Histoire d'un mec trans qui s'assume à moitié -Besoin de conseils-

Avant de poster un message, merci de consulter la Charte de Contact ainsi que la Charte du forum

Modérateur : Contact - Equipe de modération

Répondre
Mikhaël
Messages : 1
Enregistré le : 18 déc. 2018 20:08

Histoire d'un mec trans qui s'assume à moitié -Besoin de conseils-

Message par Mikhaël » 18 déc. 2018 21:15

Pour en savoir un peu plus sur VOUS...
- Votre pseudo sur ce forum : Mikhaël
- Pourquoi ce pseudo : Le prénom que je me suis choisi
- Votre date de naissance : 02/12/2004
- L'agglomération la plus proche de chez vous : Saverne
- Votre activité (étudiant, chômeur, travailleur) ? lycéen
- Etes vous une femme, un homme... ou autre ? Homme trans
- Pourquoi vous êtes vous inscrit sur ce forum (qu'attendez vous de ce forum) ? chercher des conseils et des contacts
- Vos Loisirs : Lecture, dessin, écouter de la musique
- Etes-vous Parent d'un ou plusieurs enfants homo ? proche d'homo ? homo, bi ou en questionnement sur votre orientation affective et sexuelle ? moi-même transgenre FtM et gay - meilleure amie lesbienne et quelques autres connaissances bi ou homo
- Comment avez vous connu Contact ? en me perdant sur Internet
- Vos parents sont-ils au courant de votre orientation sentimentale et sexuelle ? ma mère oui, son compagnon non, mon père est décédé
- Vos proches sont-ils au courant ? mère et amie : oui / autres : non
- Est ce que cela ce passe bien avec eux ? mère : non / sinon oui
Pour en savoir un peu plus sur VOTRE ENVIRONNEMENT PROFESSIONNEL...
- Vos collègues ou camarades de classes sont-ils au courant ? non mais ils l'ont sûrement un peu devinè ( certains )
- Est ce que cela ce passe bien avec eux ? oui... puisqu'ils ne savent pas ( la plupart sont LGBT donc no problem )
- Comment vivez vous l'orientation sentimentale et sexuelle de votre ou de vos collègues ? aucun souci, je suis moi-même LGBT !
-------------------
Bonjour !
Alors voilà comme le dit le sujet je suis un mec trans.
J'ai 14 ans, le nom que je me suis choisi est Mikhaël même si peu de gens l'utilisent.
J'ai su que j'étais trans à 12 ans, mais j'étais en questionnement depuis longtemps déjà.
Je ne me suis jamais senti "fille", ce qui m'a d'ailleurs valu d'être harcelé en primaire et au collège, à cause de mon allure de "garçon manqué" ou de mes contacts, avec des garçons principalement ( je n'ai quasiment pas eu d'amis filles, même si ma meilleure amie en est une )
J'ai sauté deux classes, apparemment parce que je suis mature, mais faut pas croire tout ce qu'on raconte
Et donc c'est en entrant en seconde que je suis devenu assez ami avec un garçon de ma classe qui était ouvertement gay. Cela m'a ammené à m'intéresser au sujet LGBT et en apprenant l'existance de la transidentité ça a été comme un choc : depuis des années que les gens qui me traitaient de taré m'avaient fait me sentir horriblement seul, j'ai appris qu'il y avait d'autres personnes comme moi, et surtout que je n'étais pas juste bon pour l'asile.
Du coup voilà, en entrant en première je me suis décidé à faire mon comig out. Je voulais le faire petit à petit, pour ne rien brusquer, et j'ai choisi de commencer avec ma mère. Heureusement elle n'est pas transphobe et sur le moment elle a bien réagi, mais par la suite et toujours maintenant depuis 3 mois elle fait l'autruche, comme si rien ne s'était passé. J'avoue que ça a été un coup au moral, et ça m'a bloqué pour le dire à d'autres personnes, même ceux auquels je fais confiance.
En ce moment deux personnes sont donc au courant, ma meilleure amie qui a été la première à le savoir et qui me soutient toujours et ma mère, qui reste indifférente. J'hésite encore à faire un coming out dans mon lycée pour mettre au courant ma classe, mais j'ai peur que ça ne remonte aux oreilles de ma famille. Parce que le compagnon de ma mère ( qui n'est donc pas mon père ) est plutôt transphobe, sa fille également, sans parler du reste de ma famille.
Donc j'ai une situation un peu compliquée, je ne peux pas faire grand-chose pour améliorer ça et dans ses conditions cette chère dysphorie de genre que les transgenres connaissent bien ( Google est ton ami si tu ne sais pas ce que c'est ) prend bien du plaisir à pourrir ma vie.
Mais sinon ça va ! Je vais pas me plaindre certains trans ont étés jetés à la rue par leurs parents.
Plus récemment :
Ma mère ne veut pas comprendre que l'on n'a pas besoin d'être suivi par un psy pour être trans... j'essaye de lui expliquer que le fait que mes amis au moins me considèrent comme un mec ne la regarde pas déjà et surtout que c'est mon choix.
Elle n'est pas très réceptive mais bon
Est-ce que quelqu'un a des conseils pour lui expliquer ça ? Parce que je ne sais pas vraiment comment faire....
Merci d'avance !
Voilà ^^

Loan-naël
Messages : 1
Enregistré le : 08 janv. 2019 01:31

Re: Histoire d'un mec trans qui s'assume à moitié -Besoin de conseils-

Message par Loan-naël » 08 janv. 2019 01:50

Salut je suis transgenre ftm j ai 27ans et un enfant. J ai réaliser y a très peut de temps ( 4ans environs) que mon apparence n aller pas du tout avec mon esprit et que c était pas juste que je soit masculine comme tant de monde a voulu me le faire penser. J ai eu une scolarité difficile étant donné que je n étais pas bien dans mon corps et ma tête. L entourage que se soit amis ou famille peuvent avoir beaucoup de mal a comprendre se problème car c est un sujet pas suffisamment aborder dans la vie et difficile à comprendre pour ceux qui ne savent pas se qu on peut vivre. Il faut parler directement avec les personnes qui ne l accepte pas ou ne le comprenne pas pour leurs expliquer notre position difficile et instable. Et c est vrai ont a pas spécialement besoin d un psy pour être transgenre car se n est ni une maladie ni un problème passager. Par contre voir un psy peux aider à avancer a trouver des solutions et a se sentir mieux. J etais moi même réticent à l idée de voir un psy car j en ai vu beaucoup depuis l enfance et jamais j avais réussis à parler et puis maintenant j en ai trouver une a qui je fais confiance et qui m aide à avancer et a aborder le sujet avec mon fils chose très compliquer. Les parents peuvent avoir du mal à nous comprendre car ils nous ont mit au monde en tant que fille ou garçon et ont l habitude de nous voir ainsi même si il s aperçoivent qu on ne l est pas complètement. Mais pour eux c est une épreuve difficile car sa veut dire changer toute une vie et faire accepter une nouvelle. Moi je pense que le dialogue est très important c est se que je fais avec ma mère qui malgré qu elle l accepte a encore du mal à s y faire. Il faut beaucoup de courage et surtout ne pas être seul.

Répondre