Une histoire rocambolesque : 2 frères homos ...

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

Répondre
Steve77
Messages : 29
Inscription : 28 sept. 2009 00:35

Une histoire rocambolesque : 2 frères homos ...

Message par Steve77 » 28 sept. 2009 13:48

Bonjour, bonjour,

Ben voilà je suis nouveau sur ce site et disons que j'ai connu une histoire particulière avec ma famille concernant mon homosexualité, histoire que j'aimerais partagé avec les autres pour peut être les aider à leur tour dans leur propre démarche. Je préviens de suite je vais raconter tout dans les moindres détails car c'est plus croustillant à lire comme ça. :mrgreen:


Voilà je m'appelle Steve, j'ai 23 ans et je suis gay. J'ai un grand frère de 29ans gay et deux soeurs de 26 et 12ans qui sont hétéros jusqu'à preuve du contraire pour la dernière (LoL).


Tout à commencer il y a de cela 13ans, j'avais 10 ans et mon frère 16. A l'époque on avait l'habitude, nous les enfants de regarder la télé dans la chambre de mon frère qui était le seul à avoir une télé, pendant ce temps mes parents regarder leur film dans le salon. Ce soir là mon frère s'enferme dans sa chambre avec ma soeur et ne me laisse pas rentrer. Forcément je suis pas content du tout et j'écoute à la porte. Je surprends mon frère qui fait son coming out à ma soeur. Je lui demande alors de rentrer dans la chambre (pour pouvoir regarder la télé) et que si il refuse j'irai le dénoncé à mes parents (:twisted:). Bien entendu il refuse de me laisser entrer et n'ayant qu'une parole, je vais de ce pas dire à mes parents que mon frère est homo que je l'ai entendu le dire à ma soeur ... (faut me pardonner à l'époque j'avais que 10 ans :oops: ). Mon père va voir immédiatement mon frère et lui demande si c'est vrai ce que je leur ai raconté, mon frère réfute et mon père reviens vers moi et m'en colle deux pour avoir menti (j'ai un père qui pendant longtemps a été assez violent (militaire qui a toujours été très strict)), là je pleure et quelques minutes après je reviens vers mes parents en insistant pour dire que je n'avais pas menti. Mon père regarde ma mère et lui dit quelque chose du genre "Avec ce qu'il vient de recevoir si il insiste c'est que c'est vrai ...". Il retourne donc voir mon frère et lui redemande avec plus d'insistance. Mon frère craque, se met à pleurer et avoue tout.

La réaction de mon père ne se fait pas attendre (et là on reconnaît un amalgame, qui peut se faire souvent chez les parents ou autre, entre homos et pervers sexuels ... (le "Julie sort ..." était dit dans ce sens)) :
"Julie sort de cette chambre, tout de suite, va te coucher ! Toi Marc tu éteins cette télé et tu dors, on aura une discussion sérieuse avec ta mère et toi demain."

Voilà au final tout le monde au lit, j'ai même pas gagné le droit de regarder la télé, je ne conseille pas de dénoncer son frère dans le but de regarder la télé donc si certains se poser la question ... :D

Donc après ça le lendemain discussion entre mes parents et mon frère autour de la table de la cuisine, ça pleure de partout sauf mon père qui lui est plutôt énerver qu'autre chose et s'apitoie sur mon frère en pensant que c'est car il va pas bien dans sa vie qu'il dit ça. (Mon frère avait des soucis à l'école, il était rejeté et allait voir une psy, avec ma mère les relations était très tendues déjà, il la mettait toujours en porte à faux devant mon père qui prenait toujours la défense de mon frère et faut dire que mon frère était très méchant avec ma mère, il manipulait un peu mon père là dessus ...).
Quoi voilà une phrase parmi tant d'autres que j'ai pu entendre en écoutant derrière la porte à cette époque :roll: :
"Qu'est ce qu'on a fait pour mériter ça?"

Après cela mes parents ont accepté rapidement la situation dans le sens où ils ne remettaient pas en cause l'homosexualité de mon frère mais ils ne l'acceptaient pas pour autant.

Mon frère a eu la vie dure, mes parents l'ont souvent insultés à table ..., à lui faire des remarques désobligeantes et disons qu'entre frères et soeurs ont ne se faisait pas de cadeau non plus. lol

Malgré cela mon frère a su vivre son homosexualité normalement, il l'a vite dit à ses ami(es) et une fois en FAC disons deux ans plus tard il a vécu sa vie comme il l'a voulu, a connu plusieurs histoires amoureuses ... sans se soucier du regard de la famille ... Après on va dire 1 ou deux ans, quand il a commencé à vivre sa vie d'homos pleinement il n'a plus eu de problèmes (au lycée tout allait mieux, en même temps c'est plus facile que le collège pour ça je pense et du coup la relation avec ma mère s'est apaisée. Ma mère s'est investie un peu plus dans sa vie, notamment en le questionnant ... mon frère se confiait à ma soeur qui après était à la FAC avec lui et à ma mère qui le questionnait. Ainsi ma mère était au courant de "tout" (elle a même appelé un ex à mon frère à un moment pour essayer d'arranger la situation entre lui et mon frère ...) et mon père lui rester à l'écart.

Ensuite donc mon père a connu diverses mutations ... et mes parents ont acheté une maison (donc la maison et le logement de fonction de mon père qui étaient à 15 bonnes minutes en voiture ...) ce qui fait qu'on le voyait un peu moins, il passait des nuits aux logement de fonctions ...

Bon après je passe sur la vie de mon frère, je répondrais en MP à ceux qui voudraient avoir des détails lol

On en arrive à moi. Depuis mon plus jeunes âge je sentais que j'étais différent, mais je mettait ça sur le compte de ma timidité ou autre ... . Une fois en troisième donc vers 15/16 ans j'étais sur que j'étais homosexuel, pareil j'ai été beaucoup mis à l'écart par mes camarades dans ma scolarité, mais jamais personne n'a eu le moindre doute sur mon homosexualité, je passais plus pour l'intello timide ... que l'homo.

Donc j'ai vécu mes premières années d'homos par le biais du net à me renseigner, à aller sur des sites de rencontres homos .... à l'âge de 17ans, j'ai rencontré un homme sur le net avec qui j'ai bien discuté et je voulais avoir une première expérience homosexuelle avant de pouvoir en parler pour me dire au fond de moi que j'étais sur d'être homo (au final j'avais pas besoin de faire ça pour le savoir, quand on est homo, on le sait, ça s'explique pas). J'ai donc parlé avec ce jeune homme qui avait 24 ou 26 ans à l'époque et je lui ai expliqué que je ne pourrais pas passé à l'acte avant mes 18 ans car pour moi avant c'était pas concevable, pas légal, je sais pas c'était comme ça avant mes 18 ans ma vie ne m'appartenait pas vraiment à mes yeux peut être étant donné l'éducation très stricte que j'ai connu.

Donc voilà en attendant on est resté en contact par msn et quelques mois après mon anniversaire, en plein hiver (neige partout ....) ... on a décidé de se voir. Donc dehors dans un endroit abandonné que j'avais repéré depuis un moment ... en pleine nuit. Quoi voilà j'étais très stressé et j'avais un peu d'appréhension sur le fait de tombé sur un malade qui aurait pu m'agresser ... on sait jamais avec internet ...

Au final on s'est vu et pour dire la vérité sans rentrer dans les détails, ma première expérience a été très décevante, à cause du froid il n'était pas en forme ... :roll:

Quoi voilà je suis rentré chez moi (mes parents me croyait au sport lol), et puis j'ai repensé à cette histoire et je n'ai eu aucun doute sur ma sexualité, malgré le fait que cette expérience n'avait pas été concluante, je le savais "Je suis gay".
Maintenant revenons légèrement en arrière, avant de le rencontrer en vrai, j'avais fait bien malgré moi mon coming out. En effet, un jour on était autour de la table du salon ma mère, mon frère, notre voisine (assez âgée) et moi. Ma mère bricolait un truc comme à son habitude et on parlait tous ensemble. Je ne sais plus comment m'a mère envoi une réflexion à la face de mon frère sur son homosexualité (tout cela avec un ton humoristique) et donc moi je reprends les paroles de ma mère et me moques de mon frère. Sachant que quelques jours auparavant j'avais fait mon coming out auprès de mon frère car je trouvait sympa d'avoir un grand frère lui aussi homo avec qui je pouvais échanger sur nos expériences ... Et là ma mère me lance "Bon écoutes Steve, tu ferais mieux de te taire ! Car tu nous as jamais ramené de fille à la maison et on sait pas encore ce que tu deviendras" Et là mon frère sans se faire prier répond en me regardant du coin de l'oeil et là j'ai compris où il allait en venir (il allait me dénoncer à son tour lol donc là j'avais 18ans et lui 24 ans) "Ben si, on sait très bien ce qu'il va devenir." et là pour un peu le casser je finis sa phrase pour faire passer ça pour une mauvaise blague "Ben oui je suis gay moi aussi !!!". Bon là mini froid car la voisine savait plus où se mettre lol et ma mère s'énerve un peu du style arrêtez d'être vulgaire devant la voisine ... .

Après cela le soir, j'insiste auprès de ma mère et ceci pendant plusieurs jours dès que je la croise et qu'on est que tout les deux "Tu sais maman, ce que je t'ai dit l'autre jour avec Marc, c'était pas une blague !!! Je suis vraiment Homo ..." et là ma mère me répondait tout le temps ne voulant pas me croire "Oh c'est bon !!! Arrêtes tes conneries ...."
Donc voilà après ça j'ai eu mon premier rapport décrit ci dessus et pour que ma mère comprenne réellement que j'étais gay je lui ai dit (là j'avoue après j'ai réalisé que j'avais pas été très diplomate mais après 1 semaine à insister et elle qui me croyait toujours pas ... je suis passé au stade supérieur) "Écoutes maman faut que je te parle, de toute façon si je te le dis pas tu vas le savoir car c'est toi qui va recevoir le remboursement. Il faut que je fasse un test du sida, j'ai eu ma première expérience avec un homme il y a de ça quelques jours donc il faut que je fasse un test". On était dans le couloir et là ma mère fond en larme dans mes bras et me dit des choses du style "Qu'est ce que j'ai fait pour mériter ça ... (encore une fois, décidément elle radote lol)". Et puis elle s'inquiète par rapport à mon annonce de faire un test et je sais plus exactement ce qu'elle m'a dit mais en gros c'était "j'ai perdu mes parents y a pas longtemps et toi tu m'annonces que tu dois faire un test", là je la réconforte "T'inquiètes pas maman, on a rien fait de grave, le test c'est juste comme ça pour être sur ... et puis tu sais c'est pas parce que je suis gay que j'aurais pas d'enfant et que tu seras pas grand mère." (car je sais plus sa phrase mais elle avait dit un truc du genre car ses deux fils étaient gays).

Quoi voilà après ça tout s'est très bien passé avec ma mère et tout le monde savaient (frère, soeur (la plus âgée) et ma mère), quant à mon père on lui avait rien dit car j'avais pas envie de lui en parler.

C'est ainsi que ma mère est restait dans la confidence environs 6 mois. Et un week end que j'étais au travail ma mère a craqué car elle venait d'apprendre une histoire sur ma soeur et ma mère a dit devant mon père en fondant en larmes "Entre tes deux fils gays et ta fille qui ... j'en peux plus de tout garder pour moi ..." et là mon père s'arrête et dit "Comment ça mes deux fils gays?" >> "Oui ça fait 6 mois que Steve m'a dit qu'il était gay ....". Quoi voilà gros choc pour mon père LoL.

Le soir ma mère vient me chercher au travail et me dit dans la voiture qu'elle a tout dit ..., et que mon père m'attend pour avoir une discussion. Et alors là dans la voiture j'ai commencé à rager, à m'énerver tout seul et je peux vous dire que jusqu'à lors j'ai toujours eu très peur de mon père et que ce jour là j'étais dans un état second d'où tout ce qui va suivre et le fait que je me suis pas démonté au contraire. Donc dans la voiture je fulmine, surtout après une journée de taff épuisante et où j'avais déjà d'autres soucis avec ma hiérarchie en tête ...

Je rentre donc mon père est dans son fauteuil et je monte direct dans ma chambre monter mes affaires ... "Attends Steve t'en vas pas faut qu'on parle ..." Là je réponds avec un ton très agressif "Oui, ben c'est bon j'arrive, tu permets je monte mes affaires ..." et je monte en claquant bien les pieds dans les escaliers ... :shock: :D (c'était ma façon de me donner du courage peut être).

Donc je redescends et là je me mets dans le fauteuil face à mon père et toujours avec un ton très agressif je lui dit droit dans les yeux "Bon j'suis gay et alors? tu veux discuter de quoi? J'suis gay, j'suis gay ça va rien changé d'en discuter." Et là mon père me réponds avec un ton à la fois calme et surpris par mon ton à moi.

Non mais on peut en discuter, pourquoi tu dis que t'es gay? t'en es sûr?
Ben écoutes, c'est clair j'ai toujours aimé les hommes c'est comme ça.
Comment tu le sais?
Ben voilà depuis que je suis tout jeune je regarde toujours les hommes, quand je regarde les films je regarde les hommes, les filles ça m'attire pas, ça me fait aucun effet. Quand je vois une fille à poil ça m'attire pas au contraire ça me repousse. Voilà c'est tout.
Et c'est tout?
Ben écoutes j'ai déjà eu des relations avec des hommes, j'ai déjà couché avec un homme, je sais que je suis gay c'est tout.
Mais t'as jamais essayé avec une fille donc tu peux pas savoir si t'aimerais pas ça !
Ah bon parce que toi t'as essayé avec un mec pour savoir que t'aimerais pas? (Mon père est pour le fait qu'il faut tout essayer dans la vie pour savoir et ceci de manière générale)
Ben justement quand j'étais jeune, j'ai eu une expérience avec un copain pour voir ce que ça faisait ...
et là ma mère :
Ah !!! Alors ça vient de toi tout ça entre ton cousin homo et t'es expériences ...
Quoi voilà après ça j'ai un peu cassé mon père sur ses expériences et on a été à table. Et une fois à table je sais plus ce qu'il m'a dit et pour le casser je lui ai reparler de son "expérience" :twisted:


Voilà sinon depuis je suis très complice avec ma mère je pense que je le suis plus qu'avant car maintenant je peux vraiment être moi-même avec elle. Je lui dit tout ce qu'elle veut savoir sur ma vie sentimentale et même ce qu'elle préférerait pas savoir des fois LOL.
Je suis quelqu'un de très ouvert et j'ai rien à cacher, donc j'en parle beaucoup avec mon frère ma soeur et mes amies.
Là j'ai 23 ans ça fait bientôt 2 mois que j'ai rencontré mon nouveau copain, tout va très bien entre nous, je l'ai présenté à ma famille un week end on a fait un jeu entre nous où on se marrait beaucoup. Moi je ris beaucoup et notamment de ma sexualité ... qui n'est pas un taboo pour moi. Pendant le jeux ma mère a fait des blagues aussi, on est très ouvert dans la famille. Cette fois là il n'y avait pas mon père car avec lui c'est différent, il sait les choses mais on en parle pas. Dernièrement mon copain est venu chez moi pour l'anniversaire de ma nièce, on est venu que pour le gâteau car mon copain se sentait pas près de subir un repas entier avec ma famille (les questions ... ça l'aurait gêné). Mon père a fait un gros effort car c'est mon premier copain qu'il a vu. Et pendant la soirée j'ai vu qu'il a fait énormément d'efforts car d'habitude il est un peu saoulant à poser pleins de questions à mes amies ... mais là apparemment ma soeur, ma mère et mon beau frère lui avait fait un briefing LoL.
Quoi voilà normalement fin octobre je pourrais plus voir mon copain dans l'appartement de fonction de mon père donc il viendra chez moi directement donc ce repas était le moyen de préparer le terrain lol.

Voilà je tiens à dire car là ça fait tout beau tout rose que j'ai eu beaucoup de difficultés et que j'ai toujours donné aucune attention à ce que les autres pouvaient pensé de moi ... et au final mon père a fini par accepté car il a bien vu que ce qu'il pensait n'avait pas d'impact sur moi et que si il voulait garder le contact avec moi il serait bien obligé de m'accepter. Je tiens à remercier grandement ma soeur et mon frère qui ont fait beaucoup pour faciliter mon acceptation dans la famille. Mais par dessus tout je remercie ma mère, car c'est quand même elle qui a fait le plus dur et continue en parlant régulièrement à mon père, en le faisant avancé dans son cheminement. Ça fait 5 ans qu'il sait et son cheminement n'est pas terminé. Alors à vous tous qui venait de le dire à vos parents ... courage car les meilleurs moments vont arrivé. Vos parents finiront par accepter la situation et tout va s'arranger. Et si jamais ce n'est pas le cas et bien vivez votre vie sans vous souciez du regard des autres.

Et je voudrais dire à tous les parents qui me lisent, sachez que si vous vous inquiétez pour le futur de votre enfant en vous disant que ça sera dur pour lui étant donné sa sexualité ..., sachez que si vous l'acceptez, et le soutenez il n'aura aucun problème. Le plus difficile pour un jeune homo c'est d'affronter le regard de son entourage proche, de ses parents de ses frères et soeurs. Si il a surmonté ça, le reste ce n'est rien.

Je tiens à féliciter tous les parents qui ont le courage et la volonté d'évoluer en se rapprochant d'association comme celle-ci. Vous faites un travail extra-ordinaire en venant ici et vos enfants peuvent être fier de vous.

Et une dernière chose, si il y a un soucis avec votre enfant homo ou bien l'inverse votre mère ou votre père qui ne vous accepte pas ou difficilement, privilégiez le dialogue entre vous, dites les choses ouvertement. Il ne faut pas faire des allusions à demi mots qui ne feront qu'engendrer des amalgames et quiproquos.

Voilà bon courage à toutes et à tous.


PS: Concernant les jeunes homo qui ont déjà un frère ou une soeur homo.
Je ne me suis jamais réellement posé la question de savoir si j'avais le droit ou pas de vivre ma sexualité quitte à rajouter une couche. Chacun doit pouvoir vivre sa vie librement et votre sexualité n'est pas un choix mais un fait alors on n'a pas à vous le reprocher. Et pour ma part je pense réellement que mon coming out au lieu d'en rajouter une couche a aidé mes parents à mieux accepter notre différence à mon frère et moi. Depuis il n'y a plus de soucis entre mes parents et mon frère concernant sa sexualité, ni même entre eux et moi.
Dernière modification par Steve77 le 19 oct. 2009 12:12, modifié 1 fois.

Lechameau
Messages : 36
Inscription : 27 janv. 2009 13:32
Localisation : La Rochelle

Message par Lechameau » 28 sept. 2009 14:32

bonjour steve,

J'ai adoré ton temoignage non dénué d'humour il m'a bien fait rire meme si dans le fond ce n'est pas marrant. Rha les petits freres diaboliques tout cela :twisted: pour un chantage télé.......

Je pense qu'il va donner du courage à beaucoup de personnes, moi incompris pour se outer aux parents ce qui est souvent le plus diffcile.

Bonne continuation!
"Que l'importance soit dans ton regard, non dans la chose regardée!"
André Gide

Marjorie.

Steve77
Messages : 29
Inscription : 28 sept. 2009 00:35

Message par Steve77 » 28 sept. 2009 14:59

Je suis content de voir que ça puisse aider. Tu en es à où toi dans ton coming out ... j'ai vu ta présentation mais je sais pas à où tu en es depuis. Réponds moi par MP si tu veux et tu me diras si tu veux je pourrais t'ajouter sur msn pour discuter de nos histoires ...

Bon courage à toi. Moi maintenant que le plus gros est fait je me sens investit d'une mission auprès des autres pour les aider à vivre mieux leur homosexualité ... En 5 années j'ai énormément évolué au fur et à mesure de mes histoires amoureuses ... et j'aimerais aider les autres à avancer dans leur propre cheminement.

Bise.
Steve

bikounet38

Message par bikounet38 » 28 sept. 2009 19:15

De quelle région es-tu ?
Es-tu déjà allé à la renconrte d'une association Contact ?

Steve77
Messages : 29
Inscription : 28 sept. 2009 00:35

Message par Steve77 » 28 sept. 2009 19:48

Je suis du 77 et demain j'appelle l'association de Paris, j'irais sûrement à la réunion ouverte du 17 octobre mais pas encore sûr que je sois libre ce jour là. Mais bon si c'est pas cette fois ça sera la prochaine.

julien1904
Messages : 389
Inscription : 15 juil. 2008 15:29
Localisation : Lyon/Villeurbanne

Message par julien1904 » 29 sept. 2009 20:21

salut Steve,

Témoignage poignant mais plein d'espoir.
Julien, Animateur socioculturel et en sciences de l'éducation

meyerjulien90
Messages : 2
Inscription : 05 oct. 2009 10:48
Localisation : Belfort (90 000)

EXTRA ORDINAIRE

Message par meyerjulien90 » 05 oct. 2009 12:11

Cette histoire m'a tapée dans l'oeil, A la fois amusante, triste et émouvante. Bravo, voyer où le courage nous mène.
Je vous aide, Contact vous aide aussi,
Julien

Steve77
Messages : 29
Inscription : 28 sept. 2009 00:35

Message par Steve77 » 05 oct. 2009 19:08

Coucou Julien à priori tu as fais une mauvaise manipulation, pour répondre à la suite d'un message tu dois cliquer sur "Répondre", si tu cliques sur "Nouveau", cela créer un nouveau POST à part et donc après on ne sait pas avec quoi il va.


Voilà enfin je pense que ton message concerné mon histoire, effectivement elle est bien amusante, moi-même j'en ris beaucoup en me relisant ... mon histoire et la façon de la raconter va de pair avec mon caractère joyeux. En tout cas content qu'elle te plaise si c'est bien de la mienne que tu parlais. Sinon, ben c'est la honte pour moi ... :D

Steve77
Messages : 29
Inscription : 28 sept. 2009 00:35

Message par Steve77 » 05 oct. 2009 19:17

La suite de mon histoire qui continue à s'écrire à chaque instant ...

Voilà ce week end j'ai reçu mon chéri chez moi, il a dormi chez moi donc, dans ma chambre il va de soi ... lol et sinon on a mangé chez moi le samedi midi, dans le cadre d'un repas normal, c'est à dire sans invité ..., comme dirait mon père "Repas à la bonne franquette" :D et donc au final le reste du week end on a évité, car disons que mon père sait pas trop se tenir à table ou en société donc voilà quoi, en gros on dort chez moi mais après on traîne pas trop à la maison avec mon chéri ou alors enfermer dans ma chambre. Voilà mais bon après pour le soucis du repas c'est lié à mon père d'une façon générale et non pas à mon homosexualité, disons que mon père est spécial et je le supporte pas trop, ma famille en général ne le supporte pas non plus pour dire vrai même. :twisted: :P

Voilà, voilà ...

bikounet38

Message par bikounet38 » 05 oct. 2009 20:03

Steve77 a écrit :Je suis du 77 et demain j'appelle l'association de Paris, j'irais sûrement à la réunion ouverte du 17 octobre mais pas encore sûr que je sois libre ce jour là. Mais bon si c'est pas cette fois ça sera la prochaine.
Tu as pu les appeler ?

Steve77
Messages : 29
Inscription : 28 sept. 2009 00:35

Message par Steve77 » 05 oct. 2009 20:16

Oui c'est bon j'irai à la réunion du 17 (sauf empêchement de dernière minute) et à la fin de la réunion je verrais avec les organisateurs ce que je peux faire pour aider .... mais au final avec mes 2 taffs et tout le reste (études ...) j'ai de moins en moins de temps à moi.

NIFLON
Messages : 16
Inscription : 17 sept. 2009 20:18

Message par NIFLON » 06 oct. 2009 21:09

Ah! les parents! On s'imagine qu'ils ne nous comprennent pas. C'est vrai. Mais ils ont une génération de retard. Quand ils seront seuls à la retraite ils trouveront la maison bien vide et ce sont eux qui reviendront. Un peu de patience Steve.

Alexandre
Messages : 25
Inscription : 02 mars 2010 18:50
Localisation : 71500 Louhans (Bourgogne, Saône-et-loire)

Message par Alexandre » 02 mars 2010 19:25

Bonjour,

Je suis navré mais je suis trop timide pour en parler en public donc Steve si tu le veux bien j'aimerais pourquoi pas te parler en messages privés mais je suis nouveau sur ce forum et je ne sais pas comment ça marche.... :oops: Donc si possible s'il-te-plait répond moi.

Merci d'avance et désolé pour le dérangement dans cette page. :oops:

Steve77
Messages : 29
Inscription : 28 sept. 2009 00:35

Message par Steve77 » 08 avr. 2010 12:48

Pas de soucis tu devrais recevoir un message privé de ma part, c'est en haut du forum que tu as un bouton pour y accéder.

A bientôt en Message Privé donc ...

Répondre