Mentir à ses parents pour les protéger?

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

Eme
Messages : 3
Inscription : 04 sept. 2019 18:04

Mentir à ses parents pour les protéger?

Message par Eme » 04 sept. 2019 18:33

Bonjour,

Je vais commencer mon histoire depuis le début, promis je fais court!
Je suis une fille, j'ai 32 ans et il y a quelques mois je me suis rendue compte que je préférais les filles. En faisant une petite introspection, ça couvait depuis plusieurs années mais ça a mis un peu de temps à émerger (sorte d'obligation à l'hétérosexualité inconsciemment). J'ai eu plusieurs copains mais à chaque fois je trouvais quelque chose pour casser, parce qu'au fond ça ne me correspondait pas, même si je n'en avais pas conscience.

Au mois de mai, ma mère s'est doutée de quelque chose (on a toujours été très proche) et je lui ai avoué. Je pensais qu'elle réagirait bien mais ça a été l'inverse. J'ai eu droit aux pleurs, à 3 jours sans se parler, à 2 crises de nerfs (si vous ne connaissez pas c'est assez spectaculaire et effrayant) et des insultes que j'ai encore du mal à digérer. La 2ème crise s'est terminée par une réconciliation et ça va beaucoup mieux depuis, mais on ne parle plus de ça.
Ma soeur est au courant aussi et elle ne l'a pas trop mal pris. Je ne l'ai pas annoncé à mon père.

Le problème est que j'ai rencontré une fille, pour l'instant c'est le tout début, on ne s'est vu qu'une fois mais je commence à sortir plus qu'avant et ma mère se pose des questions. A chaque fois, j'invente que je vais voir des amis mais il y a un moment où ce ne sera plus possible de mentir. Ma soeur me dit que ma mère n'est pas prête à entendre que je voie une fille et qu'il vaut mieux mentir mais c'est pesant. Si je dis la vérité, j'ai peur de devoir revivre les crises de nerfs, les jours sans se parler etc. En résumé, je suis coincée entre dire la vérité et risquer l'enfer ou mentir et être tranquille.
Actuellement on vit sous le même toit, je mets de l'argent de côté en attendant d'acheter un appart. Donc c'est compliqué
J'ai besoin de vos conseils, mais dire la vérité, je ne pense pas en avoir le courage.

Merci de vos conseils à venir :)

Margot
Messages : 27
Inscription : 12 mai 2019 16:19
Localisation : 26

Re: Mentir à ses parents pour les protéger?

Message par Margot » 05 sept. 2019 13:32

Bonjour Eme,

Faire son coming out n’est jamais facile et jamais bien accepté spontanément. Ça ne finit par être accepté qu’avec le temps. Peu de parents l’ont accepté spontanément. Déjà ta mère le sait mais il ne faut pas en parler, dis-tu. Eh bien tu ne lui en parles plus. Pour ton père, même si tu ne dis rien, il finira par le savoir. Et après, où est le mal ? Quel âge ont tes parents ? Il faut tenir compte de leur éducation. Tu ne dis pas où tu vis… dans une grande ville ou à la campagne ? Je pense que la vérité est meilleure que le mensonge. Mais il faut jongler avec leur éducation qui leur a été transmise par leurs parents à eux. Une éducation qui a causé beaucoup de dégâts dans certaines familles. En attendant tu es née pour vivre ta vie comme tout un chacun. Certains ont la chance d’être hétérosexuels mais ils ont des problèmes quand même. D’autres découvrent qu’ils sont homosexuels ou lesbiennes. Sache que tu ne fais rien de mal et que personne ne peut t’empêcher de vivre ta vie comme tu le souhaites. Je suis sûre que tes parents préfèreront te savoir heureuse avec une femme plutôt que malheureuse avec un homme ! Je pense qu’il doit y avoir une association Contact près de chez toi qui pourras t’aider à trouver les mots et à faire de sorte que ça soit mieux accepté par ta famille.
Courage. Je te souhaite une bonne journée…

Margot

benjamin49
Bénévole écoutant
Bénévole écoutant
Messages : 62
Inscription : 16 mars 2019 15:13
Localisation : Maine et Loire
Contact :

Re: Mentir à ses parents pour les protéger?

Message par benjamin49 » 05 sept. 2019 20:06

Bonjour Eme,

bienvenue sur le forum et n'hésite pas à faire de longs messages si tu le souhaites, il y a quelques bons lecteurs parmi nous ;)

après la lecture de ton message, j'en retiens que tu souffres actuellement surtout de devoir mentir à tes parents, principalement ta mère. C'est bien ça ?

En tant que bénévole de Contact, je ne suis pas là pour te donner des conseils haha si ce n'est celui de te rapprocher d'une association Contact proche de chez toi (tu as la carte sur la page d'accueil du site) et de participer à un groupe de paroles ou tu pourrais échanger avec les autres participants sur leurs propres coming out :D
Et je ne sais pas si tu sais mais nous accueillons autant les personnes LGBT que leurs parents, donc nous pourrons accompagner ta maman aussi si un jour elle le souhaite.

Ce qui me semble important c'est que tu fasses les choses comme tu le ressens. Tu n'as pas d'obligation à dire que tu fréquentes une fille si tu ne préfères pas pour le moment. Tu le pourras le faire quand tu t'en sentiras prête.
En ce qui me concerne, j'ai passé pas mal de temps à parler au neutre : dire mon ami (qui peut etre entendu au féminin comme au masculin) plutot que mon copain, à faire des phrases compliquées pour ne pas dire "il" pour ne pas m'outer, ni "elle" pour ne pas mentir ...
Je pense qu'à ta place, j'aurai peut-être dit que je fréquentais quelqu'un (ni il ni elle) mais que tu souhaites pas trop en parler car c'est tout récent ... est ce qu'une solution de ce type pourrait t'aider ?

Ben

PS: n'oublie pas de cocher "recevoir une notification lorsqu'une réponse est publiée" si tu veux être informée des réponses à ton message ;)

Eme
Messages : 3
Inscription : 04 sept. 2019 18:04

Re: Mentir à ses parents pour les protéger?

Message par Eme » 05 sept. 2019 20:36

Merci pour vos réponses, ça fait du bien de pouvoir parler sans être jugée. Les semaines qui suivent un coming out sont compliquées.

J'habite à la campagne, proche d'une petite ville où j'ai de grandes chances de croiser qqun que je connais qui se fera un plaisir de hurler au scandale auprès de mes parents si je suis vue main dans la main avec une fille. Donc tant que ma mère n'a pas avancé à ce sujet, je vais plus loin, dans de grandes villes où le risque de croiser qqun est moindre, pour l'instant ça ne me dérange pas spécialement.

Je ne peux pas dire que j'ai rencontré qqun maintenant, ma mère va faire le rapprochement tout de suite. Je vais attendre qu'elle soit prête à l'entendre et moi prête à le dire. En attendant je vais mentir un peu mais je n'ai pas vraiment d'autres choix malheureusement...

Comme vous me le conseillez je vais me rapprocher de l'association près de chez moi, rien que de parler ça fait du bien !

Merci encore pour vos réponses 🙂

benjamin49
Bénévole écoutant
Bénévole écoutant
Messages : 62
Inscription : 16 mars 2019 15:13
Localisation : Maine et Loire
Contact :

Re: Mentir à ses parents pour les protéger?

Message par benjamin49 » 08 sept. 2019 23:13

Parmi tous les témoignages que j'ai pu entendre, il ressort souvent que l'entourage accepte plus facilement le coming out lorsque la personne qui le fait est en mesure d'en parler positivement. Le fait de voir son enfant ou un proche dire qu'il va bien ou mieux aide à l'acceptation je pense.

N'hésitez pas à revenir donner de vos nouvelles sur le forum, nous dire si le fait de "mentir", comme vous l'évoquez, est toujours supportable pour vous ou si vous avez pu évoquer la situation avec votre mère. Cela pourrait aider d'autres personnes :)

y a-t-il un autre point que vous souhaiteriez aborder ? Peut etre concernant l'acceptation de vos parents qui semble être un des éléments qui vous permettraient de leur dire ?

Effectivement pouvoir parler est primoridial ! J'espère que vous trouverez une asso proche de chez vous :)
Dans le cas contraire, sachez qu'il existe une ligne d'écoute, anonyme et gratuite ... et puis il y a aussi ce forum ^^

Eme
Messages : 3
Inscription : 04 sept. 2019 18:04

Re: Mentir à ses parents pour les protéger?

Message par Eme » 16 sept. 2019 20:43

Désolée de ma réponse tardive, j'avais pourtant bien coché "recevoir une notification lorsqu'une réponse est publiée" mais ça n'a pas du fonctionner.

J'ai l'impression que ma mère commence à digérer tout ça (bon il faudra beaucoup de temps). Hier, mon oncle m'a dit qu'il fallait que je lui présente mon copain... J'ai senti le regard de ma mère sur moi, attendant ce que j'allais répondre. Évidemment, j'ai esquivé, il y avait des personnes que je ne connaissais pas autour. Ça m'a fait repensé à ce que j'avais lu ici, sur l'éducation que mes parents ont reçu (qui pourrait jouer niveau acceptation) et dans la campagne française dans les années 60/70, je ne pense pas que l'homosexualité ait été un sujet de conversation. Sans être intolérant ou vieille france, ils n'ont pas la même ouverture d'esprit que moi. Il faut un peu de temps.

Merci encore pour votre aide, je reviendrai donner des nouvelles dès que la situation aura évolué (en positif j'espère), si ça peut aider qqun.

benjamin49
Bénévole écoutant
Bénévole écoutant
Messages : 62
Inscription : 16 mars 2019 15:13
Localisation : Maine et Loire
Contact :

Re: Mentir à ses parents pour les protéger?

Message par benjamin49 » 22 sept. 2019 22:23

Bonjour Eme,

désolé pour ma réponse tardive également.

Effectivement, nous entendons souvent en groupe de paroles que les personnes LGBT ont besoin de temps pour découvrir, accepter puis exprimer leur orientations sexuelles ou leurs identités de genre ; mais finalement l'entourage suit le même parcours !
Le facteur temps est effectivement très important pour tout le monde :)

Nous recevrons vos nouvelles avec intéret ! Quel que soit votre témoignage, en fonction de l'évolution de votre situation, une partie fera sans aucun doute écho à quelqu'un

Benjamin

Répondre