maman bisexuelle qui se cache en adoptant l'abstinence

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

Répondre
galaté
Messages : 2
Enregistré le : 28 avr. 2018 19:55

maman bisexuelle qui se cache en adoptant l'abstinence

Message par galaté » 28 avr. 2018 21:32

bonjour,
Je vis depuis plusieurs années dans un village où les homosexuels sont considérés comme des pervers par le courant religieux chrétien protestant évangélique prédomine dans ce département. Si je parle de ce que je suis vraiment (bisexuelle) je serai encore plus isolée...déjà que mon fils c'est fait traiter de PD parce qu'il a confié à un copain de collège qu'il avait été conçu par donneur anonyme....et déménager m'est impossible actuellement...sinon je partirait vite dans un lieu plus tolérant...mais existe t'il vraiment des lieux plus cool du côté tolérance en france ?
Je dis ça parce que j'ai vécu à Montpellier et à Toulouse (par rapport à ma bisexualité et la conception de mon enfant avec donneur anonyme) et j'ai rencontré une homophobie bien cachée des médias car à l'école primaire mon fils a été harcelé et rejeté à cause de mon orientation et de ma façon de l'avoir conçu. Et à Toulouse, j'ai perdu mon travail car j'ai parlé naturellement de ma façon d'avoir fait mon enfant...je ne pensais pas que c'était encore tabou dans le milieu médical où je travaillais...Aujourd'hui, je me suis fermée à la société sur ce que je suis comme une personne atteinte d'une anomalie et mon entourage proche ignore totalement mon identité sexuelle pour ne plus vivre d'isolement et de rejet comme ça a été le cas dans les 2 villes soit disant gayfriendly de France....pourtant je ne changeais même pas de nana comme de chemise...ce qui aurait pu être mal vu...
Je ne vis plus ma vie de femme depuis 10 ans déjà pour ne plus rien faire porter de négatif à mon fils par rapport à ce que je suis.
Il me semble qu'il y avait plus de tolérance dans les années 80 qu'aujourd'hui ?
Plus j'avance dans ma vie de maman solo (47 ans) cachée sans vie de femme...plus j'ai l'impression de mourir et d'être une anomalie de la vie qui ne devrait même pas être née...c'est douloureux car jamais je n'avais ressenti ça avant....en plus je suis croyante et je suis convaincue que Dieu aime les gens comme moi autant que les hétérosexuels...les transsexuels...les homosexuels...et je ne trouve même pas de chrétiens qui pensent ainsi...alors que ma région regorge d'églises et de temples...c'est tout juste horrible...donc même dans ma spiritualité je m'isole totalement....
Si quelqu'un a déjà vécu cette situation peut-t'elle m'en parler et me dire comment l'avenir s'est dessiné pour elle ? Est ce qu'il y a une région ou une ville plus sincèrement tolérante sans se retrouver confrontée à des voisins homophobes par leur religion où pour d'autres raisons ?

Avatar du membre
gillian
Messages : 131
Enregistré le : 03 oct. 2017 11:54
Localisation : 49
Contact :

Re: maman bisexuelle qui se cache en adoptant l'abstinence

Message par gillian » 29 avr. 2018 16:38

Bonjour Galaté

Je suis sincèrement désolée que vous ayez pu vivre des choses aussi difficile. Être discriminée pour ce qu'on est n'est pas normal.
Après je pense que des personnes intolérantes et homophobes il y en a malheureusement partout, même si beaucoup le sont par ignorance.
Maintenant vous avez toujours la possibilité d'éviter ces gens là et de vous entourez de personnes bienveillantes. Dans une grande ville comme Toulouse il y a de nombreuses associations LGBT et vous pourriez rencontrer des personnes qui ont traversé des épreuves similaires...
Je ne peux que vous conseiller de faire des démarches vous même pour chercher de personnes avec qui vous vous sentez bien et d'ignorer les autres...
Bon courage

gillian

galaté
Messages : 2
Enregistré le : 28 avr. 2018 19:55

Re: maman bisexuelle qui se cache en adoptant l'abstinence

Message par galaté » 05 mai 2018 11:50

merci pour ta réponse...je n'habite plus Toulouse mais un petit village bien fermé sur la question donc je dois continuer à me cacher...mais je vais chercher à déménager...je me donne un an...en ce qui concerne la discrimination au travail que j'ai vécue les associations n'y pouvait pas grand chose...un hôpital est très fort dans une ville...contre une petite infirmière c'est sans appel...il ne reste en réalité que la fuite.
Merci encore pour ta réponse.

Avatar du membre
gillian
Messages : 131
Enregistré le : 03 oct. 2017 11:54
Localisation : 49
Contact :

Re: maman bisexuelle qui se cache en adoptant l'abstinence

Message par gillian » 07 mai 2018 09:23

Bonjour Galaté,
Je comprends tout à fait ton désarroi et j'imagine à quel point c'est difficile de devoir se cacher pour ne pas subir des commentaires homophobes ou pire encore...
Bien que tu ne puisses pas à l'heure actuelle t'épanouir pleinement à ton travail, peut-être peux-tu t'entourer d'amis ou de personnes bienveillantes avec qui tu peux être toi même le reste du temps... En tout cas je te souhaite de trouver un équilibre.
En continuant de rêver d'un monde plus tolérant... Bon courage
gillian

manu.G
Messages : 73
Enregistré le : 06 nov. 2016 10:24
Localisation : GRENOBLE
Contact :

Re: maman bisexuelle qui se cache en adoptant l'abstinence

Message par manu.G » 16 mai 2018 22:48

Bonjour,

Je suis de votre génération, je suis gay, célibataire, travailleur social et sans enfants et j'ai trouvé votre témoignage très touchant car il démontre que l'homophobie est loin d'avoir disparue.
Pour ma part, j'ai depuis longtemps certaines convictions qui ne sont pas des idées toutes faites.
Je pense que "ce qui ne tue pas rend plus fort", "qu'il vaut mieux être seul que mal accompagné".
J'ai personnellement opté très tôt pour un coming out restreint mais à aucun moment je n'aurais voulu être hétéro.
Vous pouvez effectivement déménager mais le plus important est sans doute de vous rapprocher de personnes dans votre situation ou qui vous apprécie pour ce que vous êtes en tant que personne et qui se fiche du reste ?
Manu (le "G", c'est pour "Grenoble") Ancien pseudo : Steph

Répondre