[thierry40] Thierry 40 ans deux enfants issue d'un mariage

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

Répondre
thierry40
Messages : 5
Inscription : 24 févr. 2010 00:57
Localisation : mont de marsan

[thierry40] Thierry 40 ans deux enfants issue d'un mariage

Message par thierry40 » 25 févr. 2010 22:26

Je souhaite lever le voile sur mon homosexualité, je suis resté 18 ans avec mon ex femme, on a eu deux enfants, j'ai ressentie les premiers signe d'attirance vers les garcons au collége. J'ai construit ma vie en pensant que cela me passerais. Aujourd'hui, la routine, le manque de désir de ma part ont fait que ma femme ait fait le premier pas pour divorcer ; on etait devenu des amis plus qu'un vrai couple, elle ne connait pas mon homosexualité, ni aucun de mes proches. On avait des relations sexuelles assez espacées mais intenses, pour cela elle doutait de mon desir enver elle, elle me trouvais distant, mysterieux. Cela fait plusieurs mois que l'on es séparés, je sait au fond de mois que je suis dans une impasse avec les femmes, toutes mes autres relations d'hétéro ont été un echec (avant de recontré mon ex); je pense que j'ai voulu rentrer dans un moule pour lequel je n'etait pas destiné. Aujourd'hui j'étouffe, ca fait maintenant 28 ans que je connait cette attirance envers les hommes et je sait que si je veux vivre librement je doit commencer par assumer et dire ce que suis a mes proches. J'ai deux enfants, je pense d'abord a eux, ca fait un mois que j'ai recontré un copain, je l'aime et on passe de super moments.
Voici mon histoire, j'ai peur de casser l'image qu'avaient mes proches de moi et en meme temps je sait que je doit passer par la pour vivre enfin ma vie.
Dernière modification par thierry40 le 07 avr. 2010 00:42, modifié 1 fois.
homo, deux enfants issue d'une premiere liaison hetero

Rémi
Bénévole écoutant
Bénévole écoutant
Messages : 84
Inscription : 07 nov. 2009 11:33
Contact :

T'es dans ton chemin...

Message par Rémi » 25 févr. 2010 22:50

Bonsoir Thierry.

Ton témoignage me touche parce qu'il me rappelle le chemin que j'ai fait il y a peu (15 ans de mariage, 3 enfants et "découverte" de mon orientation autour de 42 ans).
Parce que tu es dans la vie, dans TA vie et que l'important ce trouve à cet endroit. Il est rare, me semble-t-il qu'on se trompe sur soi, sur ses ressentis. Après il faut un peu de temps pour s'ajuster entre intérieur et l'extérieur.

Ce n'est peut être pas un terme positif que celui de "casser l'image de toi". Mon vécu me parle plutôt d'un réajustement. Tu es la même personne "en trajectoire d'alignement" et tout va bien.

Je te souhaite un beau chemin.
Rémi
être soi tout simplement

thierry40
Messages : 5
Inscription : 24 févr. 2010 00:57
Localisation : mont de marsan

Re: T'es dans ton chemin...

Message par thierry40 » 26 févr. 2010 00:52

Merci Remi pour ton message,

Aprés avoir lu ton profil et tes messages je retrouve mon parcours sur beaucoups de points et ca me fait du bien d'échanger.
Apres mon adolescence, j'etait plutot timide et reservé, je me sentait pas capable d'assumer mon homosexualité, et puis on n'avais pas internet pour s'informer comme aujourd'hui, j'en etait pas sur, cela me troublais ; donc j'ai fait comme les copains, je voulais suivre le modele, rencontrer une copine, me marier ect...
Mes parents sont catholique mais non pratiquant, ma mere a l'esprit ouvert et mon pere c'est tout le contraire, c'est avec lui que j'aprehende le plus.
Si je dit "casser mon image" c'est pas en négatif, c'est parce que j'était pour eux l'enfant idéal (il arretaient pas de le dire tellement bien que ca enerve ma soeur), aprés j'ai contruit une vie idéale comme toi Remi, beau mariage, maison, enfants, belle carriere professionnelle ; ils sont donc a mille lieux d'imaginer ce que je vais leur annoncer. Pour les proches, on etaient le couple idéal, le modèle a suivre, donc ca pèse.
Maintenant mon divorce m'as fait un électrochoc, je me suis posé les vraies questions, je sais aujourd'hui que je suis homo et pas bi comme je le pensait (surement pour me rassurer), si ca a marché avec mon ex c'est que je l'aimait et elle restera la femme de ma vie, je voit bien que je n'ai aucune attirance envers les autres femme, par contre je l'ai enver les hommes.
Je suis certain qu'apres je pourais dire que c'etait un réajustement ; mais la je me sens à l'entrée d'un echangeur autoroutier:
deux autoroutes qui finissent sur une seule,
les deux premières representent mes deux vie parrallele (celle de mes proches, de mon entourage qui ne savent rien et celle de ma vie homo) pour aboutir a une seule autoroute, celle de la liberté.
Je pense aussi qu'il faut le dire aux enfants, en prenant le temps, je veux pas qu'ils l'apprenent par l'exterieur.

Thierry
homo, deux enfants issue d'une premiere liaison hetero

bikounet38

Message par bikounet38 » 26 févr. 2010 17:18

Bonsoir et Bienvenue.

Comme on le dit souvent : il faut laisser le temps au temps !
Chacun va à son rythme.

Si vous en avez l'opportunité, je vous conseille d'aller à un groupe de parole, sur Pau, Toulouse ou Bordeaux.

Vous pouvez aussi appeler une association pour parler au téléphone.

Bon courage à vous.

thierry40
Messages : 5
Inscription : 24 févr. 2010 00:57
Localisation : mont de marsan

Message par thierry40 » 28 févr. 2010 23:04

bikounet38 a écrit :Bonsoir et Bienvenue.

Comme on le dit souvent : il faut laisser le temps au temps !
Chacun va à son rythme.

Si vous en avez l'opportunité, je vous conseille d'aller à un groupe de parole, sur Pau, Toulouse ou Bordeaux.

Vous pouvez aussi appeler une association pour parler au téléphone.

Bon courage à vous.
Merci Bikounet,

Je vais prendre contact avec le groupe de parole de Pau.

Thierry
homo, deux enfants issue d'une premiere liaison hetero

NIFLON
Messages : 16
Inscription : 17 sept. 2009 20:18

Message par NIFLON » 03 mars 2010 20:53

Bonjour Thierry,


Nous avons le même parcours à la seule différence que je suis beaucoup plus âgé. Mais vous n'êtes pas le seul. Moi aussi j'ai des enfants, j'ai même des petits- enfants que j'aime. Mon épouse n'ignore rien et n'a pratiquement jamais ignoré mes penchants .Si je ne l'ai pas quittée physiquement , il y a bien longtemps que je l'ai quittée dans ma tête si je puis dire. Nous vivons côte à côte sans plus.
Moi aussi je me croyais bi. Mais en réalité je suis homo et c'est comme ça. Je l'assume . Je fais mon petit coming out auprès de ma famille et de mes amis. Je suis surpris – agréablement - de leur réaction. En revanche je 'ai pas osé encore le dire à mes enfants et c'est bien ce qui me chagrine. Cependant ce n'est pas toujours facile d'admettre qu'on a pu se tromper. A 78 ans, ma carrière - et mon existence si je puis dire - est loin derrière moi. C'est pourquoi je me suis rapproché de la "communauté homosexuelle" au point d'adhérer à une association (Contact pour ne pas la nommer) auprès de laquelle j'ai trouvé réconfort et soutien. Faites en autant et tout ira mieux.

thierry40
Messages : 5
Inscription : 24 févr. 2010 00:57
Localisation : mont de marsan

Message par thierry40 » 04 mars 2010 21:07

NIFLON a écrit :Bonjour Thierry,


Nous avons le même parcours à la seule différence que je suis beaucoup plus âgé. Mais vous n'êtes pas le seul. Moi aussi j'ai des enfants, j'ai même des petits- enfants que j'aime. Mon épouse n'ignore rien et n'a pratiquement jamais ignoré mes penchants .Si je ne l'ai pas quittée physiquement , il y a bien longtemps que je l'ai quittée dans ma tête si je puis dire. Nous vivons côte à côte sans plus.
Moi aussi je me croyais bi. Mais en réalité je suis homo et c'est comme ça. Je l'assume . Je fais mon petit coming out auprès de ma famille et de mes amis. Je suis surpris – agréablement - de leur réaction. En revanche je 'ai pas osé encore le dire à mes enfants et c'est bien ce qui me chagrine. Cependant ce n'est pas toujours facile d'admettre qu'on a pu se tromper. A 78 ans, ma carrière - et mon existence si je puis dire - est loin derrière moi. C'est pourquoi je me suis rapproché de la "communauté homosexuelle" au point d'adhérer à une association (Contact pour ne pas la nommer) auprès de laquelle j'ai trouvé réconfort et soutien. Faites en autant et tout ira mieux.
Merci pour ton message, je pense que tu ne doit rien regreter pour ta vie passée, t'as fini par par l'annoncer a tes plus proches, te reste tes enfants, je pense qu'il vaux mieux qu'il l'apprenent de ta part. Pour moi c'est la demande de séparation de mon ex qui a tout précipité, c'est vrai que je peu vivre ma vie à 40 ans et en meme temps j'ai appris a ne rien regreter du passé, de ce que l'on a construit, et de toutes les bonnes choses qu'on a pu vivre.
homo, deux enfants issue d'une premiere liaison hetero

Steph
Messages : 197
Inscription : 29 juil. 2007 12:00
Localisation : Grenoble (Isère)

Message par Steph » 06 mars 2010 12:56

Bonjour Thierry,

Je suis gay, j'ai 43 ans et je n'ai jamais eu de relation amoureuse (ni sexuelle) avec une femme.
Je me suis toujours demandé ce que je ressentirais si j'avais vécu 10 ou 15 ans avec un homme et qu'il m'apprenne un jour qu'il est hétérosexuel, qu'il a toujours aimé les femmes et qu'il envisage de me quitter pour se marier.

:?:

thierry40
Messages : 5
Inscription : 24 févr. 2010 00:57
Localisation : mont de marsan

Message par thierry40 » 09 mars 2010 08:11

Steph a écrit :Bonjour Thierry,

Je suis gay, j'ai 43 ans et je n'ai jamais eu de relation amoureuse (ni sexuelle) avec une femme.
Je me suis toujours demandé ce que je ressentirais si j'avais vécu 10 ou 15 ans avec un homme et qu'il m'apprenne un jour qu'il est hétérosexuel, qu'il a toujours aimé les femmes et qu'il envisage de me quitter pour se marier.

:?:
Bonjour Steph,

Je suis sortie avec des filles à partir de 14-15 ans et je suis resté plus d'un an avec ma première dont j'etait amoureux mais il ne s'est jamais rien passé. Les autres filles ca à été que des echecs jusqu'à mon ex avec qui ca à collé amoureusement et sexuellement, à 22 ans je pensait que cette attirance envers les hommes me passerais avec le temps.
J'usqu'à fin 2009 je n'avais jamais épprouvé de sentiments pour un homme et c'est ce dernier point qui m'as fait comprendre que je suis vraiement homo ; je pense que je me suis toujours cherché. En meme temps j'aurais voulu lui dire cette attirance envers les hommes mais c'etait mettre un terme à notre amour, j'ai jamais voulu prendre le risque. Je pense aujourd'hui que notre séparation n'est du a mon homosexualité meme si elle en fait partie, c'est un ensemble de facteurs qui à usé notre couple comme plein d'autres couples.
homo, deux enfants issue d'une premiere liaison hetero

titiboy34
Messages : 7
Inscription : 13 juil. 2010 22:20
Localisation : Haute-Savoie

Message par titiboy34 » 18 juil. 2010 10:24

Bonjour Thierry,
Ton histoire résonne tellement avec la mienne !!! c'est hallucinant de se retrouver comme ça dans un témoignage.
Ton histoire s'est soldé par un divorce et c'est ce que je redoute car comme bien souvent de cas, c'est bien la femme qui prend la dure décision. Nous les hommes, je crois qu'on a cette stupide faculté de se satisfaire d'une situation de m...
Lire pleins de témoignages permet de se dire qu'on n'est pas le seul à vivre une telle situation mais ça n'arrive pas à me permettre de sauter le pas. J'ai vraiment peur de l'issue.
Comme toi, mes parents m'ont considéré comme parfait. Nos amis voient notre couple comme un modèle. Bcp de pression tout ça !
Par un fait du hasard entre ma mère et ma belle-mère (qui aurait vu que j'étais homo), ma mère a été informée de mon orientation sexuelle par ma belle-mère. Ma mère n'a pas compris et a rejeté en bloc tant cette nouvelle que désormais ma belle-mère. Ma mère a été tout de même inquiète pdt plus d'une semaine jusqu'à en parler à ma femme qui lui a expliqué les choses à demi-mot. ça l'a rassuré finalement. Puis un jour, croyant qu'elle savait, j'y suis allé franco en lui disant que non je n'étais pas homo mais que j'étais bisexuel et donc que j'aimais aussi les garçons. Et là tout son idéal s'est effondré ! moi son fils lui faire ça !? elle ne comprend pas et désormais on n'en parle plus. C'est un sujet tabou. Elle fait l'autruche et a peur pour mon couple (elle a raison finalement). Une seule fois on en a vraiment parlé et au final elle aurait préféré ne pas savoir, soit ne pas savoir ce qu'est réellement son fils. Je lui ai dit que je ne pouvais pas mentir mais elle s'en fiche de ça. Pour elle, la vie sexuelle de son fils ne la regarde pas !
Ce fut une étape très difficile pour moi car finalement ma mère préférait continuer à me voir comme elle le souhaitait et comme je l'avais tjs montré (j'ai été un enfant très docile, très obéissant) et occulter ce que j'étais réellement. Je sais qu'elle ne me sera d'aucune aide et je pense que s'il y a un divorce, je serai seul. J'espère me tromper...
Patrick

bikounet38

Message par bikounet38 » 18 juil. 2010 17:54

Avez vous des amis à qui en parler ?

titiboy34
Messages : 7
Inscription : 13 juil. 2010 22:20
Localisation : Haute-Savoie

Message par titiboy34 » 19 juil. 2010 23:24

oui oui heureusement mais ce ne sont pas des personnes qui sont dans la même sitiation que moi ou similaire.
Patrick

Répondre