- Un papa gay face à ses Enfants

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

Répondre
christophe-rouen
Messages : 5
Inscription : 11 juin 2008 22:25
Localisation : Haute Normandie

- Un papa gay face à ses Enfants

Message par christophe-rouen »

Bonjour à tous,
Je suis un petit nouveau, haut de mes 35 ans, je viens de franchir le grand saut et avec moi, j'emporte mes enfants dans mon destin.
Cela va faire 6 mois que vit pleinement mon homosexualite mais avant j'ai vecu 12 ans avec une femme et la vie a fait que nous avons eu 2 adorables filles qui ont aujourd'hui 5 et 7 ans.
Je dois leur avouer toute mon histoire, pourquoi papa est parti de la maison et que nous allons passé les vacances avec l'amoureux de papa qu'ellesi ont déjà vu plusieurs fois mais sans se douter de notre relation.
La séparation se passe plutôt bien dans l'ensemble et regarde avant tout l'interet des enfants et commencent à lui poser beaucoup de questions.
Je voudrais avoir des conseils sur comment leur dire, avec leurs mots d'enfants car je ne veux pas qu'un jour qu'il me le reproche et les préparer pour la rentrée prochaine.
Merci d'avance pour tous vos conseils et ceux qu'ils l'ont déjà vecu.
Chris

bikounet38

Message par bikounet38 »

Je dois leur avouer toute mon histoire,
Pourquoi ressents-tu çà comme un aveu à leur faire ?

christophe-rouen
Messages : 5
Inscription : 11 juin 2008 22:25
Localisation : Haute Normandie

Message par christophe-rouen »

Merci de me poser les bonnes questions qui me font avancer et j'espere les autres par la même occasion qui ont ou qui vont suivre mon chemin.

En fait je veux les preparer au maximum pour notre avenir, nous partons tous les 4 en vacances cet été et en septembre elles passeront les weekend avec nous dans une nouvelle maison.

Je ne veux pas leur mentir et leur cacher la vérité sur mes sentiments envers leur mère et mon ami.
Chris

bikounet38

Message par bikounet38 »

Entre dire sa vérité, et "avouer" quelque chose, il y a surement une différence d'approche, non ? ;-)

Je connais plusieurs homos qui sont parents, et d'après ce qu'ils m'en ont dit : certains attendant les questions des enfants, et essaienet de répondre avec des mots simples, sinon ya des petits romans illustrés très bien faits, comme support à une discussion avec vos enfants.

Quells peurs avez-vous suite à cette annonce ?

julienp
Messages : 53
Inscription : 22 avr. 2008 23:23
Localisation : Paris XVII

Message par julienp »

Tu sais je crois que nous adultes on a du mal à en parler parce qu'on est plein de préjugés.

Je pense que tes enfants le comprendront beaucoup plus facilement que "nous". Tu dois pouvoir leur dire simplement, en expliquant que tu aimes leur maman, mais que tu te sens mieux avec un homme ; et bien sûr que tu les aimes. Tu peux peut-être essayer de leur dire avec une histoire, un livre...
En plus ils seront peut-être ravis d'avoir non pas 1 mais 2 ou 3 papas.

Enfin personnellement je ne vois pas trop ce qui pourrait bloquer. Courage, tiens nous au courant surtout !
"Ich bin schwul, und das ist auch gut so"
("je suis homosexuel, et c'est bien comme ça aussi")
Klaus Wowereit, Maire de Berlin

iza
Messages : 16
Inscription : 07 oct. 2007 14:28

Message par iza »

bonjour,
Ton histoire ressemble beaucoup à la mienne. J'ai deux petites filles de 9ans et à la rentrée prochaine nous habiterons avec mon amie..
Les filles l'adorent et ça se passe bien.. Elles savent ce que signifie être "homosexuel(e)".. je leur avais lu une petite histoire qui parle d'une petite fille qui a deux mamans. Et à partir de là elles ont posés des questions auquelles j'ai répondu librement.
Ce qu'il est important de leur dire aux enfants, c'est que quoi qui se passe dans la vie, leur deux parents les aimeront toujours et seront toujours là pour eux, ça les rassure.
Lorsque je suis avec mon amie, on se promène main dans la main et ça ne semble pas les déranger, par contre on ne s'est jamais encore embrassée devant elles.. ça viendra avec le temps.
Je ne leur ai pas ouvertement dis que j'étais homosexuelle, mais je pense qu'elles le savent.
Je ne dors plus depuis très longtemps avec mon mari (on est en instance de divorce, mais on s'entend bien), mais quand je suis avec mon amie je dors avec elle. ça n'a pas l'air de les perturber... mais posent des questions . "vous vous faites des bisous ou des calins dans le lit".. je leur répond que oui.. mais s'en en rajouter.. elles sourient et ça s'arrête là.
Elles sont équilibrées et c'est ce qui est le plus important à mes yeux..
Elles disent même qu'elles ont de la chance d'avoir trois "mamans" (mon mari ayant une copine), et un papa.

christophe-rouen
Messages : 5
Inscription : 11 juin 2008 22:25
Localisation : Haute Normandie

Message par christophe-rouen »

Merci à tous pour vos réponses qui me vont droit au coeur et me rassure sur mes futurs démarches.
Je vais utiliser la meme voie que toi iza pour expliquer notre difference avec un livre, maintenant il faut que je trouve le bon, avez vous un tuyau pour les papa.

Comment tes filles le vivent avec les autres, à l'ecole, ses amies le savent et le corps enseignant ?

Moi la petite de 5 ans dit tous à la maitresse "j'ai passe le week end avec papa" et avec son "copain" et quinze jours après meme chose ...
la maitresse qui est courant de notre séparation a été demandé à ma femme si j'étais pas homo, me femme s'est trouvé super génée car déjà que c'est pas simple pour elle.
Je pense que la maitresse doit être au courant et l'année prochaine je ferai la démarche pour éviter les bourdes et se sera plus claire pour tout le monde.

Merci encore pour tous vos messages.
Chris

julienp
Messages : 53
Inscription : 22 avr. 2008 23:23
Localisation : Paris XVII

Message par julienp »

Hello,

Ça peut ne pas paraître très délicat de la part de la maîtresse, mais en fait avec le temps on découvre que plein de gens s'en foutent de l'homosexualité. Du coup ils posent la question super naturellement et on se sent un peu embarassé...
C'est marrant avec certaines personnes, je les sentais mal à l'aise, genre elles se demandaient toujours "il l'est, il l'est pas...", à la recherche du moindre détail pour les mettre sur la piste. Mais une fois qu'elles savaient, tout est rentré dans l'ordre, pas de question bizarres ni rien. Voulaient juste savoir, je sais pas pourquoi.

On te souhaite tout le bonheur du monde avec ton homme et tes deux petits.

Julien
"Ich bin schwul, und das ist auch gut so"
("je suis homosexuel, et c'est bien comme ça aussi")
Klaus Wowereit, Maire de Berlin

nan kitty
Messages : 7
Inscription : 15 juin 2008 20:40
Localisation : grenoble

Message par nan kitty »

bonsoir christophe...

je comprends tout à fait tes doutes et tes inquiétudes... pour les avoir vécues moi-même...

j'ai deux filles de 11 et 12 ans que j'adore... je suis encore mariée avec leur père... en instance de divorce... mais séparée depuis un an et demi...

je passerais les détails de ma relation avec leur père... et j'irais droit au but... mes filles... :D

à vrai dire, j'étais absolument terrifiée à l'idée de leur dire... mais je me suis retrouvée dos au mur... il fallait que je leur dise avant que quelqu'un d'autre le fasse...

elles connaissaient déjà mon amie... ce jour-là, elles étaient toutes les deux sur le canapé... je me suis assise à côté d'elles... et j'ai commencé à parler de C... je leur ai dit qu'elle était très importante pour moi... qu'elle était une amie très spéciale... et que je l'aimais beaucoup... elles ont souri et m'ont dit qu'elles l'aimaient beaucoup aussi... et elles sont allées faire autre chose... ma fille de 12 est revenue vers moi au bout de cinq minutes... avec une feuille blanche et un crayon... elle a d'abord dessiné une fille avec écrit le nom de mon amie dessous... et puis elle a dessiné une autre fille avec maman dessous... et puis elle a pris un feutre rouge, et elle a dessiné un gros coeur rouge entre les deux filles... et un point d'interrogation... et là elle me regardait en souriant... j'ai souri aussi et j'ai dit oui... et là... sa machoire inférieure à toucher le sol !!! c'était assez drôle... à aucun moment elle n'a cessé de sourire... et puis elle a appelé sa soeur... pour lui annoncer LA nouvelle !!! deuxième machoire inférieure à toucher le sol !!! mais toujours avec le sourire...

petit à petit, il y a eu d'autres questions... et j'y ai répondu honnêtement... il n'y a jamais eu de problèmes... et aujourd'hui encore, je réponds à leur questions... je les laisse décider de ce qu'elles veulent savoir... avec leur questions, je les laisse me dire ce qu'elles sont prêtes à entendre... et je ne réponds qu'à leur questions, sans informations supplémentaires... je leur dit les choses à leur rythme...

pour ce qui est des ami(e)s à l'école... je ne leur ai pas interdit d'en parler... je les ai tout de même prévenues que certaines personnes pouvaient être intolérantes, que certaines personnes pouvaient avoir peur des différences, et que ces personnes pouvaient se moquer ou dire des choses méchantes... et qu'il était très important si cela se produisait qu'elles m'en parlent immédiatement... ma fille ainée n'en a parlé à personne au début... et puis elle l'a dit à sa meilleure amie au bout de quelques mois... là encore il n'y a eu aucun problème... par contre la plus jeune, elle l'a dit à ses deux meilleures copines le lendemain-même... et depuis, à d'autres copines encore... et toujours sans problème... les copines viennent manger et dormir à la maison, et quand mon amie est là, il n'y a jamais eu aucune gêne ou question sur le fait qu'on dorme dans le même lit...

quand mon amie et moi allons à l'école, quelques mamans nous regardent de loin avec un regard très "curieux"... mais en général, tout se passe d'une façon très naturelle... que ce soit mon amie ou moi qui soit présente (pique-nique, kermesse, etc)... :D

bref, tout ça pour te dire... que bien souvent les peurs ne sont que dans notre tête... et comme d'autres personnes l'ont dit avant moi... les enfants sont bien plus ouverts que les adultes... pour eux, l'amour n'est jamais une mauvaise chose... comment le pourrait-il être ??? Image
all you need is trust... and a little bit of pixie dust...

Alwayssafe
Messages : 1
Inscription : 02 avr. 2010 16:33

Message par Alwayssafe »

Bonjour à tous

je me permets d'intervenir sur le forum faisant face depuis quelques mois maintenant à une situation qui me laisse perplexe...

je suis gay, ai 26 ans, militant et mon coming out, qui date de plus de 10 ans, s'est bien passé, ma famille ayant appris à l'accepter, le temps et l'amour familial ayant joué en ma faveur.

j'ai quitté le domicile familial voilà 4 ans, suivi ensuite de ma mère qui s'est peu après séparée de mon père, laissant ma petite soeur agée maintenant de 22 ans seule avec mon père. Un père qui a souvent été distant mais qui, suite à cette rupture, cherche progressivement à resserrer les liens avec ses enfants.
une introduction un peu longue je m'en excuse...
voilà mon prb
Ma mère a régulierement fait des sous entendu quant à la sexualité de mon père, suggérant qu'il était gay et ferait mieux de l'assumer comme je le fais moi meme...
Ma soeur, qui vit seule avec lui, n'a pu s'empecher de faire sa petite enquete, malgré mes conseils lui demandant de ne pas s'en mêler...
Elle a donc surpris des échanges téléphoniques, des sms (des: "tu me manques, j'ai envie de toi..." envoyés à un jeune homme), des invités (tjr le même, de 20 ans son cadet)...
j'ai tjr refusé de m'en mêler, considérant qu'il me savait apte à pouvoir discuter du sujet si besoin...
plus le temps passait et plus ma soeur me rapportait de nouvelles infos:
un jour lorsqu'il revint de son travail, tardivement, le visage tuméfié, son explication etait pour le moins trouble, peu convainquante, voire même parfois contradictoire, un jour il expliquait avoir eu une altercation suite à un conflit auto, le lendemain nous confiait avoir rejeté les avances d'un homme qui l'aurait frappé ensuite... (ma soeur et moi soupconnons le jeune homme qu'il a raméné au domicile à plusieurs reprises...)
étrange...
j'ai continué à m'abstenir de poser de plus amples questions...
un jeune homme est passé plusieurs fois au domicile, celui là meme qui ne cesse d'envoyer des sms à mon père (ma soeur continuant à consulter régulierement le portable de mon père... ne lui en tenez pas rigueur, elle s'inquite avant tout pour lui...), parfois même en lui réclamant de l'argent...
je continuerai volontier à ne pas me mêler de tout celà mais... je suis inquiet.
mon père est issu d'une culture machiste, patriarcale et, malgré son acceptation de mon homosexualité, j'ai peur que si la sienne se confirme, il ne parvienne pas à en parler, à la vivre...
à l'occasion de mes 26 ans, j'ai séjourné quelques jours chez lui et ai pu constater par moi même que l'historique des sites internet était des plus flagrant, de nombreux sites gay ayant été consulté, très régulierement...
Qu'il soit homo, à vrai dire, je serai bien mal venu de mal le prendre
quoi qu'il en soit, mes doutes ne seront jamais levés tant que je n'aborderai pas la question avec lui
mais comment faire, celà fait pres de 2 ans que ma soeur et moi meme nous en preoccupons, sans jamais oser aborder la question avec lui...
Puis je le faire? dois je le faire?
je suis perplexe.
Si son homosexualité est avérée, il me semble évidemment que son isolement social et familial l'empeche et de la vivre au grand jour et de la comprendre. il parle mal le francais, a perdu de nombreux amis lors de sa rupture avec ma mère, il a peu de temps de libre, vit en banlieue. j'ai un peu peur que les rares hommes qu'il puisse rencontrer sont ceux avec lesquels il boit une biere de temps à autre au bistrot du coin dont le public est bien loin je pense de pouvoir lui apporter un discour approprié et lucide quant aux questions LGBT...
vous le voyez, suis un peu paumé...
je ne parviens pas à aborder le sujet avec lui. jusqu'à maintenant, je n'ai fais que parler de mes propres expériences en tant que gay militant en espérant qu'il rebondisse dessus, ce qu'il n'a jamais fait, au contraire, il parle volontier des femmes qu'il aimerait rencontrer.. mais tout celà sonne faux après ces sms, ses appels, les dires de ma mère, les sites internet, l'agression...
malgré l'apparente singularité de la situation, je suis sûr que vos témoignages peuvent m'aider à y voir plus clair, je vous remercie par avance.

Cris

bikounet38

Message par bikounet38 »

Bonjour Cris, et bienvenue sur le forum de Contact.
Qu'il soit homo, à vrai dire, je serai bien mal venu de mal le prendre
quoi qu'il en soit, mes doutes ne seront jamais levés tant que je n'aborderai pas la question avec lui
mais comment faire, celà fait pres de 2 ans que ma soeur et moi meme nous en preoccupons, sans jamais oser aborder la question avec lui...
Puis je le faire? dois je le faire?
je suis perplexe.
Plusieurs questions me viennent après avoir lu votre témoignage :
-Si çà vous génait, que votre père soit homo, est-ce que vous vous autoriseriez à le ressentir ?
-Qu'est-ce qui vous empêche à ce jour, de lui avoir posé la question, ou de lui avoir tendu des perches, plus précises que de parler de vous ?

Répondre