fils homos

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

tolerance
Messages : 8
Inscription : 05 mars 2010 14:13

fils homos

Message par tolerance »

Bonjour,

Encore sous le choc de "l'annonce" aujourd'hui de l'homosexualité de mon 2ème fils! Annonce entre guillemets car plutôt moi qui l'y ai poussé en lui demandant pour la xème fois pourquoi toujours pas de petites amies, en insistant lourdement et lui demandant même si il était homo. Réponse affirmative et moi sous le choc même si inconsciemment je crois que je le savais.... mais quand on est devant le fait accompli!
Bien sur lui ai dit que je l'aimais, que tout ce que je voulais c'est son bonheur et qu'il soit bien dans sa peau....bien sur c'est ce que je pense profondément....mais sur aussi que grosse boule dans la gorge car il y a 3 ans mon fils aîné a fait son coming out! ça me fait donc 2 fils homos et même si je sais que l'homosexualité n'est pas un choix ni bien sur une maladie je me pose des questions : est ce que c'est de ma faute? j'ai fait quelque chose dans leur éducation qui a pu orienter leur sexualité? Quand mon aîné m'a annoncé son homosexualité je me suis renseignée ai lu quelques bouquins et en étais arrivée à la conclusion : non ce n'est pas ma faute ni celle de personne c'est comme ça accepte le! Mais maintenant j'avoue que j'ai des doutes. Heureusement qu'il existe des sites comme contact pour pouvoir se décharger et peut être recevoir des conseils et ou témoignages . merci d'avance

julien1904
Messages : 389
Inscription : 15 juil. 2008 15:29
Localisation : Lyon/Villeurbanne

Message par julien1904 »

Bonjour,

Bienvenu sur Contact. Courage.
Je comprends votre situation. Si elle est moins courante que le fait d'avoir un enfant homo, elle n'est pas unique ! Nous croisons souvent des parents qui ont deux enfants homosexuels. Rien de "grave" en soi. Ils écoutent leur coeur et aime simplement !
Je comprends pour vous que cela soit difficile. Si votre conclusion lors de l'annonce de votre fils ainé est tout à fait vraie. elle l'est toujours aujourd'hui.
A ma connaissance, je sais que sur Lyon et Paris, dans les associations Contact nous avons des bénévoles écoutants qui ont deux enfants homosexuels. A Paris c'est une maman qui a un fils et une fille homo et à Lyon notre maman bénévole le lundi apres midi sur les écoutes a un fils homo et un autre bi et un troisième hétéro.
Comment vous sentez vous aujourd'hui ? Comment se sent votre fils ? Son frere ? En avez vous parlez avec eux, leur papa ?

Bien à vous,

Julien
Julien, Animateur socioculturel et en sciences de l'éducation

tolerance
Messages : 8
Inscription : 05 mars 2010 14:13

Message par tolerance »

Merci pour vos encouragements.
Comme je l'ai raconté, je lui ai tiré les vers du nez donc maintenant je culpabilise et me demande s'il se sentais prêt à avouer son homosexualité. En fait j'ai toujours eu beaucoup de mal à discuter avec lui et à part le fait que je lui ai dit que je l'aimais toujours, que tout ce que je désirais c'était soin bonheur nous n'en avons pas beaucoup parlé. Il faut dire que ça date d'aujourd'hui! Il m'a dit aussi ne pas vouloir en parler avec son frère donc pour le moment je respecte son choix et n'en parlerai à personne ni à son frère ni à son père. Son père a accepté l'homosexualité de son aîné même s'il me dit souvent ne pas comprendre et surtout toujours se demander pourquoi. Je sais qu'il acceptera aussi l'homosexualité de son cadet mais qu'il va en souffrir et se poser encore beaucoup de questions le jour où il l'apprendra. Le plus dur sera de ne pas en parler et de garder ça pour moi mais je me dois et veux respecter le choix de mon fils. C'est pour cela que je trouve formidable de pouvoir en parler sur ce site

bikounet38

Message par bikounet38 »

Bonsoir.

Votre témoignage ressemble à certains vécus de parents que je connais :
-la boule à la gorge suite à l'annonce,
-le sentiment de culpabilité, etc...

Rassurez-vous, beaucoup de parents ressentent çà, puis évoluent là dessus à leur rythmes !

Si votre enfant vous l'a dit, c'est qu'il était prêt : en effet, je connais beaucoup de personnes homosexuelles qui ont nié face à la première question de leur proches.

Vous lui avez dit que vous l'aimiez, c'est donc l'essentiel : il sait que vous ne l'avez pas rejeté ; avec le temps, il pourra peut être en reparler plus facilement.

Quand au fait d'avoir plusieurs enfants homosexuels, c'est pas courant, même çà existe aussi, même à Grenoble ; et même à Toulouse, çà amène parfois un questionnement différent, mais qu'on arrive à dépasser avec le temps.

A Contact, on pense qu'on avoue pas son homosexualité : avouer, çà voudrait dire que c'est une faute ; alors que comme vous le dites, on ne choisit rien !

Si vous m'indiquez votre réion, je pourrais vous donner les coordonnées de l'association la plus proche de chez vous !
En effet, si votre fils vous demande le secret face à son père et à son frère, çà peut être lourd à gérer ; alors pouvoir en discuter en face à face avec d'autres (parents ou homos) vous donnerait sans doute une espace de décompression.

Bon courage à vous.

julien1904
Messages : 389
Inscription : 15 juil. 2008 15:29
Localisation : Lyon/Villeurbanne

Message par julien1904 »

Je vous comprends tout à fait. Pas facile de gérer ce que vous cherchiez à savoir.
Peut être que votre fils n'a pas voulu vous en parler, de peur, de vous décevoir, se disant peut être "encore un fils homo, elle va pas s'en remettre". Comme vous le dites, il vous a avoué, cependant, parler de son homosexualité à sa famille c'est plus pour partager, qu'avouer une faute non commise.

Bon courage,
Peut être pourriez vous parler de Contact à votre fils. Il se peut qui est des difficultés à gérer ce qui s'anime en lui.
Julien, Animateur socioculturel et en sciences de l'éducation

tolerance
Messages : 8
Inscription : 05 mars 2010 14:13

Message par tolerance »

Tout à fait d'accord avec vous, le terme "avouer" n'était pas approprié..mais j'ai parfois du mal à trouver le bon terme. C'est vrai qu'il m'a dit ne pas vouloir nous attrister. Quand je pense que son père lui a demandé s'il n'était pas homo lui aussi à l'annonce du coming out de son frère! Qu'est ce qu'il a du en baver!
Nous venons de Belgique donc je pense que contact n'existe qu'en France
J'ai demandé à mon fils s'il avait besoin d'en parler à un psy (non pas pour le "guerrir" juste pour parler à quelqu'un s'il en ressentais le besoin) mais il ne veut pas et me dit en avoir déjà parlé à 2 amies. Peut être qu'avec le temps j'aurai des contacts plus faciles avec lui..c'est ce qui s'est passé avec son frère.

julien1904
Messages : 389
Inscription : 15 juil. 2008 15:29
Localisation : Lyon/Villeurbanne

Message par julien1904 »

il y a je crois un Contact belge ! je recherche.
Julien, Animateur socioculturel et en sciences de l'éducation

julienp
Messages : 53
Inscription : 22 avr. 2008 23:23
Localisation : Paris XVII

Message par julienp »

La Belgique, ça se traverse vite. Il y a de nombreuses antennes frontalières où vous serez les bienvenus dans nos "asbl" Françaises.
De plus, les temps de trajet en train sont très attractifs : Lille/Bruxelles en 35 minutes avec TGV, Paris/Bruxelles en 1h30 avec Thalys, sans compter les nombreuses autres villes reliées directement à de grandes villes Françaises.

De quoi combiner l'utile à l'agréable : une petite visite de Contact, et la visite d'une ville Française pour le week-end...

Il est aussi possible de vous faire parvenir la brochure par voie postale
http://www.asso-contact.org/brochures.html

Sinon, en Wallonie :
http://www.tandemasbl.org/
http://www.telsquels.be/cms/?-Les-parents-
http://www.exaequo.be/media/d_PDF_parents_87915.pdf
http://www.exaequo.be/
"Ich bin schwul, und das ist auch gut so"
("je suis homosexuel, et c'est bien comme ça aussi")
Klaus Wowereit, Maire de Berlin

tolerance
Messages : 8
Inscription : 05 mars 2010 14:13

Message par tolerance »

Merci beaucoup pour ces renseignements

Répondre