[Paradox] se présente

Avant de poster un message, merci de consulter la Charte de Contact ainsi que la Charte du forum

Modérateur : Contact - Equipe de modération

Paradox
Messages : 35
Inscription : 26 déc. 2005 08:34
Localisation : Terre, Europe, France, Rhône-Alpes, Isère, Grenoble, banlieue
Contact :

Message par Paradox » 07 avr. 2006 22:46

Ben Quentin si tu veux je te donne l'adresse de mon coiffeur, tu lui montre ma photo et tu lui dit que tu viens de ma part ...

MDRRRR

A+
Je suis Gay... Je n'en suis ni honteux ni fier. Je suis et c'est tout.

bikounet38

Message par bikounet38 » 24 juin 2009 10:45

Merci d'avoir nourri toute la conviviale ;-) :P

Paradox
Messages : 35
Inscription : 26 déc. 2005 08:34
Localisation : Terre, Europe, France, Rhône-Alpes, Isère, Grenoble, banlieue
Contact :

Message par Paradox » 25 juin 2009 08:30

De rien !!!!!!!!!!!!!!!


A++++++++++++++++++++++++
Je suis Gay... Je n'en suis ni honteux ni fier. Je suis et c'est tout.

pat
Messages : 38
Inscription : 03 mai 2008 16:11

Message par pat » 26 juin 2009 22:38

Bonsoir Paradox,

Je suis maman d'un jeune gay (j'ai presque votre âge - 7 ans). Je souhaiterais savoir si vous avez un partenaire "régulier" ou si vous allez de rencontre en rencontre.

Mon fils est encore jeune (25 ans), mais je dois reconnaître que j'aimerais qu'il ait une relation durable afin de pouvoir partager davantage de choses avec lui.

Je suis allée à la gay pride de notre ville, je trouve normal d'être avec lui dans ces moments, mais je dois dire que j'aimerais qu'il soit vraiment amoureux pour partager les moments forts de la vie avec cette personne.

C'est peut-être "vieux jeu", mais justement pourriez-vous me faire part de vos réactions (j'attends aussi celles des autres surfeurs).

Bien amicalement.

pat
Messages : 38
Inscription : 03 mai 2008 16:11

précision

Message par pat » 27 juin 2009 09:53

Vous avez 7 ans de moins que moi... C'est mieux (pour moi) de le dire ainsi, plutôt que "7 ans de plus que vous" !!! :D

Paradox
Messages : 35
Inscription : 26 déc. 2005 08:34
Localisation : Terre, Europe, France, Rhône-Alpes, Isère, Grenoble, banlieue
Contact :

Message par Paradox » 29 juin 2009 09:29

Bonjour,

Je suis ravi de vous connaître (au moins par mail) !

Vous me posez une question, alors je vais vous repondre . Je vais meme répondre à des questions que vous n'avez pas posé !!! lolll

J'ai "découvert" que j'étais gay à l'age de 27 ans. J'ai eu donc ma 1ere relation gay avec un gars du même age que moi (que j'ai rencontré au boulot, et oui !! rien de gloque en fait !!), et pour lui aussi c'était une premiere. Nous avons eu une histoire difficile car au contraire de moi, il n'acceptait pas son homosexualité. Mais nous étions fou d'amour l'un pour l'autre et ce n'était donc pas une histoire d'un soir !

Puis, petit à petit, pour des raisons diverses et variées, nous nous sommes séparés au bout de quasi 2 ans. CEPENDANT, nous sommes encore les 2 meilleurs amis du monde et je ne pourrai vraiment pas envisager ma vie amicale sans lui.

Après, j'ai eu qques relations... 15 jours, 1 mois... peu souvent de relations d'un soir car j'ai toujours cherché "le prince charmant" sans y croire je dois le preciser. Cela m'a permis en tout cas d'avoir deux autres supers amis supplementaires !!

PUIS un jour, de fil en aiguille, j'ai rencontré un gars. Aujourd'hui c'est pour moi l'ETRE EXCEPTIONNEL !!!! Je n'en dirai pas plus, car sinon je pourrai en écrire 15 pages (on se voit un de ces quatre et je vous en parle en détail.. notre rencontre , etc...). Bref, nous sommes ensemble depuis 7 ans, pacsé depuis 5 ans, fidèles à 100% et amoureux comme vous ne pouvez meme pas imaginer !!!

Nous ne fréquentons pas les lieux gays (ou une ou 2 fois par an au plus - et les bars uniquement), nous faisons bcp de restos et allons chez des ami(e)s comme un parfait couple hétéros (bon ya pas les enfants c sûr !!!). Nous n'allons jamais à la gay pride (mais c tres bien si vous y allez à notre place!!)

Sinon,
Par rapport à votre fiston, ne soyez pas inquiète !! il faut qu'il se construise et le prince charmant finira bien par venir !

C'est évident qu'une maman veut absolument "caser" son fils, avec une fille de préférence, mais avec un garçon quand elle ne peut pas faire autrement ;)

Car c'est sur, c'est rassurant pour les parents. Moins de peur comme : va t'il tomber sur un vieux pervers, ne va t'il pas attraper une cochennerie, ne va t'il pas ds des lieux de débauches ?.

Ayez confiance en votre fils ! il saura ce qui est bon pour lui. Par contre, vous avez le droit de lui dire (à mon avis) que vous aimeriez le voir avec un gars . C'est à la fois le reconnaitre en tant que gay, à la fois s'interreser à sa vie (sans être intrusive) et à la fois lui faire comprende qu'une bonne relation à 2, c'est plus rassurant pour vous. Et c'est lui dire que son copain sera le bienvenu ! Combien de jeunes gays revent de ça. D'une mere qui accepte l'homosexualité de son fils, qui reve de rencontrer un futur gendre etc etc...

Voilà !!! désolé pour les fautes et le reste mais je suis au job :)))) et je dois aller vite ds ma reponse.

Cordiales salutations et continuez ainsi !!!!!!!!!!
Je suis Gay... Je n'en suis ni honteux ni fier. Je suis et c'est tout.

Paradox
Messages : 35
Inscription : 26 déc. 2005 08:34
Localisation : Terre, Europe, France, Rhône-Alpes, Isère, Grenoble, banlieue
Contact :

Message par Paradox » 29 juin 2009 09:31

Au fait, je n'ai plus du tout cette coupe de cheveux... D'une j'ai pris 5 ans depuis cette photo et de deux je l'ai gardée seulement 15 jours le temps de mes vacances !!
Je suis Gay... Je n'en suis ni honteux ni fier. Je suis et c'est tout.

joe
Messages : 35
Inscription : 18 févr. 2008 19:13
Localisation : sarthe

Message par joe » 29 juin 2009 17:41

Bonjour Paradox
Je suis également une maman d'un garçon homosexuel (26 ans) et comme Pat j'aimerais qu'il trouve une relation stable et sérieuse.
Mon fils ne m'a jamais présenté quelqu'un et comme vous dîtes j'aimerais le "caser" car j'ai peur qu'il ne réussisse pas sa vie sentimentale...
Il etudie toujours et sort avec ses ami(e)s de fac et lycée. Comme vous il ne fréquente pas les lieux gays.
C'est pourquoi, votre message me donne espoir car vous semblez tellement heureux que je vais reprendre confiance pour mon fils.
Amicalement.

Paradox
Messages : 35
Inscription : 26 déc. 2005 08:34
Localisation : Terre, Europe, France, Rhône-Alpes, Isère, Grenoble, banlieue
Contact :

Message par Paradox » 29 juin 2009 22:37

Bonjour Joe,

Oui rassurez vous. Il trouvera en temps et en heure ! Gardez espoir.

Et puis être en couple n'est pas non plus une obligation ou une assurance
tous risques (comme d'ailleurs quand on est hétéro) ! Comme dit l'adage populaire "mieux vaut être seul que mal accompagné".

S'il gère bien son homosexualité, il vivra heureux (même seul). En outre, souvent, il peut y avoir des amitiés tres tres fortes qui ne compensent peut être pas un compagnon mais qui permettront de ne pas finir seul (qui est en fait la tres grande peur des parents et notamment des mamans !!)



Sinon, me concernant, je peux dire qu'en tant qu'homo je suis heureux aujourd'hui. Après, dans la vie, il n'y a pas que l'homosexualité. Il y a aussi les problèmes de boulots, les peurs diverses et variées !! et là c'est pas gagné loll

Ayez confiance en l'avenir et en votre fils. Je suis heureux de savoir qu'il peut compter sur vous

Amitiés,

Paradox
Je suis Gay... Je n'en suis ni honteux ni fier. Je suis et c'est tout.

pat
Messages : 38
Inscription : 03 mai 2008 16:11

Message par pat » 02 juil. 2009 22:49

Bonsoir Paradox,

Je vous remercie d'accorder un peu de votre temps aux interrogations des mamans...

Notre fils a eu une première relation qui a duré quelques mois, j'étais très contente de rencontrer son ami (c'était plus difficile pour mon mari, mais comme on dit "cela le faisait").

Depuis, notre fils fréquente les milieux gay, s'expose (drague queen - orthographe a proximative...)

Il a gardé d'excellentes relations avec des amies d'enfance, des amies de faculté (toujours des filles avec leur conjoint parfois).

Dans ce contexte, je me demande toujours s'il pourra ou s'il a envie de se stabiliser dans une relation durable. J'ai parfois l'impression que pour ne pas souffrir il refuse lui de s'investir dans une relation durable ???

J'adore mon fils, mais je dois dire que je n'ose pas lui poser toutes ces questions de peur de casser nos relations qui sont déjà très distantes, car là aussi il ne montre pas ses sentiments. On dirait qu'il a peur de se dévoiler. Car par ailleurs il a quelques attentions (il nous a invité à déjeuner chez lui il y a quelques jours, cela fait très plaisir).

Peut-être que des mamans d'hétéro vivent la même chose, mais c'est un tel contraste avec mon autre fils (hétéro) qui partage beaucoup de choses avec nous (pas tout pour autant) qu'il y a un manque qui s'installe. C'est pourquoi, je reste persuadée que lorsqu'il aura une relation durable, nous pourrons partager davantage.

Désolée de me lamenter sur mon sort... J'espère une seule chose, garder le contact avec mon fils, que personne ne viendra empêcher de garder notre relation et que celle-ci au contraire deviendra plus riche au fil de sa vie et la mienne.

Bisous à vous Paradox et je vous souhaite beaucoup de bonheur.

Paradox
Messages : 35
Inscription : 26 déc. 2005 08:34
Localisation : Terre, Europe, France, Rhône-Alpes, Isère, Grenoble, banlieue
Contact :

Message par Paradox » 07 juil. 2009 12:15

Bonjour et désolé pour la réponse tardive.

Si votre fils "s'expose" c'est qu'il a besoin de se construire. Tous les moyens sont possibles. Il y a ceux qui restent chez eux et qui se lamentent (cela n'a rien de péjoratif), ceux qui "s'affichent", ceux qui fréquentent des lieux particuliers et ceux qui ne font rien ou presque (je précise qu'on peut cumuler plusieurs situations ;)).

Bref, rien de grave à mon avis.

Après, dans ce contexte, pourra t'il se stabiliser ou non ? Franchement je n'en sais rien mais je le redis : On peut être seul, homo et super heureux !!! il n'y a pas que la relation de couple qui est LA solution.

Après, je pense qu'effectivement il ne faut pas trop lui poser de questions. L'homosexualité reste une chose délicate et c'est dur d'avoir une relation mere-fils "normale" ou classique si vous préférez.

On apprend pdt tte notre vie qu'être homo c'est mal, donc c'est vrai qu'en parler avec ses parents, cela reste hyper dur même si lesdits parents sont cool !!!

Après, il faut vous dire que si vous partagez plein de choses avec votre fils hétéro et moins avec l'autre, et bien votre fils hétéro... n'a pas les mêmes hésitations, les mêmes peurs et les mêmes angoisse.

"Afficher" sa vie d'hétéro c'est super simple... sa vie d'homo, vous convienndrez vous meme que c'est pas aisé non ?!?!

Bien sûr, vous, vous avez un manque. Je ne suis pas psy mais malgré tout, et meme si cela peut paraitre contradictoire avec ce que j'ai dit, vous pouvez qd meme en toucher 2 mots à votre fils et puis..... apprendre à gérer ce manque en se disant que c'est peut etre dû à son homosexualité mais aussi à son caractère intrinsèque !

Je ne le connait pas mais sans doute est-il moins expressif que son fréro !!!

Bisettes (comme dirait une collègue de boulot - je dis ça car je suis au boulot loll), soyez forte,

Paradox.
Je suis Gay... Je n'en suis ni honteux ni fier. Je suis et c'est tout.

joe
Messages : 35
Inscription : 18 févr. 2008 19:13
Localisation : sarthe

Message par joe » 10 juil. 2009 09:39

bonjour Paradox

J'ai beaucoup d'interêt à vous lire, car je sens une grande maturité chez vous et de l'attention envers les mamans.
Et comme vous savez, les mamans sont éternellement en question envers leurs enfants (hetero ou homo) :?
Je suis très proche de mon fils homo, on se parle facilement mais malgré tout il y a des questions que je n'ose pas aborder.
Il s'est découvert homo à 15 ans et il a fait son "coming out" à 25 ans.
10 ans de silence..c'est énorme! Et je n'ai rien vu...Qu'avait il à cette époque dans la tête. Comment a-t-il pu vivre à coté d'un frère et d'une soeur et de parents sans rien dire.
Que se passe t-il? Est ce de la honte, de la culpabilité? Ou pire un sentiment d"anormalité ?
Lors de son "co", il m'a dit qu'il avait été desespéré pendant 5 ans... et avait mis 5 autres années à s'accepter.
Je n'ose pas aborder cette époque avec lui, car je privilégie le moment présent (on se voit peu, il habite loin) et puis on parle de son travail de ses ami(e)s.
Il me semble heureux mais comment me faire confiance, moi qui n'ai rien vu pendant 10 ans...

Amicalement

Paradox
Messages : 35
Inscription : 26 déc. 2005 08:34
Localisation : Terre, Europe, France, Rhône-Alpes, Isère, Grenoble, banlieue
Contact :

Message par Paradox » 10 juil. 2009 14:15

Bonjour Joe,

Merci de l'intérêt que vous portez à me lire :) cela fait plaisir, mais heureusement que vous me trouvez mature car ... et bien je ne suis plus tout jeune !!! ;)

Tout d'abord, à mon humble avis, il serait bien pour vous que vous preniez de la distance.
En effet, pendant 10 ans vous n'avez rien vu et cela vous culpabilise.
Mais Joe, qui peut imaginer l'homosexualité de son fils, surtout entre 15 et 18 ans ??
A ces ages, on pense à son fils comme à son"bébé". Du coup, on n'arrive même pas à penser qu'il puisse avoir une sexualité... alors comment penser, en plus, qu'elle est "hors normes" ???

Après, et bien, comme tout le monde, on se fait des idées, on espère que son fils aura une copine, puis une femme, puis des enfants. Et on est tellement enfermé ds ces (ou ses) schémas qu'il est dur, voir impossible de faire autrement. Donc, vous n'avez rien vu et c'est normal, tranquilisez vous.

Après qu'avait'il dans la tête à cette époque ?

Comment le savoir, ni vous ni moi n'étions ds sa tête. Probablement avait'il un sentiment de honte, de culpabilité, d'anormalité et de plein d'autres choses encore. Et il est évident que de voir un frere ou une soeur "normaux" devait en rajouter une couche.

Bon mais je crois que ce petit à fait son chemin !!! ses 5 ans de désespoir l'ont menés à l'acceptation (et c'est énorme car sans vouloir vous faire peur rétrospectivement cela aurait pu le faire sombrer). Apres encore 5 années de travail pour accepter (et bien moi je dis bravo car 5 ans c'est court - oui oui je vous assure !!!).

Ce qu'il faut retenir de tout cela c'est que votre fils a traversé une vraiment mauvaise période. C'est le lot de tous les homos (d'une maniere ou d'une autre et avec plus ou moins de force). Quant à vous ne soyez pas coupable. Il est aussi "responsable" d'avoir voulu garder cela pour lui. En même temps, il ne pouvait pas faire autrement donc il n'est donc pas "coupable". Vous me suivez ???? ;)

Si vous souhaitez aborder cette période avec lui, pourquoi pas, osez !!!
Par contre, s'il vous envoie "ballader", alors n'insistez pas. C'est son droit de ne pas en parler.

Voilà, je suis un peu rapide dans ma réponse car mon temps de pause au travail se termine. Je voudrais me relire mais je n'ai pas le temps.

Amitiés,

Paradox.
Je suis Gay... Je n'en suis ni honteux ni fier. Je suis et c'est tout.

bikounet38

Message par bikounet38 » 10 juil. 2009 18:22

Je suis assez d'accord avec Paradox : si vous ressentez le besoin de lui demander ce qu'il a traversé, osez !
Vous avez le droit de verbaliser vos questionnements.
Personnellement, j'adorerais que ma mère me pose cette question là :-)

Après, libre à lui de ne pas vouloir développer, mais çà n'empeche que vous avez le droit de demander !

pat
Messages : 38
Inscription : 03 mai 2008 16:11

Message par pat » 10 juil. 2009 19:00

Bonsoir Paradox,

Comme Joe, je prends beaucoup de plaisir à vous lire, vos réponses sont réconfortantes. Merci.

Biz... ;)

Répondre