Besoin de parler de ma situation pour me soulager

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

Clem14
Messages : 3
Inscription : 13 déc. 2015 18:11

Besoin de parler de ma situation pour me soulager

Message par Clem14 »

Je m'appelle Clément, j'ai 19, presque 20 ans et voilà ma situation :

Ca fait maintenant 1 ans et demi (mars 2013) que mes parents ont appris pour mon homosexualité. Je n'étais pas du tout pret mais mon père est tombé sur un magazine gay (têtu). Il a très mal réagit, il ne me parlait plus tant que je ne changeait pas d'avis, m'a emmené voir un prêtre que je sois hétéro,... Au début il n'a rien dit a ma mère mais au bout d'une semaine, il y avait trop de tension, ma mère a voulu savoir ce qu'il se passait, mon père s'est emporté, ma mère m'a gifflé (bref, je vous passe les détails) et je me suis retrouvé à la porte de chez moi.

Les mois qui ont suivis ont été très difficiles. Pendant plusieurs mois, j'allais d'amis en amis pour dormir et lorsque je n'avais nulle part où dormir j'essayais de faire la fête pour ne pas dormir dans la rue. Mais j'avais très honte et je n'ai pas vraiment parlé de l’ampleur de ma situation à mes amis. Je disais toujours que j'avais quelque part où dormir. Puis ma situation s'est arrangée, une amie avait une chambre en trop et depuis je vis en "colocation" avec elle. Je n'ai pas les moyens de payer le loyer mais j'essaye de payer presque toute la nourriture en faisant des petits jobs à coté de mes études.

Au niveau de mes parents, je l'ai ai pas mal recroisé dans les mois qui ont suivi dans ma ville. Mais à chaque fois ils m'ignoraient. Environ 1 an plus tard, je me suis rendu compte en repassant devant chez eux qu'ils avaient déménagé. Donc je ne sais pas où ils sont, ce qu'ils font...

Au final, quand je regarde les 2 années derrière moi je m'en suis pas trop mal sorti, je pourrais encore etre dans la rue etc.. J'ai réussi à continuer mes études, je fais des petits boulots, j'ai des amis. Et pourtant j'ai l'impression que je vis toujours un calvaire. Je suis souvent triste, même quand tout vas bien. Je n'arrive toujours pas à comprendre comment mes parents ont pu faire ça. Est-ce que je les reverrai un jour ? Est-ce qu'il serait vraiment bon pour moi de les revoir un jour ? Quand est ce que la douleur de ce coming out va enfin passer ?

Si vous avez des réponses à mes questions, vous êtes les bienvenus ! :)

Avatar de l’utilisateur
Sebastien-Grenoble
Bénévole écoutant
Bénévole écoutant
Messages : 99
Inscription : 23 avr. 2015 23:20
Localisation : Grenoble
Contact :

Message par Sebastien-Grenoble »

Il vous a fallu une sacré force pour surmonter tout çà : bravo !

Un traumatisme comme çà laisse forcément des séquelles ; mais c'est vrai que vous ne vous en tirez pas si mal que çà !

Maintenant, vous pouvez peut-être faire un travail de psychothérapie : il en existe des gratuits.
Etes-vous suivi par une assistance sociale ou une association ?

Les bénévoles de Contact ou ceux du Refuge peuvent vous soutenir, et une assitante sociale peut faire un travail avec vous pou vous trouver un logement à vous.
En étant étudiant, vous avez des places en cité U, par exemple...
Quand est ce que la douleur de ce coming out va enfin passer ?
Vous pensez-vraiment que la douleur vient du coming-out ?
En vous lisant, on dirait plutôt un abandon pur et simple ; avec en plus un déménagement, sans même vous laisser une adresse...

Vous n'avez aucun autre membre de la famille dans le secteur ?

Mais avant d'entamer une démarche pour les retrouver, je pense qu'il faut vous faire aider, pour gérer ce qui se passerait avec eux !

Bon courage à vous en tous cas !
Yo soy así y así seguiré !
Nunca cambiaré !

Clem14
Messages : 3
Inscription : 13 déc. 2015 18:11

Réponse à Garrofer

Message par Clem14 »

Merci Garrofer pour la réponse et les conseils.

Actuellement, je ne suis suivi par aucune assistance sociale ou association. Au moment où j'ai été mit à la porte de chez moi, je suis allé voir une assistante sociale de ma fac qui m'a fait une très mauvaise impression. Elle me disait de revenir vers mes parents, de temporiser les choses, de leur laisser du temps (ce qui est peut etre vrai) et d'essayer de ne pas les brutaliser. Or, vu la situation que je vivais depuis quelques temps avec mon père et vu la "crise aigue" qui s'était pass" avec mes parents, il n'était pas trop envisageable de revenir vers eux. Donc je ne suis pas retourné la voir et je me suis débrouillé tout seul.

Je pense aller voir l'association lgbt de ma région qui, même si elle ne peut pas m'aider, m'apportera peut etre quelques conseils.

A vrai dire, je suis perdu avec mes sentiments envers mes parents. Je ne sais pas si je suis indifferent de leur absence, ou si au contraire je suis très en colère envers eux ou même s'ils me manque. Tout se mélange et je ne sais même plus quoi penser.
Dans la région, j'ai mon oncle et ma tante qui habitent mais ils se sont rangés du coté de mes parents face à mon homosexualité. Donc je ne suis pas vraiment le bienvenu chez eux non plus.


Merci encore, Bonne soirée.

Lamarque
Messages : 2
Inscription : 02 janv. 2016 00:15
Localisation : Grenoble

Re: Besoin de parler de ma situation pour me soulager

Message par Lamarque »

Bonsoir jeune homme.

Où en êtes-vous de votre situation ?

Répondre