Affronter la vie

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

mikedordogne
Messages : 1
Inscription : 08 mars 2017 16:42
Localisation : DORDOGNE

Affronter la vie

Message par mikedordogne » 08 mars 2017 17:17

Bonjour,
Voilà, j'ai 55 ans suis marié depuis l'âge de 24 ans et j'ai deux enfants un de 30 ans et l'autre de 27 ans.
Depuis ma jeunesse, je dirai l'âge de 12 ans j'ai toujours été attiré par les garçons, bon c'est vrai qu'a cet âge, c'est plus du "touche pipi" comme on disait mais bon pour moi, dans mon fort intérieur c'était plus que ça.
Malheureusement, à cette époque, dire qu'on aimait un garçon, ça ne se faisait pas, alors je suis rentré dans le moule comme tout doit se faire, j'ai épousé ma femme, on a eu deux enfants, on les a élevé le mieux que possible. Nous avons passé des bons moments, que je ne regrette pas, mais malheureusement au jour d'aujourd'hui, je crois que je suis passé à côté de mon vrai bonheur.
Bon c'est sur à 55 ans la vie n'est pas finie, mais je n'arrive pas à prendre la bonne décision :
- ma femme ne sait pas que je suis attiré par les mecs, bon nous n'avons plus de relation sexuelles depuis plus de 6 ans, nous allons dire que nous vivons ensemble
- je suis une figure locale et j'ai peur d'affronter le regard et la méprise des gens, malgré que cela ne change rien à ce que je fais dans la vie courante
- ma femme est d'une santé fragile et même si je n'ai plus d'attirance pour elle je me sens coupable de la laisser tomber pour pouvoir vivre le bonheur que j'ai toujours voulu avec un homme.
Alors j'ai des relations, en ce moment une relation plus forte, mais pas de possibilité de la vivre pleinement.
Enfin voilà, je raconte un peu ma vie, mais je sais bien que malheureusement la décision ne tient qu'à moi.
Aujourd'hui, je pense que tout est ma faute car c'était à moi de prendre la décision dès ma plus tendre jeunesse, ce qui aujourd'hui m'aurait permis d'être le plus heureux des hommes.
Désolé pour ce discourt un peu long, mais ça fait du bien de parler de temps en temps et peut être d'échanger.

Avatar de l’utilisateur
Sebastien-Grenoble
Bénévole écoutant
Bénévole écoutant
Messages : 99
Inscription : 23 avr. 2015 23:20
Localisation : Grenoble
Contact :

Message par Sebastien-Grenoble » 23 mars 2017 12:09

Je ne pense pas qu'il y ait de faute : déjà parce qu'on ne choisit par d'être attiré par une personne d'un même sexe, mais aussi que vous avez fait comme vous avez pu.

Effectivement, la vie n'est pas terminée à 55 ans : il existe des gens qui décident d'assumer à 80 voire plus...

Mais, vous le dites vous même, c'est vous qui décidez de votre vie : mais en venant écrire ici, vous avez déjà fait un premier pas : vous dire à vous même que votre vie n'était pas complète.
Ce que vous en ferez ensuite, vous appartient.
Bon courage sur votre chemin de vie en tous cas.
Yo soy así y así seguiré !
Nunca cambiaré !

heideweg
Messages : 108
Inscription : 22 févr. 2016 10:36
Localisation : 49

Message par heideweg » 23 mars 2017 15:23

Bonjour et bienvenue ici.....

Vous avez eu la chance de pouvoir fonder une famille et comme vous le dites vous même, vous avez vécu de bons moments......ça, c'est déjà des petits moments de bonheur de pris
Après, il y a l'autre aspect des choses qui fait que vous êtes sans doute passé à coté d'une partie de votre vie !!! elle n'est pas finie !!!!
Il me semble que vous avez une relation suivie, j'imagine que si c'est le cas, votre ami compte pour vous et vous pour lui ......
Avec tout le respect que je vous doit, j'ai envie de dire que vous n’êtes pas L’abbé Pierre et que par conséquent votre générosité à sans doute ses limites ...et c'est très bien !!
Pensez à vous, à votre bonheur d'ailleurs cela ne vous oblige pas vraiment à faire de choix puisque votre vie avec votre épouse, est, il me semble platonique.....
Vous pouvez très bien lui accorder de votre temps, rien ne vous oblige à l’abandonner ...vous verrez bien en fonction de sa réaction à elle ....
Je dirais que le plus dur risque d’être du coté des enfants ça va pas être facile non plus mais encore une fois, pensez à vous....
Lorsque vous écrivez, on sent une certaine émotion, une vérité et une souffrance aussi.....s'il ne veulent rien entendre, écrivez leur, racontez leur ce vide que vous ressentez ...

Vous évoquez aussi les "gens" et bien les gens on s'en fout !!!

rassurez vous même avec votre étiquette d'hétérosexuel, il y a bien un crétin pour dire du mal de vous ....au moins la, il auront un sujet !!!

Aujourd'hui, je vous souhaite du fond du coeur de vivre votre bonheur

j’espère lire un jour de bonnes nouvelles vous concernant

Courage à vous,

David

JB
Messages : 16
Inscription : 01 nov. 2015 16:09
Localisation : 63

Bonjour Mike,

Message par JB » 10 avr. 2017 11:30

Comme on se ressemble! Homosexualité très précoce, mais ignorée ou refoulée. Mise "dans le moule" avec vie familiale "normale" de plusieurs dizaines d'années. Puis fin des relations sentimentales avec ma femme, vie côte à côte, comme tu le dis, et envie de satisfaire une autre envie. Relations courtes mais intenses avec des hommes.
Tout de suite, je suis plutôt dans le résignation. Mais c'est difficile. Si tu veux, on peut échanger.
Bises. A bientôt peut-être.
JB

Répondre