dur, dur à accepter....

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

Répondre
DOMINO
Messages : 6
Inscription : 12 févr. 2011 17:41
Localisation : ESSONNE

dur, dur à accepter....

Message par DOMINO » 12 févr. 2011 18:35

bonjour,

je suis maman d'un garçon de 33 ans et je viens d'apprendre il y a environ 2 semaines que mon fils allaient s installer avec "son" copain.
j'avais, comme beaucoup de parents, de gros doutes mais au jour d'aujourd'hui me voilà fixée et je me sent trés désemparée. je suis trés triste et je ne sais plus comment faire. j'ai envie d'en parler mais je ne cesse de pleurer et je ne veux pas qu'il me voit comme cela.
j'ai envie d'aller voir son nouvel appart mais je ne me sent pas encore le courage de rencontrer son ami.
ce que je ressent c'est que mon fils semble trés heureux et compte tenu des mauvais moments qu'il a passé durant toute ces dernieres années cela devrait me réjouir de le voir ainsi mais j'ai peur, peur du regard de mon entourage, peur qu'il se fasse mal voir par son milieu professionnel et la famille, et surtout, disons le, peur du sida.
je viens de découvrir votre assos et j'envisage d'aller assister à la prochaine réunion ouverte sur Paris.
j'ai besoin de parler avec des parents qui vivent la même situation que moi. je suis divorcée et ne peut pas échanger. Ma fille ne cesse de me dire que son frère est parfaitement heureux ainsi et que c'est tout ce que je dois voir sans me préoccuper de ce que vont penser les autres.
voilà, merci pour votre attention

bikounet38

Message par bikounet38 » 13 févr. 2011 12:27

Bonsoir et bienvenue.

Votre fille semble bien accepter, et vous ne vous sentez pas écoutée ; c'est bien cela ?

N'y a-t-il aucune personne proche (de la famille, ou un ami) qui pourrait entendre vos difficultés ?
Les nier ne vous aiderait pas ; mais verbaliser cela auprès des personnes qui l'ont traversé vous fera surement avancer.

Pourquoi est-ce que la peur du SIDA vous vient en premier ?

DOMINO
Messages : 6
Inscription : 12 févr. 2011 17:41
Localisation : ESSONNE

Message par DOMINO » 13 févr. 2011 22:10

bonsoir,

pourquoi le sida ? parce que l'on en parle beaucoup. plein de gens meurent de cette maladie. j'ai peur que son ami, que je ne connais pas,
qui est plus jeune que lui ne soit pas sain et serieux.
j'ai envie un jour de pouvoir parler sereinement avec mon fils et connaître un jour ce garçon. je pense que le mieux pour moi serait de rencontrer des parents afin d échanger et de m aider a accepter la situation.

pae
Messages : 12
Inscription : 14 janv. 2011 23:17
Localisation : paris

re:

Message par pae » 14 févr. 2011 21:51

je vous ai repondu en mp, mais je ne sais pas pourquoi ça bloque

bikounet38

Message par bikounet38 » 14 févr. 2011 22:55

DOMINO a écrit :bonsoir,

pourquoi le sida ? parce que l'on en parle beaucoup. plein de gens meurent de cette maladie. j'ai peur que son ami, que je ne connais pas,
qui est plus jeune que lui ne soit pas sain et serieux.
j'ai envie un jour de pouvoir parler sereinement avec mon fils et connaître un jour ce garçon. je pense que le mieux pour moi serait de rencontrer des parents afin d échanger et de m aider a accepter la situation.
Aviez-vous la même peur lors de la première relation de votre fille ?

domi1315
Messages : 23
Inscription : 04 août 2009 14:35

Message par domi1315 » 15 févr. 2011 21:33

Je peux dialoguer avec vous si vous le souhaitez.

J'ai moi aussi un fils homosexuel (et un autre hétéro).
Dans les deux cas et concernant la question du SIDA, je leur ai toujours conseillé de se protéger , puis de faire un test VIH lorsqu'ils se sont engagés dans un relation sérieuse . Pour le reste, avoir un compagnon ou une compagne fidèle (ou au moins responsable) peut être le problème de tout le monde, personne ne peut être sûr de quoi que ce soit. Parfois on a de très mauvaises surprises. Il faut essayer d'avoir une écoute bienveillante et de donner votre avis sur la question sans jugement, seul votre fils est juge de la confiance qu'il peut accorder à son amoureux .

Je pense comprendre vos craintes et nous pouvons en discuter si vous le souhaitez. Sinon , je pense bien sûr que les bénévoles de Contact sauront vous écouter s'il y a une antenne de l'association près de chez vous .
Si ce n'est pas le cas, nous pouvons échanger sur le forum.

Personnellement, je n'ai jamais pleuré au sujet de l'orientation sexuelle de mon fils même si j'ai conscience des difficultés qu'il peut rencontrer et de l'homophobie ambiante .

Pourquoi pleurez vous ? j'allais dire "sur quoi pleurez vous " ?

DOMINO
Messages : 6
Inscription : 12 févr. 2011 17:41
Localisation : ESSONNE

Message par DOMINO » 15 févr. 2011 22:44

bonsoir,

merci de votre message. cela fait du bien de ne pas se sentir seule devant ce dilemne.
je pense que le temps fera en sorte que je m'habitue et que j'arrive à parler de cela avec mon fils et pouvoir rencontrer son ami
l'assos contact est à paris et j'habite dans la banlieue. je sais que ma première réunion ne sera pas facile à vivre mais ensuite je verrai peut être les choses différemment.

DOMINO
Messages : 6
Inscription : 12 févr. 2011 17:41
Localisation : ESSONNE

le jour j approche

Message par DOMINO » 01 mars 2011 19:21

bonsoir,

demain je vais assister à ma première réunion à l'assos de PARIS.
je commenc à être angoissée, j'ai l'impression que je vais trés vite m'écroulé. en effet depuis trois semaines que j'ai eu la confirmation de l'homosexualité de mon fils, je suis triste, désemparée et j'ai trés souvent envie de pleurer.
je vais aller assister à la réunion même si cela va être une épreuve difficile à vivre...

bikounet38

Message par bikounet38 » 05 mars 2011 14:59

En parler, même si c'est déstabilisant, çà permettra de faire sortir les choses de vous, et d'avancer !

DOMINO
Messages : 6
Inscription : 12 févr. 2011 17:41
Localisation : ESSONNE

mes premiers pas....

Message par DOMINO » 06 mars 2011 11:11

bonjour,

j'ai fait mon entrée mercredi dans une grande famille.
j'ai beaucoup pleuré, peu parlé, écouté, observé et cela m a fait du bien de me sentir entourée par tout ces gens.
on se sent moins seule et ils vont m'aider à mieux vivre ces moments difficiles que je traverse en ce moment.
je vais rencontré le psy de l'assos qui m'a été recommandé car je suis vraiment trés affectée par cette nouvelle.
je sais que le cheminement va être long mais je suis une battante et j'y mettrai le temps qu'il faudra mais un jour j'y arriverai avec l'aide de tout ces parents et ces ados qui sont dans une grande souffrance suite au rejet de leur parent.

valerie
Messages : 7
Inscription : 21 oct. 2011 19:33

Message par valerie » 21 oct. 2011 21:24

Bonsoir, je viens d'apprendre il y a un trois semaines que ma fille de 21 ans as des sentiments pour sa copine. Ce fut le boulversement, un grand choc. Je pleure depuis 3 semaines, c'est trés dur, je comprends pas, je suis aller à la reunion porte ouverte pour la première fois, j'ai pleuré pendant toute la reunion.. Merci à tt les parents, aux jeunes à l'association. Mais aujourd'hui je suis toujours dans le meme états. J'y arrive pas, tt ça pour dire que oui c'est un grand choc pour une maman. J'ai rien vu, elle non plus de comprends pas, elle culpabilise, a honte, a de la peine pour moi.. N'as jamais eu de copain, dit qu'elle n'as jamais eu d'attirance pour les filles. et que là elle comprends pas, qu'elle es pas normal.. Enfin des tas de questions, on se heurte, nous avons une relation trés fusionnelle, et là tt s'écroule...

DOMINO
Messages : 6
Inscription : 12 févr. 2011 17:41
Localisation : ESSONNE

Message par DOMINO » 23 oct. 2011 10:17

bonjour valérie,

j'ai lu ton message de détresse et je tenais à t'apporter tout mon soutien.
je veux te dire qu'il faut du temps pour aller mieux. c'était ma 7ème réunion mercredi et j'ai quand même bien pleurée comme tu l'as vu mais j'ai confiance et je suis persuadée que tout ces gens vont nous aider. tu as parlé avec quelques jeunes et moins jeunes homos qui veulent t'aider.
chaque foid que je viens à une réunion, je me sents un peu mieux en sortant. c'est quand je suis seule et que je pense à julien que je suis un perdue mais c'est un monde que l'on ne connait pas et qu'il faut apprendre à mieux connaître afin que cela nous aide à "accepter" l'histoire de nos enfants. quand je vois mon fils heureux, je me dis que je n'ai pas le droit de le rejeter car je le perdrai et cela n'est pas envisageable aussi quand je les vois tous les deux j'essaie d'être détendue et je donne le change;
voilà je te souhaite bon courage et essaie de relativiser et surtout, si tu peux, vient aux réunions.
si tu peux assister aux réunions parents le vendredi soir à 19H30 vas y car il y a moins de monde et le psy peut t'aider.
n'hésites pas si tu veux parler, je suis là

domino

Répondre