Dilemme...

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

Répondre
Andre
Messages : 11
Inscription : 17 juin 2017 20:17
Localisation : Liège (Belgique)

Dilemme...

Message par Andre » 18 juin 2017 11:45

Beaucoup d'ados se cherchent à l'adolescence, c'est bien connu. C'est la période, où, au sortir de l'enfance, l'éveil de la sexualité se fait sentir, de manière presque inconsciente d'abord, de plus en plus préoccupante en suite. On se découvre soi-même d'abord avant de partir à la découverte de l'autre. Pour certains, pas de questionnements existentiels, ils se sont vite trouvé une petite copine et sont fiers de s'afficher publiquement avec elle.. Pour d'autres, il en va tout autrement, ils se sentent irrémédiablement des affinités avec les copains garçons, inconsciemment d'abord, ils idéalisent certains de ses amis, les filles ne les interessent pas vraiment ou alors un amour platonique qu'ils idéalisent envers une fille, trop timide, trop de respect pour se rapprocher d'elle? Avec les copains, c'est plus facile, les jeux secrets d'ados commencent, c'est un jeu sans prise de tête, mais on se prend à ces jeux de plaisirs inavoués, mais on se dit que ce n'est qu'un passage obligé des découvertes adolescentes. Arrive à l'aube de l'âge adulde, certains rencontrent une fille et tournent définitivement la page des garçons,,,,d'autres non, ils n'en n'etaient pas vraiment conscient mais au plus profond d'eux même ils étaient depuis toujours homo et n'eprouvaient de véritables sentiments profond que pour un ami des débuts de leur adolescence voire de l'enfance....
Un petit cousin avec qui j'ai eu de rares et fugaces jeux d'adolescence, s'est marié arrive à l'âge adulte, de sentiments pour lui je n'en n'avais pas. Lorsqu'il s'est marié hetero m'a laissé totalement indifférent, je ne ressentais rien pour lui...
Quelques années se sont passées. Mésentente du couple, faut dire qu'elle faisait plutôt style vieille fille, elle n'etait ma moche à fuir mais elle n'avait quand même pas beaucoup d'atouts... Hormis son argent, je me suis toujours demande ce qui lui avait trouvé !
La conséquence de tout cela, divorce catastrophique! Il ne lui a rien épargnê, très calculateur au niveau financier.
Il s'est remarié avec un petite cousine... Sans méjuger, personnellement j'ai trouve cela bizarre... Sa petite cousine...
Mais seulement voilà, depuis 2 ans, il me tourne autour. Au début, il m'a fait allusion à notre adolescence... Je ne voyais pas en quoi notre adolescence commune avait été si extraordinaire, mes vrais amis, ce n'était pss lui. Il venait souvent à la maison parce parent et voisin, c'est tout. Je ne comprenais pas mais il a tôt fait de me rappeler des souvenirs plus précis et à même tenter de me toucher.
Sans être agressif, je l'ai éconduit...
Tromper sa 2eme femme avec moi, j'ai trouve cela très malsain... Je tiens encore à pouvoir me regarder dans la glace le matin..
Dernièrement, il a insisté pour que je l'accompagne au sud de la France pour quelque jours...
J'ai attendu 2 jours pour lui répondre sur sa messagerie GSM, ai décliné l'invitation par un argument fallacieux..
Je ne veux pas être en conflit avec lui et ai joué de diplomatie...
Je suis un peu perdu par rapport à lui.
Est-il vraiment homo ou homo refoulé ou tout simplement pervers ?
Je ne veux pas être le jouet de sa libido!
Je ne veux pas le conflit non plus...
Dois je être moins diplomate?

Dilemme !

heideweg
Messages : 108
Inscription : 22 févr. 2016 10:36
Localisation : 49

Message par heideweg » 18 juin 2017 19:23

Bonjour André,

Je préfère d'ores et déjà vous dire que je ne suis pas certain d’être de bon conseil mais ......
J'ai envie de vous demander "vous, vous en êtes où ???"....
Car vous parlez de la première puis de la deuxième femme .....du comportement de ce Monsieur etc...
Pour moi, ce n'est pas le plus important ;)
Que ce Monsieur trompe sa femme n'est pas votre affaire (même si je comprends et respect votre point de vue bien sur ....) il peut d'ailleurs la tromper avec n'importe qui .....
Vous que désirez vous et que vous propose t-il ?? c'est ça la vraie question ;)
Etes vous attiré par lui, êtes vous disponible ...relation stable, épisodique ...???
C'est vous qui devez faire un état de lieu et définir ce qui est bon pour vous ......le reste, c'est son problème
En vous lisant, il me semble que ses intentions sont assez claires du coup, moi, j'échangerais directement avec lui afin de clarifier les choses et prendre une décision...
Ecoutez votre cœur et pourquoi pas votre libido ...
a condition de ne pas vous mettre dans un contexte toxique...


:mrgreen:

Andre
Messages : 11
Inscription : 17 juin 2017 20:17
Localisation : Liège (Belgique)

Message par Andre » 18 juin 2017 20:20

Moi, je me sens intimement homo
Je ne suis pas concerne par la 1ère et la 2eme femme. Lâ, il s'agit de lui. C'est justement ce que j'essaie de comprendre.
Est-il bi, homo refoulé , homo ou simplement (si l'on peut dire) pervers ?
Me teste-il?
Il a fait allusion à ces jeux soft de l'adolescence qu'il voudrait reprendre...
"Juste le refaire peut être seulement 1 fois" m'a t'il dit, comme si c'etait une supplique, liant le geste non equivoque a la parole !
J'ai trouvé cela tres surprenant et plutôt agressif, il n'a cependant pas insisté quand j'ai dit "non"
Il a paru très contrarié et déconcerté.
Il s'attendait sans doute à ce que je dise "oui" de suite
J'ai interpreté cela comme une idée obsetionnelle qu'il s'était creé dans sa tête au fil du temps et que pour lui c'etait devenu une évidente que j'accepterais sans problème comme si je n'attendais que ça !
À part cela, il ne m'a pas dit " je suis homo", ou "je suis bi", juste un geste que j'ai trouvé très déplacé comme si j'étais "à sa dispo"
Lorsque je l'ai évincé, sans être agressif, il ne s'est même pas excusé, comme si cela lui avait paru "normal" comme à l'adolescence...
Une adolescence dont il ne serait peut-être pas sorti? C'est possible ?
C'est un petit cousin, je respecte notre lien de patentée mêmr si ce lien est déjà loin mais je ne suis pas attiré par lui, physiquement parlant.
On se connaît depuis l'age de 8 ans, c'est tout. Gamin, il venait jouer à la maison comme d'autres copains de son âge..
Je n'ai pas eu l'occasion ( et aussi un peu la hardiesse) de lui poser cette question essentielle de son éventuelle homosexualité...
Je veux justement éviter que cette relation devienne toxique, je crains qu'il soit pervers et que dans sa tête je lui sévirais de diversion...
Malgré cette éviction, il y a quelque temps deja, voilà qu'il me "relance ", en m'invitant à l'accompagner 4 jours pour un déplacement en Provence. Je n'ai pas eu envie de me retrouver seul avec lui à 900km de chez moi. J'ai trouvê un prêtexte pour ne pas l'accompagner. Ce matin je lui ai laissé un message sur son GSM dans ce sens, il ne m'a pas répondu.
Je voudrais pouvoir avoir une conversation franche avec lui pour mettre les choses à plat et que tout soit ainsi sans plus aucune équivoque. Mais en aurais je l'occasion?
Cette situation me met mal à l'aise. Je déteste l'equivoque

heideweg
Messages : 108
Inscription : 22 févr. 2016 10:36
Localisation : 49

Message par heideweg » 18 juin 2017 21:21

Pardon André si je n'ai pas été claire .... :oops: mais j'avais bien compris que vous n'étiez en rien concerné par ces deux femmes..

Bien sur, je ne connais pas la situation mais comme vous l'avez très bien dit et d'ailleurs je me posais la question en vous lisant avant même d'arriver à votre propre questionnement, est-il vraiment sorti de son adolescence ????
N'y a t'il pas de la nostalgie dans tout ça .....Il n'est sans doute pas pervers mais mal dans sa peau, peut être, surement !!
Il souhaite reprendre des choses comme si elles s’étaient passées hier ....peut être y étiez vous disposé à l’époque, alors pour lui, pourquoi pas aujourd'hui ...
A vous de lui faire comprendre que les choses ont évoluées et qu'elles ne sont plus possibles d'autant que vous ne sembliez plus avoir d’attirance pour lui ....
Après, il faut savoir que des gens homo ou même bi ne pourrons jamais le formuler...

L'idéal serait que vous puissiez en discuter avec lui tranquillement

Bonne soirée

Andre
Messages : 11
Inscription : 17 juin 2017 20:17
Localisation : Liège (Belgique)

Message par Andre » 18 juin 2017 22:29

À vous lire, vous avez peut être raison en corroborant mon questionnement et que je suis peut-être allé vite en craignant une perversion
Que pour lui, ces jeux ados interrompus, ils furent peu fréquents avec lui, pourraient reprendre aujourd'hui ...,comme si le temps c'était arrêté...
Nostalgie... Comme on peut se souvenir de doux moments d'enfance.
À l'epoque, c'etait la découverte et je mentirai si je disais que je n'etais pas à l'origine des quelques incitatives avec lui, physisuement il ne m'avait pas vraiment plu et me suis tourné vers d!'autres copains beaucoup plus attirants et exitant que lui.. (excusez ce détail, mais que je crois utile pour la compréhension de mon questionnement )
Ados,,on est plus hardi entre garçons consentants et cela se passe souvent sans veritables sentiments, c'est un jeu de découverte "innocent" que les adultes auraient interprété pervers et que la religion condamnait des feux de l'enfer ( parent catho, culpabilisation)
Aujiourdhui, personnellement, je ne me sens pas prêt à cela. Ado, c,est "facile", adulte on se sent responsable de ses actes et je veux encore pouvoir saluer sa femme sAns avoir honte de moi, de jouer double jeu, elle ne se doutant de rien, me sentirait mal,là ...
Lui, il voudrait,je sais...
Moi, pourtant homo, je n'aurais jamais osé agir ainsi ...

manu.G
Messages : 77
Inscription : 06 nov. 2016 10:24
Localisation : GRENOBLE
Contact :

Message par manu.G » 19 juin 2017 01:06

Bonjour André,

J'ai l'impression que vous avez déjà vous-même les réponses à vos questions au sens où vous savez l'essentiel : vous ne souhaitez pas de relation avec la personne dont vous parlez.

Concernant son éventuelle perversité, personne ne pourra y répondre sur ce forum sinon d'autres personnes qui le connaissent.

Heideweg a essayé de vous donner une autre interprétation possible du comportement de cette personne, de vous inviter à vous interroger vous même.

Pour ma part, j'aurais rien de mieux à vous proposer mais j'espère que vous parviendrez à surmonter ce problème.

Bien cordialement
Manu (le "G", c'est pour "Grenoble") Ancien pseudo : Steph

Andre
Messages : 11
Inscription : 17 juin 2017 20:17
Localisation : Liège (Belgique)

Message par Andre » 19 juin 2017 05:00

Que je ne souhaite pas de relation (sexuelle) avec lui, oui, vous l'avez bien compris.
Si j'étais un salaud, vu qu'il me parait intensément demandeur, je pourrais en profiter comme je voudrais pour assumer ma libido, du plaisir j'en aurais... le sexe pour le sexe, le sexe facile sans "prise de tête " .... mais cela ne pourrait, pour moi, que nous emmener dans l'impasse d'une relation secrete et quelque peu malsaine.
Je ne veux pas de cela.
Si j'avais accepté une fois, pourquoi pas une 2ème, une 3ème, etc...etc...
C'est ce qui se serait certainement passé, il ne se serait pas contenté d'une fois, juste pour revivre une fois cette expérience de l'adolescence...
La vie est déjà suffisement compliquée comme ça que pour se la compliquer d'avantage.
Je n'aime pas l'équivoque, je préfères les choses claires.

Moi, au départ, je pensais a une relation de convivialité lorsqu'il s'est (re)rapprochê de moi. Lui, il avait une autre idée en tête, ce dont j'étais loin de me douter et qu'il n'a pas tardé à me faire comprendre.
J'ai été plus que surpris, je ne m'y attendais pas, même si je n'avais pas oublié ces jeux d'adolescence.
Sauf à être amnésique, cela ne s'oublie pas.

Il m'arrive de recroiser de temps en temps un autre copain d'adolescence avec qui ces jeux étaient très loin de me déplaire, lui il était physiquement très attirant et je ne dirais non meme encore aujourd'hui. Avec ce copain, j'ai connu de tres bons moments de complicités, mais c'était à l'aube de l'âge adulte, nous n'avions que 18 ans, la période d'encore une certaine adolescence ou l'on se cherche encore...
Tout comme moi, je suis certain qu'il n'a pas oublié, mais il a choisit une autre voie, il a fondé famille, on se respecte et il n'est nullement question de sexe entre nous aujourd'hui ...
Nous sommes conscients que ce passé est révolu, nous n'en reparlons jamais, une sorte d'accord tacite.,c'était une période d'incertitude où l'on se cherchait ou expérimentait...
Combien d'hommes mariés aujourd'hui ont vécu cette situation étant ado et l'occultent aujourdhui ... beaucoup, certainement d'après mon expérience perso ...

Andre
Messages : 11
Inscription : 17 juin 2017 20:17
Localisation : Liège (Belgique)

Message par Andre » 19 juin 2017 07:18

heideweg a écrit : A vous de lui faire comprendre que les choses ont évoluées et qu'elles ne sont plus possibles d'autant que vous ne sembliez plus avoir d’attirance pour lui ....
Après, il faut savoir que des gens homo ou même bi ne pourrons jamais le formuler...

L'idéal serait que vous puissiez en discuter avec lui tranquillement

Bonne soirée
L'idéal serait d'établir ce dialogue avec lui oui, tranquillement et avec franchise. Mais m'en donnera t'il l'occasion ?
J'ai eu cette désagréable impression qu'il voulait du tout, tout de suite, sans explication.
Il pensait peut-être :
" Je te touche d'abord, moi j''ai envie, je sais que tu aimais cela avant.... Éventuellement on s'explique après ...."
Attitude quelques peu égocentrique....enfant unique adulé par ses parents, il était le centre de la famille lorsquil etait petit... Victime de son éducation ?
Être enfin certain de lui, lui faire comprendre que nous ne sommes plus ados et qu'on ne peut plus se permettre adultes ce qu'on faisait alors sans se poser de questions...que adulte c'est être responsable. Certes ne pas lui donner de leçon de moralité et lui donner l'impression que je méprise son acte. Je n'ai pas de leçon à donner, ado je n'étais pas le dernier à être attitré par les copains, bien au contraire...
Savoir s'il est homo n'ayant pas osé assumer par facilité ou crainte de la réprobation ou un pervers qui ne doute pas de mon homosexualité et qui voudrait en profiter.... :(

heideweg
Messages : 108
Inscription : 22 févr. 2016 10:36
Localisation : 49

Message par heideweg » 19 juin 2017 12:46

je crois qu'il est un concentré de ce que vous décrivez....un peu de tout en même temps .....
Mais à mon avis ce n'est pas le genre de personne qui soit capable d'aborder tout ça ni avant ni après ....
Je pense qu'il sais ce qu'il peut obtenir "facilement" avec des homos ...
peut être en a t'il l’habitude....
Il est possible qu'il vous voit comme une ""proie"" facile mais aussi un "plus"
un attachement et comme je l'ai dit, à un passé.... idéalisé !

Avatar de l’utilisateur
Sebastien-Grenoble
Bénévole écoutant
Bénévole écoutant
Messages : 99
Inscription : 23 avr. 2015 23:20
Localisation : Grenoble
Contact :

Message par Sebastien-Grenoble » 19 juin 2017 13:00

Mon conseil : concentrez vous sur votre ressenti.
Soit vous en avez envie, soit pas.

Si il est un peu manipulateur, questionnée vous sur ce qui vous attire dans ce petit jeu.

Mais n'attendez pas qu'il changé.
Yo soy así y así seguiré !
Nunca cambiaré !

Andre
Messages : 11
Inscription : 17 juin 2017 20:17
Localisation : Liège (Belgique)

Message par Andre » 19 juin 2017 14:35

heideweg a écrit :je crois qu'il est un concentré de ce que vous décrivez....un peu de tout en même temps .....
Mais à mon avis ce n'est pas le genre de personne qui soit capable d'aborder tout ça ni avant ni après ....
Je pense qu'il sais ce qu'il peut obtenir "facilement" avec des homos ...
peut être en a t'il l’habitude....
Il est possible qu'il vous voit comme une ""proie"" facile mais aussi un "plus"
un attachement et comme je l'ai dit, à un passé.... idéalisé !
Effectivement. Il n'aborde pas le sujet, c'est ce qui me rend quelque peu perplexe et mal à l'aise
Je préférerais de loin qu'il abatte ses cartes et joue franc jeu en abordant le sujet de l'homosexualité, de la sienne peut-être ou qu'il me pose la question de la mienne propre. Au lieu de cela, il évite soigneusement le sujet et parle de tout autre chose... Son insistance à m'inviter ne me laisse pas beaucoup de doute, .. Il m'invite à l'accompagner " gratuitement " lors de ce voyage en Provence, comme s'il voulait "acheter" mon amitié, cela m'a mis mal à l'aise, j'ai argumenté pour décliner.

Peut-être, avez-vous raison, qu'il me voit comme une "proie et qu'il pense qu'il pourrait obtenir facilement mes faveurs vu qu'il me perçoit homo ...
Je n'ose imaginer qu'il me considérerait de la sorte, je ne pense pas être parano (;-) ) .mais on voit de tout ...

Le passé idéalisé, ça, j'en suis certain !
Il m'a un jour lancé : "on pourrait retrouvrr nos moments d'adolescence, tu te souviens ? "
Moi je pensais à tout autre chose, je pensais seulement à sa nostalgie du temps passe.
Il insista en disant " c'était bien, non? "
Je lui ai demandé d'être plus précis et il m'a dit. " tu te souviens quand même, non? Dans les fenils ! (ferme des parente) " et là j'ai enfin compris !!! J'etais loin d'imaginer qu'il pensait à ça! ;)
Mon petit doigt ( terme pour désigner l'intuition) me dit cependant de rester vigilant et ne pas me laisser entraîner dans une telle aventure. ...
Je ne me poserais pas ces questions si je le percevais jouant franc jeu

Merci de vos conseils, j'espère ne pas vous avoir influencé par ma description, j'ai essayé d'être le plus objectif possible même si il y a toujours risque de déformer selon son propre vécu et sa personnalité.
Un autre que moi aurait peut-être vu les choses autrement...
Dernière modification par Andre le 19 juin 2017 15:19, modifié 3 fois.

Andre
Messages : 11
Inscription : 17 juin 2017 20:17
Localisation : Liège (Belgique)

Message par Andre » 19 juin 2017 14:46

Garrofer a écrit :Mon conseil : concentrez vous sur votre ressenti.
Soit vous en avez envie, soit pas.

Si il est un peu manipulateur, questionnée vous sur ce qui vous attire dans ce petit jeu.

Mais n'attendez pas qu'il changé.
Mon ressenti me dit de rester sur mes gardes, justement je n'aime pas ce petit jeu, cette intuition que j'ai d'une possible manipulation.. Je ne suis pas maso pour aimer l'équivoque..
D'où mes questionnements..
Il jouerait franc jeu, j'aurais peut-être eu envie.., il ne me semble pas le jouer...

Suite à mon message sur son GSM, hier matin, pour décliner l'invitation du voyage en Provence, il ne m'a pas rappelé au téléphone ...
Serait-ce indice que je ne l'intéresse plus vu mon refus ?

Merci de m'avoir éclairé

manu.G
Messages : 77
Inscription : 06 nov. 2016 10:24
Localisation : GRENOBLE
Contact :

Message par manu.G » 20 juin 2017 19:58

Il n'est pas impossible en effet que vous nous ayez un peu influencés du fait de votre questionnement""

Il y a l'hypothèse de la manipulation un peu perverse mais si votre petit cousin est manipulateur, il l'a forcément été avec d'autres personnes ?

Ce que je me demande c'est comment il a pu vous percevoir vous lorsque vous êtiez adolescents tous les deux ? Et plus âgé que lui si j'ai bien compris ?
Votre homosexualité ne pouvait-elle pas apparaître à ses yeux comme une perversion, voire une manipulation ?

S'il a refoulé son homosexualité, il se peut qu'il se montre aujourd'hui très maladroit avec vous afin de donner aujourd'hui une suite à la relation qu'il a eu avec vous ?

Seul un échange avec lui vous permettra d'y voir clair mais n'oubliez pas que les" pervers-manipulateur" le sont avec différentes personnes et que les hommes qui prennent conscience de leur homosexualité sur le tard ne savent pas plus comment s'y prendre que quelqu'un de beaucoup plus jeune qui prend conscience de son orientation sexuelle :|
Manu (le "G", c'est pour "Grenoble") Ancien pseudo : Steph

Andre
Messages : 11
Inscription : 17 juin 2017 20:17
Localisation : Liège (Belgique)

Message par Andre » 21 juin 2017 03:50

manu.G a écrit :Il n'est pas impossible en effet que vous nous ayez un peu influencés du fait de votre questionnement""

Il y a l'hypothèse de la manipulation un peu perverse mais si votre petit cousin est manipulateur, il l'a forcément été avec d'autres personnes ?

Ce que je me demande c'est comment il a pu vous percevoir vous lorsque vous êtiez adolescents tous les deux ? Et plus âgé que lui si j'ai bien compris ?
Votre homosexualité ne pouvait-elle pas apparaître à ses yeux comme une perversion, voire une manipulation ?

S'il a refoulé son homosexualité, il se peut qu'il se montre aujourd'hui très maladroit avec vous afin de donner aujourd'hui une suite à la relation qu'il a eu avec vous ?

Seul un échange avec lui vous permettra d'y voir clair mais n'oubliez pas que les" pervers-manipulateur" le sont avec différentes personnes et que les hommes qui prennent conscience de leur homosexualité sur le tard ne savent pas plus comment s'y prendre que quelqu'un de beaucoup plus jeune qui prend conscience de son orientation sexuelle :|
L'hypothèse d'une certaine manipulation n'est peut-être pas à exclure...
Je lui ai laissé un message sur sa boîte vocale GSM dimanche dernier pour lui dire que je ne pourrais l'accompagner lors de ce voyage de 4 jours en Provence. Je ne trouve pas "normal" ou logique qu'il n'aie pas pris la peine de répondre ... Cela me fait penser que si je n'obtempère pas à son projet, je ne l'intéresse plus.
Je peux me tromper, mais j'ai ce pressentiment.
Moi, je l'aurais recontacté si cela avait été le cas inverse et que je n'aurais pas d'intention "malsaine"...
Pour votre info, il a une maison en Provence....

Comment a-t-il pu me percevoir lorsque nous étions adolescents?
Je n'en sais rien..
Une manupilation de ma part lorsque j'étais ado?
Certainement pas, je ne l'ai jamais piégé ou forcé à ces jeux de découverte.
Il a su que je prenais plaisir avec un copain (entre ados, certains racontent à d'autres... Moi, je n'ai jamais "outé" un copain) et il s'est arrangé pour que nous allions tous deux chez lui en l'absence de ses parents ! ;) ,, (eh oui, les ados parfois... à 3 ou 4, ça choque pas puisque ce n'est qu'un jeu...)

Je répète, jeux d'ados sans prises de tête...

Je ne me percevais pas homo à l'époque, pas plus que l'autre copain très complice qui lui, s'est aussi marié plus tard.
Sans entrer dans les détails, le copain en question, malgre qu'il s'est marié hétéro était beaucoup plus "expert" que moi dans jeux de plaisirs entre copains consentants... Comme quoi certains "hetero" n'ont pas de leçons "morales" à donner ... ;-)
Donc, manupilation, non...

Ce petit cousin,,il a mon âge...
À 16 ans, certainement pas d'ascendant sur lui...
Il eut été plus jeune, oui peut-être, mais dans ce cas-ci, non.
Il avait d'ailleurs déjà une forte personnalité...plus forte que moi, je m'en souviens ...

La question reste ouverte, peut être est-il seulement maladroit ?

Moi, à 21 ans., j'ai pris vraiment conscience que j'étais homo au plus intime de moi.
Ça m'a fait bizarre à l'époque, je ne m'admettais pas homo mais je devais me rendre à l'évidence.. Je détestais pourtant ce qualificatif " homosexuel" pour moi.
Ce mot, il avait à mes yeux, à l'époque, une connotation péjorative.. Celle du petit pd vicieux... Je ne me percevais pas "pd"..
Au collège, j'avais d'ailleurs quelque mépris pour ceux qui jouaient dans des endroits discrets, je ne me suis jamais prêté à cela... Des petits pd ou des grosses tapettes ( excusez ces propos triviaux)

J'en ai alors conclu que les filles , c'était pour les copains, pas pour moi..

J'ai alors pris vraiment conscience que j'étais différent.
Jusqu'à cette prise de conscience, non...
Jusque là, cela n'avait été qu'un jeu mais j'y avais pris goût et cela me convenait...ce n'était plus un jeu.
J'ai donc eu le temps de réfléchir et de faire mon coming-out intime pour vraiment intégrer l'homosexualité qui habitait en moi depuis toujours mais dont je n'étais pas conscient ou convaincu...

Lui, il n'a probablement jamais fait cette démarche ...
Maladresse ou manipulation? Qui sait?

Évidemment, nul n'ignore que certains "hétéros" ne réchignent pas à changer quelque fois de crèmerie et qu'une escapade homosexuelle secrète ne leur déplait pas, mais ils ne se reconnaîtront jamais homos pour autant...

Il est certain qu'un échange franc et clair serait souhaitable mais l'aurais-je jamais ?
Surtout qu'il n'a jamais abordé le sujet de l'homosexualité , même pas de manière générale comme on pourrait discuter de n'importe quel autre sujet.
S'il évite ce sujet, c'est par crainte de se dévoiler, de perdre trop au change?

Peur que je le mette au "pied du mur" et que je le confronte à sa vérité ?

Jouir de plaisirs "interdits", eviter de parler d'homosexualité pour se garder une porte de sortie et pouvoir affirmer : " moi, homo? T'es fou ! Certainement pas, je m'amuse, c'est tout ! Toi, tu es homo, je sais, mais moi non, j'ai une femme ! "
Ce serait aussi une sorte de manupilation.. en se compliquant dans l'équivoque

:evil:

Répondre