seventy
Messages : 5
Inscription : 05 janv. 2020 00:04

Re: quadra, maman , divorcée et homosexuelle ou bisexuelle?

Message par Seventy »

Merci Margot

Seventie

Répondre