Mon fils est gay

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

LAURIE
Messages : 1
Inscription : 23 mai 2017 00:42

Mon fils est gay

Message par LAURIE » 23 mai 2017 01:43

Bonjour !!!
Je suis une maman de 46 ans, mon fils de 22 ans m'a confié son homosexualité il y à 1 mois environ.
Je l'avais deviné car il n'a jamais vraiment eu de copine en plus d'autres petits détails.
Je serais hypocrite si je dis que le ciel m'est tombé sur la tête, ma meilleure amie était bi et maintenant lesbienne, mon filleul est homo et je soupçonne le géniteur de mon fils d'avoir été lui même bisexuel.
Là ou es ma souffrance c que son premier copain à été un jeune de 18 ans, amoureux d'un autre, qui ne s'est pas gêné pour piétiner ses sentiments. J'ai aussi eu droit à la colère de mon fils parce qu'il craignait de me l'avouer, alors que moi je m’inquiétais surtout de son inexpérience au volant quand il demandait à sortir.
Tout cela arrive dans un contexte ou je gérais des soucis d'ordre professionnel et familiaux seule.
J'ai demandé à mon fils (étudiant), de se chercher un studio parce que je ne souhaite pas qu'il ai sa vie amoureuse et sexuelle à mon domicile car je suis croyante et pratiquante. Issue d'une famille autoritaire, aimant à critiquer cela reste encore notre secret. Mon conjoint son beau père l'a aussi très bien pris.
Cette histoire m'a épuisée, parce que même si je m'y attendais, je me suis culpabilisée et me suis posée pas mal de questions concernant son avenir. Je me heurte aussi à l'incompréhension de ma fille cadette qui n'arrive pas à comprendre que maintenant, son frère est responsable de ses choix de vie et que j'ai besoin de prendre du recul.

heideweg
Messages : 108
Inscription : 22 févr. 2016 10:36
Localisation : 49

Message par heideweg » 23 mai 2017 15:16

Bonjour Laurie....

Je comprends que vous soyez épuisée car il y en effet beaucoup de choses dans votre récit .......
Le passé, la famille, la religion,la culpabilité, les chagrins d'amour de votre fils bref ça peut faire beaucoup ...
En même temps je dirais que vous pouvez vous décharger de quelques éléments .....
Le passé avec un papa éventuellement bi .....ça, ça ne doit plus faire partie de vos préoccupations, c'est le passé, vous n'avez aucune certitudes et aucune réponses , sont elles nécessaires d'ailleurs???
La famille, elle s'accorde souvent le droit à la critique, en indiquant les "règles de bonne conduite"....si elle était dans votre situation, comment ferait-elle??? aurait-elle la bonne réponse (à part l'autorité, qui ne sert à rien dans un tel cas) ....facile de porter un jugement sur les autres!!!
certes la famille est importante mais il ne faut pas tout mélanger....
La religion (je ne suis pas expert) mais la encore il ne faut pas tout mélanger et surtout mettre les choses en opposition.
Vous êtes croyante, c'est votre droit mais vous êtes aussi maman....
d'ailleurs une religion doit-elle vous mettre en porte-à-faux avec votre enfant que vous aimer...je ne le pense pas et je dirais même que de mon point de vue, cette situation est une "chance" car votre capacité à accepter la différence et à faire preuve de tolérance vont vous êtres nécessaires.....certaines personnes se servent de la religion pour rejeter alors qu'au contraire il faudrait qu'elle soit rassembleuse et bienveillante .......
donc, encore un sujet en moins .....
Pour ce qui est de la mauvaise attitude de l'ex compagnon de votre fils, la encore, ce n'est pas votre problème (si j'ose dire) ....il ne méritait pas votre fils, l'histoire est terminée, je crois que c'est très bien ainsi ......
Quand il aura trouvé quelqu'un de bien tout ceci sera vite oublié.....

Concernant votre choix de proposer à votre fils de quitter la maison, je ne partage pas votre point de vue (mais je respecte bien sûr)
Votre rôle de maman est d'accepter vos enfants tels qu'ils sont mais pas de tout accepter non plus ......C'est vous qui fixez les règles à la maison et on peut comprendre que vous n'ayez pas envie de partager l'intimité, la sexualité de vos enfants....
La dernière chose qui me parait très très importante, c'est que certes on doit être responsable de ses choix, mais on ne choisi pas d’être homosexuelle, ce n'est pas un choix ...c'est quelque chose qui s'impose à vous et que vous devez gérer toute votre vie.....

Tout ceci étant dit, je crois que vous avez raison concernant une éventuelle prise de recul, donnez vous du tps pour réfléchir, vous poser

Courage,

David

Marienathalie
Messages : 2
Inscription : 28 mai 2017 23:55

Message par Marienathalie » 29 mai 2017 10:21

Bonjour Laurie,
je peux comprendre votre épuisement, la crainte des critiques venant de la famille etc...
Mais pourquoi culpabiliser?
Quand vous parlez du choix de vie de votre fils..est ce réellement un choix de sa part? :)
Je suis également maman d'un homme ayant une autre orientation qu 'hétéro :)
Je pense que dans une majorité des cas nous naissons avec cette orientation en nous. Hétéro, homo, lesbi, Bi.
Vous êtes croyante et je le suis également.. mon fils est un vrai don du ciel.
Il me l'a annoncé vers 13 ans. Je n'ai eu aucune surprise.
Il est maintenant en appartement pour ses études et cela est une joie de le recevoir avec mon 'gendre'.
Avant cela j'ai respecté ses relations sous notre toit. Notre parce qu'il est aussi chez lui dans la maison.
Si vous souhaitez que nous en parlions n'hésitez pas...
Je vous souhaite une belle journée Laurie

Répondre