- Parents d'un ado gay

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

julien1904
Messages : 389
Inscription : 15 juil. 2008 15:29
Localisation : Lyon/Villeurbanne

Message par julien1904 »

Bonjour Roxane,

Je vois que la dicussion est la clef de votre famille, c'est très bien !
Lorsque vous parler d'inquiétudes vis à vis de votre fils pour son avenir, vous parler d'homophobie au travail ?

Bon courage,
Amicalement,
Julien, Animateur socioculturel et en sciences de l'éducation

Steph
Messages : 197
Inscription : 29 juil. 2007 12:00
Localisation : Grenoble (Isère)

Message par Steph »

Bonjour Roxane,

Dans le cadre d'une relation parent/enfant, tout comme dans le cadre d'une relation de couple, l'avantage de la "thérapie familiale" (ou de la "thérapie de couple"), c'est de partir du principe que tout le monde est prêt à se remettre en cause, que tout le monde a sa part de responsabilité.
Les thérapeutes familiaux formés à l'analyse systémique, par exemple, sont tout particulièrement formés pour analyser la communication au sein d'une famille.
Je vous prends des exemples qui n'ont rien à voir avec l'adolescence.
Un bébé pleure, les parents vont systématiquement le consoler et le bébé comprend qu'en pleurant, il obtient ce qu'il veut.
Un enfant de 8 ans ne répond que "oui" ou par "non" et on s'aperçoit que les parents lui énumèrent systématiquement les différentes possibilités qu'il a si bien qu'il n'a plus qu'à "cocher la bonne case".
Concernant les ados, même s'ils s'opposent à leurs parents pour se "différencier d'eux", leurs parents continuent de rester des repères.
Un ado qui n'a pas assez de limite peut se sentir insécurisé et multiplier les provocations pour que ses parents réagissent enfin.
Ce ne sont que quelques exemples parmi tant d'autres qui montrent en quoi on peut avoir besoin d'un thérapeute pour analyser ce qui se passe.

Il n'en reste pas moins que si ce qu'on vit est "moins pire" que d'aller déballer sa vie devant quelqu'un, pourquoi faire appel à quelqu'un d'extérieur ?

Une famille où chacun des membres est prêt à se remettre en question peut très bien se passer de thérapeute. Même s'il y a des tensions parfois, même si cela pourrait aller mieux, une famille peut se satisfaire de la vie qui est la sienne tout comme un individu peut très bien aussi s'accepter tel qu'il est, avec ses qualités et ses défauts.

Je profite de ce message pour vous dire, Roxane, que j'apprécie beaucoup votre témoignagne car, ce que vous évoquez, c'est surtout le problème de l'adolescence et non le problème de l'homosexualité.
Les parents qui ont des ados hétérosexuels ne sont pas sereins pour autant. Leurs enfants ne sont pas à l'abri de la toxicomanie, de l'échec scolaire, des MST, des conduites à risque diverses et variées.

Je suis convaincu que vous saurez trouver les bonnes solutions. Pour cela, il suffit d'écouter les autres (ce que vous faites) mais de considerer que c'est à votre famille de décider de ce qui est bien pour elle (ce que vous faites également).

Je ne peux que vous encourager à poursuivre dans cette voie ;) .

julien1904
Messages : 389
Inscription : 15 juil. 2008 15:29
Localisation : Lyon/Villeurbanne

Message par julien1904 »

tout à fait d'accord avec ce qu'exprime steph !
Julien, Animateur socioculturel et en sciences de l'éducation

Roxane
Messages : 32
Inscription : 12 mars 2009 15:24
Localisation : loiret

Parents d'un ado gay

Message par Roxane »

Bonsoir,

Quand je dis que j'ai peur pour mon fils, c'est pour son avenir mais aussi au lycée.

Avec une copine, ils jouent à la provoc. Je lui ai dit de faire attention car on pourrait le prendre à part pour lui faire du mal.

Il me dit qu'au lycée, il n'y a aucun problème, tant mieux.

Je n'ai pas annulé la thérapie pour vendredi, j'hésite. On nous a parlé "d'outils" qu'on nous apprendrait à utiliser ? Et puis on va être filmé, c'est un peu stressant.

Merci à vous pour vos précieux conseils et bonne soirée.

julien1904
Messages : 389
Inscription : 15 juil. 2008 15:29
Localisation : Lyon/Villeurbanne

Message par julien1904 »

je comprend votre sentiment.
j'ai l'impression que ça va de mieux en mieux dans les établissements. je suis retourné dans mon ancien lycée quitté il y a deux ans. avant j'étais victime d'homophobie, maintenant les couples homo s'affichent !
quelle évolution !
Julien, Animateur socioculturel et en sciences de l'éducation

Steph
Messages : 197
Inscription : 29 juil. 2007 12:00
Localisation : Grenoble (Isère)

Re: Parents d'un ado gay

Message par Steph »

Roxane a écrit :Bonsoir,
Je n'ai pas annulé la thérapie pour vendredi, j'hésite. On nous a parlé "d'outils" qu'on nous apprendrait à utiliser ? Et puis on va être filmé, c'est un peu stressant.
Les thérapies familiales s'appuyant sur l'analyse systémique utilisent une caméra ou bien un second thérapeute qui n'intervient pas afin d'observer les échanges. Cette façon de procéder permet simplement d'analyser correctement la communication au sein de la famille.

Si c'est ce genre de thérapie qu'on vous propose, il s'agit d'une thérapie largement éprouvée. Je comprends toutefois cela puisse paraître un peu stressant mais cela ne doit pas l'être plus que les machines qu'utilise un ophtalmo par exemple ;) .

julien1904
Messages : 389
Inscription : 15 juil. 2008 15:29
Localisation : Lyon/Villeurbanne

Message par julien1904 »

Roxane,

comment cela se passe maintenant ?

Julien
Julien, Animateur socioculturel et en sciences de l'éducation

Roxane
Messages : 32
Inscription : 12 mars 2009 15:24
Localisation : loiret

Parents d'un ado gay

Message par Roxane »

Bonjour Julien,

Finalement, on a annulé la thérapie familiale.

Mon fils parle avec moi, un peu plus dur pour mon mari.

J'ai contacté son ami mais il allait en cours, je le rappellerai à un autre moment, pour essayer de comprendre.

Voilà, bonne journée. Merci

julien1904
Messages : 389
Inscription : 15 juil. 2008 15:29
Localisation : Lyon/Villeurbanne

Message par julien1904 »

bonjour Roxane,

Je suis content que vous puissiez retrouver le contact avec votre et avec son ami.
bon courage pour la suite,
n'hésitez pas, nous serons toujours là !

Julien
Julien, Animateur socioculturel et en sciences de l'éducation

julienp
Messages : 53
Inscription : 22 avr. 2008 23:23
Localisation : Paris XVII

Re: Parents d'un ado gay

Message par julienp »

Roxane a écrit :Ce qui nous inquiète, c'est son avenir plutôt car les gens ne sont pas très tolérents. Lui s'en fiche.
Si ce n'est que ça... Les gens ne sont pas tolérants que vis-à-vis de l'homosexualité :
- le poids
- le sexe
- la longueur des cheveux
- le look
- la religion
- les idées philosophiques/politiques
- le club de foot
- ...

Franchement par rapport à l'homosexualité, il y a pire ;)
"Ich bin schwul, und das ist auch gut so"
("je suis homosexuel, et c'est bien comme ça aussi")
Klaus Wowereit, Maire de Berlin

Roxane
Messages : 32
Inscription : 12 mars 2009 15:24
Localisation : loiret

Parents d'un ado gay

Message par Roxane »

Bonjour,

Je voudrais vous poser une question.

J'ai reçu une lettre du lycée pour mon fils qui doit faire un TIG. Il semblerait qu'il se soit absenté à des répétitions de théâtre ainsi qu'au spectacle.

Or, il m'a dit qu'il ne faisait pas de théâtre et moi non plus je n'étais pas au courant.

D'après, mon fils, son prof. de français ne "l'aime pas", je lui ai expliqué qu'il n'était pas là pour "l'aimer" mais pour enseigner.

Une autre fois, il avait été noté absent par le CPE qui s'est empressé de "lui remonter les bretelles" puis il s'est excusé car c'était une erreur.

Il va aller au lycée jeudi pour se réinscrire en 1ère et s'expliquer.
S'il s'avère (et là je me méfie des ados et je connais mon fils) qu'il est rejeté par les profs ou par par le CPE que peut-on faire ?

Merci à vous.

julienp
Messages : 53
Inscription : 22 avr. 2008 23:23
Localisation : Paris XVII

Message par julienp »

Le proviseur du collège peut être d'une aide utile dans ce cas.

Si tu as des éléments permettant de le prouver, il est possible de porter plainte. Harcèlement moral et discrimination sur critères homophobes ça me semble plutôt correspondre.
"Ich bin schwul, und das ist auch gut so"
("je suis homosexuel, et c'est bien comme ça aussi")
Klaus Wowereit, Maire de Berlin

julien1904
Messages : 389
Inscription : 15 juil. 2008 15:29
Localisation : Lyon/Villeurbanne

Message par julien1904 »

bonjour Roxane,

pensez vous que ces erreures peuvent avoir un lien avec son homosexualité présumée au lycée ?

Si vous souhaitez avoir plus d'informations vis à vis de la discrimination en milieu scolaire et les moyens dont vous disposez pour vous défendre je vous invite à contacter si vous le souhaitez l'association SOS Homophobie qui est centrée sur Paris mais qui possède une ligne d'écoute anonyme où un bénévole formé à l'écoute et aussi au droit français peut vous accompagner et vous conseillez si vous souhaitez réaliser des démarches.

le numéro : 0810 108 135.

N'hésitez pas néanmoins à vous rapprocher du CPE ou de l'assistante sociale du lycée si vous souhaitez en discuter et trouver des solutions.

A bientôt,

Julien
Julien, Animateur socioculturel et en sciences de l'éducation

Roxane
Messages : 32
Inscription : 12 mars 2009 15:24
Localisation : loiret

Parents d'un ado gay

Message par Roxane »

Bonjour,

Merci pour vos renseignements.

Concernant le CPE, mon fils m'a dit qu'il n'aime pas les élèves étrangers, et bien sûr pas les gay... mais ça c'est son ressenti.

Je vais téléphoner au CPE aujourd'hui pour voir tout ça car je n'y comprends rien.

De toutes façons, il y a des listes et chaque élève va dans son groupe.

Le professeur d'espagnol a fait l'appel ce jour là et donc mon fils ne pouvait pas être en français.

J'espère que ça ne vas pas poser de problème pour sa réinscription.

Merci, bonne journée.

Roxane
Messages : 32
Inscription : 12 mars 2009 15:24
Localisation : loiret

Parents d'un ado gay

Message par Roxane »

Bonjour,

Finalement, j'ai eu le CPE et il s'avère que mon fils n'est jamais allé aux cours de théâtre, ni en espagnol et sa moyenne au dernier trimestre est de 8.96. Il se laisse aller en cours alors qu'il a des capacités.

Mais le plus grave, le CPE m'a rappelé pour m'alerter sur le fait que mon fils ne mangeait pas le midi. Lorsqu'on paie la facture du self, le nombre de repas n'est pas indiqué et je vais demander un relevé. Il ne mange pas non plus le matin. Il se lève à 5 h, part à 7 h pour revenir à 7 h le soir.

Il mesure 1.72 m pour 39 kg.

Nous sommes allés à la Maison de Solenn l'année dernière, nous avons vu des tas de médecins même à l'hôpital près de chez nous, la dernière fois on nous a dit qu'il était trop maigre mais pas en danger... comment peut-on dire ça ?

Je ne comprends pas, maintenant il a un ami mais il refuse tout le reste, le lycée, la maison et le pire les vacances arrivent, il ne verra pas son ami pendant 15 jours. Une chose aussi, il n'écoute que son ami, ne voit que par lui et ne pense pas par lui même. Je lui ai dit d'exprimer ses opinions.

Que puis-je faire ou puis-je l'emmener pour le faire suivre sérieusement ? J'ai peur aussi car il a des tendances suicidaires.

Il voyait une psy mais ça ne sert à rien, 5 minutes pour lui dire "ça va" alors c'est bien.

Merci de votre aide.

Répondre