Coming out et enfants

Avant de poster un message, merci de consulter la Charte de Contact ainsi que la Charte du forum

Modérateur : Contact - Equipe de modération

Répondre
oliverospatrice
Messages : 4
Inscription : 12 déc. 2010 13:36

Coming out et enfants

Message par oliverospatrice » 12 déc. 2010 13:48

MESSAGE SUPPRIME !!!!!!!!!!!

En effet, j'ai rencontré un problème avec une équipe de TV de France 4 en recherche de témoins et qui m'ont, je ne sais pas quel moyen, contacté sur mon lieu de travail.
J'exerce une profession ou la discrétion est la rigueur première. De plus, une simple recherche sur google, et mon sujet apparaît ce qui peut mettre à mal ma vie privée.
Dernière modification par oliverospatrice le 06 oct. 2011 18:17, modifié 1 fois.

Rémi
Bénévole écoutant
Bénévole écoutant
Messages : 84
Inscription : 07 nov. 2009 11:33
Contact :

ça ressemble

Message par Rémi » 15 déc. 2010 15:52

Bonjour "oliverospatrice".

Ton témoignage fait écho à mon parcours.

Marié et père de trois enfants (15, 12 et 7 ans à l'époque), j'ai été confronté à l'émergence de mon identité profonde. Après quelques années de "chantier" nous avons divorcé.
Peu de temps après l'annonce de notre séparation, j'ai eu besoin de dire à mes fils. Besoin pour qu'ils ne se sentent pas responsables de cette séparation et pour qu'il ne découvrent pas plus tard quelque chose que beaucoup de gens sauraient avant eux.

C'était il y a trois ans, chacun a pris la nouvelle du haut de son âge, le plus jeune n'ayant pas tout compris parce que ces questions ne faisant pas partie de son paysage. Nous allons bien tout les quatre.

Voilà, je n'ai pas de conseil à te donner, mais je veux bien échanger avec toi au besoin. Et puis, ne sachant pas dans quel département tu habites, tu peux te joindre aux groupes de paroles organisé à Contact, c'est très riche en témoignages.

Rémi
être soi tout simplement

Steph
Messages : 197
Inscription : 29 juil. 2007 12:00
Localisation : Grenoble (Isère)

Message par Steph » 20 déc. 2010 13:12

Bonjour :D

Moi non plus, je n'ai pas de conseil à te donner.
Sans doute que tes trois enfants doivent pouvoir "entendre" ce que tu as à leur dire mais pas forcément "le comprendre", à part le plus âgé ?
Dans la relation que tu as toi avec eux, tu peux sans doute te sentir plus à l'aise par la suite, davantage "toi-même".
Dans la relation qu'ils ont avec toi (soyons clairs, je parle ici des deux plus âgés), ils peuvent revenir vers toi te poser des questions.
Le seul écueil de mon point de vue, c'est s'ils en parlent (ou posent des questions) hors de la cellule familiale.
Sont-ils assez "armés" pour pouvoir faire face aux réactions d'autres adultes mais, surtout, aux réactions d'autres enfants ?
Concernant ce coming out, l'avis de ton psy doit pouvoir être intéressant, je pense ?

;)

oliverospatrice
Messages : 4
Inscription : 12 déc. 2010 13:36

Message par oliverospatrice » 20 déc. 2010 16:17

MESSAGE SUPPRIME
Dernière modification par oliverospatrice le 06 oct. 2011 18:18, modifié 1 fois.

Rémi
Bénévole écoutant
Bénévole écoutant
Messages : 84
Inscription : 07 nov. 2009 11:33
Contact :

"armer" les enfants...

Message par Rémi » 20 déc. 2010 19:08

Bonsoir Patrice.

Peut être que tes enfants ont besoin de "protections" plutôt que d'arme ! :)

Quelques exemples de protections qui me viennent, avec la réserve que se sont les miennes et que c'est à toi de repérer les zones "dangereuses" pour toi, pour eux et de trouver vos protections :

A côté de l'annonce que tu leur fais (c à d qui tu es), en partant de leurs expériences, vous pouvez constater ensemble que le monde est parfois hostile et qu'il n'est pas besoin de s'exposer.
Dire à tes enfants qui est au courant de ton orientation les sort de l'isolement et du poids d'un secret un peu lourd.
Dire que c'est toi qui est concerné (parler d'espace privé ou personnel et public) et que ce n'est pas la peine d'en parler dans certains lieux comme l'école...

Tu leur fais un "cadeau" en leur parlant de toi et ce cadeau a besoin d'être assorti de quelques filets, le temps de le maîtriser un peu. Tes enfants sont plein de ressources et tu peux leur faire confiance pour ajuster ces filets à leur mesure.

Rémi
être soi tout simplement

oliverospatrice
Messages : 4
Inscription : 12 déc. 2010 13:36

Message par oliverospatrice » 20 déc. 2010 20:22

MESSAGE SUPPRIME
Dernière modification par oliverospatrice le 06 oct. 2011 18:19, modifié 1 fois.

kakie
Messages : 15
Inscription : 31 janv. 2011 21:01

Message par kakie » 31 janv. 2011 22:33

Bonsoir,
je suis maman de trois enfants dont le père aujourd'hui vit avec un homme.
Il a fait le choix de vivre sa sexualité au grand jour dès que nous nous sommes séparés...je n'étais pas vraiment pour parce que je pense que les enfants avaient déjà besoin d'intégrer notre séparation avant d'accueillir un nouveau venu dans leur vie...il a agi de façon très précipité...
Bref nos enfants avaient 6ans, 3 ans et 8 mois...seul mon fils aîné a un peu compris...jamais il n en parle à l'extérieur je crois qu'il a saisi que c'est différent des autres enfants et puis j'avais vu une psy qui lui avait dit qu'il avait pas besoin d'en parler aux autres si il en avait pas envie et que ça concernait que son papa...elle lui avait rappelé la façon dont se font les enfants.
Ma fille aujourd'hui ne comprends pas toujours...il n'y a aps si longtemps elle m'a dit que l'amoureux de papa c'est R....il faut une fille pour cela...les enfants très jeunes ne comprennent pas ou n'ont pas envie je ne sais pas et je crois que c'est différent aussi si c'est une fille ou un garçon.
Je ne suis pas de très bons conseils, je ne sais pas trop ce que mes enfants pensent, au final le fait est qu'aujourd'hui les choses s'organisent de cette façon et ils vont globalement bien...ce qui compte aussi c'est de ne pas en faire un sujet tabou en famille enfin je crois...moi je leur parle librement, j'accepte la présence de cet ami même si je ne souhaite pas le connaître.
Bon courage

bikounet38

Message par bikounet38 » 31 janv. 2011 23:20

kakie a écrit :Il a fait le choix de vivre sa sexualité au grand jour dès que nous nous sommes séparés...je n'étais pas vraiment pour parce que je pense que les enfants avaient déjà besoin d'intégrer notre séparation avant d'accueillir un nouveau venu dans leur vie...il a agi de façon très précipité...
Bonsoir et bienvenu.

Vous pensez que l'homosexualité est une orientation que l'on choisit ?
Que ressentiriez-vous si le père de votre enfant vous disait qu'il n'a pas pu faire autrement ?

Comment auriez-vous aimé que cela se passe ?
L'avez-vous exprimé à votre ex ?

kakie
Messages : 15
Inscription : 31 janv. 2011 21:01

Message par kakie » 01 févr. 2011 07:02

Vous pensez que l'homosexualité est une orientation que l'on choisit ?
Non c'est vrai, le terme choisir n'était pas approprié...même si j'avoue je l'ai pensé enfin qu'il aurait peut être pu faire autrement...
Que ressentiriez-vous si le père de votre enfant vous disait qu'il n'a pas pu faire autrement ?
Il me l'a dit...j'étais très en colère qu'il brise notre famille, pas qu'il soit homosexuel, en colère qu'il m'ait entraîné dans cette difficulté qu'il avait d'assumer ce qu'il était et qu'en plus trois enfants soient aussi de la partie. Ce n'ets pas ce que je souhaitais offrir à mes enfants.
Comment auriez-vous aimé que cela se passe ?
Je crois au fond que j'aurais préféré que l'amour qu'il avait pour moi et ses enfants soit plus fort que ses envies d'être avec un homme...aujourd'hui je pense qu'en réalité il ne m'aimait pas vraiment pas seulement parce qu'il est parti avec un homme mais parce qu'il continue à être en colère après moi et qu'il n'est pas toujours très respectueux.
L'avez-vous exprimé à votre ex ?
Non pas en ces termes...j'ai essayé de garder un dialogue entre nous mais aujourd'hui il n'y a plus de dialogue...je crois qu'il n'en a pas envie et que je l'énerve un peu à vouloir comprendre...pour lui tout va bien et les enfants s'adapteront, mes inquiétudes ne sont pas fondées.

kakie
Messages : 15
Inscription : 31 janv. 2011 21:01

Message par kakie » 01 févr. 2011 07:29

je souhaitais ajouter autre chose:

je suis d'accord que l'on ne choisit pas son orientation par contre on choisit de la montrer ou pas à ses enfants, on peut y réfléchir et pas agir de façon pulsionnelle.

J'ai beaucoup de mal à faire la distinction entre sentiment et sexualité...
J'ai l'impression d'avoir servi d'alibi pour qu'il se cache à lui-même ce qu'il était et ne pouvait accepter. Il avait aussi un fort désir de paternité et puis peut être que devenir père lui a permis de prouver sa "virilité" et de ce fait il s'est autorisé à être lui.
Mais ce n'est pas très juste pour moi et ses enfants...il ne s'est aucunement soucié de moi et aujourd'hui il préfère me détester que finalement se détester lui-même pour ce quil a fait...le dialogue est rompu parce qu'il ne souhaite pas faire face à tout cela et j'en ai pris mon parti parce que je n'ai pas envie de vivre dans la haine de qqn alors je fais mon "travail" de mon côté...maintenant on peut être homosexuel ou faire des enfants et accepter ce que l'on ait et rester respectueux et compréhensif avec son entourage et la mère de ses enfants...il m'a reproché d'être fermé d'esprit alors que j'ai toujours accepté que les enfants aillent le voir même lorsqu'il a emménagé avce son ami parce qu'il reste leur père et qu'il n'est pas question que les enfants soient privés de leur papa. Par contre je n'arrive pas encore à accepter l'idée que son ami vienne voir les enfants à leur spectacle de fin d'année, je n'accepte pas de venir prendre un café chez lui avec son ami ou même de voir son ami...chacun son rythme non?

bikounet38

Message par bikounet38 » 01 févr. 2011 18:57

Vous parlez beaucoup de lui, de ce qu'il aurait du faire, ou ce que vous croyez qu'il pense ; mais se comprendre soi même est parfois très dur : çà prend parfois des années...
Alors essayer de comprendre quelqu'un d'autre que soi, çà devient encore plus difficile selon moi.

Avec le temps, peut être que vous arriverez à lui dire que ce que vous ressentez, sans la haine ; et peut être qu'il pourra l'entendre, et vous expliquer ce qu'a été son parcours de vie.
Même aujourd'hui, on constate qu'en France, aimer un personne de son sexe, reste une différence, qui n'est pas encore totalement acceptée partout : on est parfois l'objet d'agressions ou de moqueries.
Et parfois, avant même d'arriver à l'exprimer aux autres, il faut arriver à l'accepter pour soi : çà prend parfois du temps.

En la matière, il n'y a aucune règle : chacun fait comme il peut, dans le temps qu'il lui faut.
C'est valable pour la personne homosexuelle, aussi bien que son entourage.
Ce qui compte c'est de trouver des espaces de parole pour vous : ici, auprès de bénévoles d'une association en France, ou auprès de vos amis.

Respecter votre rythme, dire ce que vous avez envie, êtes capable d'accepter, fixer les limites ; c'est votre moi : c'est donc prendre soin de soi.
Après, chacun ses limites, ses besoins, ses rancœurs et ses deuils.

Mais dites-vous que d'autres sont passés par là, et qu'avec le temps, et des échanges, on arrive souvent à surmonter des évènements qui nous paraissait être un cataclysme.
j'ai essayé de garder un dialogue entre nous mais aujourd'hui il n'y a plus de dialogue...je crois qu'il n'en a pas envie et que je l'énerve un peu à vouloir comprendre
Quelle serait une chose que vous aimeriez comprendre ?

kakie
Messages : 15
Inscription : 31 janv. 2011 21:01

Message par kakie » 01 févr. 2011 19:23

Merci pour votre réponse...
Vous avez raison je parle beaucoup de lui...
J'ai pas mal cheminé malgré tout même si mon écrit ne laisse pas transparaître cette réflexion:-) peut être je me lâche un peu :-)
Un lien fort nous unissait enfin je le croyais...on s'est connu on avait 11 ans, au collège, bref nous étions aussi des amis d'enfance...aujourd'hui nous ne sommes plus rien l'un pour l'autre mis à part que nous avons trois enfants en commun et parfois je ne comprends pas comment on a pu en arriver là...
Ca me rend triste que l'on ait pas su se comprendre...
Pour répondre à votre dernière question, vous allez rire mais la première chose qu'il m'est venu à l'esprit et que finalement personne ne peut expliquer c'est pourquoi il ne m'aime plus:-) c'est idiot:-)
Plus sérieusement, je ne sais pas si c'est comprendre mais je reste sur un sentiment de trahison comme si il avait été faux avec moi pendant nos 10 ans de vie commune, que finalement je ne savais pas qui il était et que mon bilan c'est que notre amour c'était du flan...et savoir ce qu'il en dit ce qu'il en pense mais je suis d'accord chacun son rythme, il n'a pas forcément toutes les réponses...

bikounet38

Message par bikounet38 » 01 févr. 2011 19:34

Pensez-vous qu'on peut expliquer pourquoi on aime quelqu'un ?
On peut sans doute dire ce qu'on aime chez lui ou elle, et ce qu'on aime pas ; mais pourquoi on l'aime, c'est sans doute plus complexe.
Alors, dire pourquoi on aime plus, çà me parait également complexe.

Lui avez-vous demandé ?

Je pense que vous avez le droit de verbaliser les questions que vous voulez ; mais après, libre à lui d'y répondre ou pas.
Aucune question n'est tabou, mais la personne a le droit de garder des choses pour elle : çà lui appartient.
Et puis, comme vous le dites, il ne sait peut être pas.
Pour répondre à votre dernière question, vous allez rire mais la première chose qu'il m'est venu à l'esprit et que finalement personne ne peut expliquer c'est pourquoi il ne m'aime plus:-) c'est idiot:-)
Aucune question n'est idiote :P
Vous dites ne pas comprendre pourquoi il ne vous aime plus ; mais avez-vous réfléchi pour vous même, si vous l'aimez encore ou pas.
Je ne cherche pas à vous faire dire la réponse, mais peut être que vous êtes encore en phase de deuil, et que tout çà prend du temps.

D'ailleurs, vous ne mentionnez pas si le départ date de quelques semaines, mois, ou année.

kakie
Messages : 15
Inscription : 31 janv. 2011 21:01

Message par kakie » 01 févr. 2011 20:42

Tout à fait d'accord avec vous...au début je crois que j'ai été très en demande de réponses de sa part et puis petit à petit j'ai saisi que ce n'était pas par ce biais que je me sentirais mieux...
Ca fait deux ans que nous sommes séparés et je me sents mieux aujourd'hui c'est vrai...je crois que j'ai accepté notre séparation mieux saisi certaines choses aussi
Je suis venu sur ce site pour échanger avec d'autres qui ont vécu mon expérience, des pères homos, enfin bref peut être mieux connaître et comprendre ce que je perçois comme un "autre monde", pour moi mais aussi pour mes enfants,
J'aime échanger; me confronter à d'autres regards aussi c'est toujours enrichissant!

Répondre