Faire mon coming out : parents, besoin que vous me rassuriez

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

Fredo34
Messages : 10
Inscription : 31 juil. 2019 19:26

Re:

Message par Fredo34 » 17 août 2019 16:42

bnimajne a écrit :
18 janv. 2011 23:34
Bonsoir,

bon au risque de te décevoir ... il n'y a pas de bon moment pour faire son coming out. Je crois que chacun saisit sa chance quand elle se présente (ce qui peut ne pas arriver pendant tes vacances) ou alors prend la ou les personnes entre 4 yeux mais je trouve ca difficile de réunir son courage à un moment t.
Si tu les sens plutot open, inutile de le dire juste avant de partir, ils aimeront sans doute en parler avec toi. Mais c'est pas nécessaire non plus de le dire au tout début. Le meilleur moment c'est surtout quand tu le sentiras.

deuxieme point, pas forcement réjouissant non plus, les gens ne voient que ce qu'ils ont envie ou sont prêts à voir. Mais cela dit, peut être que tes parents sont prêts à la voir :) . Si tu dis que tes amis le savaient avant toi et qu'en plus tu leur a laissé des indices, ils peuvent avoir envisagé cela ; donc inutile de partir trop défaitiste.

troisième point pas mieux, s'ils n'ont jamais envisagé que tu puisses etre homo, tu liras probablement de la peine (pour le futur qu'ils ont imaginé pour toi - femme, enfants - et que tu n'auras pas et eux non plus) et de la culpabilité aussi (mais pas forcement pour ce que tu es devenu mais pour les difficultés que tu vas rencontrer dans la vie du fait de ton homosexualité). Sans doute ils se demanderont ce qu'ils ont "fait de travers" aussi.
Face à tout ca, je pense qu'il y a quelques trucs que tu peux leur répondre. d'abord qu'il n'y sont pour rien, qu'ils ont été de bons parents et que tu les aimes (si c'est vrai et que tu le ressens bien sur). Ensuite et surtout, que tu es heureux (si c'est le cas bien sur), que tu es bien entouré, que tu le vis bien et que tu n'as pas eu de souci (si tu n'as jamais été confronté à une homophobie dure, et je te le souhaite). Finalement, tout ce que tu dis dans ton dernier paragraphe sur la confiance etc ... tu l'as très bien écrit tu ne le diras que de facon plus touchante.

je te conseillerais perso de garder ton copain pour quand ils te poseront la question ; s'il te le demande c'est qu'ils sont plus ou moins prêt à l'entendre (meme si ta réponse leur fait pas forcement plaisir). Si l'age t'inquiète et qu'il te pose la question, une technique qui vaut ce qu'elle vaut, prend une mine contrite et annonce qu'il est plus vieux que toi. Ils imagineront peut etre qu'il a leur age et tes 8 ans d'écart passeront comme une lettre à la poste. Cela dit en passant c'est pas énorme ; ils seront peut etre plus surpris par le coté relation à distance qui n'est pas forcement leur culture.

pour ton frere, dans un sens c'est malheureux à dire mais c'est son probleme de gérer la réaction de tes parents face à ca. Toi tu le dis maintenant, lui ... MAis c'est sur que ce sera pas simple. Il n'est pas prêt à faire son coming out ? les deux en meme temps c'est plus dur mais ca evite de mettre deux couches lavables et ca peut etre évité si la réaction n'est pas bonne lorsque tu l'annonces. Il sera chez tes parents ton frere ?

sinon je vais t'expliquer un peu le mien pour illustrer.
Moi j'ai saisi une remarque de ma mere au vol et je lui ai balancé le morceau sans préparation sans nous poser trnaquillement ... bon je te le déconseille lol Mais au final j'ai rencontré plusieurs étapes de réactions :
1- le choc et une absence de réaction : elle était ko. Pour le contexte, j'ai toujours surpris les gens en leur disant que j'étais homo, ca n'a pas manqué avec ma mère, surtout que j'avais eu une ou deux copines avant
2- La culpabilité, la peine et les pleurs lors de la discussion quelque heures après. Ce qu'elle a raté. POURQUOI JE NE LUI EN AI PAS PARLE PLUS TOT ? bon ca c'est du à nos relations perso ce sentiment de "trahison" ou de manque de confiance.
3- l'inquietude pour moi et mon avenir
4- une relation sans ombre et ouverte ... mais j'ai attendu un an pour que ce soit naturel.
Mon père avec qui j'ai une relation conflictuelle l'a appris 2 ans plus tard, parce que ma mère ne pouvait plus tenir ce secret. Sa seule réaction a été l'inquietude par rapport aux épreuves liés à l'homosexualité. Je n'avais meme pas cru qu'il aurait pu réagir comme ca.

Bon je me rends compte que mon message peut paraitre assez décourageant mais aie bien conscience que ce n'est pas ce que je voulais te transmettre lol. Parce que tu vois tout ce que j'ai raté moi et au final tout va bien :)
Ne te met pas trop de pression c'est tout. tu feras sans doute pas le coming out parfait et je doute que ca fasse "plaisir" à tes parents ; mais il n'y a rien que le temps ne peut effacer. Si tu vas bien et que vous vous aimez, tes parents et toi, c'est l'essentiel.

Désolé ma réponse est indigeste mais c'est ta faute ! lol je ne peux pas ne pas répondre à tous les points mais je suis pas très organisé dans mes pensées quand c'est comme ca ^^
Je suis d'accord avec toi , je pense que le coming out c'est du cas par cas en fonction de notre ressenti !

fertooos
Messages : 2
Inscription : 09 déc. 2019 09:31

Re: Faire mon coming out : parents, besoin que vous me rassuriez

Message par fertooos » 09 déc. 2019 09:35

Un remake de Mine Vaganti xD Désolé pour cet humour vaseux. Je pourrais pas t'aider pour grand chose si ce n'est juste que tu dis que tu as peur de voir de la culpabilité dans leur yeux etc. C'est souvent le lot de question qui vienne dans la tête des parents quand ils apprennent ce genre de chose, il faut juste les rassurer, leur dire qu'ils n'y sont pour rien,qu'ils n'ont rien fait de travers et que tu es heureux comme tu es. C'est ce que j'ai fais pour mes parents, je leur ai dit une ou deux fois après le reste du travail ca été à eux de le faire. Mais bon si tu pense qu'ils le prendront plutôt bien déjà tu devrai partit un peu optimiste. Désolé de ne pas servir à grand chose.

Répondre