- Coming Out : on approche l'heure H [julienp]

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

julienp
Messages : 53
Inscription : 22 avr. 2008 23:23
Localisation : Paris XVII

Message par julienp »

Encore de bonnes nouvelles.

Mon père m'a envoyé un mail pour me dire qu'il avait enfin reçu son cadeau d'anniversaire (c'est pas cool que mon album soit arrivé entre son anniversaire et son cadeau, mais bon on ne choisit pas tout le temps, le cadeau était très en retard).

Pour la première fois, il fait une allusion très claire à mon homosexualité sur tout le message, même si il n'utilise jamais le mot. Ils sont aussi contents de partir en vacances tous les deux et de venir me voir une semaine plus tard, il semble qu'ils aient besoin d'en parler entre eux.

Ils reconnaissent que ça n'a pas du être facile de leur en parler, et viendront me voir "sans préjugés".

Enfin plein de bonnes choses quoi.

:) :) :)

Taline
Messages : 13
Inscription : 22 févr. 2008 09:12

Hello Julien !!!

Message par Taline »

Que de bonnes nouvelles pour toi et j'en suis ravie.
A bientôt

Mirica
Bénévole écoutant
Bénévole écoutant
Messages : 368
Inscription : 01 nov. 2006 22:46
Localisation : ESSONNE

Message par Mirica »

Coucou julien

moi aussi je suis ravie, très contente pour toi.

bisous
Christine, Écoutante Bénévole Contact Paris IDF

Alexisj31
Messages : 102
Inscription : 26 avr. 2008 20:54
Localisation : Toulouse
Contact :

re

Message par Alexisj31 »

Tu vois julien tu n'as pas de souci à te faire ! Si nos parents aiment leurs enfants, sa devrai généralement bien se passer. Oui je pense que tes parents ont bessoin d'en parler ensemble, pour qu'il est le même avis pour pas créer de conflit !! :P
Alexis.J Bénévole débutant et adhérent de Contact HG MP LR L

Président de l'Union Nationale Lycéenne 31

julienp
Messages : 53
Inscription : 22 avr. 2008 23:23
Localisation : Paris XVII

Message par julienp »

Bon, alors je vous avais promi de vous raconter comment ça s'est passé :

Il est 11h02, le TGV 7036 en provenance de Lille-Flandres arrives à quai. Les portières s'ouvrent, mes parents descendent du train, et je les attends sur le quai.
On prend le RER jusque chez moi, on pose nos affaires (c'est des Lillois, ils sont venus avec des gros blousons :mrgreen: ).

Ils m'ont ramené du muguet du jardin :)

On discute, puis on en vient au "problème", qui n'en est pas un après tout.
D'abord, ils ne s'y attendaient pas du tout. J'apprends que ma mère avait déjà vu traîner Têtu dans ma chambre, mais elle a pensé "que je devais l'avoir récupéré après que quelqu'un l'ait laissé traîner dans le TGV" ou que "c'est une amie lesbienne [qu'elle connait] qui me l'avait offert".
Ah oui et l'autre truc qui a vraiment étonné ma mère, c'est que je fasse des prises de sang. Je leur avais dit que c'était pour le Don du Sang, mais ma mère a pensé que ça pouvait être des dépistages pour le sida. :mrgreen: J'étais mort de rire quand elle m'a dit ça, parce que je donnais souvent quand même :-) Mais pour elle, j'étais trop douillet pour accepter de donner une pinte de sang, qu'il devait y avoir quelque chose d'autre. [ne faites jamais un don du sang pour vous faire dépister !!!]

Ils m'ont demandé si mon frère était au courant. Évidemment non ; j'ai des relations tendues avec mon frère, il ne me dit pas "bonjour", je ne vois pas pourquoi je lui parlerais d'homosexualité.
Puis si d'autres personnes de la famille sont au courant. Personne ne le sait, je trouve que c'était normal qu'ils l'apprennent de moi, et que ça compliquait pas mal que d'autres personnes de la famille soient au courant.
Ils m'ont déconseillé de le dire à mes grands-parents et ma grande tante qui pourraient "être déçus". Vu leur santé, je me dis que c'est effectivement pas la peine d'en rajouter une couche.
Ils ont évalué le risque de rejet par la famille à faible, sauf deux de mes tantes pour lesquelles ils émettent des réserves.

Ils m'ont aussi déconseillé d'en parler au boulot, parce que ça pourrait nuire à ma carrière. Sauf que mon big boss est homo et que tout le monde le sait :mrgreen:

Mon père a pris contact avec un psy pour savoir "comment ils pouvaient m'aider" et s'est rendu compte que tout était normal, et que ce n'était pas de leur faute.
Ma mère en a parlé a des amies, et c'est rendue compte qu'elle n'était pas seule dans ce cas là. Au début, elles ont cru que ma mère n'allait pas bien du tout, genre gros souci de santé, et quand elles ont su ce qui se passait : "Ah ce n'est que ça ! Mais ce n'est pas grave du tout" :mrgreen:

Ils s'en veulent un peu de n'avoir rien vu, de ne pas avoir su saisir les perches que je leur avais tendues. En regardant derrière eux ils se souviennent que j'ai eu de vives réactions quand ils ont dit que "l'homosexualité n'était pas normale et contre-naturelle" par exemple.
Finalement, il s'en foutent que je sois homo, puisque "[je] suis heureux et bien dans ma peau" et que finalement c'est bien ça le plus important. Mais ils ont l'impression d'être passés à côté de quelque chose pendant des années (et je comprends, c'est aussi pour ça que je devais leur dire, et vite).

Ils ont apprécié l'idée de l'album, même si ils trouvent que j'aurais dû les prévenir que quelque chose d'inhabituel allait arriver par La Poste. Parce que ça leur a mis un peu sur le cul d'avoir cette nouvelle qui arrive comme ça, d'autant plus que ça leur a fait beaucoup de "mauvaises" nouvelles en quelques jours, et que ce n'est pas super bien tombé, malgré tous mes calculs sur la date. Et puis je ne sais pas si ça peut bien tomber.

Ils étaient contents d'avoir pris leurs vacances à Arcachon pour prendre du recul. Et ils étaient très contents de me voir.

La discussion a duré un peu plus d'une demie-heure. Après tout ça, on a été manger. Tant qu'à faire, dans le marais, "aux marroniers" (très bonne adresse ;-)). Petite ballade jusqu'à la Place des Vosges (ma mère adore cette place), puis Notre Dame, les Bateaux Mouches (où j'ai attrapé des coups de soleil), boire un coup (fait chaud à Paris aujourd'hui), retour chez moi, promenade dans le XVIIème, puis retour à la gare.

Pour mes parents ça a été important pour eux de voir que j'allais bien, que j'étais bien dans ma peau. Avec un homme ou une femme, finalement je pense que ça ne compte pas trop pour eux. Ils disent voir l'homosexualité de mannière totalement différente (vu ce qu'ils voyaient, j'ai envie de pousser un ouf de soulagement !

On a passé une super journée tous les trois. Ils étaient contents et moi aussi.

Moi, je suis soulagé de voir que finalement ça se passe très bien. Et eux sont soulagés de voir que je vais bien.

Vu d'ici, je ne regrette pas l'idée de l'album. Ça a brisé la glace et fait tomber les clichés comme prévu. Le risque était que ça soit un peu violent pour eux au début, et ça n'a pas loupé. Mais bon, dans tous les cas ça doit faire un choc je pense.

Mes parents sont géniaux :)
"Ich bin schwul, und das ist auch gut so"
("je suis homosexuel, et c'est bien comme ça aussi")
Klaus Wowereit, Maire de Berlin

Alexisj31
Messages : 102
Inscription : 26 avr. 2008 20:54
Localisation : Toulouse
Contact :

re

Message par Alexisj31 »

Salut Julien ,

Je vois que tout s'est bien passé avec tes parents. Et je suis content pour toi !
Tes parents ont eux des réactions normal il se faisait du souci!

Super tout sa !! :D
Alexis.J Bénévole débutant et adhérent de Contact HG MP LR L

Président de l'Union Nationale Lycéenne 31

Maman Love
Messages : 8
Inscription : 21 avr. 2008 12:51

Message par Maman Love »

Très, très, très bonne nouvelle, Julien... Quel espoir pour ceux qui n'ont encore rien dit. Dans le coeur de nombreux parents, il y a surtout beaucoup d'amour et l'Amour abat tous les préjugés ...
Je suis vraiment très contente pour toi. :P
Une maman bluffée.

Mirica
Bénévole écoutant
Bénévole écoutant
Messages : 368
Inscription : 01 nov. 2006 22:46
Localisation : ESSONNE

Message par Mirica »

je suis très contente pour toi julien, ca me fait plaisir de voir des parents qui acceptent.

Bisous
a bientot
Christine, Écoutante Bénévole Contact Paris IDF

julienp
Messages : 53
Inscription : 22 avr. 2008 23:23
Localisation : Paris XVII

Message par julienp »

J'étais à la réunion de Contact IDF hier, et tout le monde m'a dit "eh Julien on attend la suite avec impatience". Semble que mon histoire soit encore plus intéressante que Plus Belle la Vie :mrgreen:

Ce qui a changé depuis que je leur ai dit :
- ils m'appellent beaucoup plus (presque deux fois par semaine contre une fois toutes les deux semaines auparavant). On a aussi beaucoup plus de choses à se raconter au téléphone.
- comme je travaille sur Paris mais que j'étudie à Lille, je remonte souvent "là haut" une semaine pour suivre des cours et passer des exams. J'ai passé une semaine sans stress, sans me dire comment je vais cacher "ça", sans me demander quelle excuse j'allais pouvoir trouver pour aller à Lille justement le samedi de la Gay Pride... Du coup ça m'a rendu plus calme, et je n'ai plus eu ces "énervements spontanés" que personne ne comprenait (souvent ça venait du fait que je cherchais à parler de mon homosexualité sans y parvenir, ou encore que je me sentais aggressé/incompris par rapport à ma sexualité). Mes parents m'ont affirmé avoir vraiment apprécié cette semaine que j'ai passée à la maison. Je suis même resté le week-end alors que d'habitude j'arrivais le dimanche soir et partais le vendredi soir juste après les cours. Ils comprennent bien que j'ai passé une période difficile, et semblent heureux de me voir appaisé.

Comme mes parents me l'avaient demandé, j'ai essayé d'en parler à mon frère. A première vue, je ne suis pas supra motivé puisque les communication reste tendue entre nous. Mais c'est vrai, pourquoi ne pas utiliser cet "événement" pour pouvoir resserer les liens ?
Il est en ce moment en Pologne pour un stage ; il y est depuis début avril, et rentre lundi. J'ai essayé de lui envoyer tous les articles sur les plombiers polonais qui paraissaient dans la presse. Je lui demande si il peut pas m'en ramener un, -un beau. Lui parle à mes parents des infirmières polonaises (j'étais pas au courant qu'elles avaient aussi leur réputation). J'essaye d'en remettre une couche sur MSN :
Moi : - tu n'as pas rencontré de Polonaise à Lublin ?
Lui : - des Polonaises, oui rencontrées mais bon rien de plus... :)
Moi : - des Polonais ?
Lui : - aussi
Moi : - aussi : rien de plus non plus ?
Lui : - bah non hein
Moi : - bah c'est pas évident
Lui : - si :)
Moi : - oui pour toi
Lui : - et toi les Parisiennes ?
Moi : - c'est pas mon truc
Lui : - ok
Et là il a déconnecté...
Je suis un peu frustré. Je me dis soit il pas compris et il est […]. Soit il a compris, et il est […] de déconnecter là maintenant.
Enfin bon c'est pas bien grave. Ça fait des années (pas un ou deux ans, ça fait plus de dix ans que ça dure, ça vient pas de l'âge) qu'il ne me parle pas ou très peu. Ça peut pas être pire, mais ça serait pas mal qu'il saisisse cette chance pour rétablir le dialogue.

Le reste de la famille, comme je ne les ai pas encore vus, ça peut attendre.

À suivre...
"Ich bin schwul, und das ist auch gut so"
("je suis homosexuel, et c'est bien comme ça aussi")
Klaus Wowereit, Maire de Berlin

Mirica
Bénévole écoutant
Bénévole écoutant
Messages : 368
Inscription : 01 nov. 2006 22:46
Localisation : ESSONNE

Message par Mirica »

coucou julien

merci pour ce "complement" lol ! C'est mieux que plus belle la vie, parce que ce n'est pas un feuilleton, mais une réalité. ;)

pour ton frère, je comprends, mais des fois il faut du temps pour retablir un dialogue, ne baisse pas les bras ... courage.
En tout cas, bravo pour tous tes efforts pour essayer de dialoguer avec ton frère, c'est bien de saisir toutes ces occasions. :)

Et puis pour tes parents, je suis super contente, ils doivent bien le ressentir que tu es bien mieux dans tes basquettes

bisous et à bientot :D
Christine, Écoutante Bénévole Contact Paris IDF

Répondre