Un peu perdue

Exprimez vous ici, nos échanges d'expérience peuvent parfois faire avancer les choses...

Modérateur : Contact - Equipe de modération

HelloKitty
Messages : 2
Inscription : 13 avr. 2021 19:13

Un peu perdue

Message par HelloKitty »

Bonjour a tous !
Après quelques hésitations je me lance.
Il y a quelques temps, après une longue discussion avec mon ex compagnon (qui est aussi le père de mon enfant ado, nous sommes séparés depuis 10 ans), il m'a avoué qu'il ne se sentait pas bien dans son corps et qu'il voulait changer de sexe.
Je tiens a préciser avant tout que malgré notre séparation, et certaines difficultés qui ont pu en découler, nous sommes restés extrêmement proches.
Passé l'effet de surprise (évidemment), j'admets que j'accuse un peu le coup encore. Même si pour moi il est absolument impossible et impensable de le laisser tomber dans cette épreuve et dans son parcours, car il est évident que je serais présente pour le soutenir à chaque étape, je pense aussi à notre fils. Je ne sais pas quoi faire ou dire, comment aborder le sujet avec lui (parce que oui il va falloir le faire a un moment).
Je suis la seule de son entourage à être au courant et j'avoue que je suis un peu perdue car je n'ai personne à qui me confier, personne qui pourrait me conseiller.
Dans le même temps, mon compagnon actuel prend très mal le fait que je ne veuille pas lui dire ce qu'il se passe (mon ex m'a demandé de ne rien dire, ce que je comprends et que je respecte), part dans des délires ahurissants et en devient même méchant.
Enfin voilà comme vous pouvez le constater, la situation est un peu compliquée, même si ce qui compte c'est son bien-être, qu'il puisse enfin se sentir lui/elle-même, je culpabilise un peu de penser à tout ce que ça va engendrer.

Merci de m'avoir lue. :)

J-Lyon
Messages : 135
Inscription : 23 avr. 2020 22:01

Re: Un peu perdue

Message par J-Lyon »

Bonjour HelloKitty,

Bienvenue sur le forum et merci pour ce témoignage.
Je comprends effectivement que la situation est compliquée pour vous actuellement.
Et effectivement, il y a plusieurs points importants dans votre propos que sont votre proximité avec votre ex-compagnon que pourrait engager une transition (peut etre ?), l'impact pour votre enfant qui est ado donc dans une période particulièrement délicate, et votre compagnon actuel et votre relation. Et tout ceci vous le portez presque toute seule ! Normal que vous soyez perdue et que la pressions soit très voir trop forte.

Je ne saurais pas quoi vous répondre au sujet de votre enfant et comment les choses doivent être abordées ou dites, d'autres pourront surement mieux le faire que moi. Juste un témoignage car dans mon entourage (pas très proche par contre), j'ai une amie qui a effectuée une transition il y a de nombreuses années et qui était déjà parent. J'ai toujours vu sa fille très proche de son père (je dis son père car pour elle, il n'y avait pas d'autres façon de l'appeler, même si la transition était totalement acceptée et intégrée). Mais comment l'annonce avait été prise, je ne sais pas.

En revanche, sur les autres points, votre ex-compagnon vous a fait confiance, mais ne peut pas vous laisser trop longtemps seul dans ce secret. Concernant votre compagnon actuel, est il a ce point proche de votre ex-compagnon pour être impacté ? car votre attitude a forcément changée et il l'a remarqué a priori sans comprendre. Est ce a ce point problématique de le mettre également dans la confidence ? Il est peut être suffisamment détaché pour que la pression retombe. Qu'en pensez vous ? C'est peut etre une chose que vous devez aborder avec votre ex en lui disant que c'est un peu difficile aussi pour vous de porter le secret seule, surtout que vous aurez a réfléchir a comment aborder le sujet avec votre enfant.

Enfin voila a chaud mes commentaires. J'espère que vous obtiendrez des témoignages de personnes ayant vécu ces situations là.

N'hésitez pas à réagir.

Bonne journée.

heideweg
Messages : 192
Inscription : 22 févr. 2016 10:36
Localisation : 49

Re: Un peu perdue

Message par heideweg »

Bonjour et bienvenue ici !!

Je ne suis pas sûr non plus de pouvoir vous apporter l’aide dont vous auriez besoin en tout cas, c’est votre bienveillance et votre générosité qui m’ ont poussé à vous laisser un message, en espérant que quelqu’un puisse vous donner des conseils pour vous aider à avancer.....
Je rejoins (comme souvent) l’avis de Jérôme, vous ne pourrez pas garder tout ça pour vous trop longtemps..... il y a votre ex compagnon, votre fils et votre compagnon actuel.....
je pense qu’il faut hiérarchiser les choses par ordre d’importance.....
1) vous et votre ressenti .... c’est important de penser un peu à vous 😉
2) votre fils et vous, vous devrez évaluer sa capacité à intégrer puis accepter de telles informations..... et ce sera à vous de décider si vous devez lui dire ou pas..... avec un dialogue avec le papa ... ou pas, ce qui ne vous empêchera pas de le soutenir de toutes façons......( le papa et éventuellement le fils ensuite...)
3)votre compagnon , là encore, évaluer sa capacité d’écoute, si elle est limitée, et bien, peut-être prendre un peu de distance par rapport à ce sujet .....
4) votre ex compagnon..... cela peut sembler bizarre de lui attribuer la dernière place mais désormais, il ne fait plus partie de votre quotidien.........
Attention, cela ne veut pas dire que je vous conseille de prendre de la distance avec lui, au contraire, il vous fait incontestablement confiance et ce rapport de confiance et bienveillance est à préserver, ça rend, de mon point de vue votre histoire familiale si jolie et singulière..... mais il faut que chacun puisse avancer....
vous êtes dans le secret ensemble et il faut donc trouver un rythme, ensemble.......
Je vous souhaite bon courage dans cet accompagnement......
Vous pourrez aussi compter sur la bienveillance de certains intervenants plus compétentes en matière de transition ...
David

Avatar de l’utilisateur
Quetzal
Messages : 136
Inscription : 27 avr. 2020 08:38

Re: Un peu perdue

Message par Quetzal »

Bonjour,

Cela semble compliqué pour vous de ne pas pouvoir parler de la situation autour de vous, et c'est tout à fait compréhensible. J'imagine qu'en venant ici, déjà ça vous permet de répondre un peu à ce besoin de "lâcher du lest" :)

Je précise juste que je vais utiliser le pronom neutre "iel" pour parler de votre ex, ne sachant pas s'iel est en (fin de) questionnement, s'iel est une femme ou une personne de genre non-binaire ni quel pronom iel est à l'aise d'employer. Vous en parlez au masculin donc je ne sais pas si c'est par difficulté de votre part à modifier votre façon d'en parler ou si c'est par choix de sa part (ou parce que vous ne savez pas quels pronoms et accords iel utilise ou souhaite utiliser).

J'aurais tendance pour ma part à vous dire qu'en effet, il est important de ne pas en parler sans l'accord de votre ex. Le faire reviendrait à l'outer et cela est non seulement une violence envers la personne concernée (non respect du consentement) mais cela l'expose également à des dangers.
En parler ici ou auprès d'un-e psy ou d'une asso etc, de façon anonyme, c'est une façon de ne pas rester seule avec vos doutes, vos appréhensions, vos questionnements, tout en respectant le rythme de votre ex.


Et donc de tout cela découle le fait qu'il ne vous appartient pas de décider de vous-même d'en parler à votre fils. C'est quelque chose qui doit absolument être discuté avec votre ex. Peut-être a-t-iel besoin d'un peu de temps, d'avoir lancé des choses concrètement, d'avancer dans son cheminement personnel, ou de trouver les mots et/ou la façon dont iel veut l'annoncer à votre fils.
Avez-vous exprimé à votre ex les questionnements que vous avez par rapport à votre fils ? Il existe des brochures et des ressources pour expliquer la transidentité aux enfants, après votre ex a peut-être déjà une idée de comment/quand iel souhaite le faire ? :)

N'hésitez pas non plus, votre ex et/ou vous, à contacter une asso trans dans votre région, histoire de pouvoir en discuter, avoir peut-être des pistes pour en parler ensemble à votre fils. La plupart des assos proposent des entretiens en visio si besoin :)

Après, ce n'est pas toujours facile d'en parler lorsqu'on a pas encore tout éclaircit en soi. Il faut bien avoir en tête que quand on est trans, notre parole est continuellement remise en doute. Par nos proches, nos moins-proches, nos employeurs, nos enseignant-e-s, nos médecins, mais également par la justice elle-même, par l'état... il faut être sacrément équipé-e pour se sentir de pouvoir s'affirmer quand le reste du monde nous renvoie qu'on est soit malades, soit illégitimes, et de toute manière pas aptes à savoir nous-même qui on est et ce qui est bon pour nous.
Dans ce contexte, parler de nos doutes, de nos questionnements et de nos appréhensions peut être encore plus compliqué (car c'est toujours plus facile de remettre en question quelqu'un-e qui exprime des doutes par exemple...).
Cela peut expliquer pourquoi il peut y avoir besoin de temps avant de se sentir assez en confiance pour en parler autour de nous. Je vous dis cela car c'est ce qui s'observe de manière générale, mais seule votre ex pourra vous indiquer ce qu'il en est :)

Quoiqu'il en soit, vous n'êtes pas responsable de la complexité de la situation, pas plus que votre ex d'ailleurs. Si vous vous interrogez sur la façon dont vous pouvez læ soutenir au mieux, vous pouvez par exemple :
- lui poser la question directement
- vous informer par vous-même (par exemple en allant sur le site wikitrans qui possède diverses ressources destinées aux allié-e-s / à l'entourage)
- respecter son rythme

Après vous dites quand même que votre conjoint actuel en devient presque méchant. C'est avec vous qu'il devient méchant ? Est-ce que vous voulez en discuter ?

Répondre