Utilisation d'un binder

Abordez ici les sujets liés aux "questions LGBT" (actualité, politique, médias... etc), ou tout autre sujet.

Modérateur : Contact - Equipe de modération

Hugo4933
Messages : 2
Inscription : 11 févr. 2020 09:25

Utilisation d'un binder

Message par Hugo4933 »

Bonjour,

ma fille (16 ans) est trans identitaire et souhaite porter depuis plusieurs mois, des binders pour cacher sa poitrine. Pour l'instant, je refuse car je sais que la compression de la poitrine n'est pas sans conséquences. Elle porte des brassières de sport mais me relance régulièrement pour que j'accepte l'achat d'un binder. Quels conseils pouvez vous me donner? y-a-t-il des marques adaptées, site internet où se les procurer ?

Par avance, merci pour vos retours,

Bonne journée

thierryh
Bénévole écoutant
Bénévole écoutant
Messages : 90
Inscription : 18 févr. 2008 01:14
Localisation : Paris
Contact :

Re: Utilisation d'un binder

Message par thierryh »

Bonjour,

Concernant l'usage de binder par Hugo, je comprends qu'il est à un âge où une poitrine peut être très gênante en relation avec son image de jeune homme et son vécu au quotidien.

En revanche, je ne suis pas un spécialiste concernant l'utilisation de ce type d'équipement et je ne suis pas en mesure de vous guider, Hugo et vous. J'espère que vous trouverez des réponses par ailleurs, peut-être auprès d'experts du corps médical.

A bientôt,
Thierry

Avatar de l’utilisateur
Quetzal
Messages : 48
Inscription : 27 avr. 2020 08:38

Re: Utilisation d'un binder

Message par Quetzal »

Bonjour,

Pour vous rassurer tout de suite : la compression du torse n'est pas du tout dangereuse si elle est bien faite, avec du matériel adapté.
Si votre enfant envisage de se binder, c'est probablement qu'iel envisage par la suite de faire une opération du torse, et dans ce cas son besoin est bien plus important que les éventuels dommages esthétiques que pourraient entraîner le port prolongé d'un binder.
Si c'est juste pour tester, aucun risque non plus : les dommages éventuels sont dus à un port prolongé (plus de 6 mois de port quotidien je dirais...)
Le risque réel se situe dans l'utilisation de bandes compressives, et c'est d'ailleurs plus pour le dos et la colonne vertébrale que c'est dangereux.

Les seules conséquences sont donc d'ordre esthétique (à moins que votre enfant ait des problèmes pulmonaires) et à ce niveau iel est seul-e apte à déterminer ce qui lui importe.

Désormais on trouve de très bons binders, confortables et surs. Il est conseiller d'en acheter 2, pour assurer une rotation (ça se lave à la main à l'eau froide et se laisse sécher à plat). Je peux vous recommander ces deux marques :

-> Underworks (le site est en anglais) : très bonne qualité de compression et de résistance, prix correct. Je conseille beige ou noir (pour éviter le jaunissement)
-> GC2B (on ne peut poster qu'un lien max par message...), magasin créé par des personnes trans : grande diversité de couleurs et de tailles. Ils me semblent légèrement moins compressif que les underworks, mais je connais des personnes qui en sont très satisfaites.

Attention à la taille : il faut que ce soit assez compressif sans pour autant être douloureux. Il y a des guides sur les sites pour calculer la taille qui convient (les tailles ne correspondent pas à celles des vêtements). Certaines assos trans proposent d'essayer des binders, ça peut être l'occasion de vérifier sa taille avant d'acheter, si vous avez une asso trans dans votre région.

Les recommandations pour le port du binder :
- Éviter de placer les seins vers le bas et l'extérieur (ça tend à abîmer les fibres élastiques de la peau) mais bon en vrai c'est aussi la position qui fait que le résultat est le mieux... donc c'est à iel de voir selon ce qui est important pour iel, c'est son corps, donc son choix.
- Ne jamais dormir avec
- Essayer de le porter max 8h par jour (peu compatible avec une journée scolaire classique, donc l'idée c'est d'essayer de l'enlever dès que possible après sa journée, pour laisser la peau respirer).
- Dans la situation actuelle, le covid étant une infection pulmonaire, une forte compression peut aggraver les symptômes. Il est donc conseillé si on a le covid, de porter des binders un peu détendus, le moins souvent possible, faire régulièrement des étirements (dos, nuque, épaules) et de tousser un bon coup après l'avoir enlevé (pour étirer les muscles intercostaux,gonfler les poumons etc)

Au début, on peut se sentir essoufflé plus rapidement. On s'habitue (et le binder s'assouplit aussi avec le temps), l'idée c'est que ce ne soit supportable ;)

Vu l'importance que cela semble avoir pour votre enfant, vous ne regretterez pas de l'avoir soutenu là-dedans. Le port du binder change la vie et peut littéralement redonner le sourire à une personne qui vit mal de ne pas avoir le torse plat. C'est un outil d'affirmation de genre qui est pour certain-e-s vraiment essentiel.

Répondre