[mounette] Bonjour, (une nouvelle maman)

Avant de poster un message, merci de consulter la Charte de Contact ainsi que la Charte du forum

Modérateur : Contact - Equipe de modération

ibiblue
Messages : 9
Inscription : 31 mars 2009 17:27

réponse pour Mounette

Message par ibiblue » 11 mai 2009 20:33

bonjour Mounette,

oui il me semble que l'adolescence est plus difficile pour un ado homosexuel. Je sais maintenant que toute la période du collège a été extrêmement douloureuse pour ma fille, nous voyions bien qu'elle était mal dans sa peau mais nous l'attribuions à l'adolescence classique, mais ce mal être est sans doute exacerbé chez ces ados. Comment les aider ? En fait, je n'ai pas pu l'aider, je ne savais pas. par moment, elle m'a détesté, je ne réagissais pas comme j'aurai du, j'ai été égoîste, maladroite, impatiente. Je ne savais pas. C'est terrible. Avec le recul, c'est ce qui me semble le plus terrible, sa solitude, son désarroi, ce manque de communication, notre conflit. Mais peut-être était-ce difficile d'éviter cette période, jusqu'à ce qu'elle s'avoue à elle-même son homosexualité, jusqu'à ce qu'elle mesure notre capacité à l'entendre.
Je pense que ce malaise est immense dans notre société, chez les ados gays, parce que rien dans le discours à l'école, dans les médias, ne peut les aider, ils sont seuls, profondément marginaux.
Sans doute, faudrait il, pouvoir ouvrir un peu le débat au colllège et au lycée, comme on parle de sexualité en général, de sida, pour permettre à ces jeunes de ne pas être aussi désemparés.
Depuis son coming out, c'est formidable, nous parlons, il n'y a plus de malentendus et nous avons des rapports plein d'affection.
Comment les aider ? et bien on ne peut pas, parce qu'on ne sait pas mais après, on peut rattraper le temps perdu, heureusement, ce n'est jamais trop part. Fatalement ces enfants là, plus sensibles, souffrent un peu plus.

Amicalement.

Eliane

mounette
Messages : 7
Inscription : 23 avr. 2009 09:46

Message par mounette » 13 mai 2009 09:59

Bonjour Ibiblue, et merci beaucoup pour votre message.

Oui, c'est tout à fait cela.

Gentille, calme, affectueuse et épanouie, son comportement a subitement "explosé" vers la fin du collège.
Nous ne la reconnaissions plus, ne comprenant pas ce qui nous arrivait, conflits, opposition, dialoque quasi impossible.
Nous nous sentions impuissants, complètement "dépassés", ne supportant plus de la sentir mal dans sa peau. Mais que faire ?

Aujourd'hui, nos relations évoluent dans le bon sens, plus de dialogue dans le calme, mais toujours la crainte d'un retour en arrière; elle a beaucoup souffert en silence ce qui l'a énormément fragilisée.
C'est en quelque sorte "une écorchée vive" que nous aidons du mieux que nous le pouvons à se construire.

Mirica
Messages : 368
Inscription : 01 nov. 2006 22:46
Localisation : ESSONNE

Message par Mirica » 13 mai 2009 10:36

Bonjour,

J'ai connu un peu les mêmes difficultés que vous à dialoguer avec mon fils avant son CO ... il était très agressif envers moi, il me disait toujours qu'il me détestait, il nous fuyait ... et puis, quand j'ai su qu'il était homo, j'ai saisi pourquoi il était mal dans sa peau ... mais il est vrai qu'à ce moment là, je ne savais pas, j'étais désemparée car il ne voulait rien me dire ... mais c'est un passage que les ados ne souhaitent peut être pas toujours partagé avec les parents ... alors si votre fille a des ami(e)s, je pense que cela pourra l'aider ... et puis peut être aussi qu'il lui faut du temps comme beaucoup d'homos nous le disent ...

Bonne journée.
Christine, Écoutante Bénévole Contact Paris IDF

Répondre