- Ai-je fais une erreur dans l'éducation de mes enfants ?

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

angélique9397
Messages : 12
Inscription : 30 juil. 2008 13:58

- Ai-je fais une erreur dans l'éducation de mes enfants ?

Message par angélique9397 » 30 juil. 2008 14:53

Je n'ai pas acheté de pistolet en plastique à mes fils, je voulais qu'ils recoivent une éducation pacifique.
Mes amies, mon entourage, se moquait de moi, disant que j'allais en faire des ...
Nous voici à l'heure des comptes.
Ils avaient raison. Pour le premier en tout cas ,l'autre n'étant pas encore adolescent.
J'ai une grosse boule au fond de la gorge. Elle m'empêche de respirer sans entrave. Elle part quand je pleure, puis revient.

Le pire c'est que j'ai honte de ressentir ça. Je me croyais ouverte, tolérante pour tout, mais c'était sans contest avec les enfants des autres...
Je me découvre dans l'incapacité de l'accepter, les jours passent, je crois que quand je vais me réveiller le lendemain je vais enfin me sentir mieux.
C'est de pire en pire, je doute de tout, j'ai deux autres enfants à élever et je ne sais plus qui je suis, je ne sais plus en quoi croire.

J'ai été douce et aimante mais j'était convaincue que de dire non certaines fois batissait un enfant.
Etais je trop autoritaire au point de l'avoir effrayé? J'ai été trop envahissante laissant peu de place au père.
Je lui en veux à lui de ne pas être un gros beauf matcho, c'est vrai ces enfants manquent peut être d'un modèle tout simplement. Il est trop effacé!
Je sais que j'écris n'importe quoi. Je vous demande pardon.
Je voudrais tout recommencer, j'ai l'impression que je n'arriverai plus jamais à rire.

Pourquoi vous y arrivez tous et pas moi?
Est ce que c'est parce ce qu'il est encore très jeune et que j'espère et attends la fin de la crise d'adolescence, je me plais à croire qu'il a trouvé ça pour s'opposer et que très vite cela va changer. Non, au plus profond de moi même, je sais que c'est un mensonge. Les dés sont jetés.

Est ce que c'est parce que tout a commencé par de la pornographie et des tentatives de relations ( une fois réalisée) avec des adultes et que cela n'a pas commencé par une histoire d'amour?

Je me décrouvre mauvaise mère. Les autres, elles vont au parloir porter des oranges à leur fils qui a arraché le sac d'une vieille dame, ou violé un enfant, et moi je me sens capable de tout abandonner, de partir sans laisser d'adresse, alors qu'il n'a rien fait de tout ça, il est différent de ce que j'espérais tout simplement.

Je crois par moment que je suis punie, j'ai été trop heureuse avec mes enfants. Ces années ont été si courtes. Je sais qu'il est encore mon enfant mais je ne le reconnais plus.
Aujourd'hui je pense que quand il aura quitté ma maison j'essayerai de le voir le moins possible. Mais il y a encore tant d'années à le regarder chaque matin et chaque soir, il est brillant et est parti pour des études assez longues. Comment y arriver sans lui faire un mal irréparable. Je suis tellement en colère contre moi même.

J'ai acheté un de pistolet en plastique à mon deuxième et je le regarde des heures entières faire: pan pan! Quant à ma fille que puis je faire ?
Elle a toujours beaucoup joué à la poupée et il n'y a pas de petite fille plus féminine. Et c'est là que je me rends compte que je suis vraiment débile!

Pardon.

nan kitty
Messages : 7
Inscription : 15 juin 2008 20:40
Localisation : grenoble

Re: je n'y arrive pas.

Message par nan kitty » 30 juil. 2008 18:18

angélique9397 a écrit :...il est différent de ce que j'espérais tout simplement...
qu'espérais-tu angélique ???
all you need is trust... and a little bit of pixie dust...

angélique9397
Messages : 12
Inscription : 30 juil. 2008 13:58

Message par angélique9397 » 30 juil. 2008 21:15

Je ne sais plus vraiment.
Les trucs "bateau" comme être heureux, ne manquer de rien, être en bonne santé, être épanoui, tout autant de choses qui pourront être réalisées quelque soit son orientation sexuelle. Ce qui rend ma phrase de"ce que j'espérait " completement obsolète...

Je ne sais pas, j'essaye de me souvenir de ce que j'esperais.
Les critères hétéro primaires peut être.
Mariage, enfant , maison, job passionnant.
Il est beau et intelligent, a eu une belle enfance, je le voyais vivre une adolescence insouciante, des flirts , un chemin en douceur vers la sexualité, l'amour enfin.
Au lieu de ça des pervers lui tournent autour et ça lui plait.

J'ai eu une première partie d'enfance très dure.
Mes enfants avaient l'irréalisable mission de réparer. Je l'ai toujours pressenti, sans vouloir y accorder trop d'importance parce que jusque là ils étaient de magnifiques réparateurs....
Aujourd'hui je suis au pied du mur, ils ne peuvent rien reparer, ils sont eux et eux seuls. Je ne peux rien faire de spécial pour eux. Ils ne peuvent rien faire de spécial pour moi.

bikounet38

Message par bikounet38 » 30 juil. 2008 22:39

Pardon.
Bonsoir Angélique.

Si vous avez besoin de parler de ce que vous ressentez, n'hésitez pas : c'est en exprimant ce qu'on ressent tout au fond de soi, qu'on arrive parfois à mieux gérer ce qui nous encombre.

De plus, si vous parcourez le forum, vous verrez que vous n'êtes pas la seule à avoir du mal avec l'homosexualité : certains parents mettent du temps pour être bien avec ce sujet là, pour d'autres c'est rapide ; et pour certains, çà ne vient pas.
Et puis, il faut parfois du temps, votre temps...

Mais, déjà si vous vous posez des questions, et si vous venez ici c'est que vous cherchez un moyen pour avancer : n'hésitez pas, Contact est là pour çà ; pour la dialogue entre les parents et leurs enfants homosexuels.

Si vous le désirez, je peux vous communiquer l'association Contact la plus proche de chez vous, pour pouvoir les rencontrer.
Mais, vous pouvez aussi appeler n'importe quelle association Contact de France, ou restez ici sur le forum : il n'y a aucune obligation, c'est vous qui choisissez.

Si vous en avez envie, peut être pourriez-vous nous dire quel âge a votre enfant, et comment vous avez appris son homosexualité. Toujours, sans obligation.

Cyril
Bénévole écoutant
Bénévole écoutant
Messages : 1099
Inscription : 06 déc. 2005 13:28
Localisation : Grenoble
Contact :

Message par Cyril » 31 juil. 2008 02:28

Bonjour Angélique,
(désolé, comme d'habitude, je parle trop... mon message est donc long)

Je trouve très positif que vous exprimiez ici toutes ces choses qui vous pèsent. Apparement, vous vous sentez très coupable de quelque chose.
Et si j'ai bien compris, ce "quelque chose", se serai d'avoir "rendu" votre fils homosexuel ?
Est ce que vous pourriez dire qui vous a "rendu" hétérosexuelle ? Et est ce que ca serai vraiment interessant de savoir pourquoi vous l'êtes, pourquoi vous preferer tel légume à tel autre... etc ?

Dans l'association, on a croisé des centaines de situations différentes, correspondant à des centaines d'homosexuels différents. Je peux vous assurer qu'on retrouve parmis eux des parcours de vie tous différents les uns des autres.
Pour vous donner quelques contre exemples à votre situation, sachez que je connais personnellement des garçons, homos, dont le père est un irrécupérable macho... et je connais des garçons, homos, qui sont particulièrement macho eux meme.

Des centaines de théories en tous gens ont été lancées concernant les éléments "expliquant" l'homosexualité durant les siècles de recherche sur ce sujet (avec une acceleration des recherches au moment où on a mis un mot sur l'amour entre personnes du meme sexe : "homosexualité").
Il y a désormais tellement de théories, contradictoires entre elles d'ailleurs, que vous en trouverez toujours une qui correspond à votre situation, et qui risque de vous faire culpabiliser.
Le pire c'est que j'ai honte de ressentir ça. Je me croyais ouverte, tolérante pour tout, mais c'était sans contest avec les enfants des autres...

Attention à ne pas confondre l'intolérance dont vous vous accusez directement... et le fait d'avoir besoin d'un peu de temps pour comprendre la situation. A mes yeux en tout cas, c'est tres différent.
En parler est une étape très importante, et c'est pour ca que je trouve ca bien.
Est ce que vous pouvez parler de cela avec des ami-e-s ?
Est ce que c'est parce ce qu'il est encore très jeune et que j'espère et attends la fin de la crise d'adolescence, je me plais à croire qu'il a trouvé ça pour s'opposer et que très vite cela va changer. Non, au plus profond de moi même, je sais que c'est un mensonge. Les dés sont jetés.

C'est en effet un probleme de plus en plus fréquent à mon avis : en faisant croire aux parents que ce n'est qu'une "passade", on risque de leur donner de faux espoirs (si les parents trouvent désagréable le fait que leur enfant puisse être amoureux d'une personne du même sexe). Je trouve que la dernière brochure éditée par Contact : "Homophobie et Education" en parle très bien (elle est disponible gratuitement en cliquant sur le lien).

Est ce que votre enfant vous l'a appris il y a longtemps ?
Quel âge a-t-il ?
Comment vous l'a-t-il annoncé ?
Est ce que c'est parce que tout a commencé par de la pornographie et des tentatives de relations ( une fois réalisée) avec des adultes et que cela n'a pas commencé par une histoire d'amour ?
Je ne comprend pas cette phrase. Vous parler de la vie sexuelle de votre enfant ? de la votre ?
Je me décrouvre mauvaise mère. Les autres, elles vont au parloir porter des oranges à leur fils qui a arraché le sac d'une vieille dame, ou violé un enfant, et moi je me sens capable de tout abandonner, de partir sans laisser d'adresse, alors qu'il n'a rien fait de tout ça, il est différent de ce que j'espérais tout simplement.
Pour quelle raison pensez vous que vous êtes une "mauvaise" mère ?
Parce que vous avez projeté votre idéal sur la vie futur de votre fils ?
Si c'est effectivement ca qui fait que vous vous jugez si négativement, alors la quasi totalité des pères et des mères devraient également se sentir "mauvais" dans leur rôle.
Maintenant, c'est à vous par contre de voir comment vous souhaitez que les choses évoluent. La balle semble vraiment dans votre camp et je crois que vous en avez conscience.
Je crois par moment que je suis punie, j'ai été trop heureuse avec mes enfants. Ces années ont été si courtes. Je sais qu'il est encore mon enfant mais je ne le reconnais plus.
Est ce que ca veut dire que vous pensez que les années qui vont venir ne vont pas être des années de bonheur ? Parce que votre fils préfère les garçons ?
J'ai acheté un de pistolet en plastique à mon deuxième et je le regarde des heures entières faire: pan pan! Quant à ma fille que puis je faire ?
Elle a toujours beaucoup joué à la poupée et il n'y a pas de petite fille plus féminine. Et c'est là que je me rends compte que je suis vraiment débile!
Débile surement pas (à mes yeux), mais victime des clichés véhiculés par la société, sans doute... L'annonce de votre enfant a apparement été un choc pour vous. Il me semble normal qu'après un tel choc, ces clichés en sortent renforcés dans un premier temps.

Bon courage à vous.
Cyril.

julien1904
Messages : 389
Inscription : 15 juil. 2008 15:29
Localisation : Lyon/Villeurbanne

Message par julien1904 » 31 juil. 2008 02:33

bonjour angélique,

vos mots sont ceux d'une mère qui parait chamboulé et comme qui dirais paumée ? vous aimez vos enfants, on le sent, on le lis, et comment pouvez vous remettre en cause l'éducation que vous lui avez donné ?

lorsque j'ai découvert mon homosexualité, je me suis posé la question de trouver l'origine de ce qui se transformait en moi.
aujourd'hui je sais que ce n'est ni de mes parents, ni de mon entourage, ni de moi, c'est tout simplement la recherche du bonheur !

j'ai eu un jour des sentiments pour un garçon comme d'autres les ont pour des filles ou pour les deux sexes et que puis je dire ?

l'amour est le sentiment le plus naturel qui existe à mes yeux, qui pourrait le remettre en cause ?

rassurez vous, j'ai été élevé dans un milieu matcho ou la place de l'homme est bien définie de celle de la femme, ou le patriarque est chef où il est coutume de pratiquer la chasse (d'avoir le fameux pistolet que vous n'avez jamais voulu acheté), sauf que aujourd'hui, en plus d'une vision changé sur le monde et les rapports féminin/masculin, je suis homo.

c'est parfois dure à entendre et a intégrer mais lorsque l'on est homo, on peu comme tout Etre humain avoir accès au bonheur. perso, j'ai un boulot que j'adore et qui me passionne, je réussi dans mes études, j'ai des projets de bébé mais je cherche moi aussi comme beaucoup d'homo, d'hétéro, la personne qui saura m'aimer et que j'aimerais et qui aura le même projet que moi.
mais oui, si l'homosexualité peut etre difficile à vivre par moment (adolescence et les doutes, homophobie de certaines personnes...), elle n'est pas "tout l'individu". je suis julien j'ai 21ans je suis étudiant en animation, j'ai un coeur gros comme ça et oui entre autre, j'aime les hommes, un détail dans une personne, un détail qu'il faut savoir apprécier et comprendre comme celui de dire toujours "tu vois" a la fin de chaqu'une de ses phrases.

si votre fils à changé dans la vision que vous en avez, lui reste le même, sauf que vous connaissez une partie de son intimité qu'il a apprécié vous faire partager.

julien
Julien, Animateur socioculturel et en sciences de l'éducation

nisou
Messages : 66
Inscription : 04 déc. 2007 19:45

Message par nisou » 31 juil. 2008 06:53

bonjour Angelique
je suis maman d'un fils homo,et je suis passé par cette période ou on ne sait plus quoi penser.Bienvenue sur contact,cette asso m'a beaucoup aidé a faire mon chemin vers l'acceptation totale de mon fils.
si votre fils est homo,cela ne vient absolument pas de son education,mon fils non plus n'aimait pas les jeux de garçons,et je ne l'ai jamais forcé,cela n'aurai rien changé,
quel age a votre fils?
est ce lui qui vous a annoncé son homosexualité?
et son pére,le sait il?
comment votre fils vit son homosexualité?
il ne faut pas se posé de questions sur le pourquoi du comment.ce qui compte c'est arrivé à le vivre aujourd'hui .
Et comme le dit tout le monde ici,il faut du temps,et beaucoup d'amour pour notre enfant,pour certain plus que pour d'autre,mais ça viendra.
Courage.

Mirica
Messages : 368
Inscription : 01 nov. 2006 22:46
Localisation : ESSONNE

Message par Mirica » 01 août 2008 20:51

Bonsoir Angélique

a vous lire, cela me ramène deux ans en arrière ...
Moi aussi, je me suis demandée ce que j'avais fait ou pas fait, je restais des nuits à me repasser le film de notre vie "d'avant", je ne comprenais pas ...
au début, j'étais accablée, je me sentais seule ...
Puis, j'ai cherché à comprendre pendant un certains temps, qui m'a semblé une éternité, j'étais une vraie zombie ....
Et puis, c'était conflit sur conflit avec mon fils ... je voulais qu'il change, je voulais le faire changer ... Bref, puis j'ai compris qu'il n'avait pas choisi d'aimer les garcons à la place des filles.... il avait été tellement malheureux lorsqu'il s'est découvert différent de ses copains ... autant que moi, quand il me l'a dit.

il m'a fallu du temps, pour venir sur ce forum, pour aller à une réunion ouverte et pour accepter que mon fils ne soit pas comme je le prévoyais.
Naturellement, on se projete dans l'avenir pendant toute leur enfance et d'un coup ... on apprend que ce sera complètement différent.
Et puis, j'ai vu mon fils changer, je le vois maintenant épanoui, tout ce qu'il n'osait pas faire, il le fait, il sourit REELLEMENT, il ne fait pas semblant pour ne pas nous peiner, il vit !
Oui, il vit !! parce qu'il sait qu'on l'aime, qu'on l'accepte comme il est ..

je comprends très bien que c'est très difficile au début, je sais ce que c'est ... Courage, le soleil n'est jamais loin derrière les nuages ..

Si vous souhaitez vous exprimer, si vous avez des questions, n'hésitez pas !
et bravo de vous avoir inscrit ici ... je suis sure que vous allez y arriver, parce que déjà le fait de vous inscrire ici est un grand pas ...

Dites vous que vous n'etes plus seules.

A bientot
Christine, Écoutante Bénévole Contact Paris IDF

angélique9397
Messages : 12
Inscription : 30 juil. 2008 13:58

Message par angélique9397 » 02 août 2008 00:45

Tout d'abord, je vous remercie tous d'avoir pris le temps de me comprendre sans me juger.

Mon fils a tout juste 15 ans.
J'ai découvert, par hasard, il y a maintenant un an, dans mon ordinateur des visites de sites pornographiques homosexuels. Nous avons une bonne clé parentale, que j'avais oublié de reconnecter une fois. (pour ça je suis coupable +++ cela ne fait aucun doute!)

Quand j'ai tenté de dialoguer avec lui je me suis rendu compte qu'il y avait dejà quelques mois qu'il était allé au contact de ce type d'information, par le biais d'ordi de copains ou même du collège sur des forums non bloqués par les clés.

Je réalise vite les dangers encourus. Je fais alors des recherches plus approfondies sur les historiques MSN et je me rend compte que les choses sont allées très loin. Trop loin. Sur certains forum l'accrochage de très jeunes ado est chose aisée pour les fous... Je ne peux pas vous donner plus de détail car des procédures sont en cours.

Il a eu vraiment beaucoup de mal à comprendre que des enfants n'ont pas de rapport sexuels avec des adultes. Pour lui c'était une expérience consentante, il ne se voit pas comme un enfant (il l' était au regard de la loi) et il a longtemps été persuadé que notre réaction était en lien avec le fait que l'adulte soit un homme et non une femme.
Avec le temps et l'aide d'un thérapeute il a compris.
Il a paru avoir réalisé les dangers, et passé une année scolaire comme un ado de son age avec les mêmes préoccupations, les mêmes délires et mêmes rébellions. Il a eu un flirt ou deux (des filles) mais arrêtait assez vite car il disait être intellectuellement et émotionnellement être attiré par elles mais pas physiquement.

Très récemment nous avons de nouveau découvert dans son portable des échanges de SMS et MMS pornographiques , qu'il partage avec des adultes.
Tout d'abord je tiens à préciser que nous ne l'espionnons pas, c'est lui que a donné son portable à son père pour lui faire voir des photos qu'ils avait prises de x ou y choses je ne me rappelle pas.
Peut être l'a t-il fait volontairement afin que nous le protégions de lui même?
Bref, s'il m'avait dit être amoureux d'un garçon de son age, je crois que la surprise passée, les choses auraient vite pris une tournure ou chacun retrouve sa place.
Là, c'est impossible. C'est de ça qu'il s'agit quand je dis ne pas le reconnaître.
Bon, je comprends que les garçons de son age n'ont pas encore passé la phase d'incertitude et que ses pulsions hormonales lui font trouver le temps long. Le fait qu'il ne se controle pas m'inquiète. Même si cela fait partie de la prise de risque à l'adolescence et que ça a pris cette forme pour lui. C'est assez rare non?

Nous lui accordons des libertés en rapport avec son age ( il vient d'avoir son premier portable) et il en fait un mauvais usage. Le portable doit il être supprimé c'est la grande question du moment? Nous sommes mon mari et moi, tiraillés entre le besoin vital de le protéger et l'importance qu'il y a à lui faire comprendre par lui même le bon usage de la liberté.

Pour info, il est assez rebelle et "assez bien dans ses baskets", il ne ressemble pas aux ados en difficultés avec eux même quand il ont réalisés être différents des copains, ou tout autre description en général.
C'est pour ça qu'il m'arrive de penser que c'est un mode d'opposition. Il prétexte que "s'il avait fait "3515 ULLA" et avait rencontré ULLA nous ne nous mettrions pas dans tous nos états. "( je le cite...)
C'est un dialogue de sourd. Ceci étant, il ressent notre réelle difficulté à accepter son orientaiton sexuelle et cela vient parasiter les vrais interdits.

Que pensez vous de tout ça?
Merci encore.

fashion02100
Messages : 42
Inscription : 19 juil. 2008 00:29

Message par fashion02100 » 02 août 2008 01:38

perso je pense que le priver de son tel ne changera rien bien au contraire c la qu'il risque de faire des betize (je parle en conaissance de cause jai faitla mem chose que lui) Ton fils est tout a fait normal, on a tous des pulsions, des envies de decouverte, de passer l'interdit, les numero rose jai fait, les echanges com tu dit par sms, foto ou sites porno sa me parait tout a fait classike pour un ado. Alors le mettre en garde et le protégé c'est normal c'est votre devoir de parent et il le faut.
Mais le punir je nen voit pas l'utilité car sa pourait se retourner contre vous. Etre vigilant et discuter avec lui c'est je pense le meileur moyen.

julien1904
Messages : 389
Inscription : 15 juil. 2008 15:29
Localisation : Lyon/Villeurbanne

Message par julien1904 » 02 août 2008 12:20

angélique,
je suis animateur et étudiant en animation. je dirais dans les mots à venir un peu mon point de vue d'animateur, d'éducateur de jeunes, de pédagogue ayant diverses cordes à son arc et nottament en ce qui concerne le développement des jeunes, l'experiences avec eux et les connaissances en matière de psychologie.

dans un premier temps, il faudrai engagé ce débat de façon seraine, neutre dans les propos.
bien lui faire comprendre que pour un jeune de 15ans même si la visite de site porno est courante ce n'est pas pour autant qu'en tant que parents il faut "laisser passer". il y a des règles qui sont posées, des choses qui ont été interdites et il y a eu transgression et que ce soit du porno gay, hétéro, zoophile, trans, etc.

pour ce qui est du portable, il faut là encore en discuter, il est courant que des ados s'échangent ce genre de film ou de petites photo coquines.

sauf que là, nous sommes en présence d'adulte (lorsque je dit adulte je parle d'homme d'une 40ène d'années). Et là, c'a n'est pas pas acceptable et plus grave qu'entre potes, il l'a compris lors de sa thérapie comme tu le dit, mais attention, il faut également lui rappeller la morale liée à la pédophilie. (accepterez t'il que sa petite soeur (s'il en a une ou avait une) de 15 ans est de tels échangent avec des hommes de l'âge potentiel de son père ?

si le débat reste sans possibilité de discussions (garder son calme reste souvent difficile) je peux vous conseiller de retourner en étant tous d'accord en famille voir le psychothérapeute qu'il allait voir.
attention cela doit se faire avec l'accord de tous et la décision doit etre discutée et prise en différée pour que chacun soit réelement daccord de s'y rendre.

pour ce qui est de la punition, qu'elle galère la punition, on ne sais jamais quoi faire, quoi donner, seront nous assez sévère ou trop ?

là je ne conseillerais qu'une chose, la discussion, mérite t'il selon lui sincèrement d'être puni ? quelle type de punition mettrait t'il a un jeune de son âge ayant commis les même actes ?

si la décision reste là aussi de votre ressort, son avis et l'explication de l'application de la punition ou de la non punition reste important et à décider entre vous et votre mari (vous êtes les parents) mais vous pouvez faire le choix de prendre en compte son avis, il est assez mûre à son âge pour être "juste".

sinon personnellement, je lui proposerais de lui racheter un nouveau téléphone, mais un vieu téléphone ceux où la réception de mms et de photos sont impossibles (rapeller peut etre l'intérêt et pourquoi vous lui avez achetez son premier appareil téléphonique).

il faut qu'il prenne conscience de la faute comise et de la hauteur de celle-ci et des conséquences de ses actes.

bon courage,
n'hésitez pas à nous poser les questions si vous en avez.
Julien, Animateur socioculturel et en sciences de l'éducation

angélique9397
Messages : 12
Inscription : 30 juil. 2008 13:58

Message par angélique9397 » 02 août 2008 12:58

Oui, j'ai une petite question...
L'age adulte commence à 40 ans? Et bien, je suis encore une enfant et peux donc avoir des relations avec des jeunes de quatorze ou quinze ans....
Non, serieusement, passé la phase post ado, 20 ans maximum, il est inacceptable de rechercher des jeunes tout juste pubers.
Julien, vous avez 21 ans , et j'ose imaginer que vous savez que vous n'êtes plus un enfant ni un adolescent...

En ce qui concerne un échange de portable, c'est une excellente idée a laquelle je n'avais pas pensé. Bon, mon mari pense que tant qu'il n'a pas decidé lui même de se mettre des barrières il est inutile de lui verrouiller les accès car il touvera toujours la faille, cela peut même devenir captivant d'entortiller les parents.

Et puis il ne s'agit pas initialement seulement de photos ou de films mais de chats qui ne sont pas bloqués par les clés parentales (pourtant activé sur son portable) puisque à l'origine ce ne sont pas des tchats sexuels... A partir du tchat, vient échange de photos et de film porno ou les gens en contact se mettent eux même en scène, puis de numéro puis rendez vous...C'est l'enfer ces nouvelles technologies!

Pour l'instant nous lui avons laissé l'appareil car il est sous controle permanent dans ses déplacements, mais à la fin des vacances les choses vont se corser.

En ce qui concerne le therapeute, il est toujours suivi, mais je crois qu'il l'entortille aussi, car il est persuadé qu'il veut l'hétéroïser....LA j'arrive à rire!

Voila, merci en tout cas de nous aider à réfléchir.

fashion02100
Messages : 42
Inscription : 19 juil. 2008 00:29

Message par fashion02100 » 02 août 2008 13:24

Juste donner mon avis sur la question du portable. Je pense que cela ne servirait stictement a rien de lui refiler un vieux portable sans photos , wap etc... Il trouvera toujours moyen (comme moi en mon temps) de faire comme il veut et cela peut meme devenir un jeu pour lui de vous mettre au defi (et la sa risque de se retourner contre vous). Pour ce qui est de l'internet effectivement restez vigilant. Le meilleur moyen en discuster , sur les risques pour lui notament, sans pour autant lui sortir l'arsenal des lius de ce qui est interdit ou non car sa il en strictement rien a faire et vous rigolera a plein nez. Donc juste maintenir un dialogue sans pour autant aller dans l'exés avec lui. Le punir dune maniere ou dune autre il se vangera sur vous en vous mettant au defi en allant toujours plus loin pour vous prouvez que de toute façon il pourra toujours aller contre vous. Esprit rebelle quand tu nous tiens....... :D Rapelez juste lui pourkoi vous lui avez acheter un tel (aussi un fofait compte bloqué est tres utile je pense) et l'utilité qu'il devrait en faire (sans pour autant lui interdire les telechargement de sonneries, ou jeux pour ados) et pourquoi pas aussi malgré son jeune age et si cela va trop loin, (je ve dire dans le cas ou malgré vos avertissements il va toujours plus loin) lui faire payer son forfait tel ne serait ce que 1 mois pour qu'il comprenne apres que la prochaine fois c son argent ki passera pour des numeros audiotel (numero roses etc...) et pour linternet restez vigilant, discutez en la encore mais il est clair qu'il trouvera toujours un moyen d'acceder aux sites porno. Discution et prevention je pense la meileure solution. La punition pourait faire l'effet inverse que celui escompté. Sachez que les ados sont friands de tous les blogs et echanges entre eux et aiment braver les interdits. Aussi deja lui retirer sa webcam (sil en a une) permetrait deja de limiter pa mal de risque je pense. Si vous savez qu'il fait des choses a la cam devant des garcons ou filles (adultes ou non) cela permetrait deja de mettre fin a cela.

angélique9397
Messages : 12
Inscription : 30 juil. 2008 13:58

Message par angélique9397 » 02 août 2008 14:34

L'internet sur l'ordi est bien filtré par les clés parentales efficaces, il n'a acces à aucun tchat, ni rien en lien avec l'erotisme ou la pornographie.

En revanche sur le telephone, il y a une clé parentale activée par l'opérateur mais qui laisse l'accès à différents tachts internet.
Ce ne sont pas des tchats à visées sexuelles donc imbloquables.

Son forfait est bien un forfait bloqué, il peut pour une somme déterminée au départ, téléphoner, télécharger sonnerie et jeux et aller sur le WAP d'ou les tchats. Le temps qu'il peut y passer est limité. Mais c'est de là qu'il donne son numéro à des "chasseurs" (qu'il ne pressent pas comme tels), récupérent des numéros et les choses dégénerent. D'autant que dans le même forfait il y a SMS MMS illimités. Après il est donc en communication directe. Communication SMS, vocale, et image...

Je vous donne ces precisions, car peut être vous connaissez mieux les fonctionnement de tout ça et pourrez m'éclairer sur les moyens de le protéger sans lui supprimer l'appareil.

Merci.

bikounet38

Message par bikounet38 » 02 août 2008 15:02

Comme le dit Julien, le dialogue est un moyen de ne pas couper la relation avec votre fils.
Il existe des associations qui s'adressent aux jeunes ; et qui pourraient être un support pour permettre à votre fils d'échanger autour de la sexualité des jeunes : parler de prévention, de respect de soi, de la place de l'amour,...

Vous pouvez aussi vous adresser à l'association Contact, la plus proche de votre ville.
N'hésitez pas à me demander leur coordonnées.

Ensuite, pour vous même, échanger avec d'autres parents d'enfants homosexuels, pourrait aussi vous permettre de cheminer sur vos ressentis.

J'en profite pour vous dire, que si votre fils ne se sent pas en confiance avec son thérapeuthe, il peut aussi en changer : la relation de confiance, est un critère important.

Répondre