- Dilemme

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

Andrée
Messages : 201
Inscription : 25 févr. 2007 15:58
Localisation : TOULON

GENETIQUE OU PAS

Message par Andrée » 03 févr. 2009 13:44

Je réponds à Nisou et à LECHAMEAU

Entièrement d'accord avec vous, lorsque je posais la question, c'était parce que l'expression "naître homo" me dérangeait un peu. Je pense comme vous que le parcours guide vers la sexualité. Il se peut qu'à un moment donné (peut importe le moment je pense, mais à mon avis celà doit se situer dans la petite enfance) le chemin change de direction, pourquoi :?: question de contexte, de milieu, d'histoire..
Mais bien sûr je suis certaine que l'homosexualité ne trouve pas son origine dans les gênes
Amitiés à vous.
Michèle (Andrée)

julien1904
Messages : 389
Inscription : 15 juil. 2008 15:29
Localisation : Lyon/Villeurbanne

Message par julien1904 » 03 févr. 2009 13:56

bonjour Michèle,

D'un point de vue scientifique,il me semble qu'aucunes études n'est pu montrer que le context, l'histoire, définissent l'orientation sexuelle. t'elle est la question ! grande question, vaste question qui je penses n'auras pas de réponses. tout est selon moi affaire d'individu et puis comme nous le pensons à contact, l'orientation sexuelle peut évoluer au cours de la vie, la preuve est que bon nombre d'ados sont hétéro avant d'être homo, tout dépend de comment on se définis soit même !

Il y a peut être des éléments d'indications, mais aucuns de scientifiquement prouvés.
Julien, Animateur socioculturel et en sciences de l'éducation

Lechameau
Messages : 36
Inscription : 27 janv. 2009 13:32
Localisation : La Rochelle

Message par Lechameau » 03 févr. 2009 14:21

M'enfin le principal reste que chacun doit y trouver son bonheur que ce soir avec une fille ou un garcon ou les deux.....
"Que l'importance soit dans ton regard, non dans la chose regardée!"
André Gide

Marjorie.

julien1904
Messages : 389
Inscription : 15 juil. 2008 15:29
Localisation : Lyon/Villeurbanne

Message par julien1904 » 03 févr. 2009 18:22

tout à fait daccord
Julien, Animateur socioculturel et en sciences de l'éducation

bikounet38

Message par bikounet38 » 03 févr. 2009 19:52

Si çà vous intéresse, il existe des livres qui traitent de ce sujet.
Mais, je n'en ai pas à vous indiquer comme çà.

Par contre, le livre de Marina Castaneda "Comprendre l'homosexualité-Des clés, des conseils pour les homosexuels, leurs familles, leurs thérapeutes" est un livre avec plein d'exemples et plutot accèssible :
Image

Après personnellement, je pense qu'on nait "bisexuel" ; et c'est un ensemble des choses qui font basculer vers l'un ou l'autre :
-l'environnement familial,
-la personnalité de la personne elle-même,
-les rencontres,
Je pense pas qu'il y ait une raison en soi, mais que c'est un mélange entre l'inné et l'acquis ; mais que surtout ce n'est de la faute de personne : puisqu'il y a rien de négatif dans le fait d'être homosexuel !

C'est une possibilité parmi d'autres ;-)

Andrée
Messages : 201
Inscription : 25 févr. 2007 15:58
Localisation : TOULON

DILEME

Message par Andrée » 03 févr. 2009 19:55

"Que l'importance soit dans ton regard, non dans la chose regardée!"
André Gide.


Et oui tu as parfaitement raison ou plutot non il avait parfaitement raison ;) mais c'était André Gide.
En ce qui me concerne (je ne peux parler que pour moi bien sûr) j'ai toujours eu le même regard sur mon enfant. Il était "LUI" et c'était tout.
L'angoisse venait (je l'ai su après des longues conversations avec une psy et oui il y a un début à tout ;) justement non pas de mon regard, mais celui des autres, et c'est de celà dont on a une peur terrible, on a peur que son enfant souffre. En tout cas pour ma part c'est ce dont j'avais atrocement peur : qu'on lui fasse du mal.
Aujourd'hui de ce côté celà va mieux. Je le (les) sens forts tous les deux,
bien dans leur peau, donc moins vulnérables.
Et voilà c'est encore la "môman" ;) qui parle.
Mais j'ai encore du chemin à faire pour envisager certaines choses, comme l'union par exemple... (toujours à cause du regard des autres)
Merci de ta réponse.
A bientôt.
Amitiés.
Michèle (ANDREE)

Andrée
Messages : 201
Inscription : 25 févr. 2007 15:58
Localisation : TOULON

dileme

Message par Andrée » 03 févr. 2009 20:55

"Je pense pas qu'il y ait une raison en soi, mais que c'est un mélange entre l'inné et l'acquis ; mais que surtout ce n'est de la faute de personne : puisqu'il y a rien de négatif dans le fait d'être homosexuel !

C'est une possibilité parmi d'autres "

RÉPONSE : je te reconnais bien là "bikounet". Merci encore de tout mon coeur pour ce que vous faites et pour ce que vous êtes.
Plein de gros bisous.
Michèle.

Mirica
Messages : 368
Inscription : 01 nov. 2006 22:46
Localisation : ESSONNE

Message par Mirica » 03 févr. 2009 21:35

Lechameau a écrit :j'ai une question qui n'a pas de sens: Je suis l'aînée de la famille. est ce possible la réaction des parents en tienne compte?( l'aînée= exemple.....)
bonsoir,

lorsque mon fils me l'a dit, il avait 16 ans et ma fille 13 ans ... je n'ai jamais pensé qu'elle pourrait être homo parce que son frère lui aurait montré l'exemple ... mais par contre
surement que cela aurai été plus dure avant pour nous;Nous aurions peut espéré le voir changer si il avait été plus jeune,que la c'est un fait, nous devons l'admettre ,et nous y arrivons.
c'est vrai que le fait qu'il nous l'ait dit très tot, j'ai pensé que c'était l'adolescence et qu'il "testait" et que si on acceptait pas, ben qu'il changerait ... mais une fois que j'ai compris que ce n'était pas vraiment un choix de sa part, que ca c'était imposé à lui ... ben j'ai compris que ca ne servait à rien d'essayer de le dissuader ... mais c'est vrai que tes parents peuvent très bien essayer, vouloir te changer, en te disant "oui mais si tu es homo ... tu ... et tatati et tatata ... " donc je pense que lorsqu'on a compris que ce n'est pas un choix de vie, on accepte ..

Et effectivmeent, peut etre que s'il nous l'avait dit plus tard, on aurait jamais essayé de le dissuader

Mais en contre partie, le fait qu'il nous l'ait dit si tot est pour moi, une marque de confiance.
Christine, Écoutante Bénévole Contact Paris IDF

Lechameau
Messages : 36
Inscription : 27 janv. 2009 13:32
Localisation : La Rochelle

Message par Lechameau » 04 févr. 2009 00:05

Bonsoir, je reprécise que jai découvert récemment mon homosexualité. Avant jme définissais comme potentiellement hétéro puis suis passée par le stade bi. Et durant longtemps le moindre contact physique était un calvaire. Et progressivement cela sest estompé...avec les filles et les gays( parce que je sais que c totalement désinteressé). Avec les garcons hétéros je dois faire un effort, peut etre etaient des signes avaont courreur...mais rien dinné la dedans!

Lechameau
Messages : 36
Inscription : 27 janv. 2009 13:32
Localisation : La Rochelle

Message par Lechameau » 04 févr. 2009 13:56

Bonsoir, je reprécise que jai découvert recemment mon homosexualité. Avant jme définissais comme potentiellement hétéro puis suis passée par le stade bi. Et durant longtemps le moindre contact physique était un calvaire. Et progressivement cela sest estompé...avec les filles et les gays( parce que je sais que c totalement désinteressé). Avec les garcons hétéros je dois faire un effort, peut etre etaient des signes avaont courreur...mais rien dinné la dedans.

(désolée apparemment les portables n'aiment pas les accents)
"Que l'importance soit dans ton regard, non dans la chose regardée!"
André Gide

Marjorie.

Anochecer
Messages : 31
Inscription : 03 oct. 2008 15:48
Localisation : limousin

Message par Anochecer » 10 févr. 2009 10:43

Si on en revient au regard que les autres peuvent poser sur nous, je pense que c'est en partie à cause de lui que l'on se sent obligé de se "définir" comme hétéro, homo ou bi.
Personnellement, j'avais une image négative de l'homosexualité parce que la société (une partie encore) pouvait la condamner et l'assimiler à une maladie, une tare, une perversion... Lorsqu'on a cette approche là, il est difficile de s'accepter. Heureusement, aujourd'hui ça va mieux. Non pas parce que la société a changé de regard mais parce que c'est moi qui ai cessé de me voir comme anormale. Mais, c'est vrai que s'il y avait eu un climat plus tolérant autour de moi, cela m'aurait évité certaines souffrances. Il y a encore du progrès à faire au niveau des mentalités.
" Prenez le temps comme il vient, le vent comme il souffle, la femme comme elle est. "
Alfred de Musset

Lechameau
Messages : 36
Inscription : 27 janv. 2009 13:32
Localisation : La Rochelle

Message par Lechameau » 10 févr. 2009 13:07

bonjour anohecer,

Mes grands parents assimilent l'homosexualité à de la pédophilie refoulée, pour eux c'est comme ca et pas autrement.
Après etre homo hétéro ou bi c'est plus une défintion qu'un regard je pense.Tant que cela n'est pas suivi de jugement. Une définition comme on définit une fille , un garçon, un gaucher, un ambidextre un droitier enfin bref les exemples sont nombreux.

Toutes facons la société tolère très peu les différences c'est un fait.
"Que l'importance soit dans ton regard, non dans la chose regardée!"
André Gide

Marjorie.

Anochecer
Messages : 31
Inscription : 03 oct. 2008 15:48
Localisation : limousin

Message par Anochecer » 10 févr. 2009 16:23

Bonjour Lechameau,

C'est un comble, d'ailleurs, de ne pas tolérer la différence : au fond, chacun d'entre nous est unique.

Le raccourci pédophilie-homosexualité est malheureusement un fait établi pour certaines personnes. Je dis souvent que l'inconnu peut faire peur et que l'on juge mal ce qui nous est étranger. Je préfère mettre ce genre de préjugés sur ce compte-là...

Ce que je voulais dire en parlant de regard, c'est que la société colle des étiquettes à tout le monde au-delà même de l'orientation sexuelle. Par conséquent, c'est bien elle qui nous force à nous faire entrer dans un moule de "normalité" ou au contraire à nous affirmer autrement (sans pourtant se considérer comme marginal) ou à souffrir en silence et j'en passe...
" Prenez le temps comme il vient, le vent comme il souffle, la femme comme elle est. "
Alfred de Musset

Lechameau
Messages : 36
Inscription : 27 janv. 2009 13:32
Localisation : La Rochelle

Message par Lechameau » 10 févr. 2009 22:57

On peut choisir de ne pas rentrer dans le moule cela dépend du caractère car cela suppose avoir un caractère d'acier et de la repartie bien aiguisée!

Après etiquette ou pas cela ne change rien, on est ce qu'on est "et pis c'est tout" comme dirait l'autre......
"Que l'importance soit dans ton regard, non dans la chose regardée!"
André Gide

Marjorie.

bikounet38

Message par bikounet38 » 10 févr. 2009 23:38

Pour oser ne pas rentrer dans le moule, c'est parfois assez naturel, comme çà peut demander du temps et de l'apprentissage sur soi : chacun est unique, et va donc à son propre rythme.

Répondre