[Poete_inanimé] Si, maman si...

Avant de poster un message, merci de consulter la Charte de Contact ainsi que la Charte du forum

Modérateur : Contact - Equipe de modération

Poete_inanimé
Messages : 2
Inscription : 29 janv. 2010 16:51
Localisation : Bretagne

[Poete_inanimé] Si, maman si...

Message par Poete_inanimé » 29 janv. 2010 18:39

Bonjour,

j'avais envie, depuis longtemps, de "témoigner", de raconter, tout simplement ce que j'avais vécu, parce que nous sommes tous passés par des moments de doutes, d'incompréhension, de questionnements qui parfois peuvent mener au pire.

J'ai su très tôt que je préférais les garçons. Je devais avoir entre 10 et 11 ans et les sentiments que j'éprouvais alors pour O. ne relevaient pas seulement de l'amitié. J'ai vécu dans l'ombre, le silence, pendant trop longtemps, peur de faire du mal, peur de blesser ceux que j'aimais. Bien sûr, les regards que je pouvais parfois lancer aux beaux garçons du lycée étaient sans équivoque mais je le faisais toujours discrètement, par crainte de me faire frapper ou pire, recevoir en pleine figure ces "sale pédé" déjà maintes fois entendues au collège.

Je suis parti à la fac et après quelques hésitations, les premières rencontres sans lendemain. Et le garçon qui s'arrête, prêt à faire enfin un bout de chemin...alors, quoi ? Tout cacher, tout dissimuler ?

J'aurais pu choisir une vie plus "facile", plus identifiable socialement...et mener une double vie ? J'ai décidé d'être honnête avec moi-même mais surtout avec mes proches...J'ai fait mon coming-out à 21 ans. Je me suis d'abord cogné à un mur d'incompréhension, d'interrogations, maman se demandant "mais qu'ai-je fait ou que n'ai-je pas fait ?"; ma soeur qui pourtant avait toujours dit que si elle avait un frère homosexuel ne la gênerait nullement, m' a ensuite reproché la rupture avec son petit ami...

Maman a culpabilisé, j'en ai fait de même en pensant lui infliger des souffrances inutiles...

Aujourd'hui, 16 ans ont passé et j'ai envie de dire, de vous dire, que cela m'a rapproché encore plus de maman, d'une part, mais de la conception de la vie que je souhaitais mener.

Je vis avec V. depuis bientôt 5 ans, nous avons acheté une maison et dans le milieu rural où nous vivons désormais, nous ne nous cachons pas. Nous sommes. Mon père, qui est plutôt renfermé, accueille V. comme un fils. Le chemin est long, chaotique, mais il ne faut jamais désarmer, mais croire...

La famille, ma famille est essentielle dans ma vie...

Toujours la main tendue...
S.

Rémi
Bénévole écoutant
Bénévole écoutant
Messages : 84
Inscription : 07 nov. 2009 11:33
Contact :

Inanimé ?

Message par Rémi » 29 janv. 2010 22:16

Pas si inanimé que ça !
Bienvenue et merci de ce témoignage de soutien pour ceux qui vivent ces phases difficiles. Merci bon week end et belle vie à la campagne.
Rémi
être soi tout simplement

Poete_inanimé
Messages : 2
Inscription : 29 janv. 2010 16:51
Localisation : Bretagne

Etre soi

Message par Poete_inanimé » 30 janv. 2010 09:31

Etre soi et se respecter...Belle philosophie de vie, non ?...

Merci pour ce message de bienvenue, il m'exhorte à poursuivre ce chemin vers mon idéal, celui de vivre pleinement ce que je suis, en enlaçant cette quête de qui je suis.

Croire en soi et réaliser ses rêves, les plus insensés, surtout les plus fous !

S.

c'estdur
Messages : 15
Inscription : 09 nov. 2009 07:23

Message par c'estdur » 30 janv. 2010 15:58

:D Merci de ton joli témoignage plein d'espoir

kev49
Messages : 19
Inscription : 13 nov. 2009 23:05
Localisation : Cholet 49

Message par kev49 » 18 févr. 2010 18:59

Ce témoignage a beaucoup d'émotions.
La vie est dur mais il faut s'y accrocher. Bon courage avec un père qui as du mal a encaisser. Je sais que le mien ne pourras pas.
Je vous souhaite tout le bonheur de monde a vous deux.
Au revoir.

Kev49.
"Poursuivre les étoiles, ne pas finir comme un poisson, dans un bocal" (Le Hérisson)

Répondre