Faire mon coming out : parents, besoin que vous me rassuriez

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

maelle
Messages : 6
Inscription : 06 mars 2011 11:44
Localisation : Pays de La Loire

Le bon moment

Message par maelle » 07 mars 2011 10:30

Bonjour

En tant que mère d'un garçon de 19 ans homosexuel, je garde en souvenir du "bon moment", un sourire sur son visage, enfin libéré, heureux de partager son secret avec moi et sa sœur.
:D
Sa sœur l'a un peu aidé, en faisant des allusions, mais personnellement cela faisait longtemps que je m'en doutais.
C'est vrai que malgré tout, pour les parents, il faut faire son deuil de l'image que l'on s'était faite mais après quelque temps, ça passe.
Maintenant, je voudrais qu'il ait des amis, ce qui n'est pas le cas pour l'instant.
:cry:
Nous n'avons pas encore franchi le cap de le dire au reste de la famille, ni à mon entourage professionnel, une prochaine étape...
Voilà pour mon modeste témoignage

schandmaul
Messages : 35
Inscription : 18 janv. 2011 01:35

Message par schandmaul » 22 juin 2011 01:37

Je reviens vers vous car de mon côté, les choses n'ont toujours pas avancé... Je ne sais pas si vous pourrez faire grand chose pour moi, mais ça me permettra d'en parler avec quelqu'un d'autre que mon copain, ça changera.

Je n'arrive toujours pas à leur dire, du coup je me retrouve obligé de leur cacher ce que je fais, d'éviter de les appeler quand je sais que je pars prochainement voir mon copain et surtout obligé de prier ne pas qu'ils appellent quand je suis chez lui pour éviter d'avoir à justifier où je suis. Ayant toujours été secret et discret, ça ne choque pas tellement mes parents, mais mon frère me rapporte tout de même qu'ils cherchent auprès de lui à savoir ce que je fais, ils se "plaignent" de mon silence. Je ne demande rien de mieux que d'arrêter ces secrets, mais je ne sais pas comment faire...

Bikounet38 dit que "se culpabiliser peut être douloureux à la longue." En effet, je supporte de moins en moins cette situation. Je me trouve un peu nul d'avoir peur, de ne pas me sentir capable. À chaque fois que j'aborde le sujet avec mon copain, je finis en pleurant car ça me fait très peur, mais aussi parce que je m'en veux de ne pas y arriver et que je sais que plus j'attendrai, plus ce sera dur...

J'ai réfléchi à leur envoyer un mail, mais même là je ne sais pas quoi écrire, je ne trouve pas mes mots. Ah lala, les choses pourraient être tellement plus simples... heureusement que mon copain est patient et ne me pose pas d'ultimatum.

Merci Maelle pour ce témoignage positif, ça fait du bien. Comme quoi ça peut parfois se passer très bien, en toute simplicité!

Est-ce que quelqu'un a une idée pour débloquer ma situation? Rencontrer des gens de l'asso? Parler à quelqu'un? Parce que là, je désespère d'y arriver un jour...

bikounet38

Message par bikounet38 » 22 juin 2011 12:30

Je pense qu'il ne faut pas te forcer : si çà ne vient pas encore, c'est que tu as besoin de temps encore...

Le jour où çà se fera, çà viendra tout seul ; lorsque tu auras évacué l'idée du moment idéal, des paroles idéales, et de leur réaction idéale....

L'association Contact est là bien sur pour t"épauler : tu peux aller rencontrer des bénévoles partout en France, et appeler n'importe laquelle au téléphone.

Tu peux aussi te faire aider par un spécialiste, çà n'a rien d'humiliant.

Le plus important est déjà d'arriver à identifier ce qui te fait peur, ce qui bloque en toi ; une fois ce travail fait, les solutions te viendront plus facilement, je pense.

schandmaul
Messages : 35
Inscription : 18 janv. 2011 01:35

Message par schandmaul » 22 juin 2011 15:44

Merci de cette réponse rapide. Le pire, c'est que je me sentais relativement prêt à leur parler l'été dernier, mais quelques événements ont fait que je n'ai pas pu, et depuis je n'y arrive plus...
Je ne pense pas qu'attendre m'aide à leur en parler, au contraire. J'ai l'impression que plus j'attends, plus j'appréhende, sans compter que je ne supporte plus la situation... C'est devenu une sorte de fardeau dont j'ai hâte de me débarrasser.

bikounet38

Message par bikounet38 » 24 juin 2011 00:51

Ta réponse n'indique pas si tu as identifié ce que te fais peur face à cette annonce.

Ce n'est pas une obligation de partager çà avec nous bien sur. Tout comme le fait d'en parler à ta famille d'ailleurs : personne n'a le droit de te reprocher ton silence ; c'est ta vie, toi qui la vit, et qui fait comme tu peux.

Tu as le droit de choisir ton moment, et même de décider de ne pas leur dire : çà reste ta décision.

Peut être que dialoguer avec des bénévoles serait une aide pour toi ; mais c'est à toi d'utiliser ce qui existe ou pas ; çà reste là aussi ton choix.

Bon courage en tout cas.

emilie2012
Messages : 15
Inscription : 14 juil. 2011 08:41

Message par emilie2012 » 14 juil. 2011 09:04

j'arrive sans doute un peu tard, mais je pense qu'avant de s'annoncer, il faut sur des mois, parler de l'homosexualité EN GENERAL avant de parler de son propre cas.
Il y a des étapes psychologiques à passer pour les parents et pour toi même...
J'ai fait de la sorte, avec mon ex mari et mes enfants, et cela s'est bien passé

schandmaul
Messages : 35
Inscription : 18 janv. 2011 01:35

Message par schandmaul » 14 juil. 2011 15:57

bikounet : En fait je pense avoir identifié ce qui me fait peur mais je trouve ma réaction démesurée par rapport à ça. C'est con mais j'ai juste peur de leur faire de la peine, de pas "être à la hauteur" alors que le fait d'être avec un homme au lieu d'une femme ne change rien à ça... Le problème est aussi que je ne leur ai jamais parlé de ma vie sentimentale et que je suis assez timide, donc l'un dans l'autre... ben ça bloque!
Je sais que tout ça, c'est uniquement ma décision. Elle est prise depuis longtemps : je veux leur en parler. Je veux qu'ils sachent que je suis heureux, je veux pouvoir emménager un jour avec mon copain sans avoir à leur mentir, je veux pouvoir me pacser/marier un jour et les avoir à mes côtés... Bref je veux une vie tout ce qu'il y a de plus normal pour quelqu'un tout ce qu'il y a de plus normal!

emilie2012 : non pas trop tard! J'habite loin de chez mes parents donc je les vois rarement (tous les 3-4 mois en moyenne). La dernière fois que je les ai vus, c'était pour un enterrement donc pas tellement le meilleur moment...
Je n'ai pas trop la possibilité de parler "en général" avant, mais ce sont des discussions que j'ai déjà eues avec ma mère il y a un an et que j'essaie de ramener sur le tapis quand je suis chez eux et que l'actu m'offre un sujet qui le permet (projet de loi sur le mariage, etc.) donc je sais qu'elle n'est en théorie pas opposée et, d'après elle, que mon père non plus. Ce sont des gens ouverts donc peu de problèmes de ce côté-là... Mais quelque part, je pense que ça devrait être plus simple maintenant car depuis l'enterrement, j'ai vraiment envie de parler avec eux, ça a créé quelque part une plus grande complicité.

emilie2012
Messages : 15
Inscription : 14 juil. 2011 08:41

moi

Message par emilie2012 » 15 juil. 2011 06:14

Avant de parler de moi j'avais parlé d'un copain trans... j'avais raconté son parcours qui était encore plus difficile que le nôtre...
Dans l'ensemble tout s'est bien passé sauf un neveu homophobe et qui ne changera jamais... mais bon...
allez lance toi ! ça va aller

bikounet38

Message par bikounet38 » 25 août 2011 23:53

schandmaul a écrit :bikounet : En fait je pense avoir identifié ce qui me fait peur mais je trouve ma réaction démesurée par rapport à ça. C'est con mais j'ai juste peur de leur faire de la peine, de pas "être à la hauteur" alors que le fait d'être avec un homme au lieu d'une femme ne change rien à ça... Le problème est aussi que je ne leur ai jamais parlé de ma vie sentimentale et que je suis assez timide, donc l'un dans l'autre... ben ça bloque!
Je sais que tout ça, c'est uniquement ma décision. Elle est prise depuis longtemps : je veux leur en parler. Je veux qu'ils sachent que je suis heureux, je veux pouvoir emménager un jour avec mon copain sans avoir à leur mentir, je veux pouvoir me pacser/marier un jour et les avoir à mes côtés... Bref je veux une vie tout ce qu'il y a de plus normal pour quelqu'un tout ce qu'il y a de plus normal!

emilie2012 : non pas trop tard! J'habite loin de chez mes parents donc je les vois rarement (tous les 3-4 mois en moyenne). La dernière fois que je les ai vus, c'était pour un enterrement donc pas tellement le meilleur moment...
Je n'ai pas trop la possibilité de parler "en général" avant, mais ce sont des discussions que j'ai déjà eues avec ma mère il y a un an et que j'essaie de ramener sur le tapis quand je suis chez eux et que l'actu m'offre un sujet qui le permet (projet de loi sur le mariage, etc.) donc je sais qu'elle n'est en théorie pas opposée et, d'après elle, que mon père non plus. Ce sont des gens ouverts donc peu de problèmes de ce côté-là... Mais quelque part, je pense que ça devrait être plus simple maintenant car depuis l'enterrement, j'ai vraiment envie de parler avec eux, ça a créé quelque part une plus grande complicité.
Il n'y a pas de moment meilleur qu'un autre : quand le moment sera venu, tu le sentiras ; çà ne te fera plus peur.
Chacun fait comme il peut, avec les moyens qu'il a.

Se culpabiliser n'est pas nécessaire, voire même contre productif : les choses prennent parfois du temps.

Est-ce que çà a évoluer en vous ?

bnimajne
Messages : 25
Inscription : 11 janv. 2011 23:21
Localisation : Bourges

Message par bnimajne » 01 oct. 2011 23:45

salut à toi,
je reviens par ici et vois que tu es toujours aussi mal hélas.
je sais que ca te plait pas mais tu peux toujours leur dire qu'il faudra que tu leur parles lors de ton prochain retour et ainsi tu te "condamnes" à devoir leur dire, tu te mets un ultimatum ... c'est pas génial mais je continue a croire que tu serais plus heureux après ca.
bon courage en tout cas
cherche personne(s) intéressée(s) pour une antenne dans le cher

schandmaul
Messages : 35
Inscription : 18 janv. 2011 01:35

Message par schandmaul » 05 oct. 2011 02:14

Merci pour ton message. En effet, je n'ai toujours pas avancé et ça me pèse de plus en plus, notamment parce que ça risque de vouloir dire que je ne vais encore pas pouvoir leur dire où je vais passer mon nouvel an vu que je ne les revois pas avant Noël...

bnimajne
Messages : 25
Inscription : 11 janv. 2011 23:21
Localisation : Bourges

Message par bnimajne » 05 oct. 2011 21:58

qu'est ce qui te pèse le plus : que tes parents ne soient pas au courant ou que ton coming out ne soit pas réussi
Au final j'ai l'impression que tu ne pourras pas réussir les deux :s

au dela de ca, ca se passe toujours bien avec ton copain ? car c'est aussi important
cherche personne(s) intéressée(s) pour une antenne dans le cher

schandmaul
Messages : 35
Inscription : 18 janv. 2011 01:35

Message par schandmaul » 07 oct. 2011 00:27

Ce qui me fait le plus mal, c'est le sentiment de leur mentir depuis plus d'un an.

Oui tout se passe bien avec mon copain, mais j'ai peur que ça finisse par peser sur notre relation...

bnimajne
Messages : 25
Inscription : 11 janv. 2011 23:21
Localisation : Bourges

Message par bnimajne » 07 oct. 2011 19:24

alors si j'étais toi j'essaierai pas de faire un coming out parfait ; surtout que tu penses qu'ils vont comprendre.
Ecris leur, dis leur par skype ou préviens les que tu dois leur parler ; c'est pas génial mais si l'important pour toi est d'arreter de leur mentir ...

bon courage en tout cas
cherche personne(s) intéressée(s) pour une antenne dans le cher

schandmaul
Messages : 35
Inscription : 18 janv. 2011 01:35

Message par schandmaul » 07 oct. 2011 23:08

Merci. Je vais voir ce que je peux faire, mais même par écrit j'ai déjà essayé mais je ne sais pas quoi écrire...

Répondre