- Gay besoin d'aide : situation familiale tendue

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

Coco
Messages : 10
Inscription : 16 mai 2008 11:16

Pour GREG COURAGE la vie est devant toi......

Message par Coco » 20 juin 2008 00:18

Bonsoir Greg,

Je passe ici sur le forum et je vois votre témoignage ou ton témoignage - je dis "tu" ? Ok Merci.
Je ne vois pas dans ton message à quel moment et comment tu as "ouvertement" parlé de TON homosexualité ?
J'ai bien compris que ton entourage te "tournait" autour avec des réflexions qui t'ont blessées puisqu'elles sont de l'ordre de l'intime et qu'elles sont (dirait-on) pleines de "mépris" mais ces gens dont tu parles ne t'ont-ils pas provoqué pour que tu leur dises ouvertement "oui je suis homosexuel".... Ne sont-ils pas maladroits ?
Par contre, si tu les as informé de ton homosexualité ils sont bien sûr PAS respectueux du tout.
Dans l'un ou l'autre cas, il te faut être entouré et tu as besoin de reprendre confiance avec l'aide d'un thérapeute et aussi d'une asso comme Contact où tu seras compris sans allusions.....
Il faut que tu vives celà bien...
L'orientation sexuelle n'est qu'une partie de soi. Tu es d'abord un être humain, un homme, et entre autre tu es homosexuel. Voilà c'est simple à écrire certes !
BON COURAGE GREG.
Si je peux t'aider encore plus ne pas hésiter à me joindre.

Je me permets de faire un GROS BISOU.
COCO

ET BONNE CHANCE
ici j'espère que je pourrais dialoguer, partager et trouver un peu de solidarité... A BIENTOT

lilou131313
Messages : 13
Inscription : 02 juil. 2008 10:08
Localisation : fos sur mer

.

Message par lilou131313 » 05 juil. 2008 14:54

salut greg
moi je pense que mes parents n'ont pas acceptés a 100% mon homosexualité, et parfois mon père lance des trucs, du genre "oué si javais un gendre ou quoi", ben tu vois ça fait mal, mais bon je vis ma vie, je vais pas vivre ce qu'ils veulent eux
si les gens ne l'acceptent pas, ben tant pis pour eux
bno courage et si tu veux parler pas de souci
+++
carpe diem

@rtivul
Messages : 13
Inscription : 08 juil. 2008 21:17

La vie est trop belle pour être gâchée

Message par @rtivul » 09 juil. 2008 20:15

Salut Greg !

Avec ma classe de seconde, on est allé à une conférence de CONTACT, et le psychologue qui animait la séance nous avait assuré - après la vidéo-témoignage qui date d'avant l'an 2000 - que l'homophobie pouvait être aussi intense et cruelle actuellement, même en France. J'en doutais un peu, mais maintenant que je t'ai lu, je n'ai plus aucun doute... Quelle cruauté c'est hallucinant ! Te faire souffrir comme ça... c'est inhumain.

Pourtant c'est pas si compliqué d'accepter l'autre ! Si à la base l'homosexualité et l'hétérosexualité étaient regardé de la même façon, si le mariage et l'adoption pour les homos étaient permis au même titre que les hétérosexuels, si regarder l'homosexualité de traviole comme si c'était une maladie répugnante était considéré de tous comme un "réflexe" honteux et interdit (comme pour le racisme si en vogue autrefois pour les hommes de couleurs)... on sauverait trois personnes par jour tu te rends compte ; ces trois homosexuels qui se donnent la mort chaque jour à cause de cette bêtise humaine... c'est effrayant...

Tu écris vraiment bien, Greg. C'est un réel plaisir de te lire, et cette "âme de poète" que tu t'es découverte récemment, garde la. Je pense qu'il faudrait que tu l'avoues par l'écrit d'ailleurs. Ton témoignage m'a marqué - et quasiment bouleversé. Alors je pense que ça touchera tes proches de savoir à quel point tu as souffert de ce qu'ils t'ont fait endurer, par le biais d'une lettre. A l'oral, ça sera peut-être trop dur, les blessures morales que tu as reçues t'en empêcheront peut-être. Mais si la personne à qui tu veux le dire compte beaucoup pour toi, lances-toi, en tête à tête. Ça a été sûrement déjà dit, mais les gens changent... si un proche aimé est concerné par leur cruelle phobie, cette peur et, cette haine seront exorcisées pratiquement automatiquement quand tu l'auras avoué... ou du moins ils se remettront en question, à leur rythme.

Courage, tu es sur la bonne voie !
Mille amitiés

Vincent

PS : ne pas hésiter à me joindre non plus ^^
On n'empêche pas un coeur d'aimer

Répondre