Difficile de faire pleurer sa mère !!!

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

c'estdur
Messages : 15
Inscription : 09 nov. 2009 07:23

Difficile de faire pleurer sa mère !!!

Message par c'estdur » 09 nov. 2009 08:10

Bonjour à tous, voici en deux mots la raison de ma présence ici !

J'ai 47 ans et ai pris conscience de ma préférence pour les femmes il y'a deux ans, et oui "vieux motard que jamais !!!"
Et puis voilà, il y'a quelques mois maintenant, je rencontre qqn que je vois très souvent, je crois bien que je suis amoureuse !
Alors normal me semble-t-il ? Je n'ai plus envie de mentir, ni à moi, ni à ceux qui comptent le plus pour moi, mes Parents (je suis fille unique en plus!).
Il y'a donc trois semaines, après avoir bien réfléchis à tout ce que j'allais dire, le Samedi soir, j'annonce la couleur à mes parents !
Et là, le tremblement de terre à lieu !!!
Mes parents ne me rejettent absolument pas, je crois que c'est déjà beaucoup et j'en suis pleinement consciente, mais que c'est dur depuis !!!
Mon père ne dis pas grand chose, il n'est pas d'accord mais à bien compris qu'il n'y pouvait rien, et je crois qu'il pourrait très bien vivre avec cette idée, ou du moins prendre le temps de la digérer !
Ma mère, oh ma Maman !!!
Je ne la connaissais pas comme celà, que de mots haineux, que de violence, que de pleurs !!!
Celà fait trois semaines, et j'ai l'impression qu'elle est dans le "Déni" total !!!
"ça n'est pas possible! il n'y en a pas dans la famille! c'est une maladie! soignes toi! ta vie est foutue! notre vie est foutue! je vais la tuer! je vais me tuer! je préfère mourir! et ton père est malheureux! ..........
Et j'en passe et des meilleures !
Celà s'est quand même un peu calmé, celà devient plus calme, plus de cris, on arrive à en parler, je ne sais pas si elle "entend" mais on parle, je suis ferme sur mes positions, je deviens un peu plus ferme de jour en jour d'ailleurs, je veux que Maman comprenne qu'il n'y a rien à faire, que je ne fais rien de mal, que je n'ai pas changé, que ça n'est pas "dégueulasse" comme elle dit !!!
Alors, je ne fuis pas du tout, nous sommes très proches géographiquement, je continue donc d'y passer tous les jours, de les appeler, certains jours ça à l'air d'aller un peu mieux (bien que Papa me dise que Maman pleure en se réveillant la nuit, qqfois après m'avoir eue au téléphone) !!!
Mais que c'est dur, j'ai la boule au ventre à l'idée d'entendre le ton de sa voix, et de me dire ça va ou ça ne va pas !!! Je ne vous parle même pas du moment ou j'arrive devant chez eux, je me prépare au moment ou je vais voir son oeil commencer à rougir !!!
C'est très difficile de rendre ses parents malheureux, souvent je lui dit que je ne regrette qu'une chose, c'est d'avoir choisi le chemin de la vérité !!!
Mais non je ne le regrette pas, je voudrais juste que celà se passe tellement différemment, alors je me dis que trois semaines c'est court !!! que le temps fera son boulot, en tous cas j'espère !!!
Voilà merci de m'avoir lue, merci de m'aider à y voir plus clair, mon attitude est-elle la bonne ?

Rémi
Bénévole écoutant
Bénévole écoutant
Messages : 84
Inscription : 07 nov. 2009 11:33
Contact :

Re: Difficile de faire pleurer sa mère !!!

Message par Rémi » 10 nov. 2009 20:13

c'estdur a écrit :Celà s'est quand même un peu calmé, celà devient plus calme, plus de cris, on arrive à en parler, je ne sais pas si elle "entend" mais on parle, je suis ferme sur mes positions, je deviens un peu plus ferme de jour en jour d'ailleurs, je veux que Maman comprenne qu'il n'y a rien à faire, que je ne fais rien de mal, que je n'ai pas changé, que ça n'est pas "dégueulasse" comme elle dit !!!
j'ai envie de te dire "Courage et Bravo !"

Courage ! :) parce que c'est une vraie étape que de dire à sa famille et à vivre les (leurs) réactions et émotions qui arrivent pour certains d'entres eux. Il nous faut du temps, à nous, pour accepter l'idée de ce que nous sommes, de l'envisager, de le confronter à une réalité possible, de visiter les peurs, le regard prévisible (réel ou fantasmé) des autres... Alors pour les autres, il faut aussi du temps pour pour faire ce chemin là qui réveille parfois des peurs, des colères, du déni, de l'incompréhension... Les autres ont aussi à s'envisager dans leur système qui, de fait, bouge... Du temps, de la parole... Le "Courage" s'accompagne de "Patience".

Bravo ! :P parce que tu t'affirmes, tu décides de ne pas te renier, tu décides de vivre simplement ce que profondément tu es. C'est cette posture alignée qui va permettre aux autres de voir que le pouvoir de ta vie est entre tes mains (et pas ou plus dans les leur ;) ).

Super ! encore que tu viennes partager cela dans un cercle de semblables.

Rémi

pat
Messages : 38
Inscription : 03 mai 2008 16:11

Message par pat » 11 nov. 2009 11:55

Bonjour,

Je suis maman d'un fils homo de 25 ans. L'annonce de son homosexualité n'a pas été évidente à "encaisser" même si je m'en doutais. Mais ensuite c'est comme pour notre autre fils hétéro. Je lui demande des nouvelles de ses copains, je partage quelques moments spéciaux comme la gay pride. La seule différence, c'est que mon mari a du mal à cotoyer les amis de notre fils, donc ils ne viennent pas à la maison. C'est ce qui me manque le plus, ne pas partager davantage avec notre fils sa vie sociale, comme nous le faisons pour notre fils hétéro.

Je pense qu'il faut laisser du temps à votre maman, essayer de partager avec votre père qui semble moins troublé. Il pourra peut-être passer des messages à votre mère. Et quoi qu'il en soit si vous restez en contacts avec eux, le temps devrait vous aider à cheminer ensemble. :D

Bon courage !

NIFLON
Messages : 16
Inscription : 17 sept. 2009 20:18

Message par NIFLON » 11 nov. 2009 20:32

Bien sur. Votre attitude est la bonne.Vous avez quand même 47 ans et vous n'êtes plus une gamine . J'en ai trente de plus que vous. En revanche vous ne précisez pas si vous êtes célibataire, mariée et si vous avez des enfants.Le fait d'en avoir peut certainement braquer un peu plus votre mère.
Courage, vous n'êtes pas toute seule.

c'estdur
Messages : 15
Inscription : 09 nov. 2009 07:23

Message par c'estdur » 12 nov. 2009 17:23

:D Merci de toutes vos réponses et encouragements, ils me vont droit au coeur et me font beaucoup de bien !
Non, je n'ai pas d'enfant, je vis seule et ai rencontrée mon amie voici bientôt 5 mois .
Je continue dans cette voie de présence et de discussion, je reste néanmoins très ferme sur mes positions et maintenant que les choses commencent à être un peu moins "à fleur de peau" je me permet quelques messages un peu plus directs !
Maman depuis deux jours ne m'a pas fait de crise de pleurs, ni même d'allusion, celà n'est bien sûr je pense que temporaire, mais ça repose !
Je vous tiens au courant et merci encore.

bikounet38

Message par bikounet38 » 15 nov. 2009 21:59

De quelle région êtes-vous ?

Peut être pourriez-vous contacter une association Contact proche de chez vous ?

La brochure "Mon enfant est homosexuel" peut faire du bien peut être à vos parents...

http://www.asso-contact.org/brochures.html

FANFAN
Messages : 4
Inscription : 23 nov. 2009 15:37

Re: Difficile de faire pleurer sa mère !!!

Message par FANFAN » 23 nov. 2009 16:27

bonjour;je suis une maman d'un fils homosexuel de 36ans,et vous ai lu avec attention et émotion;soyez patiente et toujours aimante envers votre maman;c'est diddicile pour vous de la voir souffrir,pensant que c'est votre faute,mais non! vous n'avez pas choisi d'etre homosexuelle,vous avez juste choisi de vous accepter ainsi,et de ne plus mentir à vos proches;il faut le temps que votre maman comprenne que vous avez et souffrer encore aujourd'hui;que vous etes la même enfant qu'avant de "le dire",avec ses mêmes qualités et défauts;elle ira d'autant plus vite en se rapprochant de personnes vivant la même situation,et je ne saurais trop vous conseiller de l'amener avec vous à l'association "contact"(qui m'a aidée,moi,beaucoup,à tel point que peu après j'ai souhaité en faire partie ,pour venir en aide aux autres parents et homosexuels.le temps,la raison,et l'amour mutuelsont les remèdes à cette situation de souffrance réciproque.bon courage.
c'estdur a écrit :Bonjour à tous, voici en deux mots la raison de ma présence ici !

J'ai 47 ans et ai pris conscience de ma préférence pour les femmes il y'a deux ans, et oui "vieux motard que jamais !!!"
Et puis voilà, il y'a quelques mois maintenant, je rencontre qqn que je vois très souvent, je crois bien que je suis amoureuse !
Alors normal me semble-t-il ? Je n'ai plus envie de mentir, ni à moi, ni à ceux qui comptent le plus pour moi, mes Parents (je suis fille unique en plus!).
Il y'a donc trois semaines, après avoir bien réfléchis à tout ce que j'allais dire, le Samedi soir, j'annonce la couleur à mes parents !
Et là, le tremblement de terre à lieu !!!
Mes parents ne me rejettent absolument pas, je crois que c'est déjà beaucoup et j'en suis pleinement consciente, mais que c'est dur depuis !!!
Mon père ne dis pas grand chose, il n'est pas d'accord mais à bien compris qu'il n'y pouvait rien, et je crois qu'il pourrait très bien vivre avec cette idée, ou du moins prendre le temps de la digérer !
Ma mère, oh ma Maman !!!
Je ne la connaissais pas comme celà, que de mots haineux, que de violence, que de pleurs !!!
Celà fait trois semaines, et j'ai l'impression qu'elle est dans le "Déni" total !!!
"ça n'est pas possible! il n'y en a pas dans la famille! c'est une maladie! soignes toi! ta vie est foutue! notre vie est foutue! je vais la tuer! je vais me tuer! je préfère mourir! et ton père est malheureux! ..........
Et j'en passe et des meilleures !
Celà s'est quand même un peu calmé, celà devient plus calme, plus de cris, on arrive à en parler, je ne sais pas si elle "entend" mais on parle, je suis ferme sur mes positions, je deviens un peu plus ferme de jour en jour d'ailleurs, je veux que Maman comprenne qu'il n'y a rien à faire, que je ne fais rien de mal, que je n'ai pas changé, que ça n'est pas "dégueulasse" comme elle dit !!!
Alors, je ne fuis pas du tout, nous sommes très proches géographiquement, je continue donc d'y passer tous les jours, de les appeler, certains jours ça à l'air d'aller un peu mieux (bien que Papa me dise que Maman pleure en se réveillant la nuit, qqfois après m'avoir eue au téléphone) !!!
Mais que c'est dur, j'ai la boule au ventre à l'idée d'entendre le ton de sa voix, et de me dire ça va ou ça ne va pas !!! Je ne vous parle même pas du moment ou j'arrive devant chez eux, je me prépare au moment ou je vais voir son oeil commencer à rougir !!!
C'est très difficile de rendre ses parents malheureux, souvent je lui dit que je ne regrette qu'une chose, c'est d'avoir choisi le chemin de la vérité !!!
Mais non je ne le regrette pas, je voudrais juste que celà se passe tellement différemment, alors je me dis que trois semaines c'est court !!! que le temps fera son boulot, en tous cas j'espère !!!
Voilà merci de m'avoir lue, merci de m'aider à y voir plus clair, mon attitude est-elle la bonne ?

c'estdur
Messages : 15
Inscription : 09 nov. 2009 07:23

Message par c'estdur » 25 nov. 2009 08:18

:D Merci Fanfan, celà fait du bien de te lire !
Mes parents ont regardé l'émission de Delarue Lundi, on en a parlé pas mal hier midi, j'ai pu exprimer des choses profondes, Maman a pleuré encore un peu bien sûr mais m'a écoutée !!!
Je dois dire que ces derniers jours ont été très difficiles, elle m'a vraiment fait peur, crises de larmes, accès de violence (assiettes cassées....) mais jamais contre moi hein ! Certainement sa façon à elle d'extérioriser, mais que celà est perturbant .
Et puis cette haine contre celle que j'aime, elle la rend responsable de mon virage sans entendre ce que je lui dis, que celà fait deux ans maintenant et celle que j'aime n'étais pas là à l'époque !!!
Et puis hier midi, il semblerait que grâce à Papa qui est extraordinaire dans cette histoire, (on m'aurait demandé avant de parié sur la réaction de mes parents, jamais je n'aurais pensé que Papa serait aussi calme, en tous cas devant moi .....), ils aient réellement pris conscience que ça n'est pas ma première expérience, et pourvu que celà dure, mais j'ai l'impression qu'il y'a un petit mieux !
Et surtout ne t'inquiètes pas Fanfan, je continue de voir mes parents, tous les jours un peu, de les écouter, de parler avec eux, je suis sûre qu'avec le temps et le dialogue les choses vont s'arranger, et puis je ne fuis pas, je ne l'ai jamais fait et ne le ferai jamais, même si parfois l'idée m'effleure ça passe très vite !
Merci à tous.

FANFAN
Messages : 4
Inscription : 23 nov. 2009 15:37

Message par FANFAN » 25 nov. 2009 11:01

bonjour ,merci du petit message de ce matin ; je vois que c'est difficile pour vous deux,heureusement le papa tempère( parfois c'est un bloquage des 2 parents,galère...). vous n'évoquez pas la possiblité d'amener votre maman vers l'association contact;peut etre il n'y en a pas près de chez elle,peut etre a t-elle peur et refuse pour l'instant.moi ce fût ma porte de "sortie de secours"mais je puis comprendre d'autres ressentis.Je me souviens après l'avoir su,j'avais la"trouille" que mon fils me présente quelqu'un rapidement,je me souviens que j'ai apprécié qu'il attende un peu que je "digère",et peut etre 6mois après environ,la première rencontre avec son ami,organisée lors d'un spectacle de danse,s'est bien passée,et les "garçons" ont fait les choses progressivement ,me laissant du temps chaque fois que nécessaire(premiers gestes tendres,premiers petits baisers etc..devant moi),je leur suis très reconnaissante de leur délicatesse.Je pense vraiment que votre maman serait "soulagée" en parlant avec une autre maman qui a véçu la même "souffrance".Si besoin surtout,n'hésitez pas ...cordialement.
c'estdur a écrit ::D Merci Fanfan, celà fait du bien de te lire !
Mes parents ont regardé l'émission de Delarue Lundi, on en a parlé pas mal hier midi, j'ai pu exprimer des choses profondes, Maman a pleuré encore un peu bien sûr mais m'a écoutée !!!
Je dois dire que ces derniers jours ont été très difficiles, elle m'a vraiment fait peur, crises de larmes, accès de violence (assiettes cassées....) mais jamais contre moi hein ! Certainement sa façon à elle d'extérioriser, mais que celà est perturbant .
Et puis cette haine contre celle que j'aime, elle la rend responsable de mon virage sans entendre ce que je lui dis, que celà fait deux ans maintenant et celle que j'aime n'étais pas là à l'époque !!!
Et puis hier midi, il semblerait que grâce à Papa qui est extraordinaire dans cette histoire, (on m'aurait demandé avant de parié sur la réaction de mes parents, jamais je n'aurais pensé que Papa serait aussi calme, en tous cas devant moi .....), ils aient réellement pris conscience que ça n'est pas ma première expérience, et pourvu que celà dure, mais j'ai l'impression qu'il y'a un petit mieux !
Et surtout ne t'inquiètes pas Fanfan, je continue de voir mes parents, tous les jours un peu, de les écouter, de parler avec eux, je suis sûre qu'avec le temps et le dialogue les choses vont s'arranger, et puis je ne fuis pas, je ne l'ai jamais fait et ne le ferai jamais, même si parfois l'idée m'effleure ça passe très vite !
Merci à tous.

Rémi
Bénévole écoutant
Bénévole écoutant
Messages : 84
Inscription : 07 nov. 2009 11:33
Contact :

Message par Rémi » 26 nov. 2009 10:32

Bonjour "c'est dur", j'ai envie de partager avec toi ce que je vis.
Mon homosexualité "semi-révélé" 8-) à 42 ans puis révélée à 48 ans :o demande à mes parents (85 ans) de faire un nouveau chemin sur un terrain inconnu. Visiblement ils ont encaissé en surface cette nouvelle et toutes les turbulences qui sont survenues avec puisque j'ai divorcé-déménagé-garde-partagée dans la foulée. Mais en donnant à ma mère l'adresse de l'asso Contact de sa ville et en l'invitant à aller dans un groupe de paroles, elle m'a dit qu'elle avait peur de rencontrer des gens qu'elle connaît. :(
Je lui est dit que si elle rencontrait des personnes connues, c'est qu'elles sont aussi concernées par ce sujet.
Oui, mais ça voudrait dire qu'elles apprendraient pour toi ! :oops:
Silence en ligne, j'encaisse... :?
En raccrochant mon teléphone, je me suis dis que 1) je n'étais pas un voyou-malade-criminel... et 2) qu'il fallait encore du temps à mes parents malgré leur ouverture.

Voili, voilà...
Et pour aider à ton retour à la vie, je te propose "c'est dur" que ce pseudo évolue avec l'avancée de ton chemin...
"C'est moins dur"...
"C'est un peu mieux"
"C'est très mieux"
"C'est bien"... :P

Bises solidaires
Rémi

bikounet38

Message par bikounet38 » 26 nov. 2009 19:07

Je rajouterais également que tu as le droit de te protéger : comprendre leurs difficultés, c'est très louable, mais tu ne peux pas faire le chemin à leur place.
Tu as ouvert la porte, laisser des appuis, maintenant c'est à eux d'avancer à leur rythme.

Je pense que tu peux aussi dire à tes mère quand ses remarques te blessent, que tu comprends qu'elle puisse être chamboulée, mais que tu souffres aussi.

c'estdur
Messages : 15
Inscription : 09 nov. 2009 07:23

Message par c'estdur » 27 nov. 2009 09:32

:) Merci les amis, que ça fait du bien de vous lire, oui, oui, je sais qu'il faut que j'essaie de me protéger aussi, j'avoue que j'ai un peu de mal et que je vais au front sans armure et régulièrement !
Mais les choses évoluent quand même aussi de mon côté, grosse discussion hier encore, et là, comme tu me le suggère Bikounet, j'ai lâché des choses, dit que moi aussi j'étais malheureuse, que toutes les vacheries qu'elle sortait sur mon amie ne me faisaient pas plaisir.....
Ca avance, ça avance, pas assez vite à mon goût, mais ça avance !!!

c'estdur
Messages : 15
Inscription : 09 nov. 2009 07:23

Message par c'estdur » 27 nov. 2009 09:37

Rémi a écrit :Bonjour "c'est dur", j'ai envie de partager avec toi ce que je vis.
Mon homosexualité "semi-révélé" 8-) à 42 ans puis révélée à 48 ans :o demande à mes parents (85 ans) de faire un nouveau chemin sur un terrain inconnu. Visiblement ils ont encaissé en surface cette nouvelle et toutes les turbulences qui sont survenues avec puisque j'ai divorcé-déménagé-garde-partagée dans la foulée. Mais en donnant à ma mère l'adresse de l'asso Contact de sa ville et en l'invitant à aller dans un groupe de paroles, elle m'a dit qu'elle avait peur de rencontrer des gens qu'elle connaît. :(
Je lui est dit que si elle rencontrait des personnes connues, c'est qu'elles sont aussi concernées par ce sujet.
Oui, mais ça voudrait dire qu'elles apprendraient pour toi ! :oops:
Silence en ligne, j'encaisse... :?
En raccrochant mon teléphone, je me suis dis que 1) je n'étais pas un voyou-malade-criminel... et 2) qu'il fallait encore du temps à mes parents malgré leur ouverture.

Voili, voilà...
Et pour aider à ton retour à la vie, je te propose "c'est dur" que ce pseudo évolue avec l'avancée de ton chemin...
"C'est moins dur"...
"C'est un peu mieux"
"C'est très mieux"
"C'est bien"... :P

Bises solidaires
Rémi
:D Merci Rémi, effectivement certaines choses nous rapprochent, l'âge en étant une !!!
L'idée de partager avec toi cette période "un peu compliquée" me fait du bien !
D'autant que si j'ai bien compris, toi, tu en es au stade du "C'est bien"!!!!
Cette démarche positive me plaît bien, elle colle parfaitement à ce que je suis en général, la "positive attitude" est l'un de mes sports favoris et avec un bon coach je crois pouvoir dire que j'en suis au stade du "c'est moins dur" à tendance "c'est un peu mieux" !!!!

Bizzzzzzzz :D

Rémi
Bénévole écoutant
Bénévole écoutant
Messages : 84
Inscription : 07 nov. 2009 11:33
Contact :

Echelle

Message par Rémi » 27 nov. 2009 10:07

En fait c'est une échelle.

Un matin tu te réveilles "C'est très mieux" et tu passes une belle journée avec une énergie débordante et plein de projet et d'envie d'être en relation et quelques temps plus tard tu es chez "C'est moins bien" ou chez "C'est dur" ;) et là je te raconte pas l'état intérieur, tu le connais ...

La différence avec avant - le coming out (qui exprime le fait que tu décides de vivre ce que profondément tu es, et que c'est OK) - c'est que tu assumes ta vie seul(e) en mettant à distance un peu (beaucoup...) le regard, la parole de l'autre.
Alors ça monte :) et ça descend :( sur cette putain d'échelle. Voilà, pour moi c'est aujourd'hui un ou deux barreau en dessous du "C'est bien", mais à te lire ça remonte un peu ;)

Peut être que tu n'es pas obligé de mettre tous les matins armure et bouclier et d'aller au front.
Le front n'a pas toujours besoin d'être occupé, tu n'en es pas responsable (tu n'es pas en faute), tu peux décider d'aller regarder ailleurs, dans des endroits où c'est beau, frais, dégagé, paisible.
Prends soin de toi ...
Au fait c'est quoi ton prénom ? :shock:

c'estdur
Messages : 15
Inscription : 09 nov. 2009 07:23

Message par c'estdur » 27 nov. 2009 10:49

:D Merci Rémi, mon prénom c'est Patricia :D
Tu as raison, je ne devrais pas m'y coller tous les jours, mais j'en ressens encore le besoin, je dois culpabiliser un peu, c'est même sur !!! :oops:
mais de moins en moins, alors ça va aller de mieux en mieux !!! :D
Quand à aller voir là ou c'est "beau, dégagé, paisible !!!" je n'y arrive pas encore bien :roll: , mais une petite semaine de vacances au Sénégal en tête à tête en Décembre devrait nous faire le plus grand bien !!! :D

Répondre