et 'maman ' dans tout ça?

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

Emma
Messages : 18
Inscription : 26 oct. 2009 20:19
Localisation : Rouen

Message par Emma » 03 nov. 2009 11:51

Merci beaucoup joe vos messages me réchauffe le coeur. Votre fils et ma fille ont 26 ans tous les deux on pourrait peut-ètre les faire se rencontrer ! Voyez je trouve moyen de plaisanter mème sur le sujet ! Claire adore sa soeur une soeur qui est très tolérante qui comprend tout et malgré ça elle ne veut pas lui dire ; mon médecin m'a dit que peut-ètre que Claire n'accepte pas aussi bien son homosexualité aussi bien qu'elle veut me le faire croire. Je ne sais pas quoi en penser. C'est comme si j'avais une fille nouvelle c'est la mème et en mème temps ce n'est plus la mème ce qui reste c'est mon Amour pour elle l'admiration tout mais si je dis ce n'est plus la mème c'est à cause de cette impression d'avoir été trahie parce qu'elle rentrait dans le jeu de tout le monde et c'était faux. C'est dur peut-ètre ce que je dis mais c'est que je suis perdue complètement perdue. Elle n'en parle plus c'est fini elle a parlé s'est expliquée et c'est fini moi je dois garder tout ça et voilà. Si seulement elle avait quelqu'un dans sa vie je pense que j'aurais moin peur ne plus penser qu'elle est malheureuse en fait ne n'en sais rien si elle est malheureuse ou pas. A bientot

Emma
Messages : 18
Inscription : 26 oct. 2009 20:19
Localisation : Rouen

Message par Emma » 03 nov. 2009 11:53

Et bien, que de fautes ! veuillez m'excuser. Emma

joe
Messages : 35
Inscription : 18 févr. 2008 19:13
Localisation : sarthe

Message par joe » 04 nov. 2009 09:34

Pourquoi pas prévoir un rendez-vous ! ;)
Bien sûr qu'il faut plaisanter même si le coeur n'y est pas.
Avez vous lu:
vivre avec l'homosexualité de son enfant de Sylvie Giasson
comprendre l'homosexualité de Marina Castaneda
L'homosexualité aujourd'hui de Didier Roth-Bettoni
Ce sont des livres qui donnent des conseils et qui peuvent aider.
J'ai cru comprendre qu'il y a différents degrés dans l'homosexualité et dans l'hétérosexualité aussi.
Vous dîtes que Claire a été avec un garçon pendant 4 ans alors que mon fils m'a dit qu'il ne pourrait absolument pas être avec une fille ni même "essayer".
Voilà je me pose sans arrêt des questions et je ne trouve pas d'explications qui me conviennent vraiment.
Moi aussi après le "co" de mon fils ,je l'ai regardé avec un regard différent j'ai même eu peur de ne plus l'aimer comme avant...mais heureusement rien a changé bien au contraire.
Hier soir je l'ai eu au téléphone (nous sommes à 250km l'un de l'autre) et nous avons blagué sur son état de célibataire mais il est absorbé par ses études (un doctorat).
Ne vous inquiètez pas cette impression d'avoir une nouvelle fille passera, vous êtes sous le choc de son "co" quand à sa "trahison" c'est une impression normale qui explique la difficulté pour tous ces jeunes de faire leur coming out.
Je ne sais pas si vous comprendrez mon charabia mais j'ai écrit ce qui me passe par le coeur.
A bientôt.

Emma
Messages : 18
Inscription : 26 oct. 2009 20:19
Localisation : Rouen

Message par Emma » 04 nov. 2009 10:19

Bonjour joe

Il n'ya pas de charabia ! Je comprends bien ce que vous dites ; c'est vrai que c'est destabilisant d'avoir connu Claire avec un garçon et en plus elle dit qu'elle en était très amoureuse ce qui est vrai car un jour il l'a quitté et elle a été très malade puis elle lui a pardonné et est retourné avec ! Alors là quand elle ma annoncé " je suis lesbienne " je lui ai posé la question et elle m'a répondu qu'elle ne s'était pas toujours sentie comme ça mais qu'au jour d'aujourd'hui elle peut dire qu'elle est attirée par les filles ! Il ya des moments ou je me demande si je n'ai pas le cerveau un peu étroit car j'ai du mal à tout comprendre. Pour moi c'est une homosexualité qu'elle a refoulée avant ! Mais ce n'est pas ma fille qui le dit c'est moi donc comme je ne suis pas experte...J'adore lire en fait je lis énormément je vais donc me procurer les livres que vous me citez ça m'aidera certainement à mieux comprendre. Merci à vous. Votre fils avec ses études finira par trouver quelqu'un dans le milieu médical aussi comme partout il y a des homosexuels alors... A bientot.

Steve77
Messages : 29
Inscription : 28 sept. 2009 00:35

Message par Steve77 » 04 nov. 2009 10:54

Pour ma part ça a été pareil je pense, mon coming out au final au lieu de m'éloigner de ma mère, m'a rapproché d'elle, maintenant je suis beaucoup plus complice avec elle et pour cause, maintenant je peux lui parler de ce qui m'intéresse vraiment ....

Voici mon histoire : http://www.asso-contact.org/forum/viewtopic.php?t=1809 si vous voulez voir un peu comment tout s'est déroulé pour moi.

Donc moi aussi j'avais demandé à ma mère de garder le secret vis à vis de mon père, mais bon la différence c'est que ma mère aussi préférée garder le secret au départ car mon père est un personnage complexe à cerner lol

Quoi voilà, après j'ai pas de solution à vous proposez Emma sur le comment en finir avec le secret puisqu'en fait pour ma part c'est ma mère qui un jour a craqué et a avoué mon secret sans le vouloir,ce que je ne vous conseille pas forcément :)

Pour votre fils Joe, je pense pour avoir était célibataire un bon moment et pour y être à nouveau depuis dimanche :roll: que le célibat n'est pas forcément quelque chose de difficile à vivre quand on a quelque chose qui nous passionne et qui rempli bien notre vie de tous les jours, ici ça semble être les études pour votre fils. Cela nous permet d'oublier ... après les moments les plus difficiles c'est de se balader dans les magasins et de faire que de croiser des couples ... et comme par hasard pour mon cas à peine je vais aller en course que je vais croiser que des couples gays, à croire que c'est la gay pride dans mon magasin :mrgreen: , mais bon hormis que c'est dur quand on croise des couples gays ou lesbiennes pour les filles, le reste du temps si on s'occupe bien on peut arriver à oublier. Le temps d'être à nouveau prêt à chercher "l'amour" car il faut aussi se remettre de la précédente déception ... .

Après pour ce qui est de Claire et de son ex. Je pense que des fois on tombe plus amoureux d'une personne que de son sexe, peut être a-t-elle eu un coup de foudre pour cet homme en particulier mais qu'en dehors de ça elle s'est toujours sentie lesbienne ... Personnellement, je n'envisage pas d'avoir des rapports intimes avec une fille, voir une fille nue me repousse plus qu'autre chose ... donc si il y a des niveaux dans l'homosexualité chose que je suis prêt à croire vu mes diverses expériences et connaissances, je crois que je suis à un niveau assez élevé ... :twisted: , votre fille quant à elle est peut être moins extrême que moi ... après il y a la catégorie des bisexuelles, mais je pense pas qu'il soit de bonne augure de lui demander si c'est son cas car elle pourrait prendre cela pour un déni de son homosexualité de votre part.

Voili, voilou, bon courage à vous deux.

PS: quant à s'inquiéter que son enfant soit célibataire, je vous cite une phrase de STEVE 8-) : "il serait hétéro, que c'est pas pour autant qu'il serait en couple ..." >> à méditer :D

Emma
Messages : 18
Inscription : 26 oct. 2009 20:19
Localisation : Rouen

Message par Emma » 04 nov. 2009 13:12

Contente de vous relire sur le forum steve je vais aller lire votre histoire et ainsi vous connaitre mieux. Pour ma fille lorsqu'elle m'a annoncé qu'elle était lesbienne j'ai parlé de sa relation avec ce garçon et d'autres d'ailleurs et c'est sorti tout seul j'ai dit " tu es bisexuelle alors pas lesbienne " La miss a haussé les épaules et dit " je crois pas ". Sinon ce qu'elle m'a annoncé n'a rien changé nous sommes toujours aussi proches on parle de tout sauf de ça puisque pour elle le sujet est clos est-ce que ça nous rapprochera davantage je ne pense pas nous le sommes déjà beaucoup. Elle ignore je pense que je souffre autant en mème temps elle est intelligente et j'ai du voir le médecin plusieurs fois quand j'ai appris la nouvelle j'étais dans un " sale " état. Garder ça est un fait que je ne digère pas mais c'est certain je vais tenir parole et ne rien dire aux autres elle m'a fait confiance je ne vais pas la trahir pourtant c'est lourds comme secret ! L'histoire est longue j'ai abrégé mais Claire n'a pas qu'une soeur elle a une grande soeur aussi avec qui elle ne s'entend pas plus que ça et un petit frère de 11 ans qu'elle adore. Le père biologique de Claire est un vrai macho et il voit peu ses filles. Mais elle dit toujours pour d'autres sujets qu'elle se moque complètement de l'avis de ma fille ainée et de l'avis de son père elle a du tempérament ! Les personnes qui compte vraiment pour elle et notre avis aussi c'est sa petite soeur son beau papa son petit frère et moi mais il ya aussi son meilleur ami qui se prendra une belle claque quand il l'apprendra il est amoureux de Claire depuis toujours et lui a mème dit qu'il ne pouvait pas vivre avec quelqu'un à cause d'elle. Evidemment elle lui a dit qu'il n'y aurait jamais rien entre eux mais ça va ètre un sacré choc ! Voilà ma fille a beaucoup d'amis ça va en secouer plus d'un. Voilà pour le moment ou j'en suis je ne pense qu'à ça pour le moment.

domi1315
Messages : 23
Inscription : 04 août 2009 14:35

Message par domi1315 » 04 nov. 2009 19:44

Mon fils n'a jamais fait son "coming out" , après de nombreuses années de souffrance, il est parti vivre à l'étranger où vivait son copain de l'époque.
Peu à peu, il nous a parlé de lui sans jamais en dire plus sur la nature de leur relation mais l'ambiguité y était suffisamment pour éveiller mes doutes.

Ensuite, il nous a rendu visite avec ce copain , toujours baptisé "copain" ce qui, il faut le reconnaître n'est pas un terme propice à la clarté :)
Aucun mot, aucun geste qui aurait pu les trahir .

Après plus d'un an de ce cirque, c'est moi qui lui ai posé la question "ce serait pas plutôt TON copain que UN copain ? " , il a rit en disant " çà s'peut".

Ensuite, tout est allé très vite, c'est moi qui en ai parlé à son père, à son frère , et je dois dire que j'ai été assez ferme pour qu'ils comprennent qu'il n'y avait pas de remarques à faire.
C'est vrai que pour moi, il était inconcevable que cela puisse poser problème car nous nous battons depuis toujours contre toutes les formes de discriminations.
J'ai même réussi à le dire à sa grand mère .
Ce fut un soulagement pour tout le monde, mon mari et mon fils aîné comprenaient enfin pourquoi il était si désagréable, si loin d'eux, pourquoi les disputes, les crises, les méchancetés à tout bout de champ qui n'étaient que des défenses et des cris de détresse.

Je ne vais pas jusqu'à dire que nous sommes heureux car nous savons que l'homosexualité est toujours difficile à vivre même acceptée, même revendiquée mais nous sommes redevenus une vraie famille unie dans l'adversité comme dans la joie.

Enfin , nous pouvons dialoguer avec notre fils qui est revenu vivre chez nous .

Certains de nos amis ont perdu leurs enfants, perdus pour de bon, morts de maladies ou d'accident et je me dis qu'importe ce que mon fils peut être, il est là et fait notre bonheur.

joe
Messages : 35
Inscription : 18 févr. 2008 19:13
Localisation : sarthe

Message par joe » 04 nov. 2009 23:10

C'est tellement vrai ce que vous dîtes Domi...finalement c'est si peu grave à partir du moment oû nos enfants sont heureux...
je ne serai pas plus bavarde ce soir car de main, lever très tôt.

bikounet38

Message par bikounet38 » 05 nov. 2009 00:42

S'il n'existe pas d'association Contact proche de chez vous ; vous avez la possibilité d'appeler nos bénévoles au téléphone : http://www.asso-contact.org/ligne-ecoute.html

Vous aurez ainsi une oreille attentive qui ne vous jugera pas.

Emma
Messages : 18
Inscription : 26 oct. 2009 20:19
Localisation : Rouen

Message par Emma » 05 nov. 2009 10:09

Je crois que je vais filir par téléphoner pour parler à un bénévole je ne sais pa ou car je suis de Rouen. Je voulais dire à domi que c'est vrai qu'il ya toujours pire dans la vie le soucis c'est que le pire je connais et moi aussi j'ai dit aux autres il ya pire dans la vie et finalement ce n'est pas pour cela qu'un autre évènement comme l'homosexualité de ma fille n'est pas important ce que je veux dire c'est qu'on fini par oublier le pire pour ce concentrer sur autre chose. La petite soeur de Claire qui a 22 ans est née avec une double malformation congénitale ce qu'elle a vécu et ce que nous avons vécu fut un drame les médecins pessimistes " votre fille sera sourde et muette " et des interventions chirurgicales douloureuses physiquement et moralement mais voilà quand des années plus tard il arrive quelque chose mème si c'est pas très grave c'est important je ne sais pas pourquoi mais c'est important tout comme l'annonce de la maladie d'Alzheimer de ma maman il ya douze ans mème après avoir vécu le pire je souffre quand mème j'espère que ma franchise ne choquera personne. Je sais il ya des enfants dans tous les hopitaux qui souffrent je sais tout ça et pourtant...Vous domi vous avez parlé à la place de votre fils tout le monde a su pour votre fils moi je dois me taire c'est dur. Comme vous si un jour le secret est dévoilé alors là personne devant moi n'aura intéret de faire la moindre réflexion sur ma fille. Voilà c'était juste pour dire oui il ya toujours pire que pire et pourtant je suis là inquiète pour ma princesse.

Emma
Messages : 18
Inscription : 26 oct. 2009 20:19
Localisation : Rouen

Message par Emma » 05 nov. 2009 19:11

Juste pour dire à Steve que je suis allée lire votre histoire et mème si c'est assez drole par moment c'est aussi très émouvant votre façon de raconter les choses avec humour c'est courageux tout de mème surtout tout dire à vos proches alors qu'il y avait déjà votre frère ça n'a pas du ètre évident ! Vous ètes un jeune homme formidable j'espère qu'on vous le dit souvent vous prenez la vie avec le sourire et bonne humeur de quoi nous remonter le moral. Votre histoire est singulière on peut dire ça je pense, je vous souhaite beaucoup de bonheur pour la suite.

Emma

domi1315
Messages : 23
Inscription : 04 août 2009 14:35

Message par domi1315 » 05 nov. 2009 19:46

Emma a écrit :Je crois que je vais filir par téléphoner pour parler à un bénévole je ne sais pa ou car je suis de Rouen. Je voulais dire à domi que c'est vrai qu'il ya toujours pire dans la vie le soucis c'est que le pire je connais et moi aussi j'ai dit aux autres il ya pire dans la vie et finalement ce n'est pas pour cela qu'un autre évènement comme l'homosexualité de ma fille n'est pas important ce que je veux dire c'est qu'on fini par oublier le pire pour ce concentrer sur autre chose. La petite soeur de Claire qui a 22 ans est née avec une double malformation congénitale ce qu'elle a vécu et ce que nous avons vécu fut un drame les médecins pessimistes " votre fille sera sourde et muette " et des interventions chirurgicales douloureuses physiquement et moralement mais voilà quand des années plus tard il arrive quelque chose mème si c'est pas très grave c'est important je ne sais pas pourquoi mais c'est important tout comme l'annonce de la maladie d'Alzheimer de ma maman il ya douze ans mème après avoir vécu le pire je souffre quand mème j'espère que ma franchise ne choquera personne. Je sais il ya des enfants dans tous les hopitaux qui souffrent je sais tout ça et pourtant...Vous domi vous avez parlé à la place de votre fils tout le monde a su pour votre fils moi je dois me taire c'est dur. Comme vous si un jour le secret est dévoilé alors là personne devant moi n'aura intéret de faire la moindre réflexion sur ma fille. Voilà c'était juste pour dire oui il ya toujours pire que pire et pourtant je suis là inquiète pour ma princesse.
Cette histoire de secret à garder, c'est quand même une drôle d'attitude de la part de nos enfants.
Mon fils ne m'a jamais clairement demandé de ne pas révéler son homosexualité mais je voyais bien qu'il ne voulait pas que çà s'ébruite trop. Il craignait les réactions de ses grands-mères, de ses amis .

Mais moi, j'avais en face de moi des gens que j'aimais, qui se posaient des questions, qui me posaient des questions et que devais je faire ? mentir ? mentir pour garder un secret alors que je ne voyais pas pourquoi ? je les connaissais ces gens et assez bien pour savoir que le risque était réduit.

N'est ce pas une réaction un peu égoîste de leur part que de nous faire dépositaire d'un secret qui va nous rendre la vie impossible ? attitude qui nous flatte et nous réconforte car c'est à nous qu'ils ont fait confiance mais un peu dure aussi car ils se délestent d'un poids et c'est nous qui le portons ...
Pour en protéger un, nous en blessons un autre et quand se protègent elles elles-mêmes les mères que nous sommes ?

Je ne sais si ils en ont conscience , s'ils imaginent à quel point cette situation est intenable, en famille surtout.

Je crois Emma, qu'il faut vous en ouvrir à votre fille, lui expliquer pourquoi vous avez tant de mal à porter ce secret que vous n'avez pas choisi de partager.

Courage .

bikounet38

Message par bikounet38 » 05 nov. 2009 21:16

Emma a écrit :Je crois que je vais filir par téléphoner pour parler à un bénévole je ne sais pa ou car je suis de Rouen.
Vous pouvez appeler ni'mporte laquelle des associations : vous n'avez qu'à choisir l'horaire qui vous convient.

Pour parler, il n'y a pas de neccessité que l'association soit la plus porche de chez vous.

Je vous laisse trouver votre créneau : http://www.asso-contact.org/ligne-ecoute.html

Emma
Messages : 18
Inscription : 26 oct. 2009 20:19
Localisation : Rouen

Message par Emma » 05 nov. 2009 23:12

Merci beaucoup alors je vais téléphoner j'ai trop de choses à évacuer.
Je vais voir en fonction de mes disponibilités l'association qui convient le mieux merci encore.

Emma
Messages : 18
Inscription : 26 oct. 2009 20:19
Localisation : Rouen

Message par Emma » 05 nov. 2009 23:43

Je sais domi que ma fille ne sera pas jugée par ceux qui l'entourent mais pourtant elle est catégorique pour l'instant elle refuse que d'autres que moi soient au courant. Elle dit qu'elle le dira elle mème quand elle aura décidé. Je doute qu'elle se rende compte à quel point ça me fait mal de " mentir " à sa petite soeur. Je n'ai pas le droit de répéter ce qu'elle m'a dit elle m'a fait confiance et elle a été on ne peut plus claire. Le lendemain après m'avoir parlé j'étais tellement mal que mon mari l'a appelé elle est venue aussitot mais elle ne veut pas le dire, elle dit qu'elle me comprend mais sa vie doit rester telle qu'elle est. Nous savons que les réactions ne seront pas méchantes mais ce qu'elle veut c'est rester comme ça heureuse d'après elle sans qu'on la regarde autrement ou en cessant de plaisanter de peur de la mettre mal à l'aise. Elle est bien comme ça n'a pas envie que ça change. En fait ce qui change c'est moi j'en fait quoi moi de ce trop lourd secret. Je me suis défoulée en écrivant à sa soeur une lettre que je ne vais pas lui remettre maintenant mais seulement quand elle saura je lui raconte l'arrivée de sa soeur le samedi 24 octobre très tot le matin et tout ce qui a suivi pourquoi j'étais dans un triste état et que ça m'a fait souffrir de ne rien lui dire que j'ai juste respecté la volonté de sa soeur ! J'ai besoin qu'elle sache que ce n'est pas de gaité de coeur si je n'ai rien dévoilé mème à elle à qui je dis toujours tout. Non domi les enfants ne se rendent pas compte à quel point ça peut ètre difficile pour maman aussi. Cette maman à qui on peut tout dire qui a toujours été la dans les bons comme dans les mauvais moments. La maman que l'on sur estime que l'on croit capable de tout supporter comme elle l'a toujours fait oui mais là ma princesse c'est beaucoup ce que tu me demandes...
Je ne comprends pas bien tout mais c'est ainsi. Et je ne peux mème plus en parler avec elle car le sujet est clos elle a dit ce qu'elle avait à dire et voilà.

Répondre