[kakie] Une maman qui se pose des tas de questions...

Avant de poster un message, merci de consulter la Charte de Contact ainsi que la Charte du forum

Modérateur : Contact - Equipe de modération

kakie
Messages : 15
Inscription : 31 janv. 2011 21:01

[kakie] Une maman qui se pose des tas de questions...

Message par kakie »

Bonjour ou Bonsoir!
Je ne vais pas m'étaler sur ma vie pour me présenter...
Je suis séparée depuis 2 ans, j'ai trois enfants de maintenant 8, 5 et 2 ans.
Le père de mes enfants vit aujourd'hui avec un homme.
Je cherche à échanger avec des femmes qui ont vécu ou vivent cette situation, des pères homosexuels, des enfants qui ont vécu cette situation...
Bref je suis plutôt sur ce site dans un esprit d'ouverture, de compréhension et d'échanges.
Merci pour vos retours,

bikounet38

Message par bikounet38 »

Bienvenue à Contact.

Si vous m'indiquiez votre région, je peux vous indiquer les coordonnées de l'association Contact la plus proche ; enfin si vous en avez envie.

Sinon quelle serait la première question que vous poseriez à :
-une conjointe d'une personne homosexuelle,
-un enfant ayant un parent homo ou bi,
-une personne homo ou bisexuelle ?

kakie
Messages : 15
Inscription : 31 janv. 2011 21:01

Message par kakie »

Merci pour votre accueil!
Je suis de la région parisienne, val de marne.
Sinon quelle serait la première question que vous poseriez à :
-une conjointe d'une personne homosexuelle,:
Avez vous penser être responsable de cette situation? comment se passent vos relations aujourd'hui?
-un enfant ayant un parent homo ou bi,
Avez vous souffert de cette situation? quels ont été vos ressentis?
-une personne homo ou bisexuelle ?
Avez vous toujours su?

bikounet38

Message par bikounet38 »

A Paris, il existe une association Contact :
CONTACT Paris-Ile-de-France (75)
84 rue Saint-Martin
75004 PARIS
01 44 54 04 35 (mardi 20h-22h, samedi 13h30-15h30)
www.asso-contact.org/75
75 @ asso-contact.org
Vous pouvez téléphoner à toutes les associations de France pour discuter, suivant votre disponibilité : http://www.asso-contact.org/ligne-ecoute.html

Concernant votre question, je ne répondrais qu'à la 3e et laisserais des personnes concernées vous répondre :
Avez vous toujours su ?
Pour ma part, je le sais depuis l'enfance : sans le refouler, j'ai eu du mal à oser le vivre ; c'était dur d'assumer cette différence sans avoir connu d'autre personne homosexuelle à l'adolescence, et à la campagne.
J'ai même failli me marier, mais je ne l'ai pas fait.
Mais, ce n'est que mon vécu personnel.

Parmi les usagers de Contact, les personnes homosexuelles n'ont pas toutes le même âge où elle se découvrement : certains à l'enfance, d'autres à l'adolescence, à l'âge adulte, à la naissance des enfants, certains même à la retraite.
Il n'y a donc ni d'âge précis, ni de cause officielle et objective.

kakie
Messages : 15
Inscription : 31 janv. 2011 21:01

Message par kakie »

Je dois dire que j'ai du mal à comprendre en fait...comment on peut ne pas savoir ce que l'on est?
Probablement j'imagine que la pression de la société est tellement forte que lorsque l'on pense être homo on arrive pas à assumer...on refoule surement...
Mais ce que je ne comprends pas et je ne veux pas déchainer les internautes qui vont se dire "oh mon dieu elle est grave"...mais je ne comprends pas l'homosexualité...je ne suis pas homophobe...mais malgré tout de ma place d'hétéro, je ne comprends pas...
Ou alors j'ai tellement intégré les normes je ne sais pas...dans mon esprit je me dis que la nature a fait les choses pour que les hommes et les femmes se cherchent et se trouvent...un des objectifs étant de se reproduire.
Certes l'Homme n'est pas un animal et est doué d'intelligence...ce qui fait la différence?
Il y a dans l'homosexualité comme une recherche d'un effet miroir, un rejet de l'autre sexe...
Je ne cherche pas à choquer je suis désolé mais qu'est ce que vous en pensez?

bikounet38

Message par bikounet38 »

Les causes de l'homosexualité, pour mon part, au vu des expériences de vie qu'on m'a relaté, je ne crois vraiment pas qu'il en existe une.

Je pense plutôt que c'est un faisceau de causes :
-psychologiques
-educatives
-personnelles
-génétiques.

Je vous conseille le livre de Marina CASTANEDA : comprendre l'homosexualité : elle y traite notament très bien de l'homophobie intériorisée...

Image

Les normes diverses et variées sont telllement présentes dans la société, qu'il est bien difficile d'assumer d'être différent : être une femme célibataire, est-il si éloigné que d'être une personne qui aime une personne du même sexe ?
Il n'y a qu'à voir par exemple ce que ressent une femme célibataire de + de 30 ans sans enfants...
La société française est pleine de normes restrictives, qui essayent de réduire l'être humain, à une case.
Pour finir, il y a autant d'homosexualités, que d'homosexuels.

bikounet38

Message par bikounet38 »

Ou alors j'ai tellement intégré les normes je ne sais pas...dans mon esprit je me dis que la nature a fait les choses pour que les hommes et les femmes se cherchent et se trouvent...un des objectifs étant de se reproduire.
Vous pensez que le couple, n'a pour seul et unique but que la reproduction ?

Vous parliez de normes, mais les couples hétéros en subissent tout autant : réfléchissez à un couple qui ne souhaite pas avoir d'enfants par exemple...

Une telle annonce, çà chamboule parfois plein de repères qu'on avait depuis l'enfance, et il faut parfois du temps pour déplacer les idées a priori qu'on avait depuis l'enfance...

Dites-vous que si ce n'est pas si simple à intégrer pour vous, çà a du être compliqué à gérer aussi pour votre ex.

bikounet38

Message par bikounet38 »

Je dois dire que j'ai du mal à comprendre en fait...comment on peut ne pas savoir ce que l'on est?
Si vous refoulez ce que vous êtes vraiment, ou si ce que vous êtes ne correspond pas à ce que vous croyez qu'est être homosexuel ; voire même si c'est impossible à assumer de part votre famille, votre éducation, votre métier, certains ont encore du mal à vraiment vivre qui ils sont.

Et puis, face à une définition très restrictive : homo ou hétéro, voire quand même homo hétéro bi, certains ne se retrouvent pas dans ces cases trop restricitives, et mettent du temps à se comprendre...

Par exemple, est-ce que vous avez assumez toutes les parts de votre personnalité d'emblée, sans aucune difficulté ?

kakie
Messages : 15
Inscription : 31 janv. 2011 21:01

Message par kakie »

Les normes diverses et variées sont telllement présentes dans la société, qu'il est bien difficile d'assumer d'être différent
La société française est pleine de normes restrictives, qui essayent de réduire l'être humain, à une case.
Je suis tout à fait d'accord avec vous...je peux intellectualiser les choses et effectivement je pense la même chose...mais dans le ressenti, l'émotion c'est différent, pour exemple quand je vois deux personnes du même sexe qui s'embrassent sur la bouche j'ai un mouvement de recul, de dégout. ce doit être ce que vous appelez l'homophobie intériorisée.
La société nous pousse à penser que celui qui est homosexuel a forcément un problème parce que c'est perçu comme anormal et puis dans mon cas le penser est peut être plus facile.

kakie
Messages : 15
Inscription : 31 janv. 2011 21:01

Message par kakie »

Vous pensez que le couple, n'a pour seul et unique but que la reproduction ?
Non effectivement il y en a pleins d'autres:-) et vu comme ça c'est sur peu importe au final, l'important c'est que chacun s'épanouisse et soit heureux.

kakie
Messages : 15
Inscription : 31 janv. 2011 21:01

Message par kakie »

Si vous refoulez ce que vous êtes vraiment, ou si ce que vous êtes ne correspond pas à ce que vous croyez qu'est être homosexuel ; voire même si c'est impossible à assumer de part votre famille, votre éducation, votre métier, certains ont encore du mal à vraiment vivre qui ils sont.

Et puis, face à une définition très restrictive : homo ou hétéro, voire quand même homo hétéro bi, certains ne se retrouvent pas dans ces cases trop restricitives, et mettent du temps à se comprendre...

Par exemple, est-ce que vous avez assumez toutes les parts de votre personnalité d'emblée, sans aucune difficulté ?
Je comprends, non je n'assume pas tout d'emblée...mais là vous voyez où je ne suis pas d'accord c'est que cette incapacité à assumer n'est pas portée toute seule quand on se marie et on fait des enfants...j'entends que l'on puisse ne pas assumer mais on peut choisir de ne pas faire du mal aux autres...il y a quelquechose pour moi de très égoiste dans la façon dont le père de mes enfants s'est positionné, il n'a pensé qu'à lui pas à l'autre non?et il continue dans ce fonctionnement...l'autre n'est pas un objet utilisé pour assouvir ses besoins, envies, fantasmes enfin tout ce que vous voulez, l'autre est un être humain qui a aussi ses besoins, envies, émotions...mais là ce n'est plus un problème d'homosexualité mais de respect. J'ai peut être la facilité d'amalgamer le tout.

kakie
Messages : 15
Inscription : 31 janv. 2011 21:01

Message par kakie »

Merci pour le bouquin...

je perçois le monde homosexuel comme un monde cruel, pulsionnel, physique où les sentiments ont peu de place, ce qui est mis en avant c'est l'acte sexuel...on couche comme on prend un verre...
Peut être un monde plus libéré je sais pas.
Après je me dis qu'il y a une différence entre l'acte homosexuel et vivre à deux enfin j'imagine non?

bikounet38

Message par bikounet38 »

kakie a écrit :Merci pour le bouquin...

je perçois le monde homosexuel comme un monde cruel, pulsionnel, physique où les sentiments ont peu de place, ce qui est mis en avant c'est l'acte sexuel...on couche comme on prend un verre...
Peut être un monde plus libéré je sais pas.
Après je me dis qu'il y a une différence entre l'acte homosexuel et vivre à deux enfin j'imagine non?
Vous pensez qu'un couple hétéro est forcément plus gentil, raisonné, dans l'amour et moins sexuel ?
Vous savez, l'égoisme, l'infidélité, n'ont malheureusement pas augmenté depuis que les homos s'assument plus...

Vous découvrez que le monde tel qu'il est vraiment : il y a autant d'homosexuels, que de façon de le vivre ; vous pouvez des homos fidèles, et de hétéros infidèles...
Rencontre l'autre, former un couple, c'est sans doute aussi difficile de nos jours, qu'on soit homo, bi ou hétéro.
Mais çà n'en est néanmoins pas impossible : c'est une question de rencontre, mais aussi de durée.

On ne fais plus forcément toute sa vie dans le même boulot, le même couple.
Plus d'un enfant sur deux a des parents divorcés : c'est une réalité actuelle.
On apprend tous à se débrouiller avec çà : le temps nous fais toujours avancer.

Je vous invite à dialoguer avec des bénévoles : vous pourrez ainsi avoir plein de vécus différents autour de ces questions : petit à petit, vous y ferez votre chemin.

kakie
Messages : 15
Inscription : 31 janv. 2011 21:01

Message par kakie »

Vous avez raison...enfin je réalise qu'en fin de compte j'ai beaucoup de préjugés sur l'homosexualité...
Et puis probablement que c'était plus simple de mettre le compte de tout là dessus alors que au final son attitude n'a rien à voir avec l'homosexualité!
Je tenais à vous remercier pour votre patience à me répondre, je ne sais pas quel est votre métier mais vous avez une vraie qualité d'écoute, dans le respect de l'autre sans jugement et aussi une bonne analyse...et vous savez ce que je me suis dit? ...et vous êtes homosexuel :D (c'est du 2nd degré)
Bonne soirée à vous!

schandmaul
Messages : 35
Inscription : 18 janv. 2011 01:35

Message par schandmaul »

Même si la discussion avec bikounet38 a déjà été longue, je viens ajouter mon petit grain de sel.

Vous avez probablement, comme vous le dites, beaucoup de préjugés sur l'homosexualité, mais nous en avons tous. L'image que l'on a des homosexuels et que vous décrivez quelques messages plus haut n'est pas forcément juste. Je suis homosexuel, j'ai 21 ans, et j'ai un copain stable depuis plus de 5 mois malgré la distance qui nous sépare. Pourtant, quand il a découvert son homosexualité, il avait les mêmes préjugés en tête et a essayé de s'y conformer avant de se rendre compte que ce n'était pas ce qu'il recherchait. Ces comportements sont vraiment liés à la personne, tout comme il y a des hétéros qui encore à 30 ans rentrent chaque soir avec quelqu'un d'autre.

Pour répondre à votre question qui est de savoir comment on peut ignorer ce que l'on est, il y a certes ne pas assumer, mais il y a aussi, comme c'était mon cas, la simple absence d'interrogation. Je ne m'étais jamais demandé si peut-être je pouvais être homosexuel avant d'avoir 20 ans et de me rendre compte que les filles ne m'attiraient pas.
Mais plus complexe, il y a aussi la bisexualité, qui peut passer inaperçue plus facilement je pense puisque l'attirance pour les femmes reste, on est donc moins poussés à se poser des questions jusqu'au jour où on rencontre quelqu'un qui vient tout chambouler, par exemple.

Pour les raisons de l'homosexualité, comme l'a dit bikounet38 elles sont nombreuses et à la fois (et surtout) incertaines. Selon les "modes", on est passés de la psychologie (Freud) au comportement et à de la biologie (thèse la plus récente je crois, qui parle de substances émise par la mère au troisième mois de grossesse si elle trop stressée si mes souvenirs sont bons). Mais attention à la thèse dite "génétique" qui me semble très douteuse. En effet, la génétique introduit une notion d'héréditaire, or si l'homosexualité était héréditaire, elle n'aurait jamais pu exister.
On ne sait toujours pas expliquer le phénomène et les recherches sont en général très controversées : si certains affirment qu'elles jouent en faveur des homosexuels en montrant qu'ils ne sont pas malades, d'autres craignent une forme d'eugénisme si on parvient à trouver des raisons prénatales. Mais y a-t-il réellement une cause objective? Est-ce qu'on cherche en parallèle une cause à l'hétérosexualité?

Pour finir, je dirais que je votre réaction de recul et de dégout face à des couples homo n'est pas forcément choquante. Cela peut provenir de l'éducation reçue, mais aussi simplement à un manque d'habitude. Le sujet reste très tabou, notamment en France : combien de couple homo trouve-t-on dans les émissions de téléréalité, dans les films, les reportages télé qui portent sur autre chose que l'homosexualité, etc.? Or l'acceptation d'une chose ou d'un comportement passe notamment par sa banalisation.


Dernière remarque pour conclure : j'espère que mon message ne parait pas trop sec. En aucun cas je ne vous juge, bien au contraire, et en aucun cas je ne prends position sur les questions que je soulève. Je les soulève juste car je trouve l'interrogation intéressante, et il est vrai que, quand on me demande "pourquoi tu es gay?", j'aime répondre "et toi, pourquoi tu es hétéro?". Pas pour choquer, juste pour faire réfléchir au sens de la question et faire comprendre pourquoi on ne peut pas y répondre.

J'espère que ces échanges vous aident à y voir plus clair. Et n'ayez pas "peur" pour vos enfants, il y a plus d'enfants qu'on ne croit qui sont élevés au sein de familles homoparentales ou qui ont un parent homo et ils ne se portent pas plus mal que les autres ! :D

Schandmaul

Répondre