J'ai changé. A 76 ans, j'assume désormais d'être gay

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

NIFLON
Messages : 16
Inscription : 17 sept. 2009 20:18

J'ai changé. A 76 ans, j'assume désormais d'être gay

Message par NIFLON »

Depuis quelques mois seulement j'ai décidé d'assumer totalement mon homosexualité. Il était vraiment temps vu mon âge.
Sur le plan physique c'est plus une vue de l'esprit. Les capacités s'étiolent mais non le désir.
Sur le plan psychologique c'est tout autre.
Je m'explique, tant que je refoulais – consciemment ou inconsciemment mon homosexualité – je ne me sentais pas totalement concerné par certains problèmes comme le mariage ou l'adoption d'enfants par des homosexuels.Je me disais "Pourquoi pas? sans être trop catégorique. Pour moi c'était un problème de société , comme il peut en exister d'autres.
Maintenant je regarde d'un autre œil le mariage ou l'adoption et j'y suis favorable.
Mais surtout je réagis à l'homophobie. Auparavant une telle agression était une violence comme une autre: un geste de lâcheté comme il s'en déroule hélas tous les jours d'autant plus que pendant des années j'en fus le témoin à titre professionnel.
Maintenant tout acte homophobe dont j'ai connaissance me concerne et je m'en sens atteint personnellement .
J'ai donc complètement changé. Bizarre?
Finalement, l'important pour moi , même si c'est avec beaucoup de retard , c'est de me sentir bien. La vie est courte.

Steve77
Messages : 29
Inscription : 28 sept. 2009 00:35

Message par Steve77 »

Oui, pour ma part je me sens très concerné par toutes ces questions, notamment l'adoption pour les couples homoparentales étant donné que pour ma part je ne conçois pas ma vie sans avoir d'enfants.

J'ai toujours voulu avoir des enfants et ceci depuis mon plus jeune âge. En fait je me suis toujours considérer comme plus mature que ceux de mon âge et j'ai toujours aimé avoir un rôle d'adulte, c'est pour ça que je me destine au métier de professeur, car j'aime être l'adulte de référence, celui que l'on vient voir pour aider à gérer un problème ..., j'ai été animateur en colonie aussi auprès de jeunes de 17 à 19ans alors que j'en avais que 21 à l'époque et eux me considérer comme un adulte ... ils pensaient que j'avais autour de 30ans, que j'étais marié et que j'avais une fille (j'avais monté un canular suite à une de leurs questions sur une bague que je porte toujours car j'aime bien, notamment l'image qu'elle renvoie de moi (adulte marié donc "responsable" ...)).

Voilà tout ça pour dire qu'entre mes 18ans et 21ans je me suis beaucoup questionner, je me demandais si je ferais pas mieux de me forcer à me mettre en couple avec une fille si je voulais pouvoir un jour avoir des enfants, je pleurais beaucoup en pensant à ce sujet et sur le fait que je n'aurais peut être jamais d'enfants ...

Après je me suis questionné sur l'éventualité de me marié, avoir des enfants et trompé ma femme avec un homme pour me sentir mieux. Je suis vite arrivé à une autre solution car je me sentais pas capable de jouer un double jeux et puis pour la maman je me voyais pas lui faire tout se mal ...

Donc après j'ai eu une période encore plus extrême. En regardant un reportage sur les agences matrimoniales franco-russes ... :oops: :roll: :D Je me suis dis pourquoi pas trouver une russe qui cherche à venir en France faire un enfant avec elle comme ça elle a ce qu'elle veut (la nationalité française, en se mariant ...) et moi j'ai mon enfant après je la laisse libre de vivre sa vie et moi je vie ma vie avec mon homme et mon enfant. J'avoue je suis parti loin dans mes pensées, mais quand on veut vraiment quelque chose, on se sent près à tout pour l'obtenir. Quand j'ai vu le film "Comme les autres" j'ai vraiment adoré, j'en ai pleuré .... d'ailleurs ...

Donc voilà et maintenant j'en suis à la période :
Je vais adopter un enfant en me faisant passer pour un hétéro célibataire mais j'appréhende notamment une question qu'on risque de me poser et je réfléchis déjà sur la réponse que je pourrais donner pour pas me faire grillé car comme vous devez le savoir il vaut mieux éviter de dire qu'on est homo quand on veut adopter en France. Et donc la question est, et là j'vous laisse répondre pour ceux qui auront des idées et j'en profite aussi pour passer un appel à ceux qui ont pu déjà passer par l'adoption car j'aimerais beaucoup discuter avec quelqu'un qui est déjà passé par là :
"Mais M. Steve (lol) pourquoi voulez-vous adoptez un enfant si jeune (27ans âge minimum requis pour lancer une procédure d'adoption) et n'attendez pas de trouver une femme avec qui avoir des enfants?"
>> Et là je sèche un peu sur la réponse qu'il faudrait donner, car si jamais j'avais 45ans voire plus je pourrais très bien dire que je ne veux plus attendre pour avoir un enfant ... mais à 27 ans ... ça fonctionnera pas comme argument. :|

Oui, je sais, je sais !!! On va dire que je suis un psychopathe de me poser ou m'être poser toutes ces questions si jeune ... mais voilà, c'est moi ...

julienp
Messages : 53
Inscription : 22 avr. 2008 23:23
Localisation : Paris XVII

Message par julienp »

Tu peux leur expliquer que dans ton idéal, c'est important d'avoir des parents jeunes. Que si tu avais des enfants à 45 ans, la différence d'âge serait proche de celle entre toi et tes grands parents, et que tu considères que pour le bien de l'enfant, c'est important que tu puisses avoir des activités communes avec lui : le sport, les voyages, ton implication dans la vie de l'école... Toutes ces activités qui passé le demi siècle d'existence deviennent plus difficiles.

D'un autre côté, toi qui depuis très jeune t'imaginais Papa vers 25 ans, tu vois ta vie avancer, et tu n'as pas encore rencontré la femme de ta vie. Ne souhaitant pas renoncer à ce fort désir d'enfant dans l'hypothèse d'une hypothétique rencontre, tu as décidé d'engager une procédure d'adoption.

Cela fait d'autant plus de sens à tes yeux, que depuis plusieurs années tu n'as aucun désir plus fort que celui d'être papa, d'élever un enfant.

De plus, être Papa aujourd'hui ne t'empêchera pas d'avoir d'autres enfants d'une union future. Au contraire, cela pourra lui faire des petits frères/petites sœurs ce que tu trouves très positif.

Enfin je dis ça, moi, les gamins et les procédures d'adoption j'y connais rien.

Tu t'es renseigné auprès de l'APGL ?
http://www.apgl.fr/
"Ich bin schwul, und das ist auch gut so"
("je suis homosexuel, et c'est bien comme ça aussi")
Klaus Wowereit, Maire de Berlin

Steve77
Messages : 29
Inscription : 28 sept. 2009 00:35

Message par Steve77 »

J'aime beaucoup tes réponses julien ... merci beaucoup ça m'a donné de bonnes idées ... :)

julien1904
Messages : 389
Inscription : 15 juil. 2008 15:29
Localisation : Lyon/Villeurbanne

Message par julien1904 »

félicitation ! maintenant profitez de la vie ! Vous avez raison lorsqu'on s'accepte les problèmes de société qui pourraient nous concerner deviennent des sujets de préoccupation.

Encore félicitation. si vous avez besoin d'exprimer autre choses, n'hésitez pas.
Julien, Animateur socioculturel et en sciences de l'éducation

Modération

Message par Modération »

Et donc la question est, et là j'vous laisse répondre pour ceux qui auront des idées et j'en profite aussi pour passer un appel à ceux qui ont pu déjà passer par l'adoption car j'aimerais beaucoup discuter avec quelqu'un qui est déjà passé par là :
Pour rappel, l'homoparentalité ne figure pas dans les buts de l'association Contact.

Je vous invite à vous adresser aux associations suivantes que nous connaissons :
-
APGL=Association de Parents Gays et Lesbiens
des antennes régionales présentes sur tout le territoire, dont une à Paris
http://www.apgl.fr/
Permanence au centre LGBT 3e jeudi de chaque mois (20h)
Ligne d'écoute au 01 47 97 69 15 tous les lundi de 20h à 22h
Centre Gay et Lesbien 63 rue Beaubourg 75003 PARIS
mail@apgl.fr
-
FAMILY GAY
association permettant d'échanger avec des couples homoparentaux, ou célibataires homos ayant eu des enfants
http://assofamilygay.com

Répondre