Je ne sais plus quoi faire/ comment réagir

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

Kibanas
Messages : 1
Inscription : 12 nov. 2018 14:35

Je ne sais plus quoi faire/ comment réagir

Message par Kibanas » 12 nov. 2018 18:12

Bonjour tout le monde, je suis une jeune femme de 18 ans, et j'ai compris que j'avais une attirance pour les filles il y a environ 5/6 mois (ça fait pas très longtemps donc).
Je me suis toujours considéré comme hétéro jusqu'au moment où, au lycée, j'ai vraiment compris qu'une fille m'attirait particulièrement. Faut dire qu'elle à tout pour elle, belle, intelligente, et ambitieuse (ce dernier critère est pas forcément courant n'est-ce pas ?) Enfin bref, c'est mon attirance pour elle qui m'a fait comprendre.
Problème c'est que aujourd'hui je ne sais pas si je suis bisexuelle ou lesbienne, car je n'ai jamais eu de petit copain et même lorsque je trouve un garçon mignon, et bah c'est tout, je le trouve juste mignon et je me vois pas m'engager dans une relation. Pourtant c'est pas comme si des mecs ne m'avaient pas proposé de sortir avec eux. Alors, voilà maintenant je suis perdue, on dit qu'il faut pas se mettre dans cases mais là j'ai vraiment besoin de m'identifier à quelque chose.
J'ai tendance à vouloir tout contrôler dans ma vie afin de pas faire face aux imprévus, mais là j'en suis en plein dedans, et ça chamboule tout dans ma tête.
J'ai deux autres gros "problèmes" en tête:
- ma mère, (ok c'est pas elle le problème en soi), j'ai une relation très fusionnelle avec ma mère et en général je me confie toujours à elle quand quelque chose ne vas pas, mais là me confier équivoquerait à lui avouer mon attirance pour les fille et je suis vraiment pas prête pour ça, finalement j'ai l'impression de lui cacher quelque chose à chaque fois qu'elle me demande si un m'intéresse à l'université. (il y a bien quelqu'un mais c'est une fille et ça, ça ouvre sur le deuxième problème)
- "K"(première lettre de son prénom). Elle vient de Californie (donc elle parle moyennement français) et c'est complètement improbable comment je l'ai rencontrée. Pour résumer j'attendais une amie à moi à la fac et pendant ce temps je regardais par curiosité les petites annonces sur le mur, puis d'un coup un message en anglais, je me dis " je vais le lire pour m’entraîner en anglais". Dans cette annonce "K" se présentait et disait qu'elle voulait échanger avec une étudiante française, et inversement aider en anglais. Du coup j'ai relevé l'adresse email et voilà qu'aujourd'hui on s'entend super bien.
Elle est vraiment super gentille avec moi, mais genre vraiment vraiment super gentille avec moi, et puis malgré la barrière de la langue on parle, rigole pendant des heures. Elle est tellement généreuse que quand on se voit elle fait la cuisine pour moi, ou veut toujours me payer quelque chose (ce contre quoi je me bas à chaque fois qu'elle veut le faire). En résumer plus je la voie et plus j'ai envie de la revoir, je pense que c'est claire, je suis entrain de tomber amoureuse, et pas qu'un petit peu.
Et comme toujours, là est le problème, je pense pas qu'elle soit lesbienne, étant donnée qu'elle est sortie avec un garçon qu'elle aimait vraiment beaucoup. Alors aujourd'hui j'ai peur que mes sentiments évoluent trop et qu'au final ça me bouffe de l'intérieure... Dois-je prendre mes distances ou continuer de la voir (parce que l'on passe vraiment des bons moments) tout en sachant que au fond cela risquerait d'être encore plus dur pour moi de gérer mes sentiments.

J'ai vraiment raconté toute ma vie là? Non? Je m'en excuse c'est assez long.
Dans tout les cas j'ai vraiment besoin que des personnes m'éclairent car là je me sens perdu et très confuse, je ne sais plus quoi dire, à qui, comment... En seulement cinq mois beaucoup trop de choses me sont arrivées et je perd un peu pieds .

Avatar de l’utilisateur
gillian
Messages : 145
Inscription : 03 oct. 2017 11:54
Localisation : 49
Contact :

Re: Je ne sais plus quoi faire/ comment réagir

Message par gillian » 13 nov. 2018 10:01

Bonjour Kibanas,

Je ne vais malheureusement pas avoir les réponses à toutes tes questions...
Je ne vais pas pouvoir te donner une étiquette ou une boite dans laquelle te ranger...
Parce que la sexualité évolue au court du temps et en fonction des gens qu'on rencontre, et qu'il est difficile de savoir à ta place ce que tu ressens et si cela va être permanent ou pas !

Tu vas nécessairement à un moment donné de ta vie de détacher de la relation fusionnelle avec ta maman, cela arrivera surement quand tu découvriras ta propre vie sexuelle et amoureuse, car même si on peut en discuter en famille, tu te rendras compte qu'il y a des choses que tu ne veux garder que pour toi ou qu'il n'est plus possible de partager de la même façon qu'avant avec sa mère... Ce n'est pas forcément une mauvaise chose, c'est une étape, vous développerez ensuite une autre relation...

Pour ce qui est de "K" je dirais que tu as deux possibilités :
- continuer d'apprécier la relation que vous avez, une amitié très forte et un amour de ton côté (et donc cacher et réprimer tes sentiments)
- tenter de savoir si elle ressent la même chose et lui avouer tes sentiments, car tu veux vivre une autre relation (mais en prenant le risque de perde votre complicité actuelle... ou de vivre une belle histoire !)

Bon courage
gillian

thierryh
Bénévole écoutant
Bénévole écoutant
Messages : 88
Inscription : 18 févr. 2008 01:14
Localisation : Paris
Contact :

Re: Je ne sais plus quoi faire/ comment réagir

Message par thierryh » 08 déc. 2018 15:42

Bonjour Kibanas,

Merci pour ton témoignage qui rappelle les jeunes années où les sentiments étaient confus :-)

Tu indiquais que tu as récemment ouvert les yeux sur la possibilité d'être attiré par les filles. Tu peux déjà en conclure que tu n'es pas exclusivement hétéro, c'est déjà une information importante... quant à savoir si tu es bi, lesbienne ou autre chose, pourquoi est-ce si important pour toi ?

Concernant K, tu sembles en effet ressentir beaucoup de sentiments pour elle. Même si elle a eu un copain, ça ne veut pas dire qu'elle ne peut pas avoir de sentiments, y compris amoureux, pour les filles. Sans en parler avec elle, tu ne pourras que rester dans le flou.

Indépendamment de sa situation, as-tu eu l'occasion de partager avec elle ton attirance pour les filles. Peut-être que cela pourrait permettre de "tester" un peu sa réaction ?

Tiens nous au courant si tu as réussi à avancer... sur le forum ou dans un Groupe d'Ecoute et de Parole si tu habites près d'une association Contact !

A bientôt,
Thierry

manu.G
Messages : 79
Inscription : 06 nov. 2016 10:24
Localisation : GRENOBLE
Contact :

Re: Je ne sais plus quoi faire/ comment réagir

Message par manu.G » 13 déc. 2018 06:04

Bonjour,

J"aurais pu te faire la même réponse que gillian ou tierryh mais en moins bien lol car j'adore leurs deux réponses :D

C'est vrai que lorsqu'on veut tout maitriser, on a bien envie d'avoir une petite case où se mettre, c'est plus rassurant :D
Moi j'ai pris conscience de mon homosexualité très tôt, vers 11 ou 12 ans.
En CM2, j'ai été très amoureux d'une fille dont tous les garçons de la classe étaient amoureux mais après c'était fini.
J'étais attiré par les garçons et cela ne faisait pas de doute. Je ne doutais pas plus de mon homosexualité que mes camarades
ne doutaient de leur hétérosexualité.
J'ai toujours été capable de trouver une fille (quand j'étais enfant) ou une femme jolie, touchante, voire sexy mais voilà,
concernant la sexualité, je ne l'ai jamais imaginé qu'avec un garçon.
Je reste persuadé qu'on est tous potentiellement bisexuels. Si ma camarade de CM2 avait été amoureuse de moi, peut-être que j'aurais
pu expérimenter l'hétérosexualité lol

Je pense que lorsqu'on commence à aimer quelqu'un ou quelque chose, on peut très rapidement être pris dans un tourbillon.
Qu'on aime la musique, les animaux, le chocolat, les hommes ou les femmes, on finit par être de plus en plus connaisseur et passionné.

J'ai entendu à la télévision deux témoignages d'hommes plutôt intellectuels (l'un des deux était cinéaste) qui avaient une attirance pour les femmes aux cheveux courts et l'autre pour les chevilles des femmes mises en valeur par leurs chaussures à talon haut.
Cela m'avait beaucoup amusé.
Pour le premier, la femme au cheveux courts était vraiment la plus belle des femmes, quant au second il passait son temps à observer les chevilles des femmes.

Si je cite ces exemples, c'est parce que ton témoignage laisse entendre que tu es une jeune femme qui aime les femmes et les sentiments que tu éprouves pour K. son clairement des sentiments amoureux.
Évidemment quand on est amoureux, on aimerait que les sentiments soient partagés mais éprouver ces sentiments là, c'est déjà une belle chose ?

Pour ce qui est de ta maman, cela te fera du bien de pouvoir aborder un jour ce sujet avec elle mais tu le feras sans doute plus facilement le jour où tu auras pu avoir une vraie relation amoureuse ?

Quant à K., je te donnerai le même conseil que thierryh, tu peux toujours essayer d'aborder le sujet de l'homosexualité avec elle pour voir sa réaction ?

:)
Manu (le "G", c'est pour "Grenoble") Ancien pseudo : Steph

Répondre